Le 21 janvier 2010 entre 18h20 et 19h15, de nombreux témoins disposés en plusieurs endroits des Pyrénées-Orientales de l'Aude et de l'Hérault affirment avoir observé des lumières oranges disposées horizontalement dans le ciel. Ces lumières oranges sont restées statiques pendant de longues minutes, elles ont disparues puis elles sont réapparues au même endroit 20 minutes plus tard. Elles ont été aperçues à l'Est de Perpignan au large du littoral depuis Le Barcarès, Canet, Sainte-Marie, Pollestres, Claira, St-Jean-Pla-de-Cors, Perpignan, Millas, le Soler, Ille-sur-têt, Céret, Portel-des-Corbières (Aude), Gruissan, Lignan-sur-Orb (Hérault).

Pour certains témoins, l'observation s'est déroulée en 3 phases :

Dans un premier temps 3 grosses boules lumineuses alignées à intervalles réguliers apparaissent dans le ciel en direction de l'Est. Elle se sont comme "allumées" en plein ciel. On les décrit comme lumineuses jaunes ou oranges avec un léger scintillement, disposées horizontalement, suspendues en l'air, sans mouvement apparent. Au bout de quelques minutes deux nouvelles boules lumineuses "s'allument" à droite de la formation. 5 boules sont maintenant visibles, puis 2 autres lumières viennent compléter la formation (par la droite) qui compte maintenant 7 lumières horizontales, toujours avec le même intervalle régulier qui les sépare. Puis tout s'éteint brusquement. Environ 10 à 20 minutes plus tard (la durée varie selon les témoins), 3 boules jaunes-orangées scintillantes réapparaissent à peu près au même endroit mais cette fois-ci, elles sont disposées en diagonale et toujours sans aucun mouvement apparent, comme suspendues en l'air, puis c'est l'extinction finale. Les lumières ne sont ni arrivées ni parties. Elles se sont allumées puis éteintes. Pas de mouvement ascendant, descendant ou latéral.

D'autres témoins ont aperçu une ou plusieurs boules se déplacer horizontalement à grande vitesse dans des directions différentes selon l'heure et le lieu de l'observation (dans une grande fourchette de temps, entre 15h et 21h). Ce jour-là le ciel était clair avec une bonne visibilité et un petit vent de nord-ouest de 10km/h avec des rafales de 22 km/h.

Ont été éliminés :
- un phénomène astronomique
- des objets à la dérive (ballons, grappe de ballons sondes, jouets, lanternes, etc.)
- des avions civils
- la Patrouille de France (elle participait ce jour-là à un salon aéronautique dans le Golfe du Persique)

En résumé :
Après deux ans de recherches, en usant de la prudence la plus extrême, en ayant éliminé les 10 témoignages les moins solides, on peut aujourd'hui affirmer que le 21 janvier 2010, au moins 40 témoins ont observé un phénomène de grande ampleur qui n'a toujours pas reçu d'explication à ce jour.

A l'époque, OVNI66 n'existait que depuis deux mois et le réseau d'observateurs n'était pas constitué. On regrettera le manque de disponibilité des témoins pour effectuer les reconstitutions et une médiatisation maladroite qui n'a fait que compliquer les recherches.

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010