06 novembre 2016

03/11/2016 - Corneilla-de-Conflent : des lumières non identifiées au-dessus du Canigou

Pic-Canigou-PAN-161103
taille apparente du phénomène (illustration validée par le témoin)

Corneilla-de-Conflent : jeudi 3 novembre 2016 à 19h54, Chantal (48 ans) ferme les volets de sa chambre quand elle aperçoit une vingtaine de lumières blanches dans le ciel, un peu à gauche du Canigou. Intriguée, elle prend 3 photos et reste quelques minutes à observer. Les lumières alignées horizontalement semblent former la tranche d'une masse sombre allongée. Elles s'allument et s'éteignent alternativement par groupe de 6 ou 8 mais restent espacées à la même distance. Plus grosses que des étoiles, elles restent statiques entre le pic Joffre et le pic Canigou. Au-dessus, une lumière fixe, brille en permanence.

Le phénomène persiste, Chantal décide de rappeler son fils de 9 ans qu'elle venait de coucher. Tous deux s'assoient sur le lit, face au Canigou et observent le phénomène pendant plusieurs dizaines de minutes. Les lumières s'allument et s'éteignent dans une fréquence assez régulière. À aucun moment elles ne sont restées toutes allumées en même temps. L'enfant compare la masse sombre à un "anneau géant". Le phénomène dans son ensemble mesure, bras tendu, 35 mm. En fin d'observation, les lumières situées à droite commencent à disparaître une à une. À 20h25, son mari qui rentre du travail, confirme la présence des 3 dernières lumières à gauche (elles ne lui paraissent pas alignées horizontalement et restent statiques pendant 5 minutes). Sur le moment, il a pensé à un hélicoptère ou un aéronef quelconque. Elles ont disparu soudainement.

Extraits du rapport reçu :

DESCRIPTION : "Succession de lumières espacées (20 environ) blanches, placées à l'horizontale laissant entrevoir une forme circulaire au dessus du pic du Canigou. Les lumières clignotaient les unes après les autres et parfois étaient allumées en même temps, jamais ensemble sur toute la largeur. Une lumière au dessus était allumée en permanence. C'était immobile."

TAILLE APPARENTE : "dépassait largement le pic à ma gauche et moins à droite. Très large."
DURÉE : "plus de 30 minutes"

DÉROULEMENT : "Je fermais mes volets (Corneilla de Conflent) face au canigou lorsque j'ai aperçu en haut du pic des lumières, un peu au dessus de la montagne. Elles étaient à l'horizontale mais on pouvait se rendre compte qu'elles étaient sur quelque chose de circulaire, immobiles et s'allumaient et s'éteignaient à tour de rôle, c'était impressionnant par la largeur de ces lumières (espace occupé par rapport à la montagne). Cela ressemblait à quelque chose d'immense. On pouvait distinguer une masse sombre au dessus et une lumière en haut, au centre. Mon fils de 9 ans m'a dit : "on dirait un anneau géant". Cela a duré un peu plus de 30 minutes à partir du moment ou je l'ai vu. J'ai couché mon fils et à mon retour près de ma fenêtre il n'y avait plus rien."

MÉTÉO : ciel dégagé, étoilé, sans vent.
COMMENTAIRE DU TÉMOIN : "Connaissant l'ascension du pic et le terrain en haut de cette montagne, je ne vois pas ce qui pouvait s'y trouver comme engins lumineux. L'harmonie des lumières qui s'allumaient et s'éteignaient ne ressemblait pas à quelques chose de manuel. De plus les lumières étaient grosses visuellement et située un peu au-dessus de la montagne. C'était inhabituel, spectaculaire, étrange. Mon petit appareil canon ixus n'a pas réussi à prendre ces lumières."

Reconstitution sur place :

Rencontre avec  les 3 témoins dès samedi 5 novembre, moins de 48h après l'observation pour vérifier le déroulement chronologique de l'observation, la direction du phénomène ainsi que la consistance des trois témoignages.

