07 novembre 2015

13/11/2015 - Argelès : conférence 'OVNI, une vie venue d'ailleurs' de JJ Velasco

Velasco-troubles-dans-le-ciel-600
© Photo DDM Archives - Jean-Jacques Velasco, auteur de "Troubles dans le ciel" (2004)

Vendredi 13 novembre 2015, Jean-Jacques Velasco - ancien responsable du GEPAN puis du SEPRA et auteur de plusieurs ouvrages et publications sur les OVNIS - présentera une conférence intitulée "OVNI, une vie venue d'ailleurs" à la médiathèque d'Argelès. Jean-Jacques Velasco était ingénieur au Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) pendant 30 ans, spécialisé dans l'optique. Co-Auteur de "OVNI l'évidence", "OVNIS la science avance" et "Troubles dans le ciel", il a collaboré à la rédaction du Rapport COMETA. C'est lui-même qui a remis en main propre ce rapport intitulé « Les OVNIs et la Défense. À quoi doit-on se préparer ? » au premier Ministre de l'époque, Lionel Jospin.

M. Velasco est devenu au fil de ses enquêtes l'un des principaux défenseurs de l'hypothèse extraterrestre concernant le phénomène OVNI.

La conférence proposée par l'Université Populaire Pyrénées Méditerranée commencera à 20h.
Lieu : Médiathèque Jean Ferrat - Argelès-sur-Mer, Village.

Posté par blogovni66 à 19:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


02 septembre 2015

Journée ufologique à Pérols le 10 octobre 2015

ovni-languedoc

Samedi 10 octobre 2015, l'association OVNI-LANGUEDOC organise une journée ufologique à Pérols. Des stands seront proposés : exposition de panneaux ufologiques, vente de livres et dédicace des auteurs.

Plusieurs conférences avec les intervenants suivants :

Bruno BOUSQUET : Auteur de plusieurs ouvrages, il est en particulier connu pour son travail sur « L'Affaire D », ou « Cas d'Assas ». Son dernier ouvrage publié en 2015, OVNIs, quelles réalités ?, est le reflet de son parcours. Spécialiste de l'ufologie de terrain, il estime qu'elle est de moins en moins présente dans le paysage ufologique français.
 
Christian COMTESSE : à la tête de l'association des Repas ufologiques, il mène aussi des enquêtes de terrain. Sa position tranchée concernant le survol possible de la centrale nucléaire de Golfech par un ovni lui a valu une certaine notoriéte. Il défend par ailleurs l'idée que le phénomène ovni fait l'objet d'une désinformation à grande échelle.
 
Thierry GAULIN : après plus de vingt ans d'ufologie dont dix passées à la présidence d'OVNI-Languedoc, il n'a toujours pas de certitudes quant au phénomène ovni. Les nombreuses enquêtes menées ont débouché sur la publication de deux livres et de nombreux articles dans des revues spécialisées. Son catalogue d'observations d'ovnis sur le littoral méditerranéen révèle que notre région est riche en X-Files.
 
JAMES : ce n'est bien sûr pas le vrai nom de ce passionné d'ovnis qui souhaite garder l'anonymat. Ce retraité qui a travaillé dans le milieu scientifique s'intéresse tout particulièrement à l'ufologie « made in U.S.A. » et à la recherche des civilisations extraterrestres.

Xavier PASSOT : cet ingénieur du C.N.E.S. est aujourd'hui le responsable de son service le plus atypique, tant loué que décrié, le G.E.I.P.A.N. (Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés). Récemment s'est tenu à son initiative le C.A.I.P.A.N., un « worshop » sur la Collecte et l'Analyse des Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés. Il est temps d'en tirer un bilan.
 
Gilles THOMAS : ce jeune ufologue déjà responsable d'ODH TV, porteur du projet des « Mémoires audiovisuelles de l'ufologie », a une opinion plus optimiste que Bruno Bousquet sur l'ufologie de terrain.
 
