temoin-02-06-2011

Le jeudi 2 juin 2011, Johanna, 16 ans, s'apprête à installer ses deux petits chiens dans le coffre de la voiture familiale garée sur le trottoir de la maison de sa grand-mère à Rivesaltes. Sa mère et sa soeur vont la rejoindre d'un moment à l'autre. Soudain, elle sent une présence, lève les yeux et observe un objet insolite dont elle distingue très bien les contours, qui se déplace lentement à très basse altitude (45°). Il a la forme d'une poire avec une base triangulaire plus sombre. Tous les bords sont arrondis. Johanna distingue 3 lumières fixes espacées régulièrement (jaunes avec des contours oranges) sur la tranche. Les 3 lumières dont l'intensité est faible semblent scintiller légèrement "comme un brasier" (aucun clignotement).

Il est 22h50, le ciel est couvert avec un plafond nuageux à 1200 mètres (4000 pieds) et une légère tramontane (15/20 km/h) souffle dans les arbres. La rue est éclairée par des lampadaires mais le ciel est noir. L'objet sombre mettra 8 à 10 secondes pour parcourir un angle de champ visuel de 40°. Selon le témoin, l'OVNI semble glisser à la manière d'une "raie manta" comme si la gravité était absente dans son périmètre. L'objet effectue un parcours horizontal (NNO/SSE), avec un léger pivotement sur lui-même pendant lequel il semblera s'éloigner puis revenir.

Pendant toute la durée de l'observation, Johanna a l'impression que le fond sonore habituel s'est estompé, comme si elle se trouvait dans une bulle de silence. Elle est complètement fascinée par cet objet de la grosseur apparente d'une voiture (bras tendu, 15 cm de long sur 9 de haut). Elle voit bien les arbres bouger avec le vent mais n'entend rien.

02-06-2011-rivesaltesDessin réalisé par le témoin

Sa soeur jumelle, sort de la maison. Son inquiétude est grande quand elle voit le témoin figé au milieu de la route, comme une statue ou quelqu'un tenu en joue par un agresseur. Elle interpelle Johanna qui semble en état de choc : "Qu'est-ce qu'il se passe ?" lui cria Sophia. Johanna mettra plus d'une minute à sortir de sa torpeur, comme "connectée à l'OVNI". Sur le moment, la mère et la soeur ont été bouleversées par le récit de Johanna qui n'a pas l'habitude de raconter des histoires. A noter que les deux petits chiens sont restés sagement au même endroit sans bouger.

Depuis cette observation, Johanna se sent dans un état particulier. Le témoin a du mal à expliquer ce qu'elle ressent mais pour elle, cette observation reste une expérience positive qui a modifié pendant quelques secondes son état de conscience ("j'étais dans un état d'esprit complètement apaisé, avec l'esprit vivifié").

2011-06-02-Rivesaltes

Nous avons rencontré le témoin et sa famille à deux reprises et nous avons pu constater un environnement familial cultivé, avec une curiosité active, ouvert et équilibré, désireux de comprendre ce qui avait bien pu se passer ce jour de l'Ascension, juste au-dessus de ce quartier.

Renseignements pris, aucun aéronef n'était à signaler à cette heure tardive. Rien de rien. L'aéroport se trouve à environ 3 km, il était déjà fermé depuis le dernier avion commercial. Il est impossible d'évaluer la taille et l'altitude réelle de cet OVNI mais le témoin avait le sentiment "qu'il était vraiment très proche, à moins de 150 m, juste au-dessus des arbres environnants. L'objet a disparu derrière une rangée de maisons à 1 seul étage, dans un silence total".