27 décembre 2014

OVNIS dans le 66 depuis 2001 - accès par menu déroulant

mozaique2001

MENU DEROULANT :

Ces témoignages n'ont pour l'instant pas trouvé d'explication satisfaisante. Ils sont donc, par définition, des Phénomènes aériens non identifiés et dans certains cas, Objets Volants Non Identifiés. Nos connaissances évoluent, la science avance et il est possible que l'on revienne sur ce classement en fonction d'éléments nouveaux. Le terme OVNI est, par défaut, provisoire.

Posté par blogovni66 à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,


16 janvier 2014

16/01/2014 - L'ovni du 03/02/2011 à Perpignan, reclassé en B (GEIPAN)

d1-b

A l'époque, OVNI66 avait suggéré un passage de l'ISS mais une reconstitution effectuée avec le témoin n'avait pas permis de confirmer cette hypothèse refusée par le témoin.

En décembre 2011, le GEIPAN avait classé le cas D1 (phénomène étrange, mais dit "de consistance faible ou moyenne"). Aujourd'hui, une mise à jour sur son site indique que le cas est reclassé en B à cause d'une probable méprise avec la Station Spatiale Internationale (ISS). L'apparent changement de cap et l'accélération vers l'Est n'ont pas suffit à rendre le cas assez étrange en l'absence d'autres témoignages.

Conclusions du GEIPAN :
Ce cas est moyennement consistant (un seul témoin oculaire, pas d’enregistrement), la description du PAN observé est très précise. La sincérité et la crédibilité du témoin n'ont jamais été mises en doute. Le phénomène décrit présente beaucoup de caractéristiques communes (durée d'observation, forme, taille, couleur, trajectoire) avec un objet astronautique parfaitement connu: la Station Spatiale Internationale (ISS), bien présente dans la zone du ciel observée, alors que le témoin n'en fait pas mention. Dans la classification actuelle du GEIPAN, ce cas d'étrangeté faible est classé comme PAN B, observation probable de la station internationale ISS.

Le classement officiel du GEIPAN en catégories :
 A : observation ayant été expliquée sans aucune ambiguïté

B : observation pour laquelle l'hypothèse retenue par le GEIPAN est considérée comme très probable
C : observation non analysable faute d'informations

D : observation inexpliquée malgré les éléments en possession du GEIPAN.


La catégorie D recouvre deux sous-catégories :

D1 correspondent à des phénomènes étranges, mais dits de consistance moyenne, par exemple associés à un témoignage unique, sans enregistrement photo ou vidéo. 

D2  correspondent à des phénomènes très étranges et de consistance forte : plusieurs témoins indépendants et/ou des enregistrements photo ou vidéo et/ou des traces au sol.

Conclusions OVNI66 le 16/01/2014 :
OVNI66 conserve ce cas dans ses dossiers avec toutes les réserves que l'on peut donner à une observation dont l'indice d'étrangeté est faible depuis le départ (témoin unique, passage de l'ISS à la même heure, reconstitution 10 mois plus tard, le soir au lieu du matin, magnitude et cap de l'ISS différents du jour de l'observation, rendant la comparaison difficile).
Ceci est un complément de l'interview du 28/12/2011.

Posté par blogovni66 à 23:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 décembre 2011

OVNI du 03/02/2011 à Perpignan, classé D1 par le GEIPAN



Le 03 février 2011 à 7h20, Jean-Luc observe une lumière blanche intense se diriger dans un axe Nord/Sud face à lui, elle s'arrête 5 secondes et disparaît à vive allure vers l'Est. A l'époque, OVNI66 avait suggéré le passage de l'ISS malgré le changement de cap apparent. Le 14 décembre 2011 le GEIPAN classait le cas en D1 (phénomène étrange, mais dit "de consistance faible ou moyenne").