Les conférences commenceront à partir de 10h30 dans la salle Yves Abric, parking des arènes, à Pérols (agglomération de Montpellier).
Ouverture au public dès 10h00. Clôture des débats à 20h00.
Entrée 3 euros. Gratuit pour les moins de 12 ans.

Source : ovnilanguedoc

Posté par blogovni66 à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 mai 2015

L'ex-Ministre de la Défense canadienne a-t-il pété les plombs ?

Dans cette interview récente, Paul Hellyer nous parle successivement :

- du crash de Roswell
- du contrôle des USA et de l'occident par une cabale composée d'un cartel bancaire et financier
- du nouvel ordre mondial dictatorial
- du système bancaire au service d'une élite
- d'une recette pour une réforme monétaire
- des successives récessions économiques orchestrées
- d'un mémorandum concernant une réalité extraterrestre (Président Truman, MJ12)
- de rétro-conception à partir de débris de crashes d'ovnis
- du complexe militaro-industriel dénoncé par Eisenhower
- des zones secrètes qui cachent une technologie extraterrestre
- de la stratégie de la guerre perpétuelle perpétrée par un complexe militaro-industriel
- d'un plan à long terme mettant en scène des ennemis : communistes, terroristes puis E.T
- d'un gouvernement de l'ombre au sein du gouvernement US
- d'évènements calculés pour manipuler l'opinion (Pearl Harbor, 11 septembre 2001, bourse)
- des problèmes au moyen-orient
- de la presse sous contrôle
- des lois liberticides
- du rôle de l'OTAN, de la nouvelle guerre froide et d'une possible 3e guerre nucléaire
- du rôle des membres non-musulmans de la coalition face à l'Etat Islamique
- d'une révolution morale et spirituelle nécessaire

Ce n'est pas la première fois que ce personnage bizarre lance des alertes à l'opinion (sans grand succès, il faut le dire, car le mélange exopolitique n'est pas crédible et les idées conspirationnistes n'ont pas bonne réputation). Après avoir dressé un état des lieux pour le moins glauque, il donne quelques pistes pour empêcher "une fin proche de l'humanité" : annulation de la loi US sur la sécurité nationale, amnistie générale pour ceux qui oseront parler et raconter la vérité, libération des brevets secrets sur l'énergie exotique, utilisation de technologies secrètes combinées à un système financier "souple", etc. Enfin, il termine sous forme de sermon en expliquant que si 5 millions d'américains se décident à lire son bouquin et écrivent au gouvernement, il serait possible de renverser la tendance.
 
Paul Hellyer, 92 ans, est-il sénile ou fou ? Cherche-t-il seulement à vendre son dernier livre alors que son passé politique et son âge avancé le mettent à l'abri de tout besoin économique ? Y a-t-il une once de vérité dans ses allégations ? Chacun se fera son idée mais OVNI66 ne pouvait ignorer cette vidéo interview qui illustre assez bien la face cachée des opinons qui transpirent dans les milieux ufologiques depuis l'affaire Roswell et les révélations pour le moins étonnantes du Colonel J. Corso.

Posté par blogovni66 à 00:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 mars 2015

07/03/2015 sur la chaîne 23 : la mystérieuse nuit des OVNI (5 novembre 1990)

"Le 5 novembre 1990, des milliers de Français, de Quimper à Strasbourg, assistent à un spectacle incroyable. Des boules de feu, des traînées lumineuses, des phares apparaissent dans le ciel. Certains témoins sont persuadés qu'il s'agit de dizaines de vaisseaux, parfois de grande taille. Mais les autorités françaises n'ont jamais parlé de ce événement... Le mystère reste entier. Retour sur cet épisode, qui fait toujours débat dans le monde de l'ufologie.".

Nous ne savons pas quel sera le ton final de cette émission mais il semble que les journalistes se soient plutôt bien documentés pour la préparer.