Photos :

Les 3 photos prises avec un Nikon Ixus 170 n'ont pas fourni d'images. Séparées de 11 et 18 secondes, elles sont totalement noires (vitesse d'obturation 1/8s ; ISO 800, 4,5 mm, puis 54 mm). Cet appareil est muni d'un petit écran LCD pour la visée et le témoin n'arrivait pas à voir le phénomène à travers l'écran. Toutefois l'horodateur de l'appareil est pile à l'heure réelle (aucun décalage) et il indique : 19h55. Le témoin a commencé à prendre les photos dès le début de l'observation. L'heure d'arrivée du mari qui rentrait du travail n'est pas discutable non plus. À défaut d'image, la durée est donc confirmée par plusieurs points précis et vérifiables : 35 minutes.

Conditions d'observation :

- le ciel est clair, étoilé, sans nuage
- les témoins regardent en direction du SE à l'étage
- d'abord en vue directe (fenêtre ouverte) puis derrière la fenêtre fermée
- altitude des témoins : env. 550 m / pic du Canigou : 2784 m
- hauteur angulaire du phénomène : 18° (après reconstitution)
- la visibilité est de 11 km, les pics sont éloignés de 9 km environ
- les témoins confirment à 100% que le phénomène était dans le ciel
- la lune se couche au SO
- aucun mouvement ascendant, descendant ou transversal
- le relief est visible en dessous du phénomène (jamais en arrière-plan ou derrière)
- durée : 35 minutes (timing cohérent et vérifié)

axe-obsv11
axe d'observation vers SE depuis Corneilla-de-Conflent

denivele-angle3-600
Dénivelé de Corneilla-de-Conflent vers les pics

Hypothèses

Ce qui fait l'étrangeté du cas :
- la durée : 35 minutes
- relief montagneux imposant mais jamais en arrière plan ou derrière les lumières
- 3 témoins
- le nombre de lumières (21)
- l'horizontalité du phénomène
- le phénomène est statique dans le ciel pendant 35 minutes
- la forme linéaire et les variations lumineuses

D'après l'angle d'observation donné, on peut déduire très grossièrement que le phénomène était situé au minimum à 6.5 km des témoins ; s'il avait été plus proche, l'angle aurait dû être différent pour ne pas que les montagnes paraissent derrière les lumières. On ne peut pas calculer la distance réelle car le relief était visible en dessous du phénomène, jamais en arrière-plan. On serait tenté d'effectuer des calculs de "taille réelle" pour un "objet" mais dans ce cas de figure, la moindre erreur d'angles donnerait des résultats improbables. En effet le témoin écrit : "les lumières clignotaient les unes après les autres et parfois étaient allumées en même temps [par petits groupes], jamais ensemble sur toute la largeur." Dans ces conditions il est très difficile d'évaluer la largeur totale apparente du phénomène. Le moindre écart avec la réalité devient disproportionné avec la distance.

Le nombre de lumières et la durée du phénomène sont insolites. Les points lumineux blancs alignés horizontalement dans le ciel sont restés statiques pendant plus de 30 minutes. Aucune des hypothèses envisagées n'est satisfaisante (aéronefs, hélicoptères, lanternes Thaï, ballons divers, projecteurs, engins au sol). Trente minutes c'est très long pour du vol stationnaire ou des objets volant au gré des courants. Pour la même raison, l'hypothèse d'une escadrille d'avions s'éloignant dans l'axe des observateurs est difficile à défendre. Aucun phénomène astronomique ou météorologique n'est retenu. Aucun aéronef civil n'était signalé dans le secteur entre 20h et 20h30 (source FlightRadar uniquement). Aucune opération particulière de sauvetage (source locale).

Enquête participative :

Jacques, membre du réseau ovni66, a rencontré deux personnes situées à Corneilla-de-Conflent qui affirment avoir observé ce qu'elles ont interprété comme une lignée de randonneurs en train de grimper en file indienne avec des lampes torches puissantes, dans la demi-heure qui a suivi l'observation des lumières dans le ciel (entre 21h et 22h). Les grimpeurs suivaient le sentier de crête qui mène au Canigou. L'un des témoins était si intrigué qu'il a regardé cette procession de lumières à flanc de montagne, pendant une heure.

À priori, aucun lien entre les deux évènements mais il est possible que les grimpeurs aient été eux-mêmes témoins du phénomène la demi-heure précédente. Si quelqu'un a des informations sur cette ascension nocturne et leurs participants, n'hésitez pas à nous contacter (info@ovni66.com).

