21 janvier 2012

OVNIS du 21 janvier 2010 à Perpignan : 2 ans déjà et toujours rien !

Le 21 janvier 2010 entre 18h20 et 19h15, de nombreux témoins disposés en plusieurs endroits des Pyrénées-Orientales de l'Aude et de l'Hérault affirment avoir observé des lumières oranges disposées horizontalement dans le ciel. Ces lumières oranges sont restées statiques pendant de longues minutes, elles ont disparues puis elles sont réapparues au même endroit 20 minutes plus tard. Elles ont été aperçues à l'Est de Perpignan au large du littoral depuis Le Barcarès, Canet, Sainte-Marie, Pollestres, Claira, St-Jean-Pla-de-Cors, Perpignan, Millas, le Soler, Ille-sur-têt, Céret, Portel-des-Corbières (Aude), Gruissan, Lignan-sur-Orb (Hérault).

Pour certains témoins, l'observation s'est déroulée en 3 phases :

Dans un premier temps 3 grosses boules lumineuses alignées à intervalles réguliers apparaissent dans le ciel en direction de l'Est. Elle se sont comme "allumées" en plein ciel. On les décrit comme lumineuses jaunes ou oranges avec un léger scintillement, disposées horizontalement, suspendues en l'air, sans mouvement apparent. Au bout de quelques minutes deux nouvelles boules lumineuses "s'allument" à droite de la formation. 5 boules sont maintenant visibles, puis 2 autres lumières viennent compléter la formation (par la droite) qui compte maintenant 7 lumières horizontales, toujours avec le même intervalle régulier qui les sépare. Puis tout s'éteint brusquement. Environ 10 à 20 minutes plus tard (la durée varie selon les témoins), 3 boules jaunes-orangées scintillantes réapparaissent à peu près au même endroit mais cette fois-ci, elles sont disposées en diagonale et toujours sans aucun mouvement apparent, comme suspendues en l'air, puis c'est l'extinction finale. Les lumières ne sont ni arrivées ni parties. Elles se sont allumées puis éteintes. Pas de mouvement ascendant, descendant ou latéral.

D'autres témoins ont aperçu une ou plusieurs boules se déplacer horizontalement à grande vitesse dans des directions différentes selon l'heure et le lieu de l'observation (dans une grande fourchette de temps, entre 15h et 21h). Ce jour-là le ciel était clair avec une bonne visibilité et un petit vent de nord-ouest de 10km/h avec des rafales de 22 km/h.

Ont été éliminés :
- un phénomène astronomique
- des objets à la dérive (ballons, grappe de ballons sondes, jouets, lanternes, etc.)
- des avions civils
- la Patrouille de France (elle participait ce jour-là à un salon aéronautique dans le Golfe du Persique)

En résumé :
Après deux ans de recherches, en usant de la prudence la plus extrême, en ayant éliminé les 10 témoignages les moins solides, on peut aujourd'hui affirmer que le 21 janvier 2010, au moins 40 témoins ont observé un phénomène de grande ampleur qui n'a toujours pas reçu d'explication à ce jour.

A l'époque, OVNI66 n'existait que depuis deux mois et le réseau d'observateurs n'était pas constitué. On regrettera le manque de disponibilité des témoins pour effectuer les reconstitutions et une médiatisation maladroite qui n'a fait que compliquer les recherches.

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010

Posté par blogovni66 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


02 avril 2010

Une enquête ouverte pour le 21/01/2010 ?

L'un des témoins des observations du 21 janvier 2010 m'a contacté en février car il avait reçu un coup de téléphone d'une personne faisant partie d'un "bureau administratif". Cette personne l'a froidement et longuement interrogé sur son témoignage OVNI en lui posant des questions sorties tout droit d'un formulaire rigoureux et pré-établi. Bien sûr, ce correspondant s'est dès le départ présenté : [je suis M. xxxx du Service xxx de la xxxx]. Le problème, c'est qu'il l'a fait dès les premières secondes de la conversation et que le témoin, après plusieurs minutes d'interrogatoire, ne se souvenait plus ni du nom, ni du service, ni du grade ou titre de son interlocuteur. Selon le témoin, la rigueur, le professionnalisme et la qualité des questions ne laissent aucun doute sur le sérieux de ce coup de téléphone.

Détails d'importance :
- le témoin a reçu cet appel sur son portable cellulaire
- son témoignage n'est paru que sur le blog OVNI66, anonymement.
- nous n'avions pas connaissance de son numéro de téléphone jusqu'à ce qu'il décide de confier son histoire.

