25 octobre 2010

25/10/2010 : Méprise avec un avion de ligne

Pensant avoir observé quelque chose d'insolite, un témoin nous a contacté et nous a décrit ce qui lui a semblé être un objet massif ressemblant à un avion mais avec des feux de signalisation inhabituels et une altitude basse ainsi qu'une vitesse anormalement lente. L'observation s'est déroulée lundi 25 octobre 2010 à 21h55.

Son rapport :

LIEU : nationale 914, entre la sortie n°8 (Alenya, St Cyprien, Elne) et la sortie n°9 (Palau del vidre)
DIRECTION-OVNI : Se dirigeait vers le nord, en direction de Perpignan. Au début de l'apparition, il venait d'Argelès. Il était face à moi, (mon véhicule) et venait en ma direction, il est passé au dessus, doucement, puis s'est éloigné vers Perpignan.
DESCRIPTION-OVNI : C'était dans la nuit ; couleur sombre, forme pleine, compacte, triangulaire, vitesse : semblait planer au ralenti, comme s'il cherchait à atterrir; à chaque extrémité un rond, comme une énorme roue de vélo, avec des rayons, qui clignotait vert et jaune, très brillant.
TAILLE-OVNI : masse importante, imposante, comme un énorme avion (...)
DUREE : 2 minutes
DEROULEMENT : Je revenais du Cinéma (Castillet) par la départementale 914 (ex nationale 114), en direction d'Argelès village quand mon regard s'est posé sur une forme bizarre, en face de moi, dans le ciel. Comme il y avait un vent de fou (rafales à 110), j'ai pensé, tout d'abord à un avion qui luttait contre le vent et qui allait se poser à l'aéroport de Perpignan ; puis cette forme triangulaire m'a interpelée, ainsi que les grosses lumières [car] sur les ailes d'un avion normalement constitué ce ne sont que des points lumineux, vus d'en bas ! pas d'énormes formes rondes, avec des rayons qui brillent ! Et cette lenteur du déplacement, comme un aigle qui plane au dessus de sa proie, en douceur. (...)

Renseignements pris, l'Air France provenant de Paris s'est posé à 21H59 à l'aéroport, ce qui donne une position approximative à 21H55 vers Elne avec un cap 330 en direction de la piste de Perpignan (exactement dans l'axe décrit par le témoin). Il y avait un vent très fort ce jour là, face à l'avion, le ralentissant considérablement. Ses feux de navigation étaient allumés (vert et rouge en bout d'aile + strobo blanc) et aussi ses phares d'atterrissage (2 spots sur le train principal et 1 en roulette de nez + les phares dans les ailes).
L'altitude, l'axe et la vitesse réduite de cet avion tous feux allumés ont vraisemblablement trompé le témoin.

Pour rappel, ci-dessous les axes d'approches des avions sur l'aéroport de Perpignan.

50078182

Voir l'article "Tour de contrôle : mythes et réalités"

Posté par blogovni66 à 21:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22 octobre 2010

06/10/2010 : le Président de la Commission SIGMA invité des RUP

Alain Boudier est Président de la Commission SIGMA/3AF dont nous avons déjà parlé au cours d'une interview de Michel Ribardière en mai 2010 à Opoul.

Cette commission compte 11 membres. Elle est composée de :

1) Pierre Bescond (polytechnicien, ancien responsable du centre spatial guyanais, pilote)
2) Jean-François Clervoy (Spationaute à l'ESA depuis 1992, d'une disponibilité fantastique)
3) André Brack (Exobiologiste, CNRS Orléans, retraité mais encore très actif dans son domaine)
4) Khoa Dang-Tran (ancien de l'ONERA, DEA et Docteur-ingénieur en Physique des fluides)
5) Paul Ku entzmann (Haut Conseiller Scientifique (l'ONERA et 3AF) prix Science des Défenses 1995)
6) Xavier Pasco (membre de la Fondation Recherche Stratégique dans le XIIIe arrondissement)
7) Jean-François Georges (président de l'Aéroclub de France, ancien DG des appareils Falcon chez Dassault)
8) Jean-Gabriel Greslé (ancien pilote de chasse, commandant de bord, 18000 heures de vol)
9) François Louange (ancien expert auprès du GEIPAN/SEPRA, spécialiste imagerie)
10) Richard Wolsztynski, ancien chef d'état major de l'armée de l'air (2002-2006).
11) Un astronome, astrophysicien

