07 août 2016

07/08/2016 - Météore, bolide, lumière verte dans le Nord-Est de la France

meteoroideDimanche 07 août 2016 autour de 00h20, plusieurs témoins rapportent avoir observé une lumière verte fortement lumineuse tombant du ciel.

Ce phénomène astronomique est la conséquence d'une rentrée atmosphérique probablement d'origine météoroïde. La couleur verte est l'indication d'une ionisation de l'air au passage du météore. Avec un peu de chance, l'une des caméras du réseau Fripon aura enregistré son passage.

(photo illustration de Howard Edin, proche de la description)



Si vous avez observé le phénomène, laissez un message en commentaires et n'oubliez pas de préciser l'heure exacte, la durée, votre commune, votre département et la direction de début et fin de l'observation par rapport à votre position.

Carte de situation des témoins



Mise à jour :

D'après la photo de Gaël Le Bas prise depuis Céron (Saône-et-Loire), l'évènement est survenu exactement à 00h08 dans la nuit du 6 au 7 août. La photo est visible sur le site du Réseau Français d'Observation de Météores (Réforme) à cette adresse :
http://www.reforme-meteor.net/bolide-du-6-aout-2016-22h04-tu/

Ce phénomène est fréquent : vérifiez si une observation plus récente est signalée
Le site REFORME propose un très beau formulaire, rapide et ludique pour établir en 4 minutes votre rapport d'observation.

Posté par blogovni66 à 01:45 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


03 août 2016

Spectaculaires images de foudre en boule analysées par des scientifiques russes

lightball-2
3 témoins indépendants filment une boule lumineuse qui défie la force du vent.

Le Laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) vient de publier un document externe concernant l'observation d'une boule lumineuse, en plein jour, après un orage, dans le quartier Mitino situé au nord-ouest de Moscou par 3 témoins indépendants qui ont chacun filmé le phénomène le 27 juillet 2015. Le cas est rare et bien documenté. L'analyse des 3 vidéos avec des témoins répartis sur trois positions différentes a permis de déterminer les distances qui séparent le phénomène des témoins, sa hauteur, son parcours exact, sa vitesse ainsi que la taille réelle de cette sphère qui virevolte de manière erratique alors qu'un vent fort souffle pendant toute la durée de l'observation (5 minutes). Au début les témoins ont pensé à un ballon mais quand celui-ci s'est mis à voler face au vent, ils ont compris qu'ils assistaient quelque chose de vraiment insolite.


Témoin 1 : foudre en boule filmée par Egor Chichin à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 2 : foudre en boule filmée par Vladimir Sokolov à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 3 : foudre en boule filmée par Dimitry Novosyolov à Mitino (quartier NO de Moscou)

La foudre en boule est un phénomène naturel mal connu

"La foudre en boule est un terme populaire qui regroupe en réalité un phénomène vaste et méconnu, aux aspects très variés et non reproductible en laboratoire avec les mêmes forces en jeu que dans la nature".

Le Laboratoire de recherche sur la Foudre les classe en 3 catégories :
A - la foudre en boule
B - la foudre globulaire
C - le phénomène lumineux orageux transitoire (PLOT)

Il pourrait expliquer de nombreux témoignages OVNI du passé et contemporains, tels que les foo-fighters, les boules lumineuses nocturnes et diurnes dans un contexte orageux, les sphères multiples, les "orbs" et autres manifestations insolites de type globulaire au sol, en l'air et près des avions en altitude. Certains chercheurs soupçonnent même ce type de phénomène d'être à l'origine des manifestations enregistrées dans la vallée d'Hessdalen en Norvège. A ne pas confondre avec les lanternes thaïlandaises et les ballons à leds qui inondent le ciel de France avec plus de 400 000 unités vendues chaque année dans l'hexagone !