La webcam de Mantet n'a rien enregistré ce soir-là : soit parce que le phénomène était hors champ, soit parce qu'il était statique. Cette caméra est réglée pour capturer les rentrées atmosphériques fortement lumineuses et en mouvement rapide. Elle n'est pas adaptée aux lumières statiques (il parait que ce point sera amélioré prochainement). Dans le département, il y a d'autres caméras de surveillance mais elles sont rarement braquées vers le ciel (mais si vous en possédez une, pointée vers le Canigou, vérifiez et n'hésitez pas à nous contacter).

Tous les éléments du dossier sont dans cet article, chacun peut se faire une idée du cas, avec tous les détails permettant de proposer des hypothèses ou des compléments d'information. L'observation reste pour le moment inexpliquée.

À suivre.

Posté par blogovni66 à 23:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


Appel à témoins : un phénomène non identifé observé dans la soirée de jeudi 3 novembre en direction du Canigou

Pic-Canigou

Des témoins situés à Corneilla-de-Conflent rapportent avoir observé jeudi 3 novembre 2016 à 20h, un phénomène lumineux non identifié en direction du Canigou pendant 30 longues minutes. Si vous avez observé quelque chose d'insolite ce soir-là, n'hésitez pas à nous contacter sur info@ovni66.com ou laissez un commentaire.

Vous habitez Casteil, Vernet-les-Bains, Corneilla-de-Conflent, Fillols, interrogez vos connaissances à propos de la soirée de jeudi 3 novembre entre 20h et 20h30. Ont-ils remarqué quelque chose ? Un évènement particulier ? Faites jouer votre réseau d'amis. Sait-on jamais. 

Suite : reconstitution de l'observation et témoignages complets


Posté par blogovni66 à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 octobre 2016

28/10/2016 - Perpignan : lumière verte précédée d'une longue traînée blanche

2016-10-28-00h06-Perpignan_bolide3
illustration de la chute en 3 étapes : flash lumineux, traînée persistante, lueur verte intense

Vendredi 28 octobre 2016 à 00h06 nous avons observé depuis Perpignan-Nord en direction du Sud-Ouest, un flash lumineux blanc, suivi d'une traînée blanche qui semblait chuter à la verticale (80° au début, 20° en fin). La traînée lumineuse (diffuse) ondulait comme un ruban ; blanche pendant 1 seconde puis d'un vert fluo intense pendant une demi-seconde. Quelques minuscules étincelles ont précédé l'extinction.

Si vous avez observé cette magnifique rentrée atmosphérique le 28 octobre 2016 (nuit de jeudi à vendredi), laissez un message en commentaires et n'oubliez pas de préciser votre commune, votre département et la direction cardinale de l'observation.

Le site REFORME propose un très beau formulaire, rapide et ludique pour établir en 4 minutes votre rapport d'observation (réservé aux rentrées amosphériques, bolides, météores).

Il s'agit d'une rentrée atmosphérique de type météoroïde (météore, bolide) ou d'un débris spatial.

Ce phénomène est fréquent : vérifiez si une observation plus récente est signalée

Posté par blogovni66 à 22:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

01 octobre 2016

GEIPAN : depuis 1976, quelques rares cas demeurent inexpliqués dans le 66

Le GEIPAN est le service public chargé d'élucider et de classer les témoignages OVNI/PAN qui lui parviennent, le plus souvent par le biais de procès-verbaux de Gendarmerie. Les rapports sont étudiés, expertisés puis publiés avec un classement (A, B, C, D) en fonction de leur étrangeté et de leur consistance. A B et C nous intéressent peu car ils regroupent respectivement les méprises expliquées, les erreurs probables et les dossiers dont les éléments sont trop succincts pour être étudiés. Les cas classés en D résistent à l'analyse mais ils sont rares dans notre département. 




25 mars 1976 - THUIR
3 témoins observent une soucoupe volante.

76708411


Le 25 mars 1976 vers 14h30 un automobiliste et ses passagers qui roulaient sur la CD48 entre Thuir et Camelas, observent dans le ciel un engin lumineux se déplaçant Est-Ouest. De grandes dimensions et de forme ovale surmonté d'un dôme, il reste dans leur champ de vision durant une minute avant de disparaître brusquement. Aucun autre témoignage ne sera recueilli sur ce phénomène.