Perpignan-D1-03-02-2011

OVNI66 décide d'organiser une reconstitution calculée pour coïncider avec le passage d'un avion de ligne et celui de la Station Spatiale Internationale (ISS). Le témoin écarte les deux hypothèses et le GEIPAN confirme qu'il n'y avait pas d'avion signalé dans le secteur ce jour-là.

En conséquence, nous avons décidé de classer cette observation dans la liste des cas non résolus (OVNI). L'article du 3 février 2011 passe de la rubrique "Cas expliqués" à celle de "OVNIS en 2011".

Cet article est un complément du rapport publié le 03/02/2011 par OVNI66.
Classé D1 par le GEIPAN (fiche du cas) en 2011

Mise à jour du 16/01/2014 :
le GEIPAN reclasse le cas en catégorie B

Posté par blogovni66 à 14:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

05 décembre 2011

Histoire de l'Ufologie française par Thibaut Canuti

Thibaut Canuti : Le temps des soucoupistesLe premier tome de L'histoire de l'Ufologie française vient de paraître : Le temps des soucoupistes. Une véritable encyclopédie incontournable pour qui veut connaître la genèse de l'ufologie, depuis les premiers pas de la recherche privée - qui a contribué à faire connaître ce qui est devenu aujourd'hui l'une des énigmes les plus controversées de notre temps - aux très sérieuses enquêtes de la recherche publique sur les ovnis.

Ce premier volume est consacré aux soucoupistes, ces gens de différents horizons disciplinaires qui ont consacré une partie de leur vie à étudier et à essayer de comprendre et interpréter ce qu'on appelait autrefois les soucoupes volantes. Une riche synthèse de toute l'épopée qui a connu ses grandeurs et ses décadences, le mépris et le respect, les erreurs monumentales, les amalgames, l'esprit rationnel confronté à l'esprit crédule, les détournements sectaires, les passions suscitées par le phénomène OVNI et les différentes études et hypothèses qui en ont découlé. Les férus d'ufologie y retrouveront tous les grands noms (et ceux plus discrets) qui ont influencé les différents courants de pensées depuis les années 50 jusqu'à nos jours, des meilleurs aux pires. Les débutants découvriront un ouvrage de référence qui les aidera à comprendre les raisons pour lesquelles ce domaine suscite tant de passions et de divergences d'opinions. De l'hypothèse "tôles et boulons", à celle "psycho-sociologique" en passant par la "théorie des Anciens Astronautes" ou "Néo-évhémérisme", tout y est expliqué dans les moindres détails.

Mais ne vous y trompez pas, Le temps des soucoupistes n'est pas seulement un recueil historique consacré à ceux qui ont forgé ce qu'on appelle aujourd'hui l'UFOLOGIE : c'est aussi et surtout un livre agréable, rempli d'anecdotes peu connues concernant ces chercheurs qui ont façonné cette matière avec tous les émerveillements, retournements d'opinions et remises en questions que connaissent en général les nouvelles disciplines de recherche.

Sceptiques et croyants auront plaisir à découvrir ce premier tome.

"En radicalisant souvent leurs discours au fil du temps, les sceptiques ont adopté les mêmes conduites orientées qu'ils prétendaient pourfendre chez les ufologues. Les exemples disparates retenus par les sceptiques, pour l'essentiel issus de la psychologie de la perception, ne sont jamais en fait que des rappels à la rigueur dont les ufologues convaincus gagneraient à s'inspirer mais ne fondent pas une théorie pouvant rendre compte du phénomène ovni." [Page 242, chapitre "et si les OVNIS n'existaient pas ?"]

Thibaut Canuti n'est ni croyant ni ufologue mais il a ces qualités qui manquent à beaucoup d'auteurs contemporains dans ce domaine : objectivité, recul, précision et rigueur. Il démontre la maîtrise d'un sujet qu'il a étudié avec minutie à travers d'innombrables lectures et l'ensemble des publications qui constituent aujourd'hui l'Ufologie française dans le sens le plus large du terme. Thibaut est ici en osmose totale avec sa formation d'historien et le savoir-faire de sa profession (conservateur des bibliothèques), doublé d'un réel talent d'écriture.

