24 octobre 2014

Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Depuis une semaine, plusieurs hypothèses ont été proposées pour expliquer l'OVNI noir de forme allongée dont la silhouette s'apparente à celle du célèbre avion de chasse de type Rafale. Les deux témoins, l'un situé à Perpignan, l'autre à Calais, s'accordent à expliquer qu'il était plus petit que le modèle officiel et qu'en plus, il était silencieux. On sait maintenant qu'aucun avion de chasse de l'armée n'a traversé le ciel de Perpignan vendredi 17 octobre 2014 dans la matinée. A Calais, deux heures plus tard, Hervé comparait la taille apparente de l'avion à réaction à celui d'un Cessna qui volait derrière et semblait le suivre. On sait aussi qu'il n'est pas possible d'évaluer la taille réelle d'un engin dans le ciel sans arrière plan et cela complique toute déduction liée à l'altitude, la distance et la vitesse. Ces 3 inconnues pèsent lourd pour estimer une dimension mais Hervé, membre d'un club d'aéromodélisme et pilote de modèles RC n'en démord pas, cet avion noir profilé avait quelqu'un chose d'insolite : ses dimensions et son silence.

L'absence de son est explicable dans 1 cas* : 
(*maj : une erreur s'était glissée dans mon brouillon)
à Perpignan, on sait que l'OVNI a croisé la route à plus de 700 m du témoin. Le passage d'un aéronef, quelle que soit sa taille, aurait pu passer inaperçu à cette distance, d'autant plus que le témoin conduisait un fourgon dont le bruit du moteur aurait pu couvrir le peu de son perceptible.

Pour Calais, le témoin entendait le moteur du Cessna mais pas celui de l'avion non identifié. Il l'estima aussi petit que l'avion de tourisme qui le suivait. On pourrait suggérer que l'angle d'observation du témoin lui a fait percevoir un avion de chasse de taille normale (16 m), éloigné de deux fois la distance du Cessna (8 m), en axe parallèle et volant dans la même direction. Pourtant, l'expérience du témoin en aéromodélisme, l'a convaincu qu'il s'agissait d'un modèle réduit ayant un rayon d'action bien plus élevé que celui d'un RC (* le témoin ne s'explique pas l'absence de bruit de l'avion noir).

Quelqu'un d'avisé m'a suggéré une boutique en ligne qui propose ce genre d'engins réalistes de modèles radio-commandés dont la taille et la puissance sont tout à fait respectables.

rafale-team-laurens-01
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-pleine-postcombustion-03
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-tigermeet-1
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

On remarquera la décoration en forme de flammes jaunes sur tout le fuselage qui pourrait concorder avec la description du témoin de Perpignan. Malgré le scepticisme d'Olivier Careau concernant l'hypothèse aéromodélisme, il faut bien admettre que l'existence de plusieurs versions d'avions Rafale radio-commandés autorise le doute. Pour Hervé, le rayon de contrôle d'un tel engin est pourtant assez court, le temps de vol n'excède pas les 10 à 15 mn et il lui est absolument nécessaire de décoller et d'atterrir sur une piste parfaitement plane, lisse et ferme. Le coût d'un tel engin pouvant atteindre les 15000 euros, aucune erreur n'est permise. D'après le témoin de Calais, l'hypothèse drone expérimental de l'armée avec un plus grand rayon d'action serait donc à considérer avec sérieux.

Posté par blogovni66 à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


21 octobre 2014

Existe-t-il un modèle réduit de Rafale ? Second témoin le 17 octobre.

L'hypothèse du Rafale grandeur nature est exclue pour le témoignage de Perpignan. Après vérification auprès des services compétents, on sait maintenant qu'aucun passage d'avion à réaction n'était signalé ce jour là, à cet endroit.

rafale2
Ceci est un Rafale, un vrai.