Classé D1 par le GEIPAN (fiche du cas)
lien vers le PV de Gendarmerie



27 septembre 2001 - Saint-Laurent-de-la-Salanque
Triangle noir
silencieux.

triangle-noir-septembre2001

"Je venais d'éteindre la télé et je suis allée à la fenêtre. J'ai entendu plusieurs chiens aboyer en même temps dans la rue et quelques instants après, j'ai vu dans le ciel cette forme triangulaire qui venait de droite, assez rapidement, de la direction de Narbonne et allait sur Perpignan. La forme se découpait assez bien dans le ciel qui était tout de même assez lumineux. Elle devait être à six ou sept cents mètres de moi. Elle avait la forme d'un triangle, de couleur assez sombre, aux angles arrondis portant chacun un point lumineux fixe. L'objet semblait assez bombé et il volait horizontalement et bien plus vite qu'un avion de ligne et je n'entendais aucun bruit particulier, mais peut-être la distance...".

Rien à signaler du côté du contrôle aérien de l'aéroport Perpignan-Rivesaltes ni du côté de la gendarmerie, qui recueille les témoignages de ce type. Pas de suite connue à ce cas.

Classé D par le GEIPAN (fiche du cas)
Lien vers le PV de Gendarmerie



20 octobre 2008 - Palau-del-Vidre

Triangle noir silencieux.

triangle_palau_del_vidres

Fin octobre 2008 : tôt le matin (6h30 environ) deux employés roulant à bord d'un fourgon remarquent vers l’horizon Est (au-dessus du littoral, direction la mer – entre Saint Cyprien et Argelès/mer) ce qu’ils ont pris tout d’abord pour une étoile (blanche, brillante, sans clignotement, magnitude importante) puis pour un avion en phase d’atterrissage.  Ils ont observé ce PAN tout le long de leur route à partir d’Elne (N114)
 
En arrivant à Palau Del Vidre, suivant des yeux ce PAN qui continuait sa descente, alors qu'ils s’attendaient à se retrouver pratiquement sous l’objet qui s’approchait par leur droite et sans qu’ils n'aient pu observer la « transition » (les arbres et des immeubles ne laissaient entrevoir le PAN que par intermittence) un objet triangulaire « énorme » noir, avec un globe lumineux rouge fixe dessous, les a pratiquement survolés dans un silence total et à la vitesse d’un piéton, à l’entrée du village. Le triangle évoluait à très basse altitude. Il paraissait aussi grand qu’un avion de ligne. "Quelqu'un la tête baissée n'aurait pas remarqué son passage silencieux" précise l'un des témoins.
 
L’objet a disparu caché par les immeubles. Les deux témoins ont tenté de suivre l’objet mais le temps de trouver la route qui allait dans sa direction (1 minute environ) l’objet avait totalement disparu.
 
Classé D1 par le GEIPAN (fiche du cas)


Pour le lecteur assidu, il est fortement conseillé de jeter un oeil sur chaque lien qui pointe vers les procès-verbaux de Gendarmerie pour s'imprégner du contexte de l'époque et de la manière dont étaient relatés les faits par les témoins, avec leur vocabulaire et leur personnalité. Ces documents sont une source riche en informations pour les chercheurs.

Les Phénomènes Aériens Non identifiés (PAN) de catégorie D regroupent les observations inexpliquées malgré les éléments en possession du GEIPAN. La catégorie D recouvre deux sous-catégories : les PAN D1 qui correspondent à des phénomènes étranges, mais dits de consistance moyenne, par exemple associés à un témoignage unique, sans enregistrement photo ou vidéo et les PAN D2 qui correspondent à des phénomènes très étranges et de consistance forte : plusieurs témoins indépendants et/ou des enregistrements photo ou vidéo et/ou des traces au sol. Il n'y a aucun D2 à ce jour dans les Pyrénées-Orientales.

Posté par blogovni66 à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

17 septembre 2016

17/09/2016 - Elne : une lumière oblongue verte traverse les Albères (66)

meteoroideSamedi 17 septembre 2016 à 20h35 deux témoins situés à Elne (66) nous signalent avoir observé une lumière oblongue verte avec une trajectoire descendante courbe se diriger vers le Pic du Néoulous et disparaître vers l'Espagne.

Ce phénomène ressemble à une rentrée atmosphérique d'origine météoroïde. La couleur verte est l'indication d'une ionisation de l'air au passage du météore.

(photo illustration de Howard Edin, proche de la description, sans traînée remarquée)




Si vous avez observé ce phénomène le 17 septembre 2016, laissez un message en commentaires et n'oubliez pas de préciser votre commune, votre département et la direction cardinale de l'observation.

