16 juin 2013

14/06/2013 - Perpignan : le témoignage oculaire et la photo mystère (cas résolu)

2013-06-14-perpignan
A gauche la photo mystère, à droite l'environnement en plein jour

Cet article est un complément d'enquête suite au témoignage audio paru sur le site de France Bleu.

Pour résumer, dans la nuit de jeudi à vendredi 14 juin, un témoin observe pendant plusieurs minutes une lumière ovale blanche un peu floue qui balaye le ciel en cercle, assez bas à l'horizon (30 à 40°) direction Est. Il décide de prendre des photos et de filmer le phénomène avec un petit appareil (Coolpix ancien modèle). Le phénomène observé à l'oeil nu ressemble à une projection laser telles qu'on en voit depuis un peu partout dans le département. Ces lumières de "sky tracer" peuvent prendre plusieurs aspects (ronds, ovales, multiples, en roues, avec ou sans faisceau) et sont visibles à plus de 20 km selon les conditions météo.

Nous avons rencontré le témoin chez lui dimanche 16 juin. Les petits films réalisés avec son modeste appareil photo laissent en effet apparaître une lumière dans la direction indiquée. L'axe tombe sur Canet-en-Roussillon. La qualité est médiocre mais on distingue une activité lumineuse intermittente. Par contre, sur les photos, aucune trace du phénomène.

Le mystère de la photo :

Le témoin n'a pas observé à l'oeil nu ce qui est sur l'image diffusée. Plusieurs photos ont été prises, en plein air, toutes avec un flash automatique, à bout de bras, en utilisant l'écran de contrôle situé à l'arrière de l'appareil. Aucun des 8 autres clichés ne laisse apparaître cette lumière vive. Trois d'entres eux comportent des "orbs" (des poussières illuminées qui forment des globes bleuâtres ou blancs, invisibles à l'oeil nu mais qui imprègnent le capteur dans certaines conditions de prise de vue).

ovni-taille100
Le témoin n'a pas observé à l'oeil nu ce qui est sur la photo (recadrée, taille 100%)

La photo originale a été modifiée par un tiers avant que nous puissions l'analyser. Cette manipulation est probablement à l'origine du mystère. Notre hypothèse se fonde sur la présence de taches sphériques (orbs) sur plusieurs clichés qui précèdent celui-ci. Sur la photo ci-dessus, il y en aurait 8, qui ont été artificiellement et volontairement contrastés ou/et illuminés par retouche. Aucune des photos ne montre le phénomène décrit par le témoin. L'appareil photo, utilisé avec un flash, n'a pas pu enregistrer les projections laser (bien réelles).

orb1
Présences d'orbs dans les photos qui précèdent (poussière en suspension tout près de l'objectif)

orb3
Dans celle-ci, on se rend compte de la proximité de la poussière illuminée par le flash

A propos des orbs :

Sur internet, on peut trouver une multitude de sites, clubs, groupes qui étudient les orbs comme s'il s'agissait de présences mystérieuses : entités, aliens, fantomes, esprits... Pourtant il a été démontré que ce sont des particules en suspension : il suffit d'éternuer juste avant une prise, dans un environnement sombre, avec flash, pour en créer. Ce phénomène optique est particulièrement fréquent avec les appareils compacts ou ultra-compacts.

En conclusion : 

Le témoin a observé un faisceau laser de discothèque en direction de Canet-en-Roussillon. Il a essayé de le photographier mais l'appareil n'a pas enregistré la lumière trop ténue et éloignée pour être prise avec un flash. Le cliché diffusé par la presse a fait l'objet de modifications qui le rendent mystérieux alors qu'il s'agit probablement d'un amas de poussières illuminées (amas d'orbs) devant l'objectif. Ce rapport sera classé dans la catégorie "Cas résolus".

Ceci est un complément de : "14/06/2013 - Perpignan : témoignage oculaire versus photo..."

Posté par blogovni66 à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


15 juin 2013

14/06/2013 - Perpignan : témoignage oculaire versus photo...