La conversation entre le témoin et son correspondant s'est terminée par ces mots : "M. xxx, avez-vous relaté votre observation à des médias (journaux, radio) comme d'autres l'ont fait ?" Après la réponse négative du témoin qui n'avait confié son témoignage qu'à OVNI66, le correspondant lui a fait comprendre que "c'était mieux ainsi et que cela s'arrête là car une enquête était en cours et qu'il fallait ménager l'opinion publique sur ce sujet".

Suite à cet appel, le témoin m'a écrit ceci par email :
Bonjour, j'ai eu un coup de fil [d'un service administratif] alors que le seul témoignage que j'ai fait est sur le blog ovni66 (je pensais que mon témoignage restait anonyme). avez vous une explication à ça ? 

Or OVNI66 se fait un point d'honneur à ne publier que des témoignages "anonymisés", justement pour éviter ensuite des appels non désirés ou des moqueries en tous genres (de plus en plus rares, il faut l'admettre : les mentalités évoluent). Après reflexion, le témoin s'est rendu compte par lui-même qu'OVNI66 n'était pour rien dans cet interrogatoire téléphonique car il ne nous avait jamais confié son numéro de portable.

Comment avait-il été retrouvé ?
A mon avis, le fait que ce témoin ait utilisé son adresse email professionnelle (administrative) pour confier son témoignage à OVNI66 pourrait expliquer qu'il ait été retrouvé par un autre service administratif. Mais cela n'est que spéculation... J'aimerais bien savoir si d'autres témoins ont reçu ce genre d'appel suite aux observations du  21 janvier 2010. Connaissant une question particulière et précise du "formulaire" de ce correspondant, il nous serait possible de vérifier s'il s'agissait bien du même service.

Il y aurait donc une enquête ouverte sur les phénomènes lumineux du 21 janvier 2010 ?

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010

Posté par blogovni66 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 mars 2010

Discrétion, secret et divulgation

Il est difficile de croire que les apparitions lumineuses du 21 janvier 2010 à l'Est de Perpignan, au-dessus de la mer, au large de Canet-en-Roussillon n'aient pas été remarquées ou enregistrées par les instruments de détection qui scrutent notre département frontalier. Les différents corps de métiers qui interviennent régulièrement dans cette partie de la Méditerranée sont restés extrêmement discrets sur le sujet. Mais peut-être n'y avait-il rien à enregistrer ?

Une zone frontalière très bien surveillée :

A l'endroit même de l'apparition des boules lumineuses, de nombreuses structures surveillent en permanence cette zone pour des raisons civiles (prévention, secours, pollution, trafic), militaires (Marine, exercices) et de surveillance (zone interdite, douanes et gendarmerie).

Les phénomènes lumineux du 21 janvier
2010 sont apparus au large de Canet-en-Roussillon, tout près de la zone  d'exercices en mer pour lutte sous-marine et entraînement au combat, forcément équipée de détecteurs en tous genres.

Des sémaphores : au Nord, celui de Leucate (Marine Nationale) et au Sud celui de Port-Vendres (Marine Nationale). Rien à déclarer ?

sema-nord

Une base de la DGSE :

dgse

Comble de l'ironie, il aura fallut l'indiscrétion d'un journaliste qui relatait dans un article l'observation d'un OVNI en 2001 pour que l'on apprenne l'existence (sic) d'une base ultra-secrète de la DGSE à Saint-Laurent-de-la-Salanque dont on ne sait rien mais qui est dotée d'une piste d'atterrissage. Cette base a-t-elle enregistré quelque chose ?

Une zone interdite au large de Canet-en-Roussillon :

arrete0
Source : l'Indépendant du 20/02/2010

Depuis le dramatique
crash de l'Airbus A320 (27/11/2008) une zone délimitée par arrêté préfectoral, interdite de franchissement, oblige les bateaux à faire un large détour. Les amendes sévères infligées aux pêcheurs qui, un an après le drame ont traversé ce polygone interdit, prouvent la surveillance permanente des lieux.

arrete1
Source : l'Indépendant du 20/02/2010

On sait aussi, depuis le crash de deux Rafales (24/09/2009), que la Marine mouillait un porte-avion dans cette zone tristement célèbre. On ne va pas discuter de la profusion de détecteurs en tous genres qui équipent ce genre de bâtiment car il n'était certainement plus là en janvier 2010 mais on notera la présence régulière de bâtiments militaires dans le secteur.

rafale-22-07-2011

Le plan VIGIPIRATE oblige à un dispositif permanent d'alerte pour la défense aérienne et maritime. Des patrouilles d'avions de chasse sont en alerte permanente pour intercepter tout aéronef suspect et les moyens de détection radar sont opérationnels. Les préfets maritimes de la Méditerranée ont en charge la surveillance des approches maritimes et des ports. Sous l'observation céleste du 21 janvier, nous avions le Port de Leucate, celui du Barcarès, celui de Canet, de Saint-Cyprien, d'Argelès, de Banyuls, Port-Vendres... Avec, en plus, la frontière franco-espagnole pas loin.