On termine l'ouvrage en se disant : vivement le tome 2 ! Thibaut Canuti avec qui je partage cet agnosticisme ufologique rare, n'a pas fini de m'étonner...

Pascal Guillaumes

Posté par blogovni66 à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

13 novembre 2011

30/10/2011 - Perpignan, aéronef silencieux et noir

DATE : 30/10/2011
HEURE : 17h38
NBRE-TEMOINS : 2
PRECISIONS-TEMOINS : secrétaire médicale 41 ans avec ma fille de 12 ans. Foule nombreuse, foire de la saint Martin à Perpignan
CONTEXTE : A pied dans la rue.
LIEU : Sortie foire saint Martin côté déchetterie.
DIRECTION-OVNI : Ouest --> Est : de Perpignan vers la mer.
ANGLE : 60°

DESCRIPTION-OVNI : forme d'un avion mirage noir mais assez gros ne se déplaçant pas ou très lentement. On le voyait parfois de profil ou de face. Il ne faisait pas un seul bruit alors qu'il a croisé un avion de ligne que nous avons bien entendu*.

TAILLE APPARENTE OVNI : 15 mm
DUREE : 10 minutes

DEROULEMENT : Plusieurs personnes étaient arrêtées sur le trottoir et regardaient la scène. Nous avons fait pareil. Nous avons pris une photo avec le téléphone portable mais qui ne donne rien sinon un petit point noir. L'objet s'est déplacé vers la mer, semble-t-il à la vitesse du vent [à la même vitesse que les nuages]. Nous avons quitté les lieux à 17 h 55 environ. Puis nous avons perdu de vue l'objet. 

METEO : un peu nuageux, soleil couchant. T° 20. Pas de vent [au sol].

Remarques :
Deux aéronefs : un hélicoptère et un petit avion de tourisme sont passé 20 minutes plus tôt à peu près à cet endroit. L'avion de ligne dont parle le témoin* était lui en haute altitude. A 17h55 ce jour-là, le soleil venait tout juste de se coucher et le ciel était encore légèrement lumineux (entre chien et loup).

L'absence de feux de signalement (formellement confirmée par le témoin) à cette heure de pénombre, le silence et la durée de l'observation restent insolites.

Posté par blogovni66 à 19:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


26 octobre 2011

20/10/2011 à 20h - Saint-Aubin-lès-Elbeuf (76) : grand triangle noir silencieux

20-10-2011-76
Illustration fournie par le témoin

J'habite Saint-Aubin-lès Elbeuf dans le 76, au sud de Rouen.
Jeudi 20 octobre 2011, vers 20H00, je sortais mon chien et je me suis assis sur un banc public pour attendre ma bête. J'ai levé machinalement les yeux vers le ciel, il était très dégagé et très limpide, laissant parfaitement voir les étoiles. J'ai remarqué immédiatement une sorte de "V" constitué de points faiblement lumineux qui avançait assez rapidement. J'ai tout d'abord cru qu'il s'agissait d'un vol d'oies sauvages comme on en voit assez régulièrement en fin d'année. Puis, mes yeux s'étant ajustés à l'environnement étoilé, j'ai soudain distingué un très grand triangle sombre et le "V" est apparu comme étant en fait de "petites" lumières blanches, je dirais entre 10 et 12, qui bordaient la pointe de ce triangle.

[info webmasters : seule la partie ci-dessus est recopiable, illustration comprise, avec lien source]

Scrutant plus fortement, j'ai rapidement repéré que tout ce triangle comportait une trame régulière de petits points lumineux (un peu moins lumineux que le "V" avant) sur toute la surface. L'objet ne semblait pas très haut, peut-être 2000 pieds (je suis pilote privé*). Sa vitesse était semblable à celle d'une avion de ligne en approche, mais il n'y avait aucun bruit : un avion de ligne à cette hauteur aurait fait un bruit très largement au-dessus du bruit ambiant (j'étais dans un parc plutôt silencieux).