La présence d'un ancien Chef d'Etat-Major de l'armée de l'air (2002-2006) dans cette commission technique est assez unique et mérite d'être soulignée.

Le Président de cette commission est intervenu au cours des Repas Ufologiques Parisiens du 06/10/2010. Extraits de l'interview de M. Alain Boudier :

[Q] Étudierez vous des cas semblables à ceux décrits au National Press Club la semaine dernière à Washington, à savoir des Ovnis qui auraient interagit avec des sites nucléarisés comme au plateau d'Albion par exemple.

[AB] J'ai cru comprendre qu'il y avait eu des survols sur le plateau d'Albion. Avec plus ou moins de certitude sur la désactivation des missiles, je n'ai rien de précis. J'ai celui du colonel René Giraud en Mirage 4 en mars 1977. Sur les 850 cas exceptionnels, 2 cas concernent la marine, mais pas de façon aussi dramatique qu'aux USA ou a Rendelsham ou un des aviateurs en rentrant de la patrouille s'est flingué devant tout le monde, tellement c'était une remise en cause fondamentale de tout son environnement. C'est le risque d'ouvrir la boite de Pandore. La France est privilégiée dans ce domaine.

[Q] Pensez vous que vous pourrez dire dans deux ans au plus que « ce n'est pas un phénomène naturel » ?

[AB] Oui, j'en ai l'intime conviction ce soir, mais je ne peux pas vous en dire plus. Même en toute objectivité, ça avance, mais c'est comme un match de tennis, ça n'est pas fini jusqu'à la dernière balle. Des remises en causes fondamentales peuvent se passer. Franchement en deux ans, notre équipe a fait un travail tout à fait significatif et nous sommes sur de bons rails pour continuer et deux ans ça passe vite. Octobre 2012.

[Q]
J'ai entendu parler récemment de phénomènes inexpliqués aquatiques ?

[AB] Je suis ravi que quelqu'un ait eu la pertinence de me poser cette question. Les OANIs font partie du périmètre d'étude de nos services discrets. Vous aurez ça dans la prochaine lettre de la 3AF. J'ai plein de bulletins d'inscription pour la 3AF, n'hésitez pas ! En novembre 1994 en tant que membre du club 89 Commission Défense avec mon ami Jean Greslé, nous avons été invités à Brest à l'ile longue dans le cadre de nos travaux à 17h00 pour le thé. A un capitaine de vaisseau 5 barrettes pleines, j'ai dit : « Commandant, est-ce qu'au cours de votre carrière vous avez fait des observations inusitées en matière maritime » ;  les océans couvrent 72% de la surface terrestre. Alors... il était non pas tétanisé, mais comme si je lui avais donné un coup à l'estomac, Il n'a pas eu le réflexe d'effectuer une manoeuvre évasive. « Oui écoutez monsieur, il y a 5 ans, au cours de ma frégate dans les îles de la Sonde, au petit matin, à 10km, j'ai vu un objet d'un kilomètre sortir de l'eau et grimper à une vitesse inimaginable. » Alors j'ai dit « Commandant, Commandant, vous avez fait un rapport ? ». « Moi ? Rapport ? Et Ma carrière ? [Rires]
[AB] Voilà ma réponse.


[Q] Ça m'étonnerait que vous ne soyez pas au courant de la polémique qui existe à propos du crash des deux Rafale dans le sud de la France [près de Perpignan], il y a déjà quelque temps, polémique dans laquelle certains éléments de l'armée de l'air expliquent que probablement ce crash a pour origine une histoire d'ovni. Je ne vous demande pas vos conclusions, mais est ce que c'est une question dans le champ de vos interrogations ?

