Depuis le 1er juillet 2010, une jeune fille de 10 ans ferme les volets roulants de sa chambre alors qu'avant elle dormait fenêtre grande ouverte, séparée du ciel par seulement une moustiquaire. Que lui est-il arrivé ce 1er juillet ? Son frère, 12 ans et ses parents ont cherché à en savoir un peu plus, car cette nuit-là, ils ont tous été dérangés par l'expérience de la petite "Camille". Ils ont longuement hésité avant de nous faire part de l'observation de leur fille de 10 ans, un petit peu effrayée par ce qu'elle venait de voir. Nous avons décidé d'un commun accord de respecter totalement leur anonymat, en changeant les prénoms et en ne divulguant pas l'adresse de cette famille.

1er juillet 2010, 22h35, entre Le-Soler et Baho :

"Camille" est allongée sur son lit, prête à s'endormir, la tête sous la fenêtre de sa chambre. Elle regarde le ciel et les étoiles comme à son habitude. Soudain elle voit dans son champ de vision, deux triangles noirs avec 5 ou 7 lumières blanches dessous, presque immobiles, l'un à côté de l'autre à très basse altitude. Intriguée, elle se lève, se met à genoux sur le lit, face à la fenêtre et continue d'observer ces deux triangles qui semblent s'approcher de leur maison... Soudain un flash lumineux intense et blanc éclaire tout le quartier, les 2 objets volants disparaissent d'un coup, en laissant derrière eux un petit nuage gris.

dessin_daniel
(dessin exécuté par le frère selon le témoignage de sa petite soeur)

Quelques secondes plus tôt, sa maman qui regardait la télévision avec le père depuis leur chambre à coucher, avait remarqué ce flash violent et insolite. Elle avait alors demandé à son mari : "as-tu laissé la véranda ouverte ? je viens de voir un flash dehors". "Pierre" lui avait répondu : "Oui bien sûr, j'ai laissé ouvert pour que l'air circule".

A ce moment-là, le jeune frère, "Daniel" déboule dans leur chambre, un peu effrayé. Il bredouille à ses parents "Camille pleure, elle vient de voir un truc bizarre". Le père, court dans la chambre de "Camille" et la trouve en pleurs, à genoux sur son lit, face à la fenêtre. Elle raconte ce qu'elle vient de voir tandis que le père tente de la rassurer.

"Daniel" confirme une étrangeté qui corrobore les dires de sa soeur :

Alors qu'il était allongé face à la fenêtre de sa propre chambre, une lumière intense qu'il a d'abord prise pour des phares de voiture venait d'illuminer sa chambre, faisant apparaître sur le mur une ombre triangulaire qui a parcouru le mur dans un mouvement rapide mais net. Suite à cette ombre insolite, "Daniel" avait rejoint sa soeur dans sa chambre, pensant qu'elle s'était levée et que l'ombre provenait peut-être de l'intérieur de la maison.

Le soir-même après cet incident, le père nous confie qu'il a entendu les volets roulants de la fenêtre de la chambre de "Camille" se fermer, contrairement à son habitude. Pour lui, sa fille a réellement été effrayée par ce qu'elle avait vu. 

Nous avons rencontré cette famille et reconstitué chacun des témoignages. Nous n'avons pas trouvé de contradiction entre les divers récits qui se sont déroulés dans une chronologie parfaite. La mère qui remarque le flash lumineux dehors, le fils qui remarque l'ombre d'un triangle parcourir le mur de sa chambre, la petite soeur qui confirme sans hésitation ce qu'elle avait vu, encouragée par son père à mettre par écrit son observation le lendemain.

camille_01_07_2010