Il y avait malheureusement des arbres devant moi et je n'ai pas pu observer l'objet plus de 20 secondes environ, mais j'affirme sans doute aucun que ce n'était pas un avion de ligne, mais quelque chose de plus grand, un triangle équilatéral plein et entièrement couvert de point lumineux. L'objet ne pouvait pas attirer l'attention car il se fondait assez bien dans ce ciel étoilé, mais une fois repéré, il était très visible. Sa trajectoire était sensiblement d'Est en Ouest.

21-10-2011-BOOS
Indications géographiques fournies par le témoin

Hypothèse de l'avion commercial ou privé :

D'après nos renseignements, il n'y avait pas de survol commercial ou privé signalé à cette heure à Saint-Aubin-Lès-Elbeuf. L'OVNI venait de l'Est de la commune, une zone sous la responsabilité de l'aéroport de Boos (selon les cartes de la SIA). Qu'il soit militaire ou pas, l'engin devait se signaler obligatoirement s'il passait en dessous des 2000 pieds.

Le témoin a précisé dans son témoignage qu'il était pilote privé (identité et licence de pilote vérifiées) et qu'il n'y avait aucun feu de signalement sur l'engin. L'altitude (2000 pieds) étant estimée par le témoin en fonction de la taille des aéronefs connus, soit l'engin non identifié était beaucoup plus haut - sans obligation de se signaler - mais dans ce cas, il faut accepter qu'il était plus grand qu'un avion commercial (?), soit il était plus petit et donc trop bas pour ne pas se signaler selon les règles de l'espace aérien traversé.

Hypothèse de l'engin militaire :

On peut toujours spéculer sur l'existence d'engin secrets SILENCIEUX mais on a du mal à croire que l'on puisse faire voler des engins expérimentaux au dessus des villes habitées pas très loin d'un couloir aérien, de manière furtive et au-dessus d'une zone où pullulent les activités industrielles classées Seveso (présentant des risques d'accidents majeurs) qui sont, de surcroît, interdites de survol.

Hypothèse des oiseaux migrateurs :

La formation triangulaire a suivi un axe Est --> Ouest.
Renseignements pris auprès d'une association ornithologique de Normandie, les vols migratoires du mois d'octobre s'effectuent plutôt dans un axe Nord-Est --> Sud-Ouest, sauf cas exceptionnel, pour certaines Bernaches du Canada qui peuvent modifier leur trajet si elles sont dérangées. Ces oies noires sont aussi appelées Outardes par les canadiens.

(complément du 14/11/2011)

Précisions supplémentaires :
L’axe de migration des oiseaux en Normandie est classiquement NE vers le SW. Localement des axes différents peuvent être empruntés en fonction du paysage. Les oiseaux ne crient pas constamment. Sur ce secteur de Seine, de nombreux dortoirs de goélands existent et les vols sont assez tardifs, les oiseaux regagnent donc leur site nocturne via n’importe quel axe.



LE TEMOIN :

J'ai écarté l'hypothèse des oiseaux migrateurs pour 3 raisons :

1) les vols d'oies sauvages survolant une ville sont très généralement accompagnés de cris émis par les oiseaux : il n'y avait aucun bruit.

2) les oies volant en formation en V présentent de légers mouvements relatifs assez caractéristiques : ce V était parfaitement figé. Par ailleurs, je suis biologiste de formation et je connais les oiseaux.

3) la surface du triangle en question se détachait assez nettement sur le fond du ciel qui était légèrement plus clair, de sorte que je pouvais distinguer assez bien le contour de l'objet. L'objet pouvait facilement passer inaperçu car le ciel était étoilé et l'intensité des "lumières" de l'objet était du même ordre de celle des étoiles, excepté le V à l'avant, un peu plus luminueux, qui a attiré mon regard.