[avancer à 4:35] Un autre exemple de foudre en boule orange à Dolgoprudny (au nord de Moscou)

Lien vers le rapport complet avec toutes les mesures :
https://www.labofoudre.com/app/download/18367403/ball+lightning+observation+in+mitino+the+northwest+district+of+moscow.pdf

Lien vers le laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) :
http://www.labofoudre.com/

18 juillet 2016

02/07/2016 - Corbère-les-Cabanes : le PAN garde son mystère

meprises-ovni66

Un témoignage insolite mais peu consistant :

"Un petit point rouge a traversé le ciel (nord -> sud) à une très haute vitesse (moins d'une seconde) et a disparu ... puis à l'endroit ou elle s'est éteinte, quatre lumières plus grosses et blanches se sont mises à clignoter en formant un carré pendant à peu près deux à trois secondes. elles étaient bien plus grosses que des lumières d'avion. Elles étaient au dessus des nuages car elles les éclairaient (un peu comme la lune). ensuite deux de ces lumières repartirent aussi vite que la première en formant un "V", une vers Nord, NE et l'autre ENE et puis plus rien. Je n'ai vu aucun faisceau de projecteurs venant du sol. Je suis resté 15-20min pour voir si cela allait se reproduire mais plus rien. Je n'avais jamais rien vu d'aussi rapide."

L'hypothèse fragmentation de météore n'est plus retenue :
Suite à l'appel à témoin, on s'attendait à recevoir des observations similaires pour la nuit du 2 au 3 juillet autour de minuit. C'est ce qui arrive souvent pour les météores car ils sont en très haute altitude et donc visibles dans un très large périmètre, parfois d'un pays à l'autre. Après 10 jours, nous n'avons reçu aucun appel ni message ni témoignage pour confirmer une rentrée atmosphérique.

Nous avons contacté le réseau Fripon et des astronomes professionnels en leur soumettant le témoignage complet. Aucune caméra de surveillance nocturne du réseau Fripon n'a enregistré une rentrée atmosphérique qui pourrait expliquer l'observation. Nous avons aussi contacté un responsable de la caméra du CNES/GEIPAN (Toulouse) qui a vérifié les enregistrements de la nuit du 2 au 3  juillet. Il n'ont rien sur leur caméra.

Seule une reconstitution de terrain avec vérification des directions annoncées, croquis de la trajectoire et du PAN pourraient nous aider à émettre d'autres hypothèses. En attendant, ce cas reste inexpliqué même si son indice d'étrangeté est faible (témoin unique, observation furtive, altitude élevée - au-dessus des nuages, évènement lointain par rapport au témoin).

Cet article est un complément de celui-ci :
02/07/2016 - 23h55 - Corbère-les-cabanes : observation insolite

Posté par blogovni66 à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

06 juillet 2016

03/07/2016 - Rivesaltes : une ombre insolite dans le ciel (photos)

2016-07-03-Rivesaltes-1230-1
Dimanche 3 juillet 2016 vers midi trente, un témoin qui roule sur la route du Barcarès remarque dans le ciel ces fameuses traînées blanches laissées par les avions. Intrigué par ce "tube sombre" qui semble plonger vers le sol, il s'arrête pour prendre quelques photos. Mais qu'est-ce donc ?

2016-07-03-Rivesaltes-1230-0
Le phénomène de contrail est classique mais la zone sombre rend la scène insolite

Explication : une ombre volumétrique

En fonction des conditions atmosphériques, les avions sont suivis par une traînée de condensation blanche plus ou moins visible. On appelle ça des contrails.
Quand un contrail est aligné avec le soleil, cela produit une subtile zone d'ombre à travers l'atmosphère. Cette zone vue par la tranche, paraît plus sombre, "comme un rayon noir". Nous sommes habitués à imaginer les ombres comme étant plates car elles sont généralement visibles sur des surfaces. Pour interpréter cette photo, il faut penser en 3D. L'ombre du contrail représente une large surface rectangulaire presque invisible dans le ciel mais ici, le témoin la voit de côté, ce qui la rend plus sombre. Un peu comme quand on regarde une vitre de face, elle est transparente mais sur la tranche, elle est grisée.

2016-07-03-Rivesaltes-1230-2
OVNI66 remercie le témoin pour le partage des photos


Origine des traînées blanches

Le service Flighradar24 permet de visualiser le ciel tel qu'il était, ce dimanche 3 juillet 2016. Les 3 contrails photographiés sont la conséquence du passage de 3 avions commerciaux dont la provenance et la destination sont vérifiables.

