06 mai 2016

Pyrénées-Orientales : quand il n'y a pas d'ovni, y a pas d'ovni !

ciel-ovni66

Vous l'avez remarqué, l'actualité ufologique dans les Pyrénées-Orientales est assez réduite depuis quelques mois. Quelques signalements de lumières lointaines, des photos surprises, des météores, des bolides mais rien de vraiment étrange au final. Les moyens de vérification que nous avons mis en place sont assez efficaces et ceci explique peut-être cela : nous n'avons plus grand chose à nous mettre sous la dent. OVNI66 ne cherche pas à faire du sensationnalisme et c'est la raison pour laquelle, quand il n'y a pas d'ovni, y a pas d'ovni et donc moins d'articles ! A quoi bon enchérir sur des éléments dont l'indice d'étrangeté est tellement faible qu'il n'intéresse personne. Nous avons aussi fait le choix délibéré de ne pas communiquer sur les cas hors du département des Pyrénées-Orientales afin de faciliter nos enquêtes. Réactivité, efficacité, écoute, reconstitutions sur le terrain sont les conditions nécessaires pour établir un rapport circonstancié et essayer de résoudre une affaire. C'est la raison pour laquelle OVNI66 se concentre sur le LOCAL. Bien sûr, on surveille l'actualité ufologique mondiale et force est de constater que l'absence d'affaires consistantes est générale, globale.

En attendant la prochaine vague...

Que faire pendant ce temps où les OVNIS se font si furtifs ? Continuer à observer le ciel pour se familiariser avec lui. J'entends souvent : "c'est la première fois que je vois ça", "je n'ai jamais vu ça". "C''était extraordinaire". Puis, quand on gratte un peu et que l'on s'aperçoit qu'il s'agit d'un banal bolide ou d'une rentrée atmosphérique, on se dit : "et oui il faut bien une première fois !" Donc observer le ciel, s'habituer à ce qui est identifiable (aéronefs, feux de signalisation, bolides, astronomie récréative, à l'oeil nu). Reconnaître les astres et leurs positions au fil de l'année. Pouvoir identifier Jupiter et observer ses satellites avec de simples jumelles, répérer Sirius, Vénus, Arcturius, Capella. Tout ce qui peut contribuer à une meilleure connaissance de notre environnement connu est bon à prendre. Il est utile de s'entraîner à identifier la direction du vent, les points cardinaux depuis notre position, quantifier le temps d'une observation (souvent en secondes), évaluer une hauteur par rapport à l'horizon, une direction de début et de fin de visibilité d'un satellite ou d'un avion. Enrichir nos connaissances dans les phénomènes naturels, orageux, nuageux, etc.

Posté par blogovni66 à 19:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


31 décembre 2015

31/12/2015 - Un bolide traverse le ciel de la Catalogne en plein jour

2015-12-31-BOLIDE-CATALOGNE
Le bolide photographié depuis Teià (Espagne) par © Pedra Ennuvolat - Albert Vàzquez

Ce matin jeudi 31 décembre 2015 aux alentours de 8h30 une cinquantaine de témoins a observé le passage d'un bolide dans le ciel Catalan. Les témoignages font état d'une boule lumineuse verte avec une courte traînée visible pendant plusieurs secondes. Selon la perception de chacun, les couleurs variaient du bleu au vert. Cette couleur caractéristique des rentrées atmosphériques est due à l'ionisation de l'air au passage du météore.

Météorite ou météore ?

Le terme météorite est souvent galvaudé comme on peut le constater sur le titre du journal l'Indépendant. Les météorites ne traversent pas le ciel. On parle de "météorite" quand on veut désigner les fragments tombés au sol. Si le phénomène est encore dans le ciel, il s'agit d'un météore ou d'un bolide quand sa luminosité dépasse celle de la planète Vénus. Dans le cas de ce matin, la NASA n'indiquait aucune rentrée atmosphérique de débris spatiaux (en général on est averti à l'avance quand un morceau de fusée ou un débris de satellite entre dans l'atmosphère). L'hypothèse du morceau de roche de type météoroïde est donc la plus probable.