Vendredi 14 juin 2013, France Bleu sollicite OVNI66 sur un témoignage. D'après la description, cela ressemble une projection laser sur un plafond nuageux. Le témoin a pris une photo troublante. Quelques heures plus tard, je prends connaissance de l'article sur France bleu Roussillon et j'écoute le témoignage enregistré ci-dessous :


Témoignage diffusé par France Bleu

Je ne sais pas si c'est le montage qui est à l'origine de l'amalgame "observation oculaire / interprétation photo" mais cette interview est intéressante à bien des égards.

Retranscription de l'interview :

PARTIE audio 1 : L'OBSERVATION OCULAIRE

"Vers minuit et demi, je marchais et j'ai vu dans le ciel comme un petit nuage flou, un petit nuage ovale, qui allait, qui venait, qui allait, qui venait... et qui tournait en ovale, au-dessus de la maison à côté de la mienne, je commençais à avoir les jetons, j'ai pris les photos, les photos, "

Jusque là, le témoin décrit ce qu'il voit (témoignage oculaire direct). Cela ressemble à une projection laser de discothèque sur plafond nuageux. Un nuage ovale flou qui va et vient, dans un périmètre restreint et qui effectue une trajectoire circulaire ovale (projection à partir d'un point fixe).

PARTIE audio 2 : L'INTERPRETATION DE LA PHOTO

"et d'un seul coup, alors j'ai mis l'objectif en grand,"
[zoomer ou agrandir la photo sur son écran ? A déterminer]

"ahhh le rond, ça m'a fait un truc avec des pattes," 
["ça m'a fait" : le témoin parle du rendu de la photo qui ne correspond pas à ce qu'il attendait] 

"et quand j'ai agrandi l'objectif "
[zoomer ou agrandir la photo sur son écran ? A déterminer], 

"c'était phosphorescent, y avait une tête ronde, deux grandes pattes avant, deux grandes pattes arrière, une grande queue, et le bout des pattes, les quatre pattes et le bout de la queue étaient bleus.. mais bon, je vous assure que c'est impressionnant, j'ai une super photo, "

ovni-14-06-2013
Un intrus dans la photo. © Photo France B.

FB : "Et vous n'aviez rien bu, rien fumé ?

Témoin : Mais non… non du tout, mais non ma photo, même si j'avais bu, la photo elle est vraie ! "
[vraie mais pas tout à fait fidèle]

Enquête :

Il faut maintenant effectuer une reconstitution. Repérer la localisation de l'observateur, puis la direction du phénomène et ensuite prolonger l'axe sur 15 km. Constater si on tombe sur Canet ou Le Barcarès. Contrôler la photo originale (il n'y a aucune information EXIF sur celle fournie par mail). Il faut aussi démontrer que la discothèque LE DUPLEX (meilleur candidat à Canet-en-Roussillon) avait son projecteur allumé la nuit de jeudi à vendredi 14 juin à minuit trente (qui s'y colle ?). C'est seulement après toutes ces vérifications que nous pourrons nous prononcer sur ce cas.

Pour le moment, le témoin semble plus impressionné par le rendu de la photo que par son observation (qui obtient finalement un très faible indice d'étrangeté).

Suite :
14/06/2013 - Perpignan : le témoignage oculaire et la photo mystère (cas résolu)

Posté par blogovni66 à 01:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 mai 2013

17 et 19/05/2013 - Eus, Prades, Perpignan : rentrées atmosphériques de bolides verts

illustration-bolide19/05/2013 - Perpignan :

Dans la nuit de samedi à dimanche 19 mai 2013 à 00h21 depuis Perpignan Nord, nous avons observé un superbe bolide de couleur verte traverser une courte portion de ciel dans un axe Est Ouest pendant 4 secondes. La lumière est apparue blanche en grossissant jusqu'à devenir plus grosse Vénus. © photo illustration de Howard Edin

Sa couleur a viré ensuite au vert pendant 2 secondes puis s'est estompée jusqu'à disparaître à proximité de la Lune en laissant une traînée jaunâtre derrière elle. (Agnès et Pascal)

17/05/2013 - Eus :

Il était 23h40 ce vendredi 17 mai 2013, Patricia roulait sur la route de Prades, à hauteur du village d'Eus quand soudain elle aperçut un phénomène de couleur verte entouré d'un halo de brume et de forme triangulaire (pointe en avant) traverser le ciel d'Est en Ouest à l'horizontale pendant 4 secondes. Sa course s'est terminée vers la Lune, ce qui a permis au témoin d'évaluer une taille apparente comparable à celle du croissant. Le phénomène a disparu dans la brume à la vitesse d'une étoile filante.