2016-07-03-Rivesaltes-1230-FR24
FlighRadar24 révèle un ciel particulièrement chargé autour de 12h30 !


Il existe d'autres types de phénomènes d'ombres volumétriques



Le phénomène est connu, répertorié, photographié et expliqué :

http://contrailscience.com/contrails-dark-lines-chemtrails/

http://www.atoptics.co.uk/atoptics/contr1.htm

http://apod.nasa.gov/apod/ap111127.html.


03 juillet 2016

02/07/2016 - 23h55 - Corbère-les-cabanes : observation insolite

PRÉNOM : bruno
DATE : 02/07/2016
HEURE : 23h55
NOMBRE-TÉMOINS : 1
PRÉCISIONS-TÉMOINS : artisan,24 ans
CONTEXTE : à l'extérieur, statique, à pied
LIEU : 66130 Corbère-les-Cabanes
DIRECTION : du Nord (Forca Real) vers le Sud (les Albères) puis vers Nord-Est et je regardais en direction de l'Est (Perpignan)
ANGLE : 45°

DESCRIPTION : un petit point rouge a traversé le ciel (nord -> sud) à une très haute vitesse (moins d'une seconde) et a disparu ... puis à l'endroit ou elle s'est éteinte, quatre lumières plus grosses et blanches se sont mises à clignoter en formant un carré pendant à peu près deux à trois secondes. elles étaient bien plus grosse que des lumières d'avion. Elles étaient au dessus des nuages car elles les éclairaient (un peu comme la lune). ensuite deux de ces lumières repartirent aussi vite que la première en formant un "V", une vers Nord, NE et l'autre ENE et puis plus rien. Je n'ai vu aucun faisceau de projecteurs venant du sol. Je suis resté 15-20min pour voir si cela allait se reproduire mais plus rien. Je n'avais jamais rien vu d'aussi rapide.

TAILLE APPARENTE (bras tendu) : la première 5 mm et les plus grosses 20 mm
DURÉE : 5 secondes
DÉROULEMENT : au début c'est juste une lumière qui passait dans mon champ de vision qui m'a interpellé et je lai trouvée très rapide et jai pensé à une étoile filante mais vue la suite je ne pense pas que ça en soit une. Et les plus grosses lumières ont disparu en partant aussi vite que la première tout en gardant les formes et leurs tailles.
CONNEXE : aucun bruit, aucune odeur, rien d'anormal en plus
ANIMAUX : un silence complet (même l'âne qui braille tous les soirs)
MÉTÉO : ciel partiellement nuageux mais pas de pluie ni d'orage et juste une petite brise de vent
COMMENTAIRE : je n'avais jamais vu ce genre de phénomène et je suis à l'extérieur à peu près tous les jours à cette heure-ci

Pour le moment, OVNI66  privilégie l'hypothèse "fragmentation de météore(s)" malgré l'absence de traînée apparente mais il faudrait une confirmation visuelle du réseau Fripon ou d'une caméra de surveillance. Si d'autres personnes ont observé ce phénomène lumineux à 23h55 samedi 2 juillet, qu'elles n'hésitent pas à le signaler en "Commentaires" ou par le biais du rapport de témoignage. N'oubliez pas de préciser votre lieu d'observation, la direction de l'observation et le déroulement précis du début à la fin. Nous reviendrons sur ce cas ultérieurement.

Cet article a reçu un complément le 18 juillet 2016 :
02/07/2016 - Corbère-les-Cabanes : le PAN garde son mystère

Posté par blogovni66 à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


20 juin 2016

OVNI66 filtre volontairement les témoignages OVNI/PAN

meprises-ovni66

(mise à jour du 27 novembre 2016)
Nous n'enquêtons plus pour les observations suivantes :

