27 septembre 2010

Une compétition de ballons ronds provoque une alerte dans le 66

gb2010

La 54e Coupe Aéronautique GORDON BENNETT a provoqué de nombreuses interrogations auprès des Roussillonnais qui ont pu observer le passage de Ballons à gaz dans notre ciel. Ces objets volants sont bien identifiés et répertoriés. Des ballons américains, russes, italiens et de toutes les nations ont bien survolé notre département cet après-midi du lundi 27 septembre 2010. Certains ont même atterri près de Thuir, Salses, Le Barcarès, Saint-Laurent de la Salanque... Une véritable invasion de ballons qui a suscité curiosité, émoi ou admiration selon que l'observateur était informé ou pas de cet évènement rarissime.

Le but de cette compétition : couvrir la plus grande distance en BALLON A GAZ.

Chez OVNI66, c'est Johan qui a gagné le gros lot ! C'est lui le premier qui a signalé la présence d'un ballon insolite dans notre ciel. En effet, Johan a toujours la tête dans le ciel...

Situation à 20h30 le 27/09/2010 :

20h30

Remarque : il s'agit de ballons à gaz et non de Montgolfières. Merci à Louveresse pour la précision.
Pour suivre la compétition en direct suivez ce lien
.

Posté par blogovni66 à 18:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


11 septembre 2010

11/09/2010 - Le PAN de Périllos, un bolide ?

Depuis le 11 septembre 2010, l'équipe OVNI66 se penche sur le Phénomène Aérien Non identifié dont 12 d'entre nous ont été témoins à Périllos à 21h10, juste avant le passage attendu de la Station Spatiale Internationale. Après avoir éliminé tout ce qui touche à l'aéronautique, nous essayons maintenant de trouver une explication rationnelle du côté de l'astronomie. S'agissait-il d'un bolide ?

Voici à quoi ressemble un bolide :

Qu'est-ce qu'un bolide ?
La définition de Wikipédia est assez complète pour être citée :


Un bolide est un corps extraterrestre ou météoroïde, émettant une luminosité intense – magnitude inférieure à -4 (plus brillant que Vénus) lors de sa rentrée dans l'atmosphère terrestre. Ce phénomène, qui se produit à moyenne altitude (entre 80 et 10 km) est causé par le frottement entre la matière et l'air qui s'échauffe, s’ionise, et entraîne la formation d'une traînée lumineuse.
En fonction de sa dimension, de sa densité et de sa trajectoire, un objet extraterrestre pénètrera plus ou moins profondément l'atmosphère terrestre. En règle générale, plus l'objet est massif, plus sa progression sera importante et plus il sera brillant.

Un météroïde qui survit au passage atmosphérique et atteint le sol est appelé météorite. Lors de la traversée, l’objet subit une ablation plus ou moins importante en fonction de la densité et de la friabilité de la matière. Les forces en action au moment du ralentissement tendent à éclater le rocher. Plus un corps est volumineux et plus il sera susceptible de se briser : généralement, cela se produit entre 27 km et 11 km d’altitude. Au moment de la fragmentation la vitesse chute rapidement, et météore soit atteint la Terre, soit le plus souvent se disperse en poussières dans l'atmosphère.

La lumière émise par un bolide est produite par deux mécanismes différents : la roche en fusion et l'atmosphère autour qui entre en incandescence. Au-dessus de 80 km d'altitude l'atmosphère terrestre n'est pas assez dense pour s'opposer à l'entrée de corps de masse importante. En dessous, l’énergie thermique due aux frottements chauffe le bolide à 1 700°C ; la matière qui se détache de la surface du rocher est littéralement liquéfiée et immédiatement vaporisée. La chaleur s'intensifiant, l'air autour du corps incandescent s'ionise. L'échange d'électrons entre les particules de gaz est source de lumière.
Un corps d'un mètre de diamètre produit un embrasement de l'air jusqu'à 100 m autour, c'est ce que vu de la Terre on appelle un bolide. Un bolide peut être de différentes couleurs, les témoins parlent de lumière allant du bleu au rouge.