Le témoin a rempli le questionnaire en ligne :

DATE : 17/05/2013
HEURE : 23h40
NBRE-TEMOINS : 1
CONTEXTE : en voiture en conduisant
LIEU : sur la route de Prades à hauteur du village d'Eus
DIRECTION : direction Est / Ouest sur un axe horizontal avec la vitesse d'une étoile filante. Le phénomène est apparu du haut du pare-brise et a disparu à hauteur des yeux.
ANGLE : 90°
DESCRIPTION : le phénomène était de couleur verte entouré d'un halo de brume de forme triangulaire pointe en avant de la même taille que le croissant de lune à coté duquel il est passé.
TAILLE : longueur du croissant de lune
DUREE : 4 secondes
DEROULEMENT : je conduisais, le phénomène est arrivé par l'arrière, je l'ai aperçu du haut du pare-brise jusqu'à ce qu'il disparaisse à hauteur de mes yeux dans la brume.
CONNEXE : aucun bruit particulier
METEO : ciel humide et brumeux
COMMENTAIRE : c'est la première fois que j'observe un phénomène de la sorte

OVNI66 n'enquête pas sur les phénomènes furtifs qui durent moins de 6 secondes mais la description, le comportement et la couleur correspondent à un phénomène de rentrée atmosphérique de type météore ou bolide. 

Posté par blogovni66 à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

02 avril 2013

7 au 14 janvier 1963 : OVNIS dans l'Aude et à Perpignan, crash d'un Constellation, création d'un centre de tir spatial à Leucate

Soucoupe volante dans la vallée de l'Aude :
Lundi 7 janvier 1963, plusieurs témoins situés à La Bajole et La Digne-d'Aval affirment avoir observé une soucoupe volante évoluer dans le ciel de la vallée de l'Aude.

1963-01-07-OVNI

11 janvier 1963 - Un centre de tir spatial à Leucate :
Vendredi 11 janvier 1963, l'Indépendant fait sa première page avec l'annonce du choix du site de Leucate comme base de tirs de fusées spatiales. Le même jour, une avion militaire Constellation s'écrasait près d'Opoul avec 12 personnes à bord.

1963-01-11-TirSpatial-Indep
11 janvier 1963 : annonce de la création d'un centre de tir spatial à Leucate

1963-01-12-Crash-Indep
L'indépendant du 12 janvier annonce le crash du Constellation

Extrait de l'article de l'Indépendant du 12 janvier 1963 :
"Un terrible accident d'aviation qui a fait 12 victimes s'est produit hier, vers 11 heures, à 25 km au Nord-Ouest de Perpignan, sur les derniers contreforts des Corbières, près du village de Périllos, à 5 km environ du village d'Opoul. Un "Constellation" de l'E.A.R.S. (Escadron Aérien de Recherches et de Sauvetage) avec à son bord 12 hommes d'équipage, tous militaires, a percuté la montagne, à environ 500 m d'altitude, rasant sur plus de 300 mètres la dernière crête puis effectuant une gigantesque cabriole avant de s'écraser dans un cirque rocheux, a explosé et pris feu."

1963-01-13-Crash-Spatial-Indep
Le 13 janvier, l'Indépendant publie un bilan du crash et l'annonce du choix du site de tir spatial

1963-01-13-Crash-Spatial-Indep-2
A gauche, la carte situant le futur site de tir de fusées, à droite le crash du Constellation

Extrait de l'article de l'Indépendant :
"La base de l'étang de Leucate va donc devenir le "Cap Canaveral français". On sait en effet que c'est de là qu'au printemps 1965 seront expérimentés les lanceurs de satellites français. Les études préliminaires ont d'ailleurs été achevées en juin dernier [1963]. Le choix de cette base a été conditionné par un certain nombre d'éléments techniques. Pour lancer un satellite, il faut en effet aux ingénieurs tirer profit de la rotation de la Terre. Les fusées doivent donc partir vers l'Est. Il est nécessaire en outre que, dans la direction où a lieu le tir, ne se trouve aucune région peuplée. En effet la chute des divers étages des fusées porteuses pourrait causer des dommages importants aux habitants et aux immeubles. C'est pourquoi les dirigeants français, après avoir localisé les champs de tir américains et soviétiques ont demandé au Centre National d'Etudes Spatiales de choisir l'étang de Leucate dans sa partie Roussillonnaise."