- hors du département des Pyrénées-Orientales (66)
- flash dans le ciel ou éclairs, foudre (sans autre évènement)
- sillage, traînée de condensation, nuage, fumée (sans autre évènement)
- sphère ou point lumineux blanc, en altitude avec ou sans sillage
- lumière (ou sphère lumineuse) avec trajet rectiligne et vitesse constante
- lumière pas plus grosse qu'une étoile, statique dans le ciel
- objet, sphère ou lumière évoluant de manière erratique au gré du vent (seul ou en grappe)
- lumière ou objet dont la taille apparente est inférieure à 3 mm (bras tendu)
- lumière lointaine estimée à + de 1000 m du témoin
- durée de l'observation inférieure à 6 secondes et sans effet connexe
- photo "surprise" (intrus dans une photo, sans témoin oculaire)
- vidéo sans témoin oculaire (intrus remarqué a posteriori) ni effet connexe
- détonations, odeurs ou bruits non identifiés (sans autre évènement)

Ainsi que :
- celles des nuits du 1er avril, du 21 au 24 juin, 13-14 juillet et 31 décembre
- celles dont la date est approximative
- les témoignages de seconde main (non directs)
- l'impossibilité de contacter le témoin principal
- les témoignages anonymes
  (OVNI66 s'engage à respecter l'anonymat mais doit pouvoir contacter le témoin)

Ce filtrage permet d'éliminer les témoignages peu consistants et de trop nombreuses méprises.

Si votre témoignage concerne l'une des conditions précitées, nous ne donnerons pas suite à votre rapport sauf si le cas présente un intérêt pédagogique ou démonstratif.

Pour tout autre phénomène non identifié, vous pouvez le signaler en remplissant le formulaire de rapport d'observation d'ovni.

31 mai 2016

L'énigme du 27 mai 2016

27-05-2016


Il ne s'est rien passé le 27 mai 2016, ni la veille. Pas d'article, rien de nouveau sur le blog ovni66. Pourtant, il a été visité 1248 fois, comme ça, en une seule journée ; va savoir pourquoi... En moyenne le blog est consulté quotidiennement par 150 à 200 personnes seulement. On ne sait pas ce qui a suscité cet engouement soudain. Une énigme !

Posté par blogovni66 à 22:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 mai 2016

28/05/2016 - Carcassonne : phénomène lumineux filmé pendant 12 secondes


L'indépendant : "Carcassonne : la vidéo d'une météorite"

Le titre de l'Indépendant est accrocheur mais il faut distinguer le météore de la météorite. Le météore est encore dans le ciel et seuls les morceaux tombés au sol pourront être qualifiés de météorites. Dans cette vidéo, l'absence de traînée apparente (à faire confirmer par les témoins) et surtout la durée de la luminosité pendant 12 secondes dans le même champ de vision, ne plaident pas en faveur de l'hypothèse "rentrée atmosphérique".

2016-05-28-carcassonne
Extrait de la séquence publiée par l'Indépendant

Le témoin est-il certain de l'heure annoncée pour 21h42 ? Le "passage d'Est en Ouest" est-il évalué par une observation plus longue que celle du film ? La Station Spatiale Internationale passait une heure plus tard, visible seulement par temps clair depuis Carcassonne à 22h44.

En l'absence de détails complémentaires, nous ne validons pas l'hypothèse du météore ou bolide, ni même celle de l'ISS.

Posté par blogovni66 à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 mai 2016

Pour en finir avec les Pléiadiens, les Orionites et les Zeta-réticuliens

Tout le monde connaît plus ou moins ces fameuses constellations et amas qui nous aident à repérer les étoiles dans le ciel nocturne. Depuis des lustres, l'homme a dessiné ces contours qui rappellent des formes animales ou des personnages mythologiques. Elles aident à mémoriser l'emplacement de ces astres qui semblent ne jamais se séparer dans leur course apparente sur la voûte céleste. Mais tout cela n'est que convention. En effet les étoiles qui forment les constellations n'ont rien en commun. Elles se trouvent juste dans l'axe de notre observation bien terrestre : une vue 2D d'une réalité 3D qui ne laisse aucune place à cette imaginaire corrélation entre les astres. D'un point de vue astronomique, les étoiles qui composent la constellation d'Orion n'ont absolument aucun lien entre elles. Plusieurs dizaines d'années lumières séparent ces étoiles.