La couleur du météore dépend de la composition de la matière et de l'air. Les météorites sont composées de métaux tel que le sodium, le nickel et le magnésium, qui produisent respectivement une couleur jaune, vert et bleu-blanc. L'azote et l'oxygène de l'air ionisé, comme dans une Aurore polaire, émettent respectivement de la lumière dans le rouge et le vert.

Les météores produisent aussi des sons. Généralement le bruit est entendu pendant plusieurs secondes, voire plusieurs minutes après l’observation visuelle. On peut entendre des explosions sourdes dites supersoniques, dues à la vitesse de l’objet qui est supérieure à la vitesse du son (phénomène identique à celui d'un avion à réaction qui passe le mur du son). Si le météoroïde se fractionne, chaque morceau émet un bruit dont l’ensemble peut être entendu comme un grondement de tonnerre. Beaucoup d’observateurs disent avoir aussi entendu des sifflements, produits par des phénomènes dits électrophoniques.


Voilà pour la définition et la description.

Mais ce n'est pas du tout ce que nous avons vu ce soir-là. Aucune traînée lumineuse même minime. Disparition nette sans perte d'intensité, luminosité constante et blanche, deux baisses d'intensité durant le parcours mais retour immédiat à l'intensité moyenne. Pas de combustion ni de son, pas d'étincelle ni de changement de couleur
. Durée : entre 3 et 8 secondes selon les témoins. Il n'était pas possible d'estimer l'altitude mais nous pouvons préciser que le PAN est passé au-dessus de nuages épars.

L'explication rationnelle la plus probante que nous puissions donner est celle d'un bolide (rentrée atmosphérique) tout en faisant remarquer que celui-ci ne s'est pas comporté comme tel.

Posté par blogovni66 à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11/09/2010 - Périllos : 12 témoins observent un PAN

Samedi 11 septembre 2010 à 21h10, 12 témoins qui s'étaient donnés rendez-vous pour une veillée astronomique OVNI66 à Périllos ont été surpris par l'apparition soudaine d'un bolide lumineux blanc extrêmement rapide et intense, de forte magnitude (de la taille apparente de Vénus). Ce PAN a traversé pendant 3 secondes le ciel (3 à 8s selon les témoins) dans le même axe que celui de la Station ISS qui l'a suivie moins de deux minutes après.

Il était 21h10. Le premier groupe de 8 témoins avait installé un télescope pour observer les satellites de Jupiter. Le second groupe de 4 témoins arrivait un petit peu en retard et se trouvait encore à l'entrée du village. Le passage de l'ISS était prévu pour 21h12 à l'horizon Ouest-Nord-Ouest.

Ce qui a précédé l'ISS était aussi rapide qu'un avion de chasse en basse altitude mais aussi gros que Vénus et silencieux. L'intensité de sa luminosité blanche s'est modifiée deux fois (comme s'il passait au-dessus de nuages épars).

Le phénomène ressemblait à une sphère lumineuse blanche sans traînée.

Visible à 80° au dessus de l'horizon, aucun témoin ne l'a vu arriver et sa disparition s'est située à peu près au même endroit que celui de la station spatiale (27° S-E). Ce détail pourrait laisser croire qu'ils se trouvaient tous deux à la même altitude (orbite) mais la taille apparente du PAN et sa rapidité rend cette l'hypothèse hautement improbable. Le phénomène devait se trouver beaucoup plus bas pour être aussi gros et aussi rapide. En effet, l'ISS a traversé la même portion de ciel, dans le même axe, en 3 minutes tandis que le PAN n'a mis que 3 secondes (l'observation a duré entre 3 et 8 secondes selon le moment où chacun a levé la tête). Le Phénomène Aérien Non identifié était donc visuellement  plusieurs dizaines de fois plus rapide que l'ISS.

A 21h12, comme prévu, nous avons pu admirer la Station Spatiale Internationale qui nous a parue bien lente à côté du phénomène qui l'avait précédée.