[AB] JOKER.


Sources : Les Repas Ufologiques Parisiens

Posté par blogovni66 à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 octobre 2010

OVNI : "Un Fait Maudit" par Thibaut Canuti

Histoire originale et phénoménologique du fait OVNI

Ce livre signé par Thibaut Canuti mérite toute notre attention car les qualités d'historien et conservateur des bibliothèques de cet auteur perpignanais confèrent à cet ouvrage un angle d'approche tout à fait particulier et enrichissant.

un_fait_maudit

Présentation (4e de couverture)

Contrairement à une idée reçue, le phénomène Ovni ne commence pas avec les années cinquante où revues et films en font le point central de leurs fictions, mais il remonte à la plus haute antiquité. La question de l'histoire du phénomène est déterminante parce qu'elle rend compte de sa densité, enterrant définitivement toutes les hypothèses socio-psychologiques qui tentent d'expliquer par un raccourci contestable l'ensemble des observations d'Ovnis. Thibaut Canuti se propose dans cet ouvrage de faire le point sur l'ensemble des faits anciens liés aux Ovnis. Il étudie un grand nombre de croyances ancestrales, comme celles des Dogons, analyse les apparitions de l'Antiquité et nous ramène aux modernes vaisseaux, en passant par les curieux objets observés dès la fin du XIXe siècle, pendant la Seconde Guerre mondiale et les ovnis scandinaves de 1946. Au fil de cette chronologie, il revient sur les nombreux épisodes controversés de l'histoire de l'ufologie, comme la stratégie de secret du gouvernement américain instaurée par la Guerre froide. L'auteur s'interroge également sur les raisons qui tiennent le fait Ovni hors des cadres de la respectabilité scientifique.

Un travail remarquable !

Ce livre est très riche en informations et je le conseillerai à tous ceux qui souhaitent avoir une approche sérieuse et documentée sur le sujet. Cet ouvrage est l'un des plus complets en langue française qu'il m'a été donné de lire sur les OVNIS. Traitant des cas les plus anciens aux plus contemporains, factuel et sans ambiguïté, il offre à son lecteur la possibilité de contempler globalement la phénoménologie du fait OVNI - dans l'espace et le temps - sans risquer de tomber dans les pièges habituels qui discréditent souvent le sujet.

Cet ouvrage n'est pas tout récent - je viens seulement de le découvrir - mais il est encore disponible à la vente à la FNAC, sur Amazon ou sur Price Minister.

 

Posté par blogovni66 à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 octobre 2010

OVNI - OPINION : Missiles nucléaires désactivés par des OVNIS

Des officiers militaires retraités rendent publics leurs témoignages concernant les incursions répétées d'OVNIS sur les sites nucléaires militaires américains. Ces OVNIS auraient désactivé à plusieurs reprises des missiles nucléaires. Le 27 septembre 2010 s'est tenue la conférence du National Press Club. Elle a été diffusée en direct sur CNN.



Intervenants :

1. Robert Salas, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires.
2. Dwynne Arneson, USAF Lt. Col. Ret., officier responsable de centre de communication.
3. Robert Jamison, ancien officier USAF de ciblage de missiles nucléaires.
4. Charles Halt, USAF Col. Ret., ancien commandant de base adjoint.
5. Jerome Nelson, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires.
6. Patrick McDonough, ancien USAF expert géodésique sur site de missiles nucléaires.
7. Bruce Fenstermacher, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires.

La vidéo dure 1h27, elle est sous-titrée en français depuis le 13 octobre grâce à EP & JLG pour ProjectAvalon.net. Compte-tenu de l'importance de ces témoignages d'officiers militaires, il est très probable que cette diffusion ne sera pas sans conséquence sur l'opinion  publique.

Posté par blogovni66 à 13:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 octobre 2010

Un ballon de la compétition Gordon Bennet porté disparu

Depuis le 29 septembre, l'équipage américain de l'aérostat USA2 (N-801NM) reste injoignable. 