Un second témoin, à Calais cette fois-ci :

Vendredi 17 octobre à 8h39 un témoin observe près du centre pénitentiaire de Perpignan le passage d'un OVNI qui ressemble à un Rafale modèle réduit. Près de Calais, le même jour entre 10h et 11h, un témoin qui nettoyait son parking entend le bruit caractéristique d'un avion de tourisme. Il lève alors la tête et assiste à une scène surréaliste : l'avion de style Cessna était bien là mais il suivait un avion noir de type Rafale complètement silencieux. Les deux aéronefs volaient à la même altitude et à la même vitesse. Habitué des meetings d'aéromodélisme, il maintient fermement que l'avion de chasse noir n'était pas plus gros que l'avion de tourisme et que le seul bruit perçu était celui de ce dernier. Sa première idée fut que le pilote du Cessna s'est rapproché du "petit" Rafale pour l'identifier. Malheureusement, tous deux ont disparu derrière une rangée d'arbres. Ils se dirigeaient vers l'aérodrome de Calais-Marck, d'Est en Ouest.

Un drone de l'armée ? Une version réduite du Rafale ?

On peut légitimement s'interroger sur la similarité des deux témoignages, l'un à Perpignan à 8h39, l'autre à plus de 900 km près de deux heures plus tard. Le second témoin a été alerté par un article du blog d'Olivier Careau (qui avait répondu à nos questions concernant l'hypothèse aéromodélisme). Hervé (témoin de Calais) a immédiatement reconnu à travers le croquis de Jérome (témoin de Perpignan) l'objet volant non identifié qui l'avait intrigué ce même vendredi. Il nous a contacté pour expliquer la scène à laquelle il avait assisté ; à la différence de Jérome, Hervé n'a pas remarqué de feux de signalisation ou de lumière intense jaune. Était-ce le même engin ?

Quand on sait qu'un Rafale est habituellement deux fois plus long qu'un avion de tourisme, on peut se demander pourquoi ces deux témoins on observé dans la même matinée un avion de chasse silencieux paraissant deux fois plus petit que la normale. Le premier témoin à Perpignan n'avait pas de repères pour évaluer "de manière irréfutable" la taille de l'engin noir mais le second témoin est formel, le Rafale vu à Calais était suivi par un cessna de même longueur. Il faut avouer que c'est bizarre...

Quelqu'un d'autre a-t-il remarqué le passage d'un avion de chasse noir le matin du vendredi 17 octobre 2014 entre 8h30 et 8h40 dans le ciel des Pyrénées-Orientales ou ailleurs en France dans la même matinée ? Merci de nous contacter en utilisant l'adresse info@ovni66.com

Cet article est un complément de l'Hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible.
Il a reçu un complément d'information : Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Posté par blogovni66 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 septembre 2014

15/09/2014 - 06h00 - Nouveau météore dans le ciel des Pyrénées-Orientales...

meteoroide

Ce lundi matin à 6h00, on nous signalait à nouveau le passage d'un météoroïde dans le ciel des Pyrénées-Orientales.

Selon les multiples témoignages reçus par OVNI66, l'Indépendant, le GEIPAN et France Bleu, la description - une "boule de feu" suivie d'une traînée verte ou bleue - correspond parfaitement à une rentrée atmosphérique. Il s'agit bien d'un nouveau météore comme il en passe presque toutes les semaines dans le ciel.

L'heure, la période astronomique et la météo (ciel clair) étaient favorables à cette observation matinale.

(photo illustration de Howard Edin, proche de la description)


Rien d'anormal à l'horizon !

Cette fois-ci, il sera difficile de déterminer si le bolide s'est transformé en météorites car celui-ci se dirigeait vers la mer... Il est utile, pour les scientifiques, que les témoins fassent l'effort de préciser leur position et la direction vers laquelle le météore disparaît.

Ce phénomène est fréquent : vérifiez si une observation plus récente est signalée

07 septembre 2014

07/09/2014 - Pyrénées catalanes : les restes du bolide seront recherchés (météorites)


07/09/2014 : nouvelle vidéo depuis Sant Antoni de Calonge (Espagne) BOAM

bolide-Vivien-Pic
Photo prise par une caméra du réseau Fripon à Castres à 06h56.
(le météore est désigné en orange - les couleurs sont artificielles)


On sait maintenant que le météore s'est fractionné dans le sud des Pyrénées, en Espagne. Vivien Pic, astronome s'est mis en contact avec l'équivalent espagnol du réseau Fripon pour confronter les images vidéos des différentes caméras et calculer le point de chute éventuel des fragments de ce bolide signalé par plusieurs témoins dans la matinée de dimanche 7 septembre 2014 aux alentours de 7h.