Cet article a reçu un complément d'information (voir même date).

Posté par blogovni66 à 11:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

16 août 2010

16/08/2010 - Collioure : nuage de lumières (expliqué)

L'intérêt d'un appel à témoins :

Les artificiers ont procédé à un lâchage de témoins électroniques clignotants 1mn avant les feux, pour tester la direction du vent. Ces témoins étaient accrochés à des ballons gonflés à l'hélium au nombre de 15 ou 20. Ils ont prix la direction du fort, en montant en altitude. Ceci explique cela. (Luc).

Un témoignage exemplaire car conforme à la réalité :

Lundi 16 août 2010 : avec ma fille de 12 ans, alors que nous photographiions le feu d'artifice [celui de Collioure] depuis un endroit bien isolé dans la garrigue près du fort St Elme, nous avons aperçu au dessus de nos têtes un "nuage" de lumières blanches clignotantes et scintillantes, combien de lumières, difficiles à dire, plusieurs dizaines sans doute. Le "nuage" se déplaçait assez rapidement vers le sud-est dirais je, vers Cerbère en gros. Je n'ai pu malheureusement pas prendre de photos, mon matériel pour le spectacle pyrotechnique n'étant pas adapté pour ce genre de prise de vue éloigné et le temps de tout démonter pour préparer mon gros téléobjectif a fait que je n'ai pas de preuves réelles et ça me fait super râler croyez moi... Ma fille a observé le phénomène, pas rassurée du tout. J'ai donc manqué une partie du spectacle pour graver ces instants dans ma mémoire. (...) Il était 22 heures très précises, l'hélico de la gendarmerie commençait à survoler la zone et à balayer avec son projecteur (...).

Posté par blogovni66 à 22:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 août 2010

09/08/2010 - Collioure : photo "surprise" ! Expliquée

Les photos "surprise" sont des photos dans lesquelles on découvre des intrus sans témoin oculaire. Les personnes qui ont pris ces photos n'ont rien vu à l'oeil nu. Sur une série de 8 photos du même endroit, 2 laissent apparaître des lumières dans le ciel. Il faut avouer que ces photos sont pour le moins troublantes et étonnantes. Cette photo a été prise lundi 9 août 2010 à 22h29 avec un Canon EOS (450D) / ISO 1600 / Distance focale 55 mm et Vitesse d'obturation 1.6 s, sans flash.

IMG_0332_1

IMG_0332_2

IMG_0332_3

IMG_0332_5

Démonstration d'un photographe professionnel (équipe OVNI66) :

IMG_0332_clak

Conclusion :

Photographie des reflets des lampadaires projetés sur la lentille frontale/filtre (inversés dans les deux axes). Les autres n'apparaissent probablement pas car la courbure de la lentille en question ne permet pas le reflet ou elles sont simplement "hors champ". Ce phénomène se produit surtout sur les objectifs équipés de filtre dit UV, Skylight (surtout mis en place pour protéger la lentille). En nocturne, photographier avec un filtre, c'est boulette sur boulette assurées.

Posté par blogovni66 à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


27 juillet 2010

Lever de Lune, coucher de Lune... sources de méprises

lever_de_lune
Lever de Lune sur le Lac de Villeneuve-de-la-Raho le 26 juin 2010 lors du dernier pique-nique des observateurs ovni66.

L'exemple du cas du 20/07/2010, route de Canet à Perpignan fera école dans les dossiers de l'ufologie. Non pas parce qu'il est rare, ce n'est pas le cas, mais simplement parce qu'on peut écouter en direct les réactions des passagers d'une voiture pris par un doute quant à la nature de ce qu'ils observent.

