23/06/2008 : un ballon festif avait intrigué deux témoins dans le ciel de Perpignan

Au mois d'Août 2019, le GEIPAN a publié le rapport suivant sur son site :

PERPIGNAN (66) 23.06.2008
Observé le : 23-06-2008
Région : Languedoc Roussillon
Département : Pyrénées-Orientales
Classe : A

Résumé :
PERPIGNAN (66) 23.06.2008. Observations d'un objet sphérique noir avec au-dessous des tubes gris ; stationnaire puis déplacement lent vers l'Ouest avec trajectoire rectiligne et même altitude dans le ciel : méprise avec un ballon festif publicitaire.

Description :
Le lundi 23 juin 2008 vers 08h45 un témoin (T1) se trouve sur un parking de supermarché et discute avec une personne qui lui indique la présence dans le ciel d'un objet stationnaire. Le T1 observe l'objet qui se déplace silencieusement et de façon rectiligne vers l'Ouest. Le témoin décide de courir chez sa petite amie (T2) qui habite au 6 ème étage en pensant avoir une meilleure visibilité. Arrivé à destination, T1 et sa petite amie (T2) se rendent sur le balcon : le PAN n'est plus qu'un point au-dessus de la gare routière. Aucune trace de fumée, aucune lumière ne sont aperçues venant du PAN de forme circulaire et dont les parois semblent lisses. T1 décrit en-dessous de la sphère de couleur noir des tubes de couleur gris. Un dessin sur le PV illustre ses propos. Deux témoignages seront recueillis (T1 et T2) : le troisième témoin présent sur le parking n'a jamais fait de déclaration.

Perpignan-2008-06-23



L'objet observé s'est déplacé dans le sens du vent relevé : Est vers Ouest (12 km/h max).

Sa forme (sphère avec 4 tubes, aspect lisse, bouts des tubes arrondis) est compatible avec des ballons publicitaires et ballons festifs (polymorphes, animaux, logo, etc.).

Les 23 et 24 juin sont des journées particulières dans ce département : descente de la flamme du Canigou, feux d'artifices, manèges, etc. Les vendeurs de ballons sont nombreux près des parcs d'expositions. La forme et le comportement sont compatibles avec un ballon échappé, volant dans le sens du vent, à vitesse lente à modérée. L'objet est apparu à 400 m à l'ouest du Palais des Expositions qui organise de nombreuses foires et salons, expositions avec objets publicitaires aux entrées et à l'intérieur pour signaler les stands.

Ce qui a paru étrange au témoin sont les tubes apparents attachés à la sphère et le déplacement régulier et linéaire. Pourtant, la forme humanoïde ou animale renforce l'hypothèse d'un ballon festif (les tubes seraient les 4 pattes d'un corps sphérique). Le déplacement linéaire est compatible avec le vent relevé entre 8h et 9h. L'aspect homogène et lisse décrit par le témoin correspond à la description d'un ballon polymorphe porté par le vent.

C'est davantage le déplacement linéaire et régulier vers l'ouest qui lui a paru étrange que la forme.

La consistance du témoignage est bonne (deux témoins mais pas de photos), l'étrangeté est faible. Pour le témoin, l'étrangeté provient du déplacement linéaire vers l'ouest. Le témoin, en milieu urbain, n'a pas remarqué le vent d'Est (12km/h) en cours. La description et le déplacement de l'objet correspondent à un ballon festif de forme animale ou fantaisiste (ou polymorphe) porté par le vent : "corps sphérique muni de 4 tubes aux bouts arrondis, aspect général homogène, d'aspect lisse". Le 23 juin est un jour de fête régionale à Perpignan.

Le phénomène est classé A : forte probabilité d'une méprise avec un ballon festif publicitaire.

Source GEIPAN (publié en août 2019) :
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=2008-06-01927

Note : à l'époque OVNI66 avait signalé l'observation sans effectuer de reconstitution car les témoins s'étaient aussi adressés au GEIPAN. L'article diffusé en 2008 par OVNI66 a donc été supprimé.


01 juillet 2017

16/02/1978 - Mont-Louis : boule brillante orangée

1978-02-16-mont-louis
(illustration)

Observation de deux objets se déplaçant à très grande vitesse.

Le 16 février 1978 à 6h40 un automobiliste aperçoit durant une minute une boule brillante orange en stationnaire au-dessus de la vallée mais en-dessous des sommets des montagnes. L'objet se déplace ensuite à très grande vitesse en évitant les montagnes et sans bruit dans une direction Nord-Nord-Est.

Une trainée lumineuse est visible dans son sillage et le témoin observe alors un second objet ovoïde de couleur mat qui suit le premier objet à une trentaine de mètres. Aucun autre témoignage n'a été recueilli sur ce phénomène. Classé D par le GEIPAN jusqu'en 2017.

Mise à jour août 2017 :

"Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque en cas de type « D » et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification explicité dans une note d'enquête. Ce cas d'observation anciennement nommé MONT LOUIS (66) 1978 fait partie des cas D récemment revisités. "

L'enquête conclue à une rentrée satellitaire (Cosmos 250).

Reclassé A en juillet 2017
Lien vers le PV de Gendarmerie
GEIPAN (fiche du cas)

05 mars 2013

Le phénomène lumineux du 12 décembre 2012 expliqué !

2012-12-12-photo
Photo prise par le pilote de l'avion en approche de Perpignan.

Le 12 décembre 2012, 3 témoins situés en 3 endroits différents ont observé une lumière intense dans le ciel aux alentours de 20h16. L'un est pilote, en approche de l'aéroport de Perpignan, l'autre contrôleur-aérien et le 3e roulait en direction d'Espira-de-l'Agly. Les angles d'observation convergent vers le nord de Rivesaltes et le Nord-Ouest d'Espira de l'Agly.

complexe-de-tirs600
Au Nord de Rivesaltes, le Camp Joffre et le Complexe de tir d'Opoul (contours en kaki).

Selon le GEIPAN, ce jour-là, entre 20h et 21h, des exercices de tirs de fusées éclairantes équipées de parachute ont été effectués dans cette zone dont le périmètre s'étend du sud de Vingrau et Tautavel jusqu'au Nord de Rivesaltes (le Complexe de tir d'Opoul est délimité en kaki sur la carte Geoportail).


Exemple de tirs de fusées éclairantes (le modèle peut varier)

Le phénomène observé le 12 décembre 2012 correspond exactement aux caractéristiques des fusées éclairantes tirées ce jour-là. Celles-ci peuvent monter à 200/400 m d'altitude et sembler fixes dans le ciel pendant plusieurs dizaines de secondes grâce à leur parachute. Elles sont capables d'illuminer plusieurs hectares au sol. La couleur de la lumière intense peut varier du rouge au jaune/orange ou blanc selon le type. Les caractéristiques, l'heure et les lieux correspondent parfaitement aux 3 témoignages.

Classé A par le GEIPAN
Lire le compte-rendu

Le cas du 12/12/2012 est classé dans les cas expliqués.

Cet article est un complément de :
12/12/2012 - Nord de Perpignan : plusieurs témoins au sol et un pilote observent une lumière insolite dans le ciel