20-10-2011-76
Illustration fournie par le témoin

J'habite Saint-Aubin-lès Elbeuf dans le 76, au sud de Rouen.
Jeudi 20 octobre 2011, vers 20H00, je sortais mon chien et je me suis assis sur un banc public pour attendre ma bête. J'ai levé machinalement les yeux vers le ciel, il était très dégagé et très limpide, laissant parfaitement voir les étoiles. J'ai remarqué immédiatement une sorte de "V" constitué de points faiblement lumineux qui avançait assez rapidement. J'ai tout d'abord cru qu'il s'agissait d'un vol d'oies sauvages comme on en voit assez régulièrement en fin d'année. Puis, mes yeux s'étant ajustés à l'environnement étoilé, j'ai soudain distingué un très grand triangle sombre et le "V" est apparu comme étant en fait de "petites" lumières blanches, je dirais entre 10 et 12, qui bordaient la pointe de ce triangle.

[info webmasters : seule la partie ci-dessus est recopiable, illustration comprise, avec lien source]

Scrutant plus fortement, j'ai rapidement repéré que tout ce triangle comportait une trame régulière de petits points lumineux (un peu moins lumineux que le "V" avant) sur toute la surface. L'objet ne semblait pas très haut, peut-être 2000 pieds (je suis pilote privé*). Sa vitesse était semblable à celle d'une avion de ligne en approche, mais il n'y avait aucun bruit : un avion de ligne à cette hauteur aurait fait un bruit très largement au-dessus du bruit ambiant (j'étais dans un parc plutôt silencieux).

Il y avait malheureusement des arbres devant moi et je n'ai pas pu observer l'objet plus de 20 secondes environ, mais j'affirme sans doute aucun que ce n'était pas un avion de ligne, mais quelque chose de plus grand, un triangle équilatéral plein et entièrement couvert de point lumineux. L'objet ne pouvait pas attirer l'attention car il se fondait assez bien dans ce ciel étoilé, mais une fois repéré, il était très visible. Sa trajectoire était sensiblement d'Est en Ouest.

21-10-2011-BOOS
Indications géographiques fournies par le témoin

Hypothèse de l'avion commercial ou privé :

D'après nos renseignements, il n'y avait pas de survol commercial ou privé signalé à cette heure à Saint-Aubin-Lès-Elbeuf. L'OVNI venait de l'Est de la commune, une zone sous la responsabilité de l'aéroport de Boos (selon les cartes de la SIA). Qu'il soit militaire ou pas, l'engin devait se signaler obligatoirement s'il passait en dessous des 2000 pieds.

Le témoin a précisé dans son témoignage qu'il était pilote privé (identité et licence de pilote vérifiées) et qu'il n'y avait aucun feu de signalement sur l'engin. L'altitude (2000 pieds) étant estimée par le témoin en fonction de la taille des aéronefs connus, soit l'engin non identifié était beaucoup plus haut - sans obligation de se signaler - mais dans ce cas, il faut accepter qu'il était plus grand qu'un avion commercial (?), soit il était plus petit et donc trop bas pour ne pas se signaler selon les règles de l'espace aérien traversé.

Hypothèse de l'engin militaire :

On peut toujours spéculer sur l'existence d'engin secrets SILENCIEUX mais on a du mal à croire que l'on puisse faire voler des engins expérimentaux au dessus des villes habitées pas très loin d'un couloir aérien, de manière furtive et au-dessus d'une zone où pullulent les activités industrielles classées Seveso (présentant des risques d'accidents majeurs) qui sont, de surcroît, interdites de survol.

Hypothèse des oiseaux migrateurs :

La formation triangulaire a suivi un axe Est --> Ouest.
Renseignements pris auprès d'une association ornithologique de Normandie, les vols migratoires du mois d'octobre s'effectuent plutôt dans un axe Nord-Est --> Sud-Ouest, sauf cas exceptionnel, pour certaines Bernaches du Canada qui peuvent modifier leur trajet si elles sont dérangées. Ces oies noires sont aussi appelées Outardes par les canadiens.

(complément du 14/11/2011)
L’axe de migration des oiseaux en Normandie est classiquement NE vers le SW. Localement des axes différents peuvent être empruntés en fonction du paysage. Les oiseaux ne crient pas constamment. Sur ce secteur de Seine, de nombreux dortoirs de goélands existent et les vols sont assez tardifs, les oiseaux regagnent donc leur site nocturne via n’importe quel axe.

LE TEMOIN :

J'ai écarté l'hypothèse des oiseaux migrateurs pour 3 raisons :

1) les vols d'oies sauvages survolant une ville sont très généralement accompagnés de cris émis par les oiseaux : il n'y avait aucun bruit.

2) les oies volant en formation en V présentent de légers mouvements relatifs assez caractéristiques : ce V était parfaitement figé. Par ailleurs, je suis biologiste de formation et je connais les oiseaux.

3) la surface du triangle en question se détachait assez nettement sur le fond du ciel qui était légèrement plus clair, de sorte que je pouvais distinguer assez bien le contour de l'objet. L'objet pouvait facilement passer inaperçu car le ciel était étoilé et l'intensité des "lumières" de l'objet était du même ordre de celle des étoiles, excepté le V à l'avant, un peu plus luminueux, qui a attiré mon regard.



Nous n'avons pas trouvé d'autre témoignage qui puisse confirmer ou contredire l'observation rapportée ci-dessus.
OVNI66 ne s'occupe en général que des Pyrénées-Orientales (66) sauf dans le cas où des témoins nous contactent et rédigent un rapport circonstancié. Les témoignages hors 66 sont répertoriés et publiés à disposition des enquêteurs de la région concernée.