Si j'ai choisi de montrer ce cas dès réceptions des informations sans attendre une reconstitution, c'est à cause de la qualité sonore des conversations dans l'habitacle du véhicule et de l'urgence de lancer un appel à témoins. Le père, persuadé de voir "un vaisseau, un ovni", super enthousiaste et même excité par cette apparition, l'adolescente tantôt certaine d'observer un coucher de Lune alternativement éclipsée par la présence de nuages, tantôt prise de panique à l'idée que son père a peut-être raison, la mère qui tente vainement de filmer l'observation dans un réflexe extraordinairement louable, le père, pris de doute qui se ravise en arrivant au dernier rond-point et qui ne s'aperçoit pas que ce qu'il voit descendre n'est qu'un mouvement apparent dû au relief de l'environnement...

Oui, c'est un cas qui fera école !

Mais peut-on en vouloir à ces témoins de s'être trompés ? Non bien sûr, au contraire. Ils ont eu un excellent réflexe : celui de chercher à comprendre ce qu'ils ont vu en nous contactant. Rester dans l'ignorance est la pire des choses car le temps passant, on a tendance à enjoliver la réalité d'un soir, à l'envelopper d'une aura mystérieuse et les émotions très perceptibles dans le dialogue démontrent combien il aurait été dramatique de rester dans le doute en ne confiant pas leur témoignage. Je dis bravo pour avoir eu le courage de se confier à un tiers et je dis encore bravo à la maman qui a essayé de filmer le plus longtemps possible cette expérience. Peu de gens ont ces réflexes.

Pourquoi avoir mis en ligne ces vidéos avant reconstitution ?

Dès le départ nous avons identifié le coucher de Lune. Mais quelque chose ne collait pas : le parcours et la vitesse apparents du phénomène lumineux. Les témoins en ont parlé comme si eux-même étaient statiques alors qu'ils se trouvaient dans un véhicule roulant. Ne sachant où se trouvent les points cardinaux, les témoins n'ont pu donner que des indications sommaires par rapport à leurs environnement et repères familiers. Il fallait donc effectuer une reconstitution, mesurer les angles, refaire le parcours et vérifier les directions réelles du phénomène aperçu.

2010-07-20-0100-lune-2
Extrait de la vidéo 1 - identification de la direction à partir de l'image.

2010-07-20-Lune-axe-jour
Le même endroit en plein jour.

2010-07-20-0100-lune

 Pourtant, un appel à témoin était indispensable et urgent.

Si quelqu'un pouvait contredire ou confirmer ce témoignage, il fallait lancer l'article au plus tôt. Quel risque y avait-il à diffuser ces vidéos ? Celui de "polluer l'information ufologique ?"
(commentaire méprisant d'un "expert" qui nous a traité de nuls pour avoir mis si promptement ce cas en ligne)
.

Les lecteurs ne sont-ils pas assez grands, responsables et cultivés pour s'apercevoir d'eux-mêmes que le père, dans un état d'excitation réel a utilisé son autorité parentale pour influencer l'avis rationnel de sa fille ? Les lecteurs ne seraient-ils pas assez critiques pour remettre en question un témoignage avec tous ces éléments ? Fallait-il cacher ce témoignage jusqu'au rendez-vous permettant une reconstitution ou donner le témoignage tel quel et laisser chacun, avec ses propres connaissances, évaluer la valeur de ce cas bigrement intéressant ? Non, j'ai confiance au jugement de mes lecteurs.

Les fidèles d'OVNI66 savent que nous faisons chaque fois notre possible pour tenter d'expliquer les observations qui peuvent recevoir une explication rationnelle et que nous n'aimons ni le sensationnalisme, ni le mystère gratuit et que nous respectons les convictions de chacun sans donner notre opinion, car elle importe peu. Ce qui compte, c'est que les cas inexpliqués ne tombent pas dans l'oubli et que chaque témoin sache qu'il sera toujours bien accueilli même s'il se trompe.