Nous voilà donc rassurés, les moyens mis en oeuvre dans ce secteur sont en alerte et rien ne peut échapper à la vigilance de ces professionnels de la sécurité.

Personne ne doute des qualités exceptionnelles de ces différents services de sécurité et c'est bien pour cela qu'il est difficile de croire que ces lumières oranges visibles à plus de 80 kilomètres à la ronde, soient passées inaperçues dans ce contexte technico-militaire de surveillance permanente. 

Si quelqu'un sait, une
divulgation concernant la nature de ces phénomènes lumineux (quels qu'ils soient) éviterait toute spéculation. Et pourtant, le silence est toujours total.

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010

Posté par blogovni66 à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 mars 2010

Lumières de Phoenix : 13e anniversaire et toujours rien !

Le 21 janvier 2010, une cinquantaine de témoins observait plusieurs boules lumineuses oranges, alignées horizontalement, apparaître et disparaître à plusieurs reprises à l'Est de Perpignan. Visible à 80 km à la ronde, de Prades (66) à Lignan-sur-Orb (34), ce phénomène lumineux n'a toujours pas reçu d'explication à ce jour.

Le 13 mars 1997, des milliers de témoins ont pu observer pendant plusieurs minutes de nombreuses lumières alignées en croissant ou en triangle au-dessus d'une très grande ville des USA : Phoenix. L'observation a été photographiée, filmée, évaluée par des témoins compétents et le résultat est assez incroyable : l'ensemble du phénomène qui a survolé Phoenix mesurait environ 3 km d'envergure, il a traversé plusieurs états, lentement, dans un silence total...

13 ans plus tard, en l'absence d'enquête officielle,
on ne sait toujours pas ce qu'il s'est passé le 13 mars 1997
.

A l'époque, il n'était pas facile de parler de ces choses là...



Revenons au 21 janvier 2010 dans le département des Pyrénées-Orientales.
Ce matin 13 mars 2010, Johan, l'un des conducteurs de bus qui a observé les lumières oranges avec ses passagers et qui a été le premier à alerter OVNI66 (en direct) et le journal l'Indépendant, me confiait son désarroi concernant le manque d'information et de suivi concernant cette affaire. Et je le comprends ! Près de 2 mois sont passés et les faits sont incontestables, irréfutables... Il y a bien eu un phénomène extraordinaire, comparable à celui de Phoenix, en plus modeste. Qu'en est-il des autorités, des médias ? Rien. Aucun suivi, aucune enquête officielle, aucune réponse, même pas une hypothèse. Le silence total.

Johan me demandait si j'avais écrit au Préfet pour connaître son point de vue. Non je ne l'ai pas fait mais par contre j'ai écrit au Ministère de la Défense pour savoir si des exercices militaires aériens avaient été effectués ce jour-là, au large de Canet ou en tout cas sur notre littoral, à l'Est de Perpignan. J'attends une réponse. Elle arrivera un jour, je n'en doute pas, je suis patient.

Que pense le Général de division de l'Armée de l'Air
Denis Letty des OVNIs ?



Alors que faut-il faire de plus ?

Je crois qu'il est de la responsabilité de chacun de sensibiliser son entourage au respect et à l'écoute de ceux qui osent raconter une observation insolite. Apprendre à regarder le ciel, à reconnaître les phénomènes connus, à savoir identifier ce qui nous survole (satellites, avions, ulm, étoiles filantes, nuages lenticulaires, ballons sondes) et pouvoir faire la différence entre ce qui est de facture humaine ou naturelle et ce qui sort de ce schéma. Il suffit de lever la tête... dans tous les sens du terme.

Posté par blogovni66 à 16:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 février 2010

OVNIs du 21/01/2010 - Toujours rien !

Depuis le 21 janvier 2010, de nombreuses hypothèses ont été proposées mais aucune n'est satisfaisante pour expliquer les observations de boules lumineuses à plusieurs moments de la journée, par une cinquantaine de personnes situées en différents endroits des départements 66, 11 et 34.

Les possibilités écartées :

Phénomène astronomique
A 19h, la planète Mars se trouvait au Nord-Est-Est et ressemblait à une tête d'épingle orange à seulement 10° au dessus de l'horizon.
La hauteur, la description précise du déroulement des observations, leur durée et les mouvements décrits ne correspondent pas du tout à une configuration astronomique du ciel.
Pour les observations de jour la question ne se pose pas. 