1963-01-13-Crash-Spatial-Indep-3
Cliquer sur l'image ci-dessus pour l'agrandir

1963-01-13-Crash-Spatial-Indep-4
A gauche les obsèques des victimes du crash, à droite "Une soucoupe volante à Perpignan".

Extrait de l'article de l'Indépendant :
"UNE SOUCOUPE VOLANTE A PERPIGNAN : Quelques jours après les observations d'engins volants lumineux faites au-dessus de la vallée de l'Aude, des phénomènes semblables se sont manifestés sur le Roussillon, dans les environs immédiats de Perpignan. A 7 jours d'intervalle, mais à la même heure et au même endroit : 5 heures du matin, quartier de la route de Cabestany, un veilleur de nuit qui rentrait chez lui a observé, dit-il, "un disque très lumineux diffusant une lumière blanche et vive, tournant très rapidement sur lui-même, immobile à 300 mètres de hauteur". Au bout de quelques secondes, l'engin a disparu à très grande vitesse en direction de la mer. Le phénomène a pu être observé très exactement de la même façon lundi 7 janvier et hier lundi 14 janvier."

site-crash-1
Le site du Crash du Constellation près d'Opoul de nos jours (31/03/2013)

stele-constellation
La stèle commémorative sur le lieu du crash de l'avion militaire près d'Opoul

Lockheed_L749_Constellation

Une semaine plutôt singulière pour les passionnés d'aéronautique puisqu'on y annonçait l'observation d'OVNIS les 7 et 14 janvier 1963, tandis qu'un avion militaire se crashait tout près du site retenu pour lancer les prochains satellites européens. Le projet de centre spatial à Leucate a été annulé quelques temps plus tard pour des raisons économiques incompatibles avec le tourisme. Le Roussillon a bien failli devenir un centre de tir spatial comme le Kourou actuel.

Posté par blogovni66 à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

05 mars 2013

Le phénomène lumineux du 12 décembre 2012 expliqué !

2012-12-12-photo
Photo prise par le pilote de l'avion en approche de Perpignan.

Le 12 décembre 2012, 3 témoins situés en 3 endroits différents ont observé une lumière intense dans le ciel aux alentours de 20h16. L'un est pilote, en approche de l'aéroport de Perpignan, l'autre contrôleur-aérien et le 3e roulait en direction d'Espira-de-l'Agly. Les angles d'observation convergent vers le nord de Rivesaltes et le Nord-Ouest d'Espira de l'Agly.

complexe-de-tirs600
Au Nord de Rivesaltes, le Camp Joffre et le Complexe de tir d'Opoul (contours en kaki).

Selon le GEIPAN, ce jour-là, entre 20h et 21h, des exercices de tirs de fusées éclairantes équipées de parachute ont été effectués dans cette zone dont le périmètre s'étend du sud de Vingrau et Tautavel jusqu'au Nord de Rivesaltes (le Complexe de tir d'Opoul est délimité en kaki sur la carte Geoportail).


Exemple de tirs de fusées éclairantes (le modèle peut varier)

Le phénomène observé le 12 décembre 2012 correspond exactement aux caractéristiques des fusées éclairantes tirées ce jour-là. Celles-ci peuvent monter à 200/400 m d'altitude et sembler fixes dans le ciel pendant plusieurs dizaines de secondes grâce à leur parachute. Elles sont capables d'illuminer plusieurs hectares au sol. La couleur de la lumière intense peut varier du rouge au jaune/orange ou blanc selon le type. Les caractéristiques, l'heure et les lieux correspondent parfaitement aux 3 témoignages.

Classé A par le GEIPAN
Lire le compte-rendu

Le cas du 12/12/2012 est classé dans les cas expliqués.