5nov90-23 De nombreux témoins confieront leur version et il y aura même quelques séquences tournées au GEIPAN. Pour rappel, la soirée du 5 novembre 1990 fut le théâtre de très nombreuses observations dans toute la France autour de 19h. Un dossier controversé dans les milieux ufologiques car la version officielle n'a jamais satisfait les enquêteurs privés qui ont recueilli des témoignages qui leur paraissent contradictoires avec la rentrée atmosphérique du 3e étage d'une fusée PROTON.

Posté par blogovni66 à 20:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 janvier 2015

2015 - "ROUSSILLON INSOLITE II" est sorti : un bien bel ouvrage

Roussillon_Insolite_II
une couverture qui réserve des surprises quand on la regarde dans le noir

Il y a 3 mois, "Alliances Éditions" nous avaient contacté pour savoir s'ils pouvaient extraire quelques cas du blog ovni66 pour la prochaine parution de leur ouvrage "Roussillon Insolite II et autres histoires". On m'avait offert le Tome 1 en 2011 et j'avais bien aimé le concept (sobre, belles illustrations). J'ai donc accepté sans condition. C'est en mains propres que Didier Baratciart me l'a remis cette semaine et le résultat est pas mal du tout.

Au sommaire de ce tome 2 vous trouverez :

Lusignan en Catalogne - Les secrets de la fée Mélusine
La mort d’un roi de France en Roussillon - Le destin tragique d’une armée en déroute
La mesure du méridien de Paris (1791-1799) - Deux étonnantes bornes existent encore
De Mont-Louis à Olette - Le stratégique chemin des Canons
Vestiges millénaires - Le pays des pierres gravées
Bandits de grand chemin - Quand les Trabucayres terrorisaient le Vallespir
Espionnage et torture à la fin du XVIIe siècle - Les malheurs de Joan Colomer
L’incroyable bassin de Trouillas - Les folies du Mas Deu
Petites histoires insolites de nos villages
La dernière demeure d’une lignée Vidal - Les tombeaux de la Sibylle
Comment est-elle arrivée sur le pic ? - L’aventure de la croix du Canigou
Témoins d’une époque oubliée - Les anciens hôtels majestueux
Clovis Dardentor et la chasse au trésor - Le mystérieux roman de Jules Verne
Le gouffre diabolique - La malédiction de Font Estramar
La destruction de Valmanya en 1944 - La tragédie du village martyr
Vestiges disparus : le vélodrome de Perpignan
Un défi unique au monde - Le Lydia, le seul bateau qui ait bien “pris la terre”
Explosion à l’usine à gaz de Perpignan - Peur sur la ville
OVNIS dans les Pyrénées-Orientales - Les visiteurs silencieux

PERSONNAGES INSOLITES
Thérèse Figueur, la “Sans-gêne“ (1774-1861) - La dragonne de la bataille du Boulou
Louis Boutan (1859-1934) - L’inventeur du premier flash photographique sous-marin
Son Altesse Boris Ier, roi d’Andorre - Une imposture pyrénéenne
François Cambriel (1774-1850) - Un alchimiste à la recherche de la vie éternelle
Politique, querelles, insultes, diffamation... - De drôles de curés au XIXe siècle

ET AUTRES HISTOIRES...
Conspiration à Villefranche de Conflent - La trahison d’Ines de Llar
L’aiguat de 1940 - La machine engloutie
Des hommes en péril sur une citerne à Rivesaltes
Accusée d’empoisonnement - La dernière femme guillotinée à Thuir
L’explosion de la dynamiterie de Paulilles - Le salaire de la peur

Source : Alliance-editions.com


18 janvier 2015

Vidéo OVNI sans témoignage = canular



Samedi 10 janvier 2015, nous recevions un "mms" sur notre numéro d'alerte. Une vidéo de 38 secondes accompagnée d'un message laconique (texte original) : "Bonsoir, est-ce que je peux vous faire parvenir une vidéo que j'ai filmer, je trouve étrange ce dont j'ai vu c'est pourquoi je tiens à avoir l'avis d'une personne comme vous. Merci."