Posté par blogovni66 à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 juillet 2010

20/07/2010 - Port-Barcarès : lumières oranges en formation triangulaire

Dans la nuit de lundi 19 à mardi 20 juillet 2010 à 02h30, deux témoins sur la plage près du Barcarès ont été survolés (70°) par plusieurs lumières orangées qui se déplaçaient dans un axe Nord-Sud (le long du littoral, au-dessus de la plage, côté route). Le ciel était clair, l'OVNI en formation triangulaire semblait voler à une altitude plus basse que les avions de ligne, sans aucun bruit ni clignotement. Il a disparu en s'éloignant, noyé par les lumières du Port.

Plusieurs lumières dont la luminosité ne ressemblait ni a celle des avions ni à celle des étoiles ni rien d'autre que je connaisse. Légèrement orangées et globalement une forme triangulaire mais certaines lumières se déplaçaient à l'intérieur de ce triangle qui se déformait à sont tour. La trajectoire était fixe, linéaire et la vitesse toujours stable et peu rapide. Cela avait l'air plus bas qu'un avion de ligne, mais plus gros quand même qu'un avion de loisirs. 

A noter la ressemblance avec le cas du 14 juillet 2010 à Cabestany.

Mise à jour du 21 août 2011
: ce cas étant très semblable à celui du 14 juillet 2010 à Cabestany, nous avons décidé de classer ce cas dans la rubrique "Cas expliqués". En effet, il est très problable qu'il s'agisse d'un vol en formation d'oiseaux éclairés par les lumières orangées environnantes des communes du littoral.

Posté par blogovni66 à 02:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20/07/2010 - Perpignan : panique pour un coucher de Lune (2 vidéos)

Dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 juillet 2010, entre 00h45 et 00h55 du matin, 3 témoins (un couple quadragénaire et leur fille 17 ans) roulaient sur la voie rapide de Canet en direction de Perpignan (D617a). Ils observent pendant 10 minutes un phénomène lumineux au-dessus de l'horizon, traverser une partie du ciel dégagé à vitesse réduite (évaluée à celle d'un ULM) du Sud-Est vers le Sud-Ouest. La sphère ressemblait au premier abord à la pleine lune (couleur, taille apparente) d'un blanc-orangé sans clignotement. Le phénomène lumineux semblait "flageoler" (vaciller, trembler) et grossir en perdant lentement de l'altitude, jusqu'à devenir "orangé fluo"Les témoins ont été tellement impressionnés qu'ils ont stoppé leur véhicule et tenté de filmer à deux reprises le phénomène avec un téléphone portable. L'adolescente et sa mère n'étant pas rassurées, les 3 témoins sont rentrés chez eux juste après que le phénomène ait disparu derrière les bâtiments de la ville (direction Clos-Banet).

(...) nous roulions en voiture quand j' ai aperçu de loin, en hauteur, une chose brillante sortir d' un petit nuage. J'en ai fait part à mon ami et à ma fille qui étaient dans la voiture. Nous avons constaté que cette chose ressemblant à la lune se déplaçait en descendant de plus en plus, devenant orange et bien sûr plus grosse ; nous l 'avons suivie du regard jusqu'à Saint Gaudérique où en arrivant à hauteur des bâtiments, nous l'avons perdue de vue, puis nous sommes rentrés pris de panique. 

Vidéos filmées avec un téléphone portable :

 

La lumière est difficile à distinguer sur les vidéos mais le son est excellent !

Les conversations dans la voiture suggèrent que l'adolescente est persuadée qu'il s'agit de la Lune jusqu'au moment où la sphère orangée est au plus près (en apparence). Le doute s'installe tandis que le conducteur est absolument sûr que ce qu'ils observent n'est pas notre satellite mais un OVNI !
La mère est formelle, la couleur orange-fluo (non distinguable sur les vidéos) n'a rien à voir avec ce qu'elle connaît de la Lune. En arrêtant leur voiture, les témoins sont certains que le phénomène était en mouvement.