Vidéo du Bolide, depuis l'Observatoire du Maurel (3 s.)


images transmises par Vivien Pic (il faut regarder en haut à gauche de l'antenne)

La chasse aux météorites devrait commencer dans les prochains jours :
Plusieurs caméras ayant enregistré le phénomène, il sera possible de déterminer une zone de recherche inférieure au km2 dans le nord de l'Espagne. Les recherches doivent être déclenchées rapidement avant que les météorites soient recouvertes par la végétation. Affaire à suivre.

Ceci est une mise à jour de l'article précédent (avec lien vers une 3e vidéo spectaculaire) :
07/09/2014 - 6h57 : Météore observé dans les Pyrénées Catalanes

07/09/2014 - 6h57 : Météore observé dans les Pyrénées Catalanes

bolide-SP
Image de P. Pujols-J. Trigo (CSIC-IEEC-AAO-SPMN).

La vidéo (impressionnante) est visible sur ce lien :
http://www.324.cat/elmeu324/30/256673/Bolid-d-aquest-mati-des-de-Folgueroles#meteorito

Ce matin dimanche 7 septembre 2014, plusieurs témoins se sont manifestés auprès du journal l'Indépendant pour signaler une observation dont la description correspond à une rentrée atmosphérique de type météore. Une boule de feu suivie d'une ou plusieurs traînées. Les couleurs varient selon les témoins : en Espagne, dans La Vall de Lord, la couleur est verte (phénomène d'ionisation de l'air au passage du caillou), depuis St-Estève et Céret la couleur est parue rougeâtre (l'angle de vue avec le soleil levant explique cet aspect rouge-orangé du sillage) - Un témoin en Espagne affirme avoir pris en photo les restes de fumée du passage du bolide, ce qui indique une proximité du phénomène à cet endroit. Un témoin dans le département de la Haute-Garonne à Villeneuve-Tolosane a lui aussi observé comme une fusée qui explose en plein ciel à 7h02 avec une couleur verte aussi. La fourchette horaire des différents témoignages se situe entre 6h57 et 7h05. La visibilité dans plusieurs départements prouve une haute altitude du phénomène (pas la peine de chercher dans votre jardin).

Un météore

Avec ces premiers éléments on peut déduire que ce matin aux alentours de 7h, une rentrée atmosphérique de type météore a traversé le ciel des Pyrénées françaises et espagnoles. Le bolide a pu totalement se désintégrer ou laisser passer quelques cailloux qui ne seront probablement jamais retrouvés sauf si un témoin proche de la chute se manifeste (dans ce cas, il aura entendu un sifflement ou une déflagration peut-être...). Précision : on dit un météore (masculin) et une météorite (féminin), le premier est dans le ciel, la seconde est au sol, l'origine est identique : un morceau d'astéroïde ou les restes d'une comète que notre planète a traversé.

vivien-pic-meteore-mantet
Le 23 août à Mantet, Vivien Pic nous offrait justement une conférence sur le sujet.

Ce type de manifestation du ciel est considéré comme banal par les astronomes mais le spectacle est toujours aussi surprenant quand c'est la première fois qu'on y assiste. Nous avons contacté Vivien Pic, astronome professionnel, qui pense avoir une trace de ce météore sur sa caméra de surveillance du réseau Fripon.