Le site REFORME propose un très beau formulaire, rapide et ludique pour établir en 4 minutes votre rapport d'observation.

Ce phénomène est fréquent : vérifiez si une observation plus récente est signalée

Posté par blogovni66 à 21:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,


08 septembre 2016

31/08/2016 - le Phénomène Aérien Non identifié de Rivesaltes après reconstitution

torre-del-far

Dans la soirée de mercredi 31 août 2016, deux témoins dînaient sur leur terrasse aux alentours de 21h30. Soudain un phénomène étrange attire leur attention : une lumière jaune-orangé à peu près aussi grosse qu'un tiers de lune, apparaît dans l'axe de la Tour de Tautavel. Intrigués par cette sphère orangée "flamboyante", ils suivent des yeux son parcours : le phénomène se déplace vers le Sud-Est, jusqu'à survoler Rivesaltes. A leur niveau, il effectue un virage, monte en altitude au-dessus des nuages et se dirige vers le Nord jusqu'à disparaître.

Ce qui fait l'étrangeté de cette observation :

- le phénomène est décrit avec une magnitude importante (1/3 de Lune)
- la seule couleur visible était un jaune-orangé permanent, non clignotant et "flamboyant"
- la lumière était émise par le PAN (le témoin exclut une réflexion du soleil couché)
- le PAN ne volait pas d'une manière erratique mais à vitesse constante
- l'observation a duré plus de 4 minutes
- le phénomène volait sous les nuages jusqu'à Rivesaltes (h. de 45° à 80°)
- le PAN effectue un virage et prend de l'altitude
- il traverse les nuages et disparaît vers le Nord
- le PAN est observé sous plusieurs angles sans feux de signalisation visibles
- aucun bruit perceptible
- renseignements pris, aucun hélicoptère ni avion signalé dans ce secteur à cette heure.

Après reconstitution ce dimanche 11 septembre,
ce qui relativise l'étrangeté de cette observation :

- un test effectué avec les témoins démontre une surévaluation de la taille apparente
- la sphère lumineuse est montée à la verticale dans l'axe de la Torre del Far
- l'évaluation des distances est impossible car le phénomène était en l'air sans arrière-plan
- les témoins ne savent pas si le PAN est apparu devant ou derrière la Tour
- la sphère aurait pu monter verticalement depuis n'importe quel endroit entre les témoins et la tour
- entre 21h et 22h, le vent était changeant et faible au sol
- vent relevé à 21h : direction SE vers NO (2km/h)
- vent relevé à 22h : direction Ouest vers E (6km/h)
- à 21h30, la direction du vent dans ce secteur était donc variable
- la description du PAN est une sphère lumineuse irradiant un jaune-orangé
- les témoins découvrent que cela ressemblait beaucoup à un ballon à LED

La différence entre une lanterne Thaï et un ballon à LED :

- la lanterne est équipée d'un brûleur et fonctionne à l'air chaud
- le ballon à LED est rempli à l'hélium
- le brûleur d'une lanterne Thaï offre une durée de vie courte (4 à 6 mn)
- le ballon à LED peut durer 14 heures (pile) et monter très haut
- la lanterne Thaï s'éteint et devient invisible pendant sa chute

Grâce à la reconstitution effectuée depuis la terrasse avec les témoins, certaines vérifications ont permis de relativiser le niveau d'étrangeté de ce cas. L'ascension verticale rapide du phénomène dans l'axe de la Torre del Far n'a pas permis aux témoins d'évaluer si celui-ci était devant, au niveau ou derrière la Tour de Tautavel qui est située à plus de 10 km de leur point d'observation. Ce détail est important car la vitesse de déplacement du phénomène dépend de la longueur du trajet effectué. Celui-ci était peut-être bien plus proche (et court) qu'on ne l'imaginait au départ. L'un des témoins a découvert que sa description du phénomène lumineux est finalement très proche de celui de ballons à LED trouvés sur internet par ses soins.

Sans vérification des vents et une reconstitution avec les témoins, cette observation insolite aurait pu devenir un cas OVNI parmi d'autres. Bien sûr, l'idéal serait de retrouver à quelle occasion un ballon à LED a été lâché à l'ouest de Rivesaltes (Espira de l'Agly ? Cases-de-Pène ?) mercredi 31 août autour de 21h30. Si vous avez une info, n'hésitez pas à nous écrire à info@ovni66.com cela pourrait permettre de classer cette affaire définitivement.

