astro-lab
3 télescopes différents que chacun a pu manipuler à sa guise pour observer les corps célestes

Vendredi 7 mars 2014 : la semaine de boulot vient de se terminer et nous sommes tous crevés. Un peu plus tôt dans la journée, on avait reçu une invitation par sms de l'association Astro-Lab : c'est une routine habituelle du vendredi pour nous avertir que le ciel est dégagé. Il a fallu se faire violence pour s'habiller chaudement, préparer un thermo de café, renoncer à l'épisode de NCIS qu'il ne fallait pas manquer et ne pas oublier les chaises pliantes qui semblaient si indispensables... Dehors, le ciel est magnifique, les étoiles scintillent... Au diable la télé !

Une petite demi-heure de route vers le village de Tautavel, on gare notre voiture près de la Cave coopérative depuis laquelle monte un charmant escalier en pierres très bien éclairé (il suffit de suivre les panneaux qui indiquent le Musée de la Préhistoire). A droite du musée, il faut prendre l'Allée Pierre Olive. Dans l'ancien terrain de jeux municipal transformé en observatoire astronomique (derrière le musée de Tautavel) tout est noir. Nous avions déjà effectué une petite visite en plein jour mais en nocturne, l'ambiance est totalement différente. On dirait qu'il n'y a personne ! C'est normal, les astronomes travaillent sans lumière. Vivien Pic est en train d'expliquer à un tout jeune passionné comment pointer le télescope vers l'étoile géante de la constellation d'Orion. L'enfant accompagné de son père est sacrément dégourdi : c'est sa seconde soirée et il sait déjà reconnaître Jupiter, Aldébaran, la Bételgeuse...

Je regarde autour de moi et du monde commence à venir. Vivien nous explique le fonctionnement de la coupole avec son télescope abrité. Il est programmé pour prendre des photos avec une longue pause, dans l'espoir de capturer une super-nova. Le responsable de l'association Astro-Lab, Cyril, est en train de monter un second télescope qui pèse 100 kg (!) près la coupole. Puis on découvre qu'il y a deux autres lunettes astronomiques, de puissances différentes avec chacune leurs particularités. Vivien, l'un des deux astronomes nous fait un tour d'horizon du ciel étoilé en pointant son laser vers le ciel et nous montrer les constellations qui nous entourent. Vivien est un excellent pédagogue. Il explique de manière simple les choses du ciel et nous avons pris un grand plaisir à découvrir la voûte céleste qui nous paraît si familière mais que l'on connaît finalement si peu.

Dès notre arrivée, on en prend plein les yeux, passant d'un télescope à l'autre, on a survolé les cratères lunaires comme si on était en orbite, on a observé les nuages de Jupiter et ses satellites, on a écouté les astronomes qui nous on fait ressentir leur passion. Du coup, c'est fait, on s'est inscrit à l'association Astro-Lab pour la modeste somme de 10 euros l'année. On pourra ainsi venir découvrir les étoiles à notre guise, avec du bon matériel à disposition, épaulés par de vrais astronomes, qui plus est, fort sympathiques.

Mise à jour 2017 :
Mauvaise nouvelle, faute de financement, l'observatoire astronomique de Tautavel n'a jamais vu le jour (ni la nuit !).