20 équipages qui représentent 11 pays du monde ont décollé le 25 septembre de Bristol en Angleterre. Ces 20 ballons gonflés à l'hydrogène 
(contrairement aux montgolfières emplies d'air chaud) participaient à la plus ancienne et la plus prestigieuse course en ballon du monde. Cette 54e édition de la compétition Gordon Bannet a permis aux Roussillonnais de pouvoir observer l'atterrissage de pas moins de 4 aérostats dans notre région.

Les atterrissages :

- Equipe néerlandaise : près de Trouillas
- Equipe russe : près du Mas Vespell (près d'Opoul)
- Equipe belge : Les Capitelles (Port-Leucate)
- Equipe Allemande : Terrats (pas loin de Castelnou)

Sur le lien ci-dessous, on peut visualiser l'état de la course qui s'est terminée le 29 septembre avec pour gagnant l'équipage Suisse qui a parcouru plus de 2435 km depuis son point de départ. Les Français sont 4e.

Vue géographique :
http://www.gordonbennett2010.com/tracking

Classement :
http://www.gordonbennett2010.com/

Mais la course n'est pas à la fête. En effet, l'équipage américain composé de Richard Abruzzo & Carol Rymer Davis (N-801NM) ne donne plus de nouvelles depuis le 29 septembre. Le ballon est activement recherché par les autorité italiennes, serbes et américaines.

Malheureusement les nouvelles ne sont pas bonnes. Il semble, d'après les derniers enregistrements de transpondeurs que le ballon a disparu sans laisser de trace après une descente anormalement rapide au-dessus de la Mer Adriatique entre l'Italie et la Bosnie. L'espoir est mince de retrouver ces 2 pilotes sains et saufs.

Cet article est un complément du précédent. 

Posté par blogovni66 à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 septembre 2010

Avez-vous remarqué "la Grise" survoler Perpignan ?

LaGrise

La Grise, c'est le surnom donné à ce superbe NORATLAS 2501, le dernier au monde à voler encore ! Hier mercredi 29 septembre 2010, il a réalisé de nombreuses rotations dans notre département. Il brillait de tout son aluminium avec sa porte constamment ouverte comme une invitation à le rejoindre. Vous n'avez pas pu le manquer, avec son bruit de moteurs caractéristique et sa forme insolite !

Il a effectué quelques parachutages au cours d'un meeting militaire privé... tout près de Perpignan. Acquis pour la modique somme d'1 Franc symbolique par l'association Le Noratlas de Provence, celle-ci a repris à son compte l'ensemble des matériels et hérité de l'intégralité des qualifications. L'Equipe est composée de spécialistes et passionnés issus de tous horizons des sociétés civile et militaire, tous bénévoles. Depuis 1996, ils ont réalisé plus de 30.000 heures de travail sur cet appareil !

Posté par blogovni66 à 19:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 septembre 2010

Une compétition de ballons ronds provoque une alerte dans le 66

gb2010

La 54e Coupe Aéronautique GORDON BENNETT a provoqué de nombreuses interrogations auprès des Roussillonnais qui ont pu observer le passage de Ballons à gaz dans notre ciel. Ces objets volants sont bien identifiés et répertoriés. Des ballons américains, russes, italiens et de toutes les nations ont bien survolé notre département cet après-midi du lundi 27 septembre 2010. Certains ont même atterri près de Thuir, Salses, Le Barcarès, Saint-Laurent de la Salanque... Une véritable invasion de ballons qui a suscité curiosité, émoi ou admiration selon que l'observateur était informé ou pas de cet évènement rarissime.

Le but de cette compétition : couvrir la plus grande distance en BALLON A GAZ.

Chez OVNI66, c'est Johan qui a gagné le gros lot ! C'est lui le premier qui a signalé la présence d'un ballon insolite dans notre ciel. En effet, Johan a toujours la tête dans le ciel...