Un phénomène courant

Au fil des saisons, notre planète traverse des essaims de roches issues de comètes et certaines d'entre elles traversent notre atmosphère. On parle dans ce cas d'une rentrée atmosphérique. Le phénomène est courant puisqu'on peut observer toutes les nuits des étoiles filantes (qui sont des poussières de roches qui se désagrègent dans la haute atmosphère). Certaines d'entre elles peuvent atteindre des dimensions respectables et le météore qui a traversé le ciel Catalan ce matin semble important en terme de masse, de l'ordre de plusieurs kilogrammes. Il n'est pas impossible que des fragments atteignent le sol et qu'avec un peu de chance des météorites soient découvertes dans les prochaines semaines. Toutefois la perception de ce type de phénomène est souvent faussée par une impression de proximité alors que ce fragment cométaire était probablement à plusieurs centaines de kilomètres d'altitude.

La difficulté de retrouver les fragments au sol

Quand le morceau de roche se désagrège, sa vélocité est très grande et il est remarquable par sa luminosité mais en fin de course, les fragments qui atteignent le sol ne sont que très rarement visibles sauf si la combustion génère une traînée de fumée qui pourrait être remarquée par des témoins. Les météores peuvent aussi être audibles, créant des bangs sonores ou des sifflements perceptibles.

Que faire en cas d'observation ?

Le plus important pour les scientifiques est de pouvoir reconstituer la trajectoire et de calculer la chute possible de fragments (météorites). Pour cela le témoin doit indiquer précisément l'heure, le lieu où il se trouve, la direction du début de l'observation, la durée et la direction de la fin de l'observation. Avec ces éléments il sera possible de calculer la trajectoire surtout si les témoignages sont multiples.

07 novembre 2015

13/11/2015 - Argelès : conférence 'OVNI, une vie venue d'ailleurs' de JJ Velasco

Velasco-troubles-dans-le-ciel-600
© Photo DDM Archives - Jean-Jacques Velasco, auteur de "Troubles dans le ciel" (2004)

Vendredi 13 novembre 2015, Jean-Jacques Velasco - ancien responsable du GEPAN puis du SEPRA et auteur de plusieurs ouvrages et publications sur les OVNIS - présentera une conférence intitulée "OVNI, une vie venue d'ailleurs" à la médiathèque d'Argelès. Jean-Jacques Velasco était ingénieur au Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) pendant 30 ans, spécialisé dans l'optique. Co-Auteur de "OVNI l'évidence", "OVNIS la science avance" et "Troubles dans le ciel", il a collaboré à la rédaction du Rapport COMETA. C'est lui-même qui a remis en main propre ce rapport intitulé « Les OVNIs et la Défense. À quoi doit-on se préparer ? » au premier Ministre de l'époque, Lionel Jospin.

M. Velasco est devenu au fil de ses enquêtes l'un des principaux défenseurs de l'hypothèse extraterrestre concernant le phénomène OVNI.

La conférence proposée par l'Université Populaire Pyrénées Méditerranée commencera à 20h.
Lieu : Médiathèque Jean Ferrat - Argelès-sur-Mer, Village.

Posté par blogovni66 à 19:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 janvier 2015

2015 - "ROUSSILLON INSOLITE II" est sorti : un bien bel ouvrage

Roussillon_Insolite_II
une couverture qui réserve des surprises quand on la regarde dans le noir

Il y a 3 mois, "Alliances Éditions" nous avaient contacté pour savoir s'ils pouvaient extraire quelques cas du blog ovni66 pour la prochaine parution de leur ouvrage "Roussillon Insolite II et autres histoires". On m'avait offert le Tome 1 en 2011 et j'avais bien aimé le concept (sobre, belles illustrations). J'ai donc accepté sans condition. C'est en mains propres que Didier Baratciart me l'a remis cette semaine et le résultat est pas mal du tout.