Nous n'avons pas trouvé d'autre témoignage qui puisse confirmer ou contredire l'observation rapportée ci-dessus.
OVNI66 ne s'occupe en général que des Pyrénées-Orientales (66) sauf dans le cas où des témoins nous contactent et rédigent un rapport circonstancié. Les témoignages hors 66 sont répertoriés et publiés à disposition des enquêteurs de la région concernée.

Posté par blogovni66 à 22:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 octobre 2011

25/09/2011 - Une lumière blanche intense photographiée



Dimanche 25 septembre 2011, Patrice regarde la télévision dans sa maison située près de Marquixanes. A 22h05, il s'apprête à se servir un verre d'eau lorsqu'une lumière intense blanche attire son regard vers l'extérieur, à travers les feuillages de l'arbre planté devant le vasistas de sa cuisine. La lumière suit une trajectoire linéaire horizontale à vitesse constante (celle d'un avion de tourisme), volant du Sud-Ouest vers l'Ouest au dessus de la crête des montagnes qui séparent les Pyrénées-Orientales de l'Aude. Il décide d'aller chercher son appareil numérique, sort dans le jardin qui jouxte sa cuisine et prend plusieurs photos à main levée. Une seule laisse apparaître le phénomène. L'observation a duré environ 5 minutes.

2011_0925-Patrice

Pendant le temps de pose qui dure 1,6 secondes, la trace des lumières semble hachurée à plusieurs reprises. On ne peut pas déterminer formellement la cause, mais s'il s'agit d'un clignotement, il est ultra rapide (8 fois en 1,6 s) et ne correspond pas à une signalisation d'aéronef (aucune trace de la lumière verte qui devrait se trouver en premier plan puisque le PAN se déplaçait de gauche à droite par rapport au témoin).

2011_0925-2-Patrice
Photo à 100% recadrée pour le blog

Grâce aux deux points à gauche qui sont probablement des étoiles, on peut déterminer que le "bougé" est en diagonale verticale (le témoin a pris la photo sans appui). Pendant le temps d'exposition, le phénomène a été enregistré 1,6 secondes pendant lesquelles il se déplaçait de gauche à droite face à lui. On remarque deux couleurs (rouge et blanc), toutes deux très nettes et contrastées (non modifiées sur les photos ci-jointes).

P150
Photo agrandie à 150%

Dans le cas d'un avion ou d'un hélicoptère, une lumière verte (obligatoire) devrait être bien visible à droite de l'appareil, face au témoin.

2011_0925-3-Patrice

La lumière est descendue ensuite à la verticale pour disparaître derrière un col situé à environ 17 km bien au-delà de Mosset, probablement dans l'Aude. Le phénomène n'ayant à aucun moment évolué avec un arrière plan (il était au-dessus des crêtes des montagnes) il est difficile d'évaluer sa réelle distance. La disparition derrière le col est estimée par le témoin qui connaît ses repères comme en plein jour.

Route-de-los-Masos1
Situation du témoin par rapport au phénomène.

A moins d'un nouvel élément ou d'une information contradictoire, nous ne pouvons pas nous prononcer sur la nature du phénomène.

Posté par blogovni66 à 22:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

10 août 2011

10/08/2011 - Perpignan, Elne : PAN blanc de forme ovoïde

Le matin du mercredi 10 août 2011 à 11h20, un témoin situé à Perpignan a observé le passage d'un objet qui se dirigeait vers Port-Vendres, de forme ovoïde qui ressemblait à un gros ballon. L'objet se déplaçait à la vitesse du vent. Le témoin nous a immédiatement contacté sur le numéro d'alerte.

Une alerte SMS a été lancée aux 60 observateurs OVNI66.
Roxanne, située à Elne a confirmé le visuel à 11h40.