Entrée atmosphérique
(météorite, satellite en fin de vie, etc)
La chute de ces corps ne ressemble en rien à l'observation de la plupart des témoins qui décrivent des boules lumineuses en formation horizontale par 3, 5 ou 6 selon l'heure ou le moment.

Objet(s) à la dérive (ballons, grappe de ballons sondes, jouets, etc.)
Ils suivent les courants naturels et leurs mouvements semblent erratiques. Ces différents objets volants identifiés n'atteignent pas la taille nécessaire pour être visibles à 80 km à la ronde au même moment. 

Des oiseaux migrateurs
hum ! Il faudra suggérer vous-mêmes cette idée aux témoins !
Bon courage !

Avion civil
Les contrôleurs aériens de Perpignan n'ont rien remarqué d'anormal.
La portée visuelle de ces boules lumineuses est telle, qu'il est impossible qu'il s'agisse d'un seul aéronef.

La patrouille de France

Selon l'Officier des Relations Publiques des Equipes de Présentation de l'Armée de l'Air de la Base Aérienne 701, le jeudi 21 janvier 2010 la Patrouille de France n'était pas en France car elle participait à un salon aéronautique dans le Bahreïn (Archipel de Bahreïn, dans le Golfe Persique). De plus, les feux de signalisations de ces avions sont blancs et ne volent que très rarement de nuit.


Exercices militaires
Le silence de l'Armée pourrait suffire à éliminer cette piste. En effet, après plusieurs articles dans différents journaux, émissions radio et télévisée, il serait tout à fait raisonnable d'imaginer que l'Armée aurait déjà communiqué sur le sujet et revendiqué la responsabilité de ce spectacle céleste, ne serait-ce que pour informer les citoyens qui souhaitent connaître la vérité sur ce qu'ils ont vu et empêcher tout autre spéculation. 

Toutefois cette piste n'est pas à exclure et j'invite les professionnels de l'armée de l'Air, de Terre et de Mer, à nous proposer des scénarios qui soient compatibles avec les différents témoignages.

OVNI66 continue ses recherches

En ce moment, nous en sommes au stade de vérification de chaque témoignage (directions, lieux d'observation, angles, tailles apparentes, etc.). Nous allons évaluer la portée visuelle du phénomène, son parcours et ses altitudes et calculer la taille réelle de l'ensemble du phénomène lumineux.

Tout cela prend du temps, bien sûr... et d'autres témoignages anciens ou nouveaux continuent d'arriver, qu'il faut traiter aussi. Décidément le ciel nous réserve chaque jour des surprises... 

Nous remercions tous ceux qui acceptent de participer à cette recherche et en particulier les témoins qui prennent le temps de répondre à nos questions.

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010

Posté par blogovni66 à 21:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


06 février 2010

Les citoyens ont le droit de savoir ce qu'il se passe dans leur espace aérien !

Depuis quelques jours, nous recevons divers messages de personnes bien intentionnées, toujours courtoises et anonymes (je suis ironique) qui semblent déçues qu'il n'y ait pas un développement plus rapide de l'affaire du 21 janvier 2010.

Aucune autorité ne s'est exprimée pour le moment et on ne sait pas si le GEIPAN est sur le coup.

Que faut-il pour qu'une enquête officielle soit ouverte ? Et bien c'est simple : un témoignage non anonyme auprès de la police ou de la Gendarmerie. En quoi est-ce si important ? L'ouverture d'une enquête par la gendarmerie permettrait des recherches avec des moyens appropriés : enregistrements radars militaires des environs, contact avec l'armée pour connaître les possibles manoeuvres aériennes militaires, triangulation et calcul précis de l'altitude des phénomènes lumineux, investigations auprès d'experts en météorologie, astronomie, aéronautique, etc, etc. Choses que nous, simples citoyens, ne pouvons entreprendre faute de moyens, de temps, de compétences et surtout, d'autorisations.

Le 21 janvier 2010, jusqu'à preuve du contraire, il y a bien eu un phénomène lumineux non identifié d'une ampleur importante, visible depuis 3 départements, en direction de l'Est, sur le littoral, en plein dans une zone réservée aux exercices militaires aériens.

Les contrôleurs de l'aéroport de Perpignan ont déclaré à l'Indépendant qu'il n'y avait rien d'anormal ce jour-là... mais de toute façon à moins que ces boules soient équipées d'un transpondeur (allumé), il aurait pu passer le vaisseau Enterprise au-dessus de Perpignan, qu'ils n'auraient rien vu ! Et pour cause, ce radar ne voit que ceux qui souhaitent l'être (cela fait l'objet d'un nouvel article).