Nous pensions que l'article précédent qui traitait justement du fait qu'une vidéo sans témoignage n'avait aucune valeur et qu'il était dommage que 99% des vidéos trouvées sur internet s'avèrent être des canulars, des montages ou des méprises était clair. Malheureusement, il semble que le message ne soit pas passé pour tout le monde : il est vrai que cela demande un gros effort de LIRE les textes qui accompagnent les vidéos ou les photos dans nos articles.

ovni-canualar-lieux

Le numéro de téléphone de l'expéditeur n'étant pas masqué, nous avons immédiatement invité les témoins à remplir le formulaire de rapport ovni pour une éventuelle reconstitution sur le terrain. Aucune réponse pendant plusieurs jours.

Après plusieurs tentatives de contact téléphonique, nous sommes enfin tombés sur le propriétaire du téléphone, une dame. La conversation est quelque peu hésitante, trouble... Notre interlocutrice nous avouera par la suite qu'il est possible que ses neveux se soient amusés avec son téléphone à son insu.

On aimerait savoir où elle a été tournée. Une idée ?

OVNI66 ne s'intéresse qu'aux vidéos accompagnées de témoignages circonstanciés, entretiens avec les témoins et reconstitution sur le terrain. Les vidéos d'ovni sur internet respectent très rarement ces 3 conditions. Celle-ci, envoyée anonymement à OVNI66, n'a aucun intérêt sauf pédagogique.

Posté par blogovni66 à 16:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 janvier 2015

99 % des vidéos d'OVNIS trouvées sur internet sont des trucages ou des méprises

Les exemples ne manquent pas, il n'y a que ça sur la toile... Des vidéos truquées, des montages, des animations ou des méprises, dans le meilleur des cas. C'est un paradoxe temporel : à l'époque où chacun dispose d'un appareil photo ou d'une caméra intégrée à son téléphone, les images d'ovnis qui fleurissent sur le net ne sont que supercheries, trucages, montages plus ou moins réussis ou illusions.


Ici, on frise le ridicule...

Des lecteurs nous envoient parfois des liens vers des vidéos pour nous demander notre avis.

Pour ovni66 c'est simple :
- si la vidéo est une annexe d'un rapport détaillé, avec des témoins identifiés et une reconstitution sur le terrain, alors la vidéo est un complément intéressant.
- si la vidéo est présentée seule, elle est sans intérêt puisqu'à notre époque, on peut tout faire en matière de trucage. Ce qu'il faut analyser c'est le récit de chaque témoin (entretiens, reconstitutions) et le contexte dans lequel l'observation s'est déroulée (environnement, lieux, dates, heures,etc.). Sans ces éléments, tout film est suspect.

Que reste-t-il ? Pas grand chose.

Posté par blogovni66 à 13:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 novembre 2014

24/11/2014 - Drones et installations nucléaires : ces objets dont tout le monde parle mais que personne ne veut montrer

OPECST
OPECST : Drones et sécurité des installations nucléaires

Le 24 novembre 2014, l'OPECST* invitait différents intervenants en commission pour discuter des drones et de la sécurité des installations nucléaires. On y apprend entre autre qu'un drone aurait été suivi par des gendarmes en hélicoptère - sans qu'ils n'aient pu l'atteindre - et qu'à Golfech, un "drone" survolant la centrale a été poursuivi par des gendarmes au sol, en vain.

drones-Yannick-Rousselet
Y. Rousselet : "ces objets dont tout le monde parle mais que personne ne veut montrer"