Cet article est un complément de :
12/12/2012 - Nord de Perpignan : plusieurs témoins au sol et un pilote observent une lumière insolite dans le ciel


19 février 2013

L'OVNI du 16 février 2013 à Perpignan pourrait être une méprise

Rapport d'enquête suite au témoignage de Patrick qui déclarait avoir observé samedi 16 février 2013 le passage d'un OVNI de forme ovale, couleur aluminium brillant, à 15h45 à proximité de l'aéroport de Perpignan.

L'hypothèse ballon :
Le soleil se trouvait au Sud-Ouest, à environ 23° de hauteur à 15h45. Le vent soufflait dans le sens opposé à la trajectoire de l'OVNI. Le ciel était bleu sans nuage avec un léger vent d'Est (Marin) qui obligeait les avions à décoller vers Perpignan (Nord-Ouest vers Sud-Est). Ceci exclut l'hypothèse "ballon" gonflé à l'hélium ou de type festif (air chaud) qui aurait suivi la direction contraire*.

*20/02/2013 : un pilote nous fait remarquer que deux couches d'airs superposées peuvent très bien avoir une direction opposée selon l'altitude et que l'hypothèse ballon ne peut être totalement écartée. Il n'est pas si rare de voir des nuages se déplacer en sens contraire selon la couche qu'ils occupent. Remarque approuvée.

L'hypothèse drone :
Il est envisageable qu'un drone soit passé à la verticale de Patrick à une altitude basse. Sans repère, il est impossible d'estimer la taille d'un objet inconnu si on ne connaît pas au moins son altitude ou son éloignement. Les drones sont encore rares mais il en existe de multiples formes. Ils servent aux architectes, pompiers, police, armée, géomètres, etc. Ils sont de plus en plus utilisés par les professionnels et même des particuliers. La proximité de l'aéroport (1500 m) rend l'hypothèse peu crédible mais pas impossible.

Piper-PA-28-151
Le Piper PA-28-151 Cherokee Warrior entendu par le témoin

Les contrôleurs aériens et le pilote du Piper n'ont rien vu :
Le seul aéronef identifié qui a parcouru cet axe à cette heure-là est un "Piper PA-28-151 Cherokee Warrior" reconnaissable à ses couleurs. Il partait de l'aéroport en direction de la côte Sud-Est. Sa direction au moment du passage au-dessus du quartier de Patrick était du NO vers SE comme l'OVNI. C'est probablement le bruit de cet avion qu'a entendu le témoin. A noter que Patrick dit ne pas avoir vu le Piper. Il a juste entendu le son qui s'éloignait en s'estompant. L'OVNI serait resté visible pendant 10 secondes sans bruit perceptible.

Le pilote n'a rien remarqué. Les contrôleurs aériens n'ont rien enregistré d'anormal (le radar de l'aéroport ne signale que les aéronefs identifiés par leur transpondeur). Personne n'est venu confirmer le témoignage de Patrick malgré l'appel à témoins du site de l'Indépendant (16/02) et celui du journal le lendemain.

Hypothèse du Piper :
Patrick habite le Haut-Vernet, il est familier des appareils en approche de l'aéroport, le plus souvent dans l'autre sens que celui du 16 février (à cause du vent marin ce jour-là). Le soleil au Sud-Ouest devait très fortement éclairer les avions en phase de décollage au point de les rendre fortement lumineux. Il est possible que dans cet angle précis, le Piper ait pris l'apparence d'une "forme lumineuse ovoïde brillante comme de l'alu", au point que l'on ne puisse plus distinguer les ailes. Le témoin estime la vitesse entre 600 et 700 km/h. Cette évaluation paraît largement surestimée car son champ de vision ne permet pas que l'on puisse observer pendant 15 à 20 secondes un objet si rapide (à cette vitesse, l'objet aurait disparu en quelques secondes). Patrick nous a confié qu'il avait remarqué des sortes de tuyères ou tuyaux, sous l'OVNI. Or quand on regarde la photo du Piper, on se rend compte que des protubérances longues sont visibles sous la carlingue. Patrick a-t-il en toute bonne foi observé le passage de cet avion avec une forte réflexion du soleil sur l'appareil ? A noter que la couleur "gris alu brillant" semble contradictoire mais les reflets du soleil et le jeu d'ombres et lumières expliquent cet aspect à la fois brillant et gris alu par endroits.


