Depuis le 21 janvier 2010, de nombreuses hypothèses ont été proposées mais aucune n'est satisfaisante pour expliquer les observations de boules lumineuses à plusieurs moments de la journée, par une cinquantaine de personnes situées en différents endroits des départements 66, 11 et 34.

Les possibilités écartées :

Phénomène astronomique
A 19h, la planète Mars se trouvait au Nord-Est-Est et ressemblait à une tête d'épingle orange à seulement 10° au dessus de l'horizon.
La hauteur, la description précise du déroulement des observations, leur durée et les mouvements décrits ne correspondent pas du tout à une configuration astronomique du ciel.
Pour les observations de jour la question ne se pose pas. 

Entrée atmosphérique
(météorite, satellite en fin de vie, etc)
La chute de ces corps ne ressemble en rien à l'observation de la plupart des témoins qui décrivent des boules lumineuses en formation horizontale par 3, 5 ou 6 selon l'heure ou le moment.

Objet(s) à la dérive (ballons, grappe de ballons sondes, jouets, etc.)
Ils suivent les courants naturels et leurs mouvements semblent erratiques. Ces différents objets volants identifiés n'atteignent pas la taille nécessaire pour être visibles à 80 km à la ronde au même moment. 

Des oiseaux migrateurs
hum ! Il faudra suggérer vous-mêmes cette idée aux témoins !
Bon courage !

Avion civil
Les contrôleurs aériens de Perpignan n'ont rien remarqué d'anormal.
La portée visuelle de ces boules lumineuses est telle, qu'il est impossible qu'il s'agisse d'un seul aéronef.

La patrouille de France

Selon l'Officier des Relations Publiques des Equipes de Présentation de l'Armée de l'Air de la Base Aérienne 701, le jeudi 21 janvier 2010 la Patrouille de France n'était pas en France car elle participait à un salon aéronautique dans le Bahreïn (Archipel de Bahreïn, dans le Golfe Persique). De plus, les feux de signalisations de ces avions sont blancs et ne volent que très rarement de nuit.


Exercices militaires
Le silence de l'Armée pourrait suffire à éliminer cette piste. En effet, après plusieurs articles dans différents journaux, émissions radio et télévisée, il serait tout à fait raisonnable d'imaginer que l'Armée aurait déjà communiqué sur le sujet et revendiqué la responsabilité de ce spectacle céleste, ne serait-ce que pour informer les citoyens qui souhaitent connaître la vérité sur ce qu'ils ont vu et empêcher tout autre spéculation. 

Toutefois cette piste n'est pas à exclure et j'invite les professionnels de l'armée de l'Air, de Terre et de Mer, à nous proposer des scénarios qui soient compatibles avec les différents témoignages.

OVNI66 continue ses recherches

En ce moment, nous en sommes au stade de vérification de chaque témoignage (directions, lieux d'observation, angles, tailles apparentes, etc.). Nous allons évaluer la portée visuelle du phénomène, son parcours et ses altitudes et calculer la taille réelle de l'ensemble du phénomène lumineux.

Tout cela prend du temps, bien sûr... et d'autres témoignages anciens ou nouveaux continuent d'arriver, qu'il faut traiter aussi. Décidément le ciel nous réserve chaque jour des surprises... 

Nous remercions tous ceux qui acceptent de participer à cette recherche et en particulier les témoins qui prennent le temps de répondre à nos questions.

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010