Cet article a reçu un complément d'information en soirée avec 2 nouvelles vidéos :
07/09/2014 - Pyrénées catalanes : les restes du bolide seront recherchés (météorites)


04 août 2014

Cette semaine, l'ISS et l'ATV seront visibles plusieurs fois par nuit dans le 66

iss-station-spatiale

Ne manquez surtout pas le rendez-vous entre l'ISS et le cargo ATV-5 lancé le 29 juillet 2014. L'arrimage est prévu pour le 12 août 2014 mais les jours précédents, diverses manœuvres de l'ATV autour de la station orbitale permettront de faire des observations tout à fait exceptionnelles. Le cargo de ravitaillement ATV est en train de rejoindre la Station Spatiale Internationale et depuis quelques jours déjà, plusieurs témoins nous ont fait part de leur expérience nocturne insolite. Il est vrai que la première fois, le passage de l'ISS peut surprendre : il est en effet impossible d'évaluer la taille, l'altitude et la vitesse d'un objet dans le ciel si on ne connaît pas sa taille réelle. Or l'ISS est plus grande qu'un terrain de football et quand on sait qu'elle orbite au-delà de 400 km, on peut aisément comprendre les erreurs d'évaluation des témoins. Faites donc attention aux méprises car il y aura 2 objets qui vont se rapprocher chaque nuit pour enfin s'arrimer. L'ATV est en effet chargée de ravitailler les 6 astronautes à bord de la station.

- Le calendrier NASA de l'ISS + ATV depuis Perpignan et ses environs

- Comment interpréter le calendrier de la NASA

- Le calendrier CALSKY de l'ISS (depuis votre localisation)

Posté par blogovni66 à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

08 juin 2014

Les drones, ces jouets soumis aux règles aéronautiques...

drones-BCN-1
le 25 mai 2014 près du "parc de la ciutadella" à Barcelone

drones-BCN-2
Le drone survolait l'Arc de Triomphe de Barcelone en filmant les passants

drones-BCN-3
Il s'agissait d'un drone DJI Phantom équipé d'une caméra GoPro

drones-BCN-4
Une scène qui serait probablement "hors la loi" en France (cliquez sur l'image pour agrandir)

Attention, la législation concernant l'utilisation des aéromodèles est très complexe en France. Avant de faire voler son propre drone, il y a de nombreuses règles à connaître (c'est le plus dur) et il vaut mieux les respecter sous peine d'une amende de 75 000 euros  ! Croyez-le ou pas, il est même conseillé de passer son diplôme ULM avant de s'y mettre ! HELICO-MICRO a publié 3 excellents articles sur le sujet avec de nombreuses informations concernant la législation et les drones en général. Accrochez-vous, c'est du lourd.

espace-aerien-drones-66
En rouge foncé, les survols interdits aux drones dans le 66 - © carte du 8/06/2014

Pour se conformer aux règles de l’air et aux dispositions de l’Arrêté du 11 avril 2012 qui fixent les conditions d’insertion dans l’espace aérien, AIP-Drones propose un WebService cartographique de l’espace aérien pour le vol de drone ou d’aéromodèle. Incluant la visualisation des annexes I et II de l’Arrêté du 11/04/2012 NOR DEVA1207595A et l’ensemble des zones aéronautiques en vigueur. Accessible à partir d’un navigateur de bureau connecté, ce WebService fournit de nombreuses fonctionnalités adaptées (source © AIP DRONES).

Lien vers les cartes :  https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/restrictions-pour-drones-de-loisir
Lien vers HELICO-MICRO (articles : "L'espace aérien, on partage ?")
Légifrance : Arrêté du 11 avril 2012

Posté par blogovni66 à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 avril 2014

10/04/2014 - 22h38 : un météore vert illumine le ciel des Pyrénées-Orientales (photo)

2014-04-10-bolide-0Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Jeudi 10 avril 2014 à 22h38, une lumière intense et verte a déchiré une portion de ciel en direction de l'Est de Perpignan à environ 11° de hauteur. L'observation n'a duré que 3 secondes : apparition d'une lumière grossissante blanche puis verte intense qui s'étiole en laissant une traînée jaunâtre avec des scintillements en bout de queue puis extinction. Le phénomène semblait en chute verticale (mais l'axe de l'observation ne permet pas de déterminer l'angle de chute). Le bolide a traversé l'équivalent de 10 cm de portion de ciel à bout de bras. Le plus marrant, c'est que je me trouvais au chaud, dans mon canapé en train de regarder la télévision quand la lumière est apparue à travers la fenêtre située exactement en face de moi. J'ai une pensée pour ceux qui passent des nuits dehors pour espérer un tel spectacle !