CONTEXTE: A la fenêtre ouverte.
LIEU: A Elne, dans la maison, second étage.
DIRECTION-OVNI: Observation faite en premier lieu direction Nord-Nord-Ouest, donc probablement en provenance de Perpignan, puis direction Sud-Sud-Ouest. Déplacement lent.
ANGLE: 75°
DESCRIPTION-OVNI: Forme allongée et blanche, vitesse plutôt lente, plus lente qu'un avion. Trajectoire, vitesse et forme constantes du Nord-Nord-Ouest au sud-sud-Ouest.
TAILLE-OVNI: Environ 5 mm. Presque la taille d'un avion, mais sans les ailes, et plus volumineux au milieu.
DUREE: 2mn environ
DEROULEMENT: Dès l'alerte je me suis postée à la fenêtre coté nord direction Perpignan. je regardais coté Est, vers Argelès. Puis j'ai tourné la tête et j'ai regardé coté Ouest, et c'est là qu'au bout de 5 min environ j'ai vu passer l'objet blanc. Passant au dessus de la maison, j'ai changé de coté pour aller au sud, et j'ai continué à regarder coté Ouest jusqu'à ce que l'objet ne soit plus visible.
METEO: Ciel clair, dégagé, 27°C environ, vent faible 20km/h.

Si vous avez été témoin du passage de cet objet entre 11h20 et 11h40, merci de remplir le formulaire de témoignage (ça prend 5 minutes).

A suivre...

Posté par blogovni66 à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 août 2011

Les Angles (66) - Météorite : premiers constats décevants...

Une météorite est-elle tombée dans la commune Les Angles ?
Quand on écoute Magali (qui était seule avec son chat au moment des faits), il ne fait nul doute qu'il s'est réellement passé quelque chose d'insolite dans la matinée du 3 août entre 10h30 et 10h40 : un sifflement puis un bruit sourd et violent, comme un choc sur la maison qui s'est mise à trembler. Intriguée par cet évènement, Magali en déduit qu'un projectile avait atteint violemment son chalet et se met à la recherche du point d'impact. C'est alors qu'elle remarque une trace noirâtre sur le mur du garage... avec un petit cailloux noir incrusté dedans. Se souvenant du bolide observé la veille à Toulouse et Elne, elle appelle la radio France Bleu et explique sa découverte. A l'annonce des faits, tout paraît logique : une météorite a frappé le chalet. Il ne manquait plus qu'à vérifier de visu sur place.

Je prends rendez-vous et me rends "aux Angles". Accueilli sur un parking près du premier remonte-pente, la dame me demande de m'engager par écrit à ne pas dévoiler leur nom et adresse pour éviter les curieux et les fouilles sauvages, avant de la suivre jusqu'à son chalet.

Le point d'impact supposé montré par le témoin est situé sur un mur en crépi de la façade extérieure. On peut en effet remarquer une trace noirâtre circulaire et peu profonde. Toutefois l'impact est si petit (10 mm de diamètre) qu'il ne pourrait s'agir que celui d'un fragment de 5 mm maximum, incapable d'ébranler la maison (mini-météorite ou projection ancienne de chasse-neige ?).

impact1
L'impact est bien trop petit pour expliquer l'ébranlement du chalet

Quand le témoin a recueilli le petit caillou noirâtre incrusté dans le mur dans la trace, elle a remarqué sur la chaussée d'autres petits cailloux semblables (dont certainement des morceaux de bitume) qui ont été malheureusement mélangés avec celui extrait du supposé impact. Ce dont le témoin est sûr, c'est qu'une odeur de brûlé s'en est dégagé pendant plusieurs heures ; Magali, qui ne fume pas, l'avait tout de suite remarqué (mais je n'ai pas été capable, 5 jours plus tard, de percevoir cette odeur). Le second impact évoqué la veille au téléphone, n'a, à mon avis, rien à voir avec cette histoire (bulles de peinture éclatées).