Au sommaire de ce tome 2 vous trouverez :

Lusignan en Catalogne - Les secrets de la fée Mélusine
La mort d’un roi de France en Roussillon - Le destin tragique d’une armée en déroute
La mesure du méridien de Paris (1791-1799) - Deux étonnantes bornes existent encore
De Mont-Louis à Olette - Le stratégique chemin des Canons
Vestiges millénaires - Le pays des pierres gravées
Bandits de grand chemin - Quand les Trabucayres terrorisaient le Vallespir
Espionnage et torture à la fin du XVIIe siècle - Les malheurs de Joan Colomer
L’incroyable bassin de Trouillas - Les folies du Mas Deu
Petites histoires insolites de nos villages
La dernière demeure d’une lignée Vidal - Les tombeaux de la Sibylle
Comment est-elle arrivée sur le pic ? - L’aventure de la croix du Canigou
Témoins d’une époque oubliée - Les anciens hôtels majestueux
Clovis Dardentor et la chasse au trésor - Le mystérieux roman de Jules Verne
Le gouffre diabolique - La malédiction de Font Estramar
La destruction de Valmanya en 1944 - La tragédie du village martyr
Vestiges disparus : le vélodrome de Perpignan
Un défi unique au monde - Le Lydia, le seul bateau qui ait bien “pris la terre”
Explosion à l’usine à gaz de Perpignan - Peur sur la ville
OVNIS dans les Pyrénées-Orientales - Les visiteurs silencieux

PERSONNAGES INSOLITES
Thérèse Figueur, la “Sans-gêne“ (1774-1861) - La dragonne de la bataille du Boulou
Louis Boutan (1859-1934) - L’inventeur du premier flash photographique sous-marin
Son Altesse Boris Ier, roi d’Andorre - Une imposture pyrénéenne
François Cambriel (1774-1850) - Un alchimiste à la recherche de la vie éternelle
Politique, querelles, insultes, diffamation... - De drôles de curés au XIXe siècle

ET AUTRES HISTOIRES...
Conspiration à Villefranche de Conflent - La trahison d’Ines de Llar
L’aiguat de 1940 - La machine engloutie
Des hommes en péril sur une citerne à Rivesaltes
Accusée d’empoisonnement - La dernière femme guillotinée à Thuir
L’explosion de la dynamiterie de Paulilles - Le salaire de la peur

Source : Alliance-editions.com

03 décembre 2014

Cette nuit, des bruits inhabituels dans le ciel des Pyrénées-Orientales

A400M

Hier soir mardi 2 décembre 2014 entre 22h30 et minuit, on entendait le ciel gronder jusqu'à Perpignan. Plusieurs personnes nous ont signalé "des bruits d'avions assez perturbants" et une boule rouge.

JeanLou d'Opoul :
"Bonjour, je suis sûr d'avoir vu un ovni ce soir ! J'ai entendu des bruits d'avions inhabituels et en regardant par la fenêtre j'ai vu une boule rouge qui ressemblait à une météorite partir très vite en ligne droite vers le haut ! Avez-vous des informations ? Merci d'avance."

Gy :
"Bonsoir, vous avez des infos sur les bruits d'avions en cette nuit du Mardi 2 Décembre (environ 23h30) où les nuages sont bas et occupent tout le ciel."

A l'origine de ces vrombissements, des exercices militaires planifiés impliquant des avions de chasse et des drones. Le bulletin d'information des pilotes (NOTAM) signale des zones réservées dans notre région du 24 novembre au 12 décembre 2014 près du puig Carlit, Collioure, Le-Perthus jusqu'à Sainte-Léocadie avec une forte activité d'hélicoptères près de la frontière espagnole et andorrane.


01 novembre 2014

30/10/2014 - le témoin de Calais (avion + drone ou RC) revient sur son témoignage

rafale-team-laurens-01
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

On se souvient d'Hervé, témoin d'une observation insolite à Calais le 17 octobre 2014. Suite à l'information nationale concernant le survol de centrales nucléaires par des drones non identifiés, il est maintenant persuadé que ce qu'il a observé correspond tout à fait aux descriptions données par les médias. Il ajoute que "l'avion de chasse modèle réduit" provenait certainement de la centrale nucléaire de Gravelines. L'avion de tourisme et le "petit rafale" suivaient l'axe Gravelines vers l'aérodrome de Marck.

2014-10-17-ovni-lieu2
Perpignan, le même jour, axe de l'avion non identifé près du centre pénitentiaire

Le même jour deux heures plus tôt à Perpignan, Jérome signalait le passage d'un aéronef noir de petite taille près du centre pénitentiaire, sans que l'on puisse identifier son origine. Selon ce témoin l'avion s'est illuminé en jaune deux fois avant de disparaître de sa vue à cause du mur d'enceinte de la prison.