[1:55:00] Yannick Rousselet (Greenpeace) :
"(...) J'entends parler par-ci par-là de petits drones, de drones légers, que le risque est faible (...). Le fait qu'il y ait de nombreuses intrusions concertées nous met dans l'inquiétude. Je rappelle tout de même que le 31 octobre au soir on entend parler de 6 sites survolés en même temps, on a quand même des témoignages de gendarmes sur le site de nucléaire de Creys-Malville qui parlent de survols dans des conditions météo de vents de 70 km/h et avec de la pluie, on a des hélicoptères à Golfech qui suivent pendant 9 km ces drones, il y a au moins un drone qui circule entre Flamanville et l'établissement AREVA de la Hague sur 18 km, ce qui veut dire que là, la thèse de petits drones, petits jouets ne tient pas. (...). "

[1:57:35] Le Président de la Commission :
"On nous a dit l'inverse tout à l'heure, qu'il n'y a pas eu d'hélicoptères qui aient suivi des drones, on a posé la question, donc d'où tenez-vous vos sources ?"

[1:57:52] Yannick Rousselet (Greenpeace) :
"Écoutez, dans tout gendarme il y a un citoyen qui sommeille et il peut supposer que la centrale nucléaire située près de chez lui n'est pas au top de la sécurité et il peut régulièrement nous appeler ainsi que des agents EDF ; nous avons donc des témoignages, ils ont sûrement moins de valeur que ceux des services de l'état. Les services de l'Etat pourraient vous montrer à vous parlementaires les photos et vidéos dont ils disposent, vous auriez un peu plus d'informations et plus de transparence. Nous savons qu'elles existent et il aurait été souhaitable que ces photos et vidéo soient aujourd'hui produites puisque nous avons des professionnels de drones, ils auraient peut-être pu vous aider sur la capacité de ces objets dont tout le monde parle mais que personne ne veut montrer. Nous savons que ces images existent puisqu'à Flamanville ces objets ont été filmés et photographiés. Il suffirait de montrer les choses pour avoir un peu plus de transparence."

drones-general-de-brigade
"Je maintiens qu'aucun hélicoptère n'a été en concomitance avec un drone au-dessus d'une centrale."

[2:02:00] Général de Brigade (Gendarmerie Nationale) :
"Je maintiens qu'aucun hélicoptère n'a été en concomitance avec un drone au-dessus d'une centrale (...) en revanche, M. Rousselet a raison lorsqu'il évoque l'épisode de Golfech où effectivement la gendarmerie a pu suivre un drone, c'était à partir du sol, non pas à partir des airs, en effet pendant plusieurs kilomètres, le PSPG a pu suivre par voiture ce drone avant qu'il ne disparaisse."

[2:07:57] Denis Beaupin (député) :
"Qui est derrière cette opération de survols ? (...) Aujourd'hui, nous ne savons toujours pas comment des gens peuvent organiser le survol d'installations nucléaires pendant des semaines et des semaines en échappant à l'ensemble des services de surveillance du pays. (...) La préoccupation est sérieuse. (...) Le fait qu'on ne sache pas qui est derrière cette opération, après tant de temps, après tant de services mobilisés, de mon point de vue, c'est particulièrement préoccupant. "

Qui peut se permettre des intrusions concertées dans notre espace aérien ?
L'hypothèse "espionnage par une puissance étrangère" semble la meilleure. Elle justifierait que les autorités ne publient pas les photos et vidéos de ces objets volants non identifiés - qualifiés de drones - dont l'autonomie et la capacité de déplacements dépassent celle de jouets et modèles radiocommandés classiques. Il semble que la piste s'oriente maintenant vers quelque chose de bien plus sérieux que l'hypothèse "militants écologistes" ou "passionnés d'aéromodélisme".