Exemple de méprise avec le même type d'avion éclairé par le soleil

Autres témoignages du 16/02/2013 :
Une maman nous a rapporté que son jeune fils a vu le même jour à 17h25 ce qui semble être une rentrée atmosphérique de type bolide. Aucun lien n'a pu être établi entre les deux évènements.

Un autre témoin, Xavier, nous signale qu'il a observé depuis Narbonne, en direction de l'Ouest, une lumière de forme ovoïde, de la grosseur de la Lune, statique, pendant 15 secondes, le même jour et la même heure que Patrick. Le phénomène lumineux n'a pas bougé pendant 15 secondes dans le ciel, puis a disparu (ou s'est éteint). Ce dernier témoignage ne fera pas l'objet d'une enquête par OVNI66 car il est situé dans l'Aude et rien ne permet d'envisager un lien entre les deux affaires.

Conclusion :
Le témoin unique de cette observation diurne est certainement de bonne foi mais en l'absence d'autres témoignages venant appuyer le sien, ce cas obtient un indice d'étrangeté très faible. Il y a forte présomption de méprise avec l'observation de l'avion qui passait au même moment. Ce cas est classé dans la rubrique "cas résolus / cas expliqués".

Ceci est un complément de l'article paru le 16 février 2013.

Posté par blogovni66 à 23:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

16 février 2013

16/02/2013 - Perpignan : passage d'un OVNI ovoïde gris aluminium

ciel-16-02-2013
Le ciel du Roussilon le 16 février 2013.

Il était 15h45 ce samedi 16 février 2013, lorsque Patrick observe dans le ciel un objet de forme ovale passer à grande vitesse sans bruit, à la verticale de son jardin situé dans le quartier Nord de Perpignan (Haut-Vernet). Le ciel était parfaitement dégagé et l'OVNI aurait efffectué un léger virage dans le ciel Perpignanais sans laisser de traînée. Un avion de tourisme passait au même moment.


Patrick a alerté OVNI66  à 17h pour livrer son témoignage :

PRENOM : patrick
DATE : 16/02/2012
HEURE : 15h45
NBRE-TEMOINS : 1
PRECISIONS-TEMOINS : 49 ans commis de cuisine
CONTEXTE : debout dans mon jardin
LIEU : mon jardin [Perpignan-Nord, quartier Haut-Vernet)
DIRECTION-OVNI : nord-ouest vers sud-est
ANGLE : 45°
DESCRIPTION-OVNI : couleur aluminium, forme plate, entre 600 et 700 kilometres heures. Aucune comparaison avec un avion, silencieux, pas d'ailes.
TAILLE-OVNI : 40mm
DUREE : 20 secondes
DEROULEMENT : attiré par un bruit d'avion de tourisme, j'ai regardé et vu un objet suspect, n'ayant rien a voir avec un simple avion de tourisme. Objet se déplaçant à grande vitesse, silencieux, pas de trainée, brillant, faisant un léger virage et disparut de ma vue. La personne qui se trouvait dans l'avion de tourisme sur mon coté droit, a, je pense, vu cet objet.
Il était plus bas qu'un avion de ligne et plus haut qu'un avion de tourisme, mais je ne peux pas évaluer son altitude.

CONNEXE : pas de bruit


Le témoin a pris l'initiative d'appeler le journal local L'indépendant.
On peut lire l'article en ligne en cliquant ici.

La suite en cliquant ici (rapport d'enquête).

Posté par blogovni66 à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

26 janvier 2013

24/01/2013 : aéroport de Perpignan-Rivesaltes (aéronefs)

Jeudi 24 janvier 2013, quelques aéronefs insolites sur le tarmac de l'aéroport de Perpignan. Ce jour-là, le Président de la République venait rendre hommage aux agents du service en action de la DGSE tués en Somalie.