50evol_rafale-AD
Capture d'écran d'une vidéo de démonstration d'un Rafale radio-commandé

Les articles concernant cette affaire :

- 17/10/2014 - Perpignan : un témoin observe un ovni près du centre pénitentiaire

- L'hypothèse "aéromodélisme" pour l'ovni du 17/10/2014 jugée peu crédible

- Existe-t-il un modèle réduit de Rafale ? Second témoin le 17 octobre.

- Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

- Vidéo d'un Rafale radio-commandé

La description et le profil des aéronefs décrits par les deux témoins du même jour semblent de facture humaine (drone, aéromodélime, prototypes RC) qui reste, pour le moment, d'origine non identifiée.

Posté par blogovni66 à 13:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

26 octobre 2014

Spectacle assuré dans le ciel, ce dimanche, à voir en famille à 18h24

Si vous habitez les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Ariège, sortez de chez vous avec toute la famille à 18h23 et regardez vers le Nord-Ouest (entre le Nord et l'Ouest). Environ 10° au-dessus de l'horizon, vous verrez apparaître un point blanc à 18h24 qui va se mettre à grossir et passer pratiquement au-dessus de votre tête, jusqu'à l'horizon ESE (un peu au Sud de l'Est) pendant 6 minutes. C'est la Station Spatiale Internationale ISS. Il sera difficile pour la plupart des observateurs novices d'admettre que cet objet lumineux blanc, orbite à 400 km d'altitude. Vous pouvez lancer les paris concernant la vitesse réelle : en apparence celle d'un avion de ligne mais en réalité plus de 26000 km/h ! Vous gagnerez à tous les coups ! Admirez le spectacle en famille : les enfants adorent, surtout quand on leur dit qu'il héberge 6 astronautes à bord. Les observateurs OVNI66 seront avertis par sms 10 minutes avant l'apparition. Bon spectacle ! N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Pour les plus curieux, un second passsage sera visible à 20h02 avec une apparition à l'horizon Ouest. Ce sera beaucoup plus discret.

iss-station-spatiale



Il y a encore des gens qui me demandent ce qu'est l'ISS et ce n'est pas faute d'en parler régulièrement. La Station Spatiale Internationale est la plate-forme en orbite la plus grande jamais réalisée. Avec ses 120 mètres de long, elle abrite en permanence 3 à 6 astronautes et sert à effectuer toutes sortes d'expériences scientifiques en apesanteur. L'Europe participe avec son cargo ravitailleur ATV qui s'arrime régulièrement à l'ISS. Les navettes spatiales faisaient ce boulot dans le temps mais maintenant c'est Soyouz, ATV, SpaceX Dragon et Progress qui alimentent la station en eau, oxygène, nourriture, astronautes, expériences universitaires, sans oublier l'évacuation des ordures.

Nous avons la chance de pouvoir l'admirer passer plusieurs fois par mois dans le ciel des Pyrénées-Orientales et c'est souvent l'objet le plus brillant du ciel. Elle ressemble à une grosse étoile blanche, sans traînée, qui passe à basse altitude, majestueusement, à la vitesse d'un avion de ligne. Sa lumière est fixe et blanche. La durée de l'observation peut atteindre 6 minutes, d'un horizon à l'autre. Parfois l'ISS est accompagnée, précédée ou suivie d'un des cargos quand il s'approche ou s'éloigne de la Station, c'est ce que nous avons pu remarquer hier soir malgré les nuages. Le Dragon SpaceX précédait l'ISS. Il a plongé plus tard dans le Pacifique pour ramener les résultats des expériences effectuées ces derniers mois.