Lien vers la vidéo intégrale de l'Assemblée Nationale (2h44 ) :
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6118

*OPECST : l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) est né en 1983 du constat, par l’Assemblée nationale et le Sénat, qu’ils n’avaient pas toujours les moyens d’apprécier la portée de la politique et des projets gouvernementaux dans des domaines très techniques. Les deux assemblées ont donc décidé de se doter d’une délégation interparlementaire, l’OPECST, chargée d’éclairer l’action du Parlement en matière scientifique et technologique. À cette fin, l’Office recueille des informations, met en œuvre des programmes d’études et procède à des évaluations. Il peut être saisi par le Bureau de l’une des deux assemblées, par un président de groupe, par soixante députés ou quarante sénateurs ou par une commission. Composé de dix-huit sénateurs et dix-huit députés, l’OPECST est présidé alternativement par un sénateur et par un député. Il est assisté par un conseil scientifique formé de personnalités choisies en raison de leurs compétences.

Posté par blogovni66 à 17:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 octobre 2014

L'hypothèse "aéromodélisme" pour l'ovni du 17/10/2014 jugée peu crédible

2014-10-17-croquis-ovni-600

L'hypothèse d'un modèle réduit d'avion de chasse en perdition avait été émise pour expliquer l'observation du vendredi 17 août 2014 près du centre pénitentiaire. Nous avons pris conseil auprès d'Olivier Careau, responsable de "l'Espace Modélisme d'Argelès-sur-Mer" en lui soumettant le témoignage reçu. Son expertise fut rapide et concise :

Quel est le rayon de contrôle moyen d'un modèle réduit ? 
Largement supérieur à la vision humaine.

Que se passe-t-il quand un pilote perd le contrôle de son modèle réduit ?
(peut-il continuer seul sa route sur plusieurs kilomètres ou tombe-t-il immédiatement ?)
C'est possible oui, rare mais si le modèle est stabilisé au moment de la perte radio, il peut voler seul un certain temps. Ca reste quand même rare, d'autant plus pour un jet qui finit rapidement au sol.

Quelqu'un de votre club cherche-t-il un avion perdu vendredi ?
Non et j'imagine mal un aéromodéliste voler en "sauvage" dans cette zone avec un jet ! Ce sont des modèles rares, compliqués à mettre en oeuvre et qui n'autorisent pas de voler en dehors d'un terrain prévu pour.

Connaissez-vous un modèle se rapprochant de celui décrit par le témoin ?
Ca peut ressembler à un jet ou un pulso réacteur mais le fait que le témoin ai vu les flammes du "réacteur" élimine la probabilité, à moins qu'il soit en feu en vol mais franchement au vue de la zone, encore une fois, j'imagine mal un aéromodéliste évoluer avec un modèle de ce genre !

Connaissez-vous un modèle réduit de forme allongée et totalement noir ?
Non, de plus la couleur totalement noir est à exclure pour un modèle radio-commandé. Difficile à voir et jamais vu sur un terrain ce genre de décoration.

Cette observation est-elle compatible avec celle d'un modèle réduit en perdition ?
Pour moi absolument pas. Le changement de couleurs, les flammes de combustion et la zone éliminent à priori cette hypothèse. A priori, on peut plutôt s'orienter vers un avion de chasse réel même si le changement de couleur parait étonnant... Un drone de l'armée ? Non plus, ils sont en général équipés pour la plupart de moteurs classiques.

SALON2014_banniere_web

Le site internet de l'Espace Modélisme d'Argelès-sur-Mer :
www.espacemodelismeargeles.com

L'hypothèse d'un avion radio-commandé semble donc difficile à défendre dans cette affaire... à suivre !
Nous remercions particulièrement Olivier Careau pour sa réactivité et sa coopération.