409-Orion-constellation-3D
© Don Dixon / cosmographica.com - Une vue en 3D de la constellation d'Orion

Il en est de même pour toutes les constellations qui composent le zodiaque et les amas comme les Pléiades. Composé d'une douzaine d'étoiles visibles à l'oeil nu, on retrouve des traces de cet amas depuis la préhistoire. La plupart des civilisations antiques lui accordaient une importance car elle marquait le début de l'hiver pour certains observateurs. Aujourd'hui on ne compte pas moins de 3000 étoiles dans cet amas ! Inutile de préciser que les distances qui les séparent sont astronomiques !

Admettons que cet oeil soit une constellation :

© Perceptual Shift - Michael Murphy - Vidéo : Oeil composé de 1252 balles en bois

Changement de perception

La vidéo ci-dessus est l'illustration parfaite de la manière dont nous imaginons une constellation du point de vue terrestre. Cependant, si on voyage un peu dans le cosmos et que l'on sort de notre angle de vue étroit, on s'aperçoit qu'il n'y a aucun lien objectif entre ces étoiles.

Les extraterrestres et les constellations

Dans la littérature qui traite des contacts avec des extraterrestres, on trouve toute une galerie d'entités qui prétendent venir d'Orion, des Pléiades, de Zeta Reticuli et de bien d'autres endroits de l'univers. Sur internet aussi, il existe une multitude de vidéos délirantes sur le sujet. Leur caractère sectaire est parfois inquiétant et ne repose sur rien de crédible d'un point de vue astronomique.

06 mai 2016

Pyrénées-Orientales : quand il n'y a pas d'ovni, y a pas d'ovni !

ciel-ovni66

Vous l'avez remarqué, l'actualité ufologique dans les Pyrénées-Orientales est assez réduite depuis quelques mois. Quelques signalements de lumières lointaines, des photos surprises, des météores, des bolides mais rien de vraiment étrange au final. Les moyens de vérification que nous avons mis en place sont assez efficaces et ceci explique peut-être cela : nous n'avons plus grand chose à nous mettre sous la dent. OVNI66 ne cherche pas à faire du sensationnalisme et c'est la raison pour laquelle, quand il n'y a pas d'ovni, y a pas d'ovni et donc moins d'articles ! A quoi bon enchérir sur des éléments dont l'indice d'étrangeté est tellement faible qu'il n'intéresse personne. Nous avons aussi fait le choix délibéré de ne pas communiquer sur les cas hors du département des Pyrénées-Orientales afin de faciliter nos enquêtes. Réactivité, efficacité, écoute, reconstitutions sur le terrain sont les conditions nécessaires pour établir un rapport circonstancié et essayer de résoudre une affaire. C'est la raison pour laquelle OVNI66 se concentre sur le LOCAL. Bien sûr, on surveille l'actualité ufologique mondiale et force est de constater que l'absence d'affaires consistantes est générale, globale.

En attendant la prochaine vague...

Que faire pendant ce temps où les OVNIS se font si furtifs ? Continuer à observer le ciel pour se familiariser avec lui. J'entends souvent : "c'est la première fois que je vois ça", "je n'ai jamais vu ça". "C''était extraordinaire". Puis, quand on gratte un peu et que l'on s'aperçoit qu'il s'agit d'un banal bolide ou d'une rentrée atmosphérique, on se dit : "et oui il faut bien une première fois !" Donc observer le ciel, s'habituer à ce qui est identifiable (aéronefs, feux de signalisation, bolides, astronomie récréative, à l'oeil nu). Reconnaître les astres et leurs positions au fil de l'année. Pouvoir identifier Jupiter et observer ses satellites avec de simples jumelles, répérer Sirius, Vénus, Arcturius, Capella. Tout ce qui peut contribuer à une meilleure connaissance de notre environnement connu est bon à prendre. Il est bon de s'entraîner à identifier la direction du vent, les points cardinaux depuis notre position, quantifier le temps d'une observation (souvent en secondes), évaluer une hauteur par rapport à l'horizon, une direction de début et de fin de visibilité d'un satellite ou d'un avion. Enrichir nos connaissances dans les phénomènes naturels, orageux, nuageux, etc.

Posté par blogovni66 à 19:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,