24 octobre 2014

Samedi 25 octobre, grande veillée Suricate internationale d'automne

veillee-Suricates-OPS


Ce soir samedi 25 octobre 2014, ils seront nombreux à surveiller le ciel ; OVNI66 a décidé de participer à cet évènement en mobilisant les observateurs/trices volontaires en cas d'alerte en cours dans les Pyrénées-Orientales.

N'importe qui peut s'inscrire à l'opération suricate sur leur site internet ou en utilisant l'application smartphone disponible.

Mise à jour du 26 octobre :
Le ciel était chargé en debut de soirée mais il s'est éclaircie pour nous offrir un magnifique spectacle étoilé jusqu'à 5h du matin. Quelques observateurs OVNI66 ont joué le jeu mais à part le passage de l'ISS, quelques satellites et étoiles filantes, rien à signaler dans les Pyrénées-Orientales. Bien sûr, nous mettrons à disposition le compte-rendu de cette soirée de veille SURICATE dans les jours à venir, dès réception.

Posté par blogovni66 à 23:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Depuis une semaine, plusieurs hypothèses ont été proposées pour expliquer l'OVNI noir de forme allongée dont la silhouette s'apparente à celle du célèbre avion de chasse de type Rafale. Les deux témoins, l'un situé à Perpignan, l'autre à Calais, s'accordent à expliquer qu'il était plus petit que le modèle officiel et qu'en plus, il était silencieux. On sait maintenant qu'aucun avion de chasse de l'armée n'a traversé le ciel de Perpignan vendredi 17 octobre 2014 dans la matinée. A Calais, deux heures plus tard, Hervé comparait la taille apparente de l'avion à réaction à celui d'un Cessna qui volait derrière et semblait le suivre. On sait aussi qu'il n'est pas possible d'évaluer la taille réelle d'un engin dans le ciel sans arrière plan et cela complique toute déduction liée à l'altitude, la distance et la vitesse. Ces 3 inconnues pèsent lourd pour estimer une dimension mais Hervé, membre d'un club d'aéromodélisme et pilote de modèles RC n'en démord pas, cet avion noir profilé avait quelqu'un chose d'insolite : ses dimensions et son silence.

L'absence de son est explicable dans 1 cas* : 
(*maj : une erreur s'était glissée dans mon brouillon)
à Perpignan, on sait que l'OVNI a croisé la route à plus de 700 m du témoin. Le passage d'un aéronef, quelle que soit sa taille, aurait pu passer inaperçu à cette distance, d'autant plus que le témoin conduisait un fourgon dont le bruit du moteur aurait pu couvrir le peu de son perceptible.

Pour Calais, le témoin entendait le moteur du Cessna mais pas celui de l'avion non identifié. Il l'estima aussi petit que l'avion de tourisme qui le suivait. On pourrait suggérer que l'angle d'observation du témoin lui a fait percevoir un avion de chasse de taille normale (16 m), éloigné de deux fois la distance du Cessna (8 m), en axe parallèle et volant dans la même direction. Pourtant, l'expérience du témoin en aéromodélisme, l'a convaincu qu'il s'agissait d'un modèle réduit ayant un rayon d'action bien plus élevé que celui d'un RC (* le témoin ne s'explique pas l'absence de bruit de l'avion noir).

Quelqu'un d'avisé m'a suggéré une boutique en ligne qui propose ce genre d'engins réalistes de modèles radio-commandés dont la taille et la puissance sont tout à fait respectables.

rafale-team-laurens-01
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-pleine-postcombustion-03
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-tigermeet-1
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

On remarquera la décoration en forme de flammes jaunes sur tout le fuselage qui pourrait concorder avec la description du témoin de Perpignan. Malgré le scepticisme d'Olivier Careau concernant l'hypothèse aéromodélisme, il faut bien admettre que l'existence de plusieurs versions d'avions Rafale radio-commandés autorise le doute. Pour Hervé, le rayon de contrôle d'un tel engin est pourtant assez court, le temps de vol n'excède pas les 10 à 15 mn et il lui est absolument nécessaire de décoller et d'atterrir sur une piste parfaitement plane, lisse et ferme. Le coût d'un tel engin pouvant atteindre les 15000 euros, aucune erreur n'est permise. D'après le témoin de Calais, l'hypothèse drone expérimental de l'armée avec un plus grand rayon d'action serait donc à considérer avec sérieux.

Posté par blogovni66 à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,