Cet article a reçu un complément d'information :
Existe-t-il une version réduite du Rafale ? Second témoin du 17 octobre

Posté par blogovni66 à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 octobre 2014

17/10/2014 - Perpignan : un témoin observe un ovni près du centre pénitentiaire

Témoignage :
"Je me rendais au travail, mon trajet allait de Saleilles au Soler. Arrivé au niveau du Megacastillet,  je regardais le Canigou lorsque j'ai aperçu à 8h31, une lumière jaune très intense se déplaçant à coté d'un petit nuage situé entre la base et le sommet du pic (en direction du Canigou vu depuis le sud de Perpignan, sans pouvoir préciser la distance). Son comportement m'a intrigué car ce point lumineux volait de manière aléatoire, tantôt vers la gauche puis vers la droite, en haut, en bas, un peu comme une fusée ou un missile en perdition. Le Canigou était en arrière plan, c'était assez bas, je regardais le phénomène par intermittence à cause de la circulation et du relief qui me gênaient."

2014-10-17-ovni-lieu2
Axe du passage de l'ovni à 8h39 le 17/10/2014 - du SSE vers le NNO

"Arrivé au rond-point de Mailloles en direction du Soler, tout en scrutant le ciel, j'aperçois à 8h39 un objet noir fin, allongé, finissant en pointe, passer du sud vers le nord à quelques centaines de mètres au-delà du centre pénitentiaire de Perpignan. L'objet était rapide, noir au début ; une combustion (flamme) s'est produite derrière, comme pourrait le faire un avion de chasse et l'objet s'est illuminé entièrement en jaune. Cela s'est reproduit à 2 reprises en 2 secondes (l'objet semblait accélérer en même temps). Les grands murs de la prison ne m'ont pas laissé voir la suite. Je n'ai entendu aucun bruit, j'étais dans mon fourgon pendant toute la durée de l'observation qui n'a pas duré plus de 4 secondes, la fenêtre conducteur ouverte, l'objet est passé perpendiculairement à la route, de gauche à droite."


Croquis du témoin. L'objet était noir est très allongé mais trop rapide pour l'identifier

En résumé :
"Au départ à 8h31, je remarque une lumière intense jaune mais très éloignée puis arrivé au niveau de la prison à 8h39, un objet NOIR relativement proche (j'évalue à moins d'un kilomètre), de la taille d'un drone. Il est apparu derrière la lignée d'arbres qui se trouvent à 700 m de là. Il a disparu de ma vue à cause du mur de la prison, en direction du nord. Il est passé tellement vite que je n'ai pu identifier la forme précisément. Il était très allongé et finissait en pointe". La séquence s'est déroulée ainsi : l'objet à traversé la route en 1 seconde, puis s'est illuminé de jaune, puis il est passé au-dessus de l'angle de la prison (voir photo), à la 3e seconde il devenu noir puis s'est illuminé à nouveau avant de disparaître de ma vue à cause du mur.

Hypothèses :
La perte de contrôle d'un engin radio-commandé de type avion de chasse d'aéromodélisme pourrait expliquer cette observation en 2 étapes (si elles sont liées). On peut imaginer que pendant la première observation le pilote de l'engin radio-commandé avait perdu le contrôle de son modèle réduit qui volait de manière erratique, puis l'engin a continué sa course seul, traversant la route avant (peut-être) de s'écraser au nord-ouest du centre pénitentiaire. Ceci n'est qu'une hypothèse qui demande à être vérifiée bien sûr. Pour le moment, l'ovni reste un objet volant non identifié.

Un vrai avion de chasse illuminé par le soleil ? Le témoin réfute cette dernière hypothèse à cause de la taille de l'engin qui lui a paru petit et proche. Les 2 illuminations ne ressemblaient pas du tout à des réflexions du soleil mais plutôt à des remises de gaz de réacteurs à l'arrière (mais l'objet s'est entièrement illuminé). Absence totale de bruit.

Il est possible que d'autres personnes aient remarqué quelque chose ce vendredi 17 octobre entre 8h31 et 8h39. Tout commentaire constructif est bienvenu. Si vous avez des informations à nous faire parvenir, n'hésitez pas à nous écrire à info@ovni66.com.

Cet article a reçu un complément d'information :
L'hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible

Posté par blogovni66 à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,