2010-07-20-0100-lune
La direction de la lumière et celle de la Lune ce jour-là coïncident parfaitement

 

2010-07-20-0100-lune-2
Au rond-point identifié, la direction du phénomène et de la Lune coïcident exactement

2010-07-20-Lune-axe-jour
C'est bien dans cette direction que la Lune s'est couchée à 1h du matin ce 20 juillet 2010

La Lune se couchait à 1h00 ce jour-là, à gauche de l'Ouest (236°). Les témoins regardaient dans cette direction. Leurs perceptions sont altérées par l'effet de déplacement relatif de l'astre couchant et leur véhicule en mouvement.

Ce cas est classé dans la catégorie "Cas expliqués".
Voir l'article complémentaire en cliquant ici.

Posté par blogovni66 à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

14 juillet 2010

14/07/2010 - Cabestany : lumières oranges en formation triangulaire

Mercredi 14 juillet 2010 à 00h32, deux témoins qui venaient d'assister aux feux d'artifice ont observé (bien après les feux) un chapelet de lumières oranges en formation triangulaire passer dans un axe Nord-Sud d'une manière fluide, sans bruit, à l'altitude estimée d'un avion de ligne mais 3 fois plus rapide ! (en effet le phénomène a mis seulement 5 secondes pour atteindre l'horizon Sud) Le phénomène lumineux composé de plusieurs lumières oranges disposées en triangle à la manière (sic) d'un vol d'oies sauvages a suffisamment intrigué les témoins pour qu'ils contactent France Bleu Roussillon. L' observation a duré 4 à 5 secondes et le phénomène a disparu dans la brume de l'horizon.

14_07_2010_cabestany

A priori on peut exclure un train de lanternes thaïlandaises (très à la mode en ce moment) à cause de la vitesse et du parcours horizontal très fluide. A minuit trente, les feux d'artifice de la région étaient tous terminés et aucune rentrée atmosphérique ne pourrait expliquer cette observation. Les témoins sont dignes de foi.

Précisions du témoins principal :

Après une période de recul (une semaine) et en concertation avec mon épouse  : nous avons observé les différents couloirs aériens qui passent au-dessus de Cabestany et notamment deux en direction de l’Espagne (un étant plus haut que l’autre). 

Nous pensons finalement que le phénomène évoluait au maximum dans le couloir le plus bas et qu’il était probablement à basse altitude (le fait de perdre de vue dans la brume en direction des Albères). Sa trajectoire était franche c’est-à-dire linéaire et sans écart ou du moins une légère courbe. Elle donnait une impression de fluidité et de rapidité. Effectivement, le phénomène donnait l’impression d’être dans un flux, un courant.   S’agissant des lumières, j’ai noté que j’hésitais entre des tirets ou des ronds. Mais ils apparaissaient à l’œil nu assez distinctement. Ils étaient orangés et visuellement plus gros que les autres points lumineux d’un ciel étoilé. Ils se déplaçaient en même temps sans s’éloigner les uns des autres. J’ai choisi de dessiner des ronds car c’est l’image que j’ai visuellement « imprimée ».

Mise à jour du 21 août 2011 : Cette observation a reçu une explication. Voir l'article

Posté par blogovni66 à 13:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 juillet 2010

03/07/2010 - 22h05 Le-Soler : Rentrée atmosphérique ?

Samedi 3 juillet 2010 à 22h29, Jeremiah, résident au Soler à observé une boule 4 fois plus lumineuse que Vénus pendant 2 secondes. Une sorte de flamme blanche s'est détachée du phénomène (comme une trainée ou une impulsion selon le témoin) puis disparition totale. Quelques nuages mais pas devant le phénomène. L'axe de l'observation est connu.

Yves66 : samedi 3 juillet 2010 , vu depuis Saint-Estève, en regardant (...) une sorte de boule lumineuse genre planète Vénus, mais de couleur plus jaune traverser le ciel (...), d'abord seule, puis suivie d'étincelles allant de plus en plus nombreuses. Juste après 22h30 heure locale, signalé à la gendarmerie, qui s'est déplacée peu après me rendre visite.

En l'absence de précisions supplémentaires, nous concluons à une rentrée atmosphérique.

Posté par blogovni66 à 23:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,