04 septembre 2016

31/08/2016 - Rivesaltes : 2 témoins intrigués par un phénomène lumineux (appel à témoins)

meprises-ovni66

Mercredi 31 août 2016 vers 21h30, deux témoins situés à Rivesaltes ont observé un phénomène lumineux aérien insolite. Pour les besoins de l'enquête en cours, nous reviendrons ultérieurement sur les détails de cette observation qui a duré plus de 4 minutes. Il est possible que d'autres personnes aient remarqué ce phénomène qui est apparu au niveau de la Tour del Far (près de Tautavel). Il s'est ensuite dirigé vers Rivesaltes puis a changé de cap en remontant au-dessus des nuages vers le Nord.

Appel à témoins
Secteur concerné : Tautavel, Rivesaltes, Peyrestortes, Opoul, Espira-de-l'Agly, Baixas, Cases-de-Pène

Si vous avez été témoin mercredi 31 août 2016 autour de 21h30, d'un phénomène lumineux aérien (identifié ou pas), n'hésitez pas à nous écrire sur info@ovni66.com en prenant soin de bien décrire votre observation (couleur, forme, comportement, direction, etc.).

suite


21 août 2016

20/08/2016 - une lumière suspecte déclenche une alerte sur le réseau OVNI66

Dans la soirée de samedi 20 août 2016 à 23h00, un témoin déclenche une alerte auprès d'OVNI66. Situé à Saint-Nazaire, il signale l'observation d'une lumière suspecte au niveau du Château de Valmy avec les Albères en arrière-plan (donc très bas). L'observation durait déjà depuis plus de vingt minutes. Une lumière blanche, faiblement mobile, "avec une magnitude semblable à celle d'un flash d'Iridium (-4)" dont l'intensité semblait fluctuer. De temps en temps la lumière disparaissait puis devenait fortement brillante. Le témoin ne pouvait pas évaluer si la lumière était dans le ciel, entre lui et les montagnes ou dans les Albères à flanc de montagne.

Immédiatement une alerte a été lancée auprès du réseau d'observateurs OVNI66 afin d'obtenir d'autres points de vue du phénomène. Seuls les bénévoles du littoral et du sud du département ont été dérangés à cette heure tardive.

Quatre observateurs ont spontanément proposé de se rapprocher d'Argelès puis de Valmy.  On a pu répertorier les faisceaux de projection d'une boîte de nuit à Collioure, la présence de Saturne, Mars et Antarès dans la même direction et Arcturius plus à l'Ouest ainsi que le passage d'un hélicoptère. 3 observateurs ont confirmé un visuel à flanc de montagne, en direction d'Argelès et Valmy.

Valmy2-600px
Photo prise par Louis. Phares ou projecteur sur 4x4 ? On ne sait pas

Valmy3-600px
Une superposition avec une photo diurne montre l'emplacement de la lumière suspecte

Même si la lumière n'a pu être identifiée sur le moment, son indice d'étrangeté est très faible. Le phénomène est resté pratiquement statique et au fur et à mesure que les volontaires se rapprochaient il devenait évident que la lumière vue depuis Saint-Nazaire se trouvait en réalité à flanc de montagne et non dans le ciel. Ce qui paraissait fortement lumineux pour le témoin de Saint-Nazaire était en fait une double lumière (qui n'en faisait qu'une de loin). On peut longuement spéculer sur la nature de ces lumières, peu importe finalement puisque le phénomène n'était pas aérien.

Valmy-600px
Photo prise par Louis. Cette lumière double se trouvait dans la direction du phénomène signalé

Malgré un résultat décevant, OVNI66 remercie les bénévoles qui ont pris à coeur cette alerte. Au final un exercice qui a montré l'efficacité du réseau dans de telles circonstances. Il s'agissait de démontrer si le phénomène était aérien ou pas. C'est chose faite.

Posté par blogovni66 à 02:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 août 2016

Rêves et Légendes d'hier et d'aujourd'hui, la récidive d'Olivier Rimbault

OR-reves-et-legendes

Après Démons et merveilles du Canigou, Olivier Rimbault nous propose de nouvelles promenades commentées dans le monde imaginaire collectif, depuis les temps préhistoriques jusqu'à nos jours, sur une aire géographique couvrant essentiellement le Pays catalan, les Pyrénées et toute l'Occitanie.