La magnitude apparente :
Pour ceux qui aiment admirer le passage de la Station Spatiale Internationale à l'oeil nu au-dessus du 66, il y en aura deux en début de soirée ce dimanche 26 octobre 2014. La première observation est prévue à 18h24, avec une belle magnitude (-3.2) et la seconde à 20h02 beaucoup moins visible (+1.4) mais perceptible pendant 2 mn. Pour OVNI66 c'est l'objet identifié parfait : son apparition est prévisible à la seconde près, sa magnitude change chaque jour, ce qui nous permet d'évaluer les différences de brillances entre les chiffres annoncés. L'échelle n'est pas simple car plus c'est brillant plus le chiffre annoncé est négatif. Exemples : le soleil (-26.7), la pleine lune (-12.6), Vénus (-4.6 max.). La plupart des satellites visibles sont dans le positif. La brillance des satellites et de l'ISS n'est que la réflexion du soleil (déjà couché pour nous) sur les surfaces réfléchissantes des objets en orbite. Selon l'angle et l'heure du passage, la réflexion sera plus ou moins longue et puissante. Les champions de l'illumination sont les satellites de réseaux de communication qui génèrent un flash lumineux dans le ciel pendant quelques secondes : les Iridium (jusqu'à -8). Le spectacle est époustouflant la première fois. Savoir reconnaître ces objets permet de ne pas les prendre pour des OVNIS.

Posté par blogovni66 à 13:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

24 octobre 2014

Samedi 25 octobre, grande veillée Suricate internationale d'automne

veillee-Suricates-OPS


Ce soir samedi 25 octobre 2014, ils seront nombreux à surveiller le ciel ; OVNI66 a décidé de participer à cet évènement en mobilisant les observateurs/trices volontaires en cas d'alerte en cours dans les Pyrénées-Orientales.

N'importe qui peut s'inscrire à l'opération suricate sur leur site internet ou en utilisant l'application smartphone disponible.

Mise à jour du 26 octobre :
Le ciel était chargé en debut de soirée mais il s'est éclaircie pour nous offrir un magnifique spectacle étoilé jusqu'à 5h du matin. Quelques observateurs OVNI66 ont joué le jeu mais à part le passage de l'ISS, quelques satellites et étoiles filantes, rien à signaler dans les Pyrénées-Orientales. Bien sûr, nous mettrons à disposition le compte-rendu de cette soirée de veille SURICATE dans les jours à venir, dès réception.

Posté par blogovni66 à 23:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Depuis une semaine, plusieurs hypothèses ont été proposées pour expliquer l'OVNI noir de forme allongée dont la silhouette s'apparente à celle du célèbre avion de chasse de type Rafale. Les deux témoins, l'un situé à Perpignan, l'autre à Calais, s'accordent à expliquer qu'il était plus petit que le modèle officiel et qu'en plus, il était silencieux. On sait maintenant qu'aucun avion de chasse de l'armée n'a traversé le ciel de Perpignan vendredi 17 octobre 2014 dans la matinée. A Calais, deux heures plus tard, Hervé comparait la taille apparente de l'avion à réaction à celui d'un Cessna qui volait derrière et semblait le suivre. On sait aussi qu'il n'est pas possible d'évaluer la taille réelle d'un engin dans le ciel sans arrière plan et cela complique toute déduction liée à l'altitude, la distance et la vitesse. Ces 3 inconnues pèsent lourd pour estimer une dimension mais Hervé, membre d'un club d'aéromodélisme et pilote de modèles RC n'en démord pas, cet avion noir profilé avait quelqu'un chose d'insolite : ses dimensions et son silence.

L'absence de son est explicable dans 1 cas* : 
(*maj : une erreur s'était glissée dans mon brouillon)
à Perpignan, on sait que l'OVNI a croisé la route à plus de 700 m du témoin. Le passage d'un aéronef, quelle que soit sa taille, aurait pu passer inaperçu à cette distance, d'autant plus que le témoin conduisait un fourgon dont le bruit du moteur aurait pu couvrir le peu de son perceptible.

Pour Calais, le témoin entendait le moteur du Cessna mais pas celui de l'avion non identifié. Il l'estima aussi petit que l'avion de tourisme qui le suivait. On pourrait suggérer que l'angle d'observation du témoin lui a fait percevoir un avion de chasse de taille normale (16 m), éloigné de deux fois la distance du Cessna (8 m), en axe parallèle et volant dans la même direction. Pourtant, l'expérience du témoin en aéromodélisme, l'a convaincu qu'il s'agissait d'un modèle réduit ayant un rayon d'action bien plus élevé que celui d'un RC (* le témoin ne s'explique pas l'absence de bruit de l'avion noir).