2014-04-10-bolide-1

Une caméra du CNES capture le météore

Immédiatement je contacte l'association Astro-Lab avec l'espoir de recouper mon observation et celle d'astronomes professionnels. Bingo ! La caméra Allsky du CNES a bien enregistré le passage du météore depuis Tautavel. L'un des deux astronomes présents à l'observatoire est aussi témoin oculaire du phénomène. La magnitude (intensité lumineuse) a été évaluée à -3.

01
Caméra Allsky du CNES/GEIPAN installée à Tautavel confiée à l'association Astro-Lab

Les rendez-vous avec l'association Astro-Lab à Tautavel

Tous les vendredis, quand le ciel est clair et sans nuages, l'association Astro-Lab sort ses télescopes dès 21h. Si l'astronomie vous intéresse, vous pouvez adhérer à tout moment et venir quand vous le souhaitez (10 euros/an). Vous serez accueillis par deux astronomes professionnels qui vous feront découvrir la voûte céleste et toutes ses merveilles. Une alerte sms confirme aux adhérents chaque veillée astronomique.


Mise à jour 2017 :
Mauvaise nouvelle, faute de financement, l'observatoire astronomique de Tautavel n'a jamais vu le jour (ni la nuit !).

01 décembre 2013

OVNI66 recherche des volontaires

Alerte-OVNI66
En cas d'alerte, il suffit de regarder le ciel pendant 15 mn, de chez vous et de rédiger un rapport.

OVNI66 a besoin d'observatrices et d'observateurs pour son réseau d'alerte en cas de signalisation d'un OVNI en cours dans le département 66. En particulier pour les zones situées à l'Ouest de Perpignan :

- CAPCIR
- FENOUILLEDES
- VALLESPIR
- CONFLENT

L'intérêt de participer au réseau OVNI66 :

Si, grâce à une alerte, nous réussissons à obtenir le témoignage d'au moins 3 personnes disposées en 3 endroits différents du département, il nous sera possible de déterminer la taille réelle du phénomène, son altitude et sa vitesse.

Devenir observateur OVNI66 consiste à accepter de recevoir une alerte par sms dans le cas d'une observation de phénomène aérien non identifié en cours dans le département des Pyrénées-Orientales (66). Ces alertes sont extrêmement rares. Les seules conditions : être majeur, résider dans les Pyrénées-Orientales, avoir un téléphone portable et accepter la charte OVNI66.

Posté par blogovni66 à 13:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 juillet 2013

17/07/2013 - OVNI66 rejoint le MUFON-FRANCE

mufon2

Le MUFON (Mutual UFO Network) est la plus importante association américaine, qui regroupe plus de 3500 membres et qui dispose d’une logistique importante dans un cadre associatif basé sur le partage de l’information relative au dossier ovni. 

Le MUFON-France est la branche française du MUFON. Malgré cette filiation, c'est une organisation française qui a toute son indépendance et sa liberté d'action. Son but est une approche scientifique et rationnelle du phénomène OVNI, dans un esprit sceptique qui tout en refusant toute affirmation gratuite, reste suffisamment ouvert pour ne rejeter à priori aucune hypothèse ni démarche intellectuelle non conventionnelle.

Le  MUFON France, se pose comme une structure fédérative nationale qui a pour ambition de mettre à la disposition des associations ufologiques volontaires une méthodologie, des moyens d'actions et des outils d'investigations communs, les associations adhérentes conservant leur liberté d’action. Comme outil de communication, de conseil, de partage le MUFON France doit devenir incontournable pour tous ceux qui souhaitent travailler scientifiquement et objectivement sur le dossier ovni. La référence méthodologique sera bien sûr celle du Geipan, organisme officiel français d'études des PAN.

Jacques PATENET, Directeur National du MUFON-FRANCE

Le 31 mars 2013, après consultation de ses Directeurs régionaux, la Direction du MUFON France a décidé de nommer Jacques PATENET au poste de Directeur National du MUFON France.  A ce