Rêves et Légendes d'hier et d'aujourd'hui - Leçons de folklorisme, éditions Les Presses Littéraires.

En 14 leçons
(il n'a pas osé 13...), Olivier Rimbault nous fait découvrir l'essence du folklorisme. Comme à son habitude, l'information est dense, riche, précise et petit à petit, on se laisse glisser dans le voyage extraordinaire de la vie ordinaire de nos ancêtres. Le fantastique, le merveilleux côtoient la psychologie, la philologie, les textes anciens alors qu'un rappel permanent à l'esprit critique, rationnel, pragmatique, s'impose au fil de la lecture.


La quatorzième leçon : les ovnis et leurs interprétations

L'auteur revient à plusieurs reprises sur l'ufologie et les témoignages contemporains et anciens. L'hypothèse extraterrestre n'est jamais complètement rejetée mais de nombreuse démonstrations choisies peuvent nous convaincre d'une hypothèse psycho-sociale dans bien des cas.

Comme l'indique le titre de ce chapitre, l'auteur aborde le sujet épineux des ovnis et de leur interprétation. Si les contes et légendes du passé sont reconnus comme tels, quelle est la part contemporaine du folklorisme ? Où se niche-t-elle ? Pourquoi le XXe siècle ne serait-il pas contaminé par des croyances modernes comme l'ont été le moyen-âge et la Renaissance ? Quid des témoignages ovnis ? Quels liens unissent la science-fiction, le folklore, les légendes et les récits extraordinaires que l'on rencontre en ufologie ? Simples hallucinations délirantes ? Lequel nourrit l'autre ?

Et si les ovnis avaient toujours été là ?

On remarquera un hommage appuyé à Bertrand Méheust qui se défend d'être un débunker ou un réductionniste (il faut savoir que ses premiers écrits étaient publiés au même moment que ceux de Monnery qui avait commis "Et si les ovnis n'existaient pas ?"). Pour lui, le sujet ovni ne peut se réduire à une simple transposition inconsciente d'imageries issues de la science-fiction face à l'inexpliqué sinon il aurait cessé immédiatement de s'intéresser à la question. Méheust reconnaît qu'il y a un facteur incompréhensible dans les dossiers ovnis avec peut-être un fond de phénomène réel sur lequel on aurait plaqué toutes ces "représentations". Le sujet est brûlant...

En bon conteur, Olivier Rimbault nous offre ici un véritable traité de folklorisme.

Note : il convient d'avertir le lecteur que le passage de la première à la seconde leçon est aussi contrasté que le moment de l'ouverture d'un parachute comparé à celui de la chute libre qui précède mais dans le sens contraire. Avis aux amateurs.


Pascal Guillaumes

Posté par blogovni66 à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 août 2016

07/08/2016 - Météore, bolide, lumière verte dans le Nord-Est de la France

meteoroideDimanche 07 août 2016 autour de 00h20, plusieurs témoins rapportent avoir observé une lumière verte fortement lumineuse tombant du ciel.

Ce phénomène astronomique est la conséquence d'une rentrée atmosphérique probablement d'origine météoroïde. La couleur verte est l'indication d'une ionisation de l'air au passage du météore. Avec un peu de chance, l'une des caméras du réseau Fripon aura enregistré son passage.

(photo illustration de Howard Edin, proche de la description)



Si vous avez observé le phénomène, laissez un message en commentaires et n'oubliez pas de préciser l'heure exacte, la durée, votre commune, votre département et la direction de début et fin de l'observation par rapport à votre position.

Carte de situation des témoins



Mise à jour :

D'après la photo de Gaël Le Bas prise depuis Céron (Saône-et-Loire), l'évènement est survenu exactement à 00h08 dans la nuit du 6 au 7 août. La photo est visible sur le site du Réseau Français d'Observation de Météores (Réforme) à cette adresse :
http://www.reforme-meteor.net/bolide-du-6-aout-2016-22h04-tu/

Ce phénomène est fréquent : vérifiez si une observation plus récente est signalée
Le site REFORME propose un très beau formulaire, rapide et ludique pour établir en 4 minutes votre rapport d'observation.

Posté par blogovni66 à 01:45 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,