Situation à 20h30 le 27/09/2010 :

20h30

Remarque : il s'agit de ballons à gaz et non de Montgolfières. Merci à Louveresse pour la précision.
Pour suivre la compétition en direct suivez ce lien
.

Posté par blogovni66 à 18:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 septembre 2010

24/09/2010 - 22h40 Saint-Cyprien : sphère orange

Vendredi 24 septembre 2010 à 22h40, Damien se trouvait sur la place Maillol à Saint-Cyprien. Il a observé, en direction de Canet, une sphère orange de la taille apparente de celle de la Lune. La sphère semblait monter dans le ciel en prenant la direction de l'Ouest (vers Carrefour). Elle a diminué de taille jusqu'à disparaître. La forte tramontane qui soufflait en direction opposée élimine l'hypothèse d'un ballon lumineux. L'observation a duré 10 secondes environ. Est-il possible, à cette distance, de confondre un avion de ligne qui fait sa boucle au large de Canet avec une "sphère orange" ?

Appel à témoin : si vous avez des informations concernant cette observation, n'hésitez pas à nous contacter. 

Posté par blogovni66 à 23:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 septembre 2010

11/09/2010 - Le PAN de Périllos, un bolide ?

Depuis le 11 septembre 2010, l'équipe OVNI66 se penche sur le Phénomène Aérien Non identifié dont 12 d'entre nous ont été témoins à Périllos à 21h10, juste avant le passage attendu de la Station Spatiale Internationale. Après avoir éliminé tout ce qui touche à l'aéronautique, nous essayons maintenant de trouver une explication rationnelle du côté de l'astronomie. S'agissait-il d'un bolide ?

Voici à quoi ressemble un bolide :

Qu'est-ce qu'un bolide ?
La définition de Wikipédia est assez complète pour être citée :

 


Un bolide est un corps extraterrestre ou météoroïde, émettant une luminosité intense – magnitude inférieure à -4 (plus brillant que Vénus) lors de sa rentrée dans l'atmosphère terrestre. Ce phénomène, qui se produit à moyenne altitude (entre 80 et 10 km) est causé par le frottement entre la matière et l'air qui s'échauffe, s’ionise, et entraîne la formation d'une traînée lumineuse.
En fonction de sa dimension, de sa densité et de sa trajectoire, un objet extraterrestre pénètrera plus ou moins profondément l'atmosphère terrestre. En règle générale, plus l'objet est massif, plus sa progression sera importante et plus il sera brillant.

Un météroïde qui survit au passage atmosphérique et atteint le sol est appelé météorite. Lors de la traversée, l’objet subit une ablation plus ou moins importante en fonction de la densité et de la friabilité de la matière. Les forces en action au moment du ralentissement tendent à éclater le rocher. Plus un corps est volumineux et plus il sera susceptible de se briser : généralement, cela se produit entre 27 km et 11 km d’altitude. Au moment de la fragmentation la vitesse chute rapidement, et météore soit atteint la Terre, soit le plus souvent se disperse en poussières dans l'atmosphère.

La lumière émise par un bolide est produite par deux mécanismes différents : la roche en fusion et l'atmosphère autour qui entre en incandescence. Au-dessus de 80 km d'altitude l'atmosphère terrestre n'est pas assez dense pour s'opposer à l'entrée de corps de masse importante. En dessous, l’énergie thermique due aux frottements chauffe le bolide à 1 700°C ; la matière qui se détache de la surface du rocher est littéralement liquéfiée et immédiatement vaporisée. La chaleur s'intensifiant, l'air autour du corps incandescent s'ionise. L'échange d'électrons entre les particules de gaz est source de lumière.
Un corps d'un mètre de diamètre produit un embrasement de l'air jusqu'à 100 m autour, c'est ce que vu de la Terre on appelle un bolide. Un bolide peut être de différentes couleurs, les témoins parlent de lumière allant du bleu au rouge.

La couleur du météore dépend de la composition de la matière et de l'air. Les météorites sont composées de métaux tel que le sodium, le nickel et le magnésium, qui produisent respectivement une couleur jaune, vert et bleu-blanc. L'azote et l'oxygène de l'air ionisé, comme dans une Aurore polaire, émettent respectivement de la lumière dans le rouge et le vert.

Les météores produisent aussi des sons. Généralement le bruit est entendu pendant plusieurs secondes, voire plusieurs minutes après l’observation visuelle. On peut entendre des explosions sourdes dites supersoniques, dues à la vitesse de l’objet qui est supérieure à la vitesse du son (phénomène identique à celui d'un avion à réaction qui passe le mur du son). Si le météoroïde se fractionne, chaque morceau émet un bruit dont l’ensemble peut être entendu comme un grondement de tonnerre. Beaucoup d’observateurs disent avoir aussi entendu des sifflements, produits par des phénomènes dits électrophoniques.


Voilà pour la définition et la description.

Mais ce n'est pas du tout ce que nous avons vu ce soir-là. Aucune traînée lumineuse même minime. Disparition nette sans perte d'intensité, luminosité constante et blanche, deux baisses d'intensité durant le parcours mais retour immédiat à l'intensité moyenne. Pas de combustion ni de son, pas d'étincelle ni de changement de couleur
. Durée : entre 3 et 8 secondes selon les témoins. Il n'était pas possible d'estimer l'altitude mais nous pouvons préciser que le PAN est passé au-dessus de nuages épars.

L'explication rationnelle la plus probante que nous puissions donner est celle d'un bolide (rentrée atmosphérique) tout en faisant remarquer que celui-ci ne s'est pas comporté comme tel.

Posté par blogovni66 à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11/09/2010 - Périllos : 12 témoins observent un PAN

Samedi 11 septembre 2010 à 21h10, 12 témoins qui s'étaient donnés rendez-vous pour une veillée astronomique OVNI66 à Périllos ont été surpris par l'apparition soudaine d'un bolide lumineux blanc extrêmement rapide et intense, de forte magnitude (de la taille apparente de Vénus). Ce PAN a traversé pendant 3 secondes le ciel (3 à 8s selon les témoins) dans le même axe que celui de la Station ISS qui l'a suivie moins de deux minutes après.

Il était 21h10. Le premier groupe de 8 témoins avait installé un télescope pour observer les satellites de Jupiter. Le second groupe de 4 témoins arrivait un petit peu en retard et se trouvait encore à l'entrée du village. Le passage de l'ISS était prévu pour 21h12 à l'horizon Ouest-Nord-Ouest.

Ce qui a précédé l'ISS était aussi rapide qu'un avion de chasse en basse altitude mais aussi gros que Vénus et silencieux. L'intensité de sa luminosité blanche s'est modifiée deux fois (comme s'il passait au-dessus de nuages épars).

Le phénomène ressemblait à une sphère lumineuse blanche sans traînée.

Visible à 80° au dessus de l'horizon, aucun témoin ne l'a vu arriver et sa disparition s'est située à peu près au même endroit que celui de la station spatiale (27° S-E). Ce détail pourrait laisser croire qu'ils se trouvaient tous deux à la même altitude (orbite) mais la taille apparente du PAN et sa rapidité rend cette l'hypothèse hautement improbable. Le phénomène devait se trouver beaucoup plus bas pour être aussi gros et aussi rapide. En effet, l'ISS a traversé la même portion de ciel, dans le même axe, en 3 minutes tandis que le PAN n'a mis que 3 secondes (l'observation a duré entre 3 et 8 secondes selon le moment où chacun a levé la tête). Le Phénomène Aérien Non identifié était donc visuellement  plusieurs dizaines de fois plus rapide que l'ISS.

A 21h12, comme prévu, nous avons pu admirer la Station Spatiale Internationale qui nous a parue bien lente à côté du phénomène qui l'avait précédée.

Cet article a reçu un complément d'information (voir même date).

Posté par blogovni66 à 11:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,