Transall C-160R

© Agnès - 24/01/2013 - 3 gerbes sous l'appareil, à gauche des roues - Transall C-160R

CASA CN-235-200
© Agnès - 24/01/2013 - Avion de l'Armée de l'Air - CASA CN-235-200

Falcon 7x
© Agnès - 24/01/2013 - Falcon 7x de la République Française

Falcon 7x
© Agnès - 24/01/2013 - Falcon 7x de la République Française

Rubrique : infos utiles / aéronefs dans le 66.

27 décembre 2012

Ces objets qui semblent chuter du ciel...


23/12/2012 - 13h54 - Perpignan

Débris de satellites, fragmentation d'un météore en plein jour ?  Il ne faut que quelques secondes pour identifier le phénomène filmé dans cette vidéo mais quelqu'un peut-il jurer que ces deux objets dans le ciel sont en train de chuter ou de s'éloigner ? Ces deux B738 ne font pourtant que passer au-dessus de Perpignan, en direction de Barcelone pour l'un et Alger pour l'autre. Plus de 1000 mètres les séparent. L'illusion de chute d'un objet qui s'éloigne de l'observateur est une méprise fréquente et il est parfois bien difficile de convaincre la victime de cette illusion d'optique, surtout quand elle concerne une observation nocturne.

Rubrique : infos utiles / bon à savoir

Posté par blogovni66 à 00:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 décembre 2012

12/12/2012 - Nord de Perpignan : plusieurs témoins au sol et un pilote observent une lumière insolite dans le ciel

Il est 20h16 ce mercredi 12 décembre 2012, lorsque 3 personnes situées en 3 endroits différents observent une lumière intense dans le ciel au nord de Perpignan.

Le premier témoin est pilote, il approche l'aéroport de Perpignan à une altitude d'environ 460 m (1500 pieds). Soudain une lumière jaune-orangé apparaît à droite de la piste au loin. Pendant 6 secondes la lumière fixe, plus grosse qu'un phare d'avion, reste suspendue dans le ciel à une altitude légèrement plus basse du Pipper puis disparaît. Quelques secondes plus tard la lumière réapparaît au même endroit pendant 5 secondes et disparaît à nouveau. Le pilote a le temps de prendre une photo avec son téléphone.

2012-12-12-photo
Photo prise par le pilote à 20h16 (photo réduite, encadré à 100%)

Le second témoin est un professionnel de l'aéronautique. Au même moment que le pilote, il observe depuis l'aéroport de Perpignan-Rivesaltes une lumière intense jaune orange pendant 30 secondes. Il évalue sa hauteur angulaire à 20° au dessus de ses yeux. Le plafond nuageux ce soir là est à 2000 pieds (600 mètres).

2012-12-12-carte-photo
Photo + carte avec angle de vue de chacun des témoins

Le 3e témoin traverse Espira-de-l'Agly en voiture. Pendant 20 à 30 secondes Sylvie observe en direction du NNE une lumière intense, forte et diffuse, argentée-rougeâtre, assez haute dans le ciel. Sylvie n'a pas cessé de rouler pendant la durée de l'observation, tout en ralentissant pour mieux voir la lumière en forme de sphère aplatie qui l'intrigue. Arrivée au rond-point près du stade, la lumière toujours fixe disparaît soudainement. A bout de bras, elle évalue la taille apparente du phénomène lumineux à 4 mm de large sur 2 mm à une hauteur de 40° par rapport à l'horizon de ses yeux.

2012-12-12-angles-communs
Localisation du phénomène lumineux à peu près à la verticale d'une zone militaire

Voilà un cas de figure intéressant : plusieurs témoins indépendants (un 4e s'est manifesté avant la diffusion de cet article), une vue aérienne, deux témoins au sol et une photo. Chacun se demande ce que pouvait bien être cette lumière apparue à la verticale de la zone militaire de Rivesaltes. Deux des témoins ont signalé leur observation au GEIPAN. Quelques détails ont été omis pour les besoins de l'enquête mais nous espérons pouvoir donner une suite à cette observation pour le moins insolite.

zone-militaire
A suivre...

Cet article a reçu un complément d'information suite au résultat d'enquête publié par le GEIPAN le 5 mars 2013 :
Le phénomène lumineux du 12 décembre 2012 expliqué !