On sait aussi que la couleur orange n'est pas une couleur utilisée dans l'aéronautique et que l'altitude de ces boules lumineuses était très élevée pour être visibles d'aussi loin, à moins qu'elles ne se soient déplacées à une vitesse vertigineuse vers les points observés. Et je ne parle pas des dimensions de ces lumières... qui ne pouvaient être qu'ENORMES.

Le mystère reste donc entier.

OVNI66 continue tranquillement son enquête (même si ce n'est pas son but premier) et nous avons commencé par éliminer le plus simple et le plus facilement vérifiable : un présumé objet posé au sol qui n'était qu'un bâtiment illuminé et une photo étrange, parue sur l'Indépendant. Certains nous ont encouragé à analyser ces photos et d'autres nous critiquent de l'avoir fait... comprenne qui pourra ! J'aime bien les critiqueurs pantouflards... inspecteurs des travaux finis. Ces deux énigmes élucidées nous ont pris une bonne semaine, tous les soirs.

OVNI66 est composé de pères de familles occupés, qui ont chacun un emploi et qui utilisent leur temps libre à aller voir les témoins, prendre leur déposition, aller sur le terrain, s'informer et rédiger quelques articles sur ce blog. On fait avec les moyens du bord, bénévolement !

A ma connaissance, aucun témoin n'a déposé à la Gendarmerie et donc il ne faut pas s'attendre à l'ouverture d'une enquête officielle. Les témoins ont peur du ridicule, peur du regard de leur patron ou de leur voisin au point de ne pas accepter de témoigner à visage découvert... On tombe dans l'auto-censure !

Ne soyez donc pas étonnés que nous ne puissions conclure cette affaire dans des plus brefs délais.
Il faudra être patient... et compréhensif.

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010

Posté par blogovni66 à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 février 2010

OVNI66 sur France 3

Posté par blogovni66 à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 janvier 2010

21/01/2010 : de Prades à Lignan-sur-Orb : boules oranges

Les articles concernant les observations de la journée du 21 janvier 2010 sont réunis dans la rubrique "2- OVNIS en 2010 : 21 janvier" afin de faciliter sa lecture et le respect de sa chronologie. Le dossier, toujours en cours, peut s'enrichir de nouvelles informations à tout moment de l'année. Cinquante témoins.

Posté par blogovni66 à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21/01/2010 - Perpignan, 21h30 - énorme lumière dans le ciel

Ma mère et ma soeur qui habitent dans le Haut-Vernet [...] ont apercu dans le ciel "une énorme lumière" dans le ciel. Ma soeur très affolée voulait appeler la police mais ma mère lui a dit d'aller se coucher, "que c'était surement une étoile". Ma soeur âgée de 18 ans nous a bassiné avec cette histoire surréaliste mais apparemment vraie. C'était le jeudi [21 janvier 2010] vers 21h30.

Nous n'avons pas réussi à obtenir plus de détails sur ce témoignage mais Sirius était bien visible en direction du Sud-Est.

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010

Posté par blogovni66 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21/01/2010 - Perpignan, des sphères dans l'après-midi

Une observation de sphères noires aurait précédé de quelques heures les phénomènes lumineux du début de soirée.

Perpignan Nord, 15h20 - 15h40 :

21_01_2010_AV

Marie :

Le 21 janvier 2010, nous allions de Perpignan au Barcarès, il devait être entre 15h 20 et 15h 40 quand aux environs la station Esso j'ai regardé à droite et j'ai vu 5 sphères alignées (plus grosses qu'une boule de pétanque mais plus petites qu'un ballon de basket) qui flottaient, apparemment rien ne les reliait entre elles mais elles étaient à la même distance les unes des autres. Elles étaient comme recouvertes d'une laque noire très brillante. J'ai dit à mon mari qui conduisait "qu'est-ce que c'est que ces boules noires que je viens de voir à droite ?"  Je me suis tournée vers lui car il conduisait et le temps de regarder à nouveau il n'y avait plus rien, bien sûr j'ai regardé en bas, en haut, sur les côtés, car j'aurai dû voir le déplacement de ces sphères, rien elles s'étaient comme évaporées, volatilisées. Evidemment je n'en ai parlé à personne et j'ai été soulagée quand le mercredi 27 janvier l'Indépendant relatait ce que d'autres personnes avaient observé.

Note OVNI66 : les témoins n'étaient pas disponibles pour une reconstitution sur le terrain.

Lisez tous les articles relatifs au 21 janvier 2010

Posté par blogovni66 à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,