Quelqu'un d'avisé m'a suggéré une boutique en ligne qui propose ce genre d'engins réalistes de modèles radio-commandés dont la taille et la puissance sont tout à fait respectables.

rafale-team-laurens-01
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-pleine-postcombustion-03
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-tigermeet-1
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

On remarquera la décoration en forme de flammes jaunes sur tout le fuselage qui pourrait concorder avec la description du témoin de Perpignan. Malgré le scepticisme d'Olivier Careau concernant l'hypothèse aéromodélisme, il faut bien admettre que l'existence de plusieurs versions d'avions Rafale radio-commandés autorise le doute. Pour Hervé, le rayon de contrôle d'un tel engin est pourtant assez court, le temps de vol n'excède pas les 10 à 15 mn et il lui est absolument nécessaire de décoller et d'atterrir sur une piste parfaitement plane, lisse et ferme. Le coût d'un tel engin pouvant atteindre les 15000 euros, aucune erreur n'est permise. D'après le témoin de Calais, l'hypothèse drone expérimental de l'armée avec un plus grand rayon d'action serait donc à considérer avec sérieux.

Posté par blogovni66 à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 octobre 2014

Existe-t-il un modèle réduit de Rafale ? Second témoin le 17 octobre.

L'hypothèse du Rafale grandeur nature est exclue pour le témoignage de Perpignan. Après vérification auprès des services compétents, on sait maintenant qu'aucun passage d'avion à réaction n'était signalé ce jour là, à cet endroit.

rafale2
Ceci est un Rafale, un vrai.

Un second témoin, à Calais cette fois-ci :

Vendredi 17 octobre à 8h39 un témoin observe près du centre pénitentiaire de Perpignan le passage d'un OVNI qui ressemble à un Rafale modèle réduit. Près de Calais, le même jour entre 10h et 11h, un témoin qui nettoyait son parking entend le bruit caractéristique d'un avion de tourisme. Il lève alors la tête et assiste à une scène surréaliste : l'avion de style Cessna était bien là mais il suivait un avion noir de type Rafale complètement silencieux. Les deux aéronefs volaient à la même altitude et à la même vitesse. Habitué des meetings d'aéromodélisme, il maintient fermement que l'avion de chasse noir n'était pas plus gros que l'avion de tourisme et que le seul bruit perçu était celui de ce dernier. Sa première idée fut que le pilote du Cessna s'est rapproché du "petit" Rafale pour l'identifier. Malheureusement, tous deux ont disparu derrière une rangée d'arbres. Ils se dirigeaient vers l'aérodrome de Calais-Marck, d'Est en Ouest.

Un drone de l'armée ? Une version réduite du Rafale ?

On peut légitimement s'interroger sur la similarité des deux témoignages, l'un à Perpignan à 8h39, l'autre à plus de 900 km près de deux heures plus tard. Le second témoin a été alerté par un article du blog d'Olivier Careau (qui avait répondu à nos questions concernant l'hypothèse aéromodélisme). Hervé (témoin de Calais) a immédiatement reconnu à travers le croquis de Jérome (témoin de Perpignan) l'objet volant non identifié qui l'avait intrigué ce même vendredi. Il nous a contacté pour expliquer la scène à laquelle il avait assisté ; à la différence de Jérome, Hervé n'a pas remarqué de feux de signalisation ou de lumière intense jaune. Était-ce le même engin ?

Quand on sait qu'un Rafale est habituellement deux fois plus long qu'un avion de tourisme, on peut se demander pourquoi ces deux témoins on observé dans la même matinée un avion de chasse silencieux paraissant deux fois plus petit que la normale. Le premier témoin à Perpignan n'avait pas de repères pour évaluer "de manière irréfutable" la taille de l'engin noir mais le second témoin est formel, le Rafale vu à Calais était suivi par un cessna de même longueur. Il faut avouer que c'est bizarre...

Quelqu'un d'autre a-t-il remarqué le passage d'un avion de chasse noir le matin du vendredi 17 octobre 2014 entre 8h30 et 8h40 dans le ciel des Pyrénées-Orientales ou ailleurs en France dans la même matinée ? Merci de nous contacter en utilisant l'adresse info@ovni66.com

Cet article est un complément de l'Hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible.
Il a reçu un complément d'information : Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Posté par blogovni66 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,