pierres1
Une partie des pierres recueillies par le témoin

Constats provisoires :

- les pierres collectées ont un poids moyen qui se situe entre 1 et 2 grammes
- elles ne présentent pas les caractéristiques habituelles des météorites ferrites.
- il est difficile, sans analyse, de différencier la pierre désincrustée des autres.
- le test avec boussoles (déviation magnétique) est négatif ce jour.
- l'ébranlement de la maison ne peut pas s'expliquer avec l'impact trouvé.
- la maison et les alentours ne présentent aucun autre impact visible.
- le témoin est sincère quant au bruit et au choc perçu.
- des photos ont été envoyées à un expert.
- les propriétaires du chalet veulent absolument garder l'anonymat.

Hypothèse qui expliquerait à la fois le bruit, le sifflement, l'impact sonore et l'ébranlement du chalet : une météorite de taille moyenne ou grosse qui percute le sol dans le voisinage, faisant vibrer la maison (en option, éventuellement, un fragment minuscule qui vient s'incruster dans le mur ?).
Pour le moment nous considérons l'énigme non résolue car aucune des pierres collectées ne pourrait expliquer le mini séisme et le bruit qui l'accompagnait.

J'étais tout exalté d'arriver sur les lieux mais malheureusement déçu par ces constats. Nous attendons maintenant les commentaires d'experts pour donner suite à cette affaire. Toutefois si d'autres habitants de la commune ont ressenti ce tremblement du sol à 10h30 le matin du mercredi 3 août, nous les prions de bien vouloir contacter le GEIPAN.

SUITE : l'appel à témoins du CNES/ GEIPAN

Posté par blogovni66 à 21:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 août 2011

Les Angles (66) : des fragments de météorite frappent un chalet

Cette année la pluie de météorite fera parler d'elle un peu plus que d'habitude. Dans la nuit du dimanche 1 au lundi 2 août 2011 plusieurs témoins situés respectivement à Elne et Toulouse ont aperçu à 3h30 une boule feu qu'OVNI 66 avait immédiatement identifié comme étant une rentrée atmosphérique.

Jusque là rien de plus commun... Chaque été, au mois d'août, les Perséides se renouvellent et offrent aux noctambules un joli spectacle céleste avec parfois des étoiles filantes toutes les minutes, chacune plus ou moins longue en intensité lumineuse. Rares sont les fragments qui atteignent le sol car ils sont réduits en poussière la plupart du temps...

Pourtant, dans la matinée du 3 août 2011, il s'est passé quelque chose d'inhabituel dans un chalet situé dans Les Angles. Cela a commencé par un grand bruit fort et sec qui a fait trembler toute la maison vers 10h30. Intriguée, Magali a d'abord pensé à un tremblement de terre puis a cherché à comprendre ce qui venait de se passer. En cherchant un peu, elle découvre à l'extérieur un premier impact sur la façade du chalet et un petit caillou noirâtre qui sent le brûlé. Elle l'extrait du mur et contacte France Bleu Roussillon.

Magali ne souhaitait pas rendre public cette découverte tant que le caillou n'avait pas été expertisé mais le déroulement chronologique des faits et la description du fragment ne laissent que peu de doutes : il pourrait bien s'agir d'un impact météoritique et de fragments de pierre céleste.

Le lendemain, Magali découvre un second impact avec d'autres cailloux.

Dans l'attente d'une expertise, nous avons demandé au couple d'effectuer un test simple : approcher une boussole des pierres et vérifier s'il y a une déviation magnétique à proximité. Le test a été réalisé par le mari (sceptique) avec succès. Nous leur avons aussi conseillé de ne pas manipuler les précieux cailloux, de ne pas les nettoyer et de les confiner précieusement dans un tupperware afin de les protéger et de préserver leur odeur.

Suite (vérifications sur place)

Posté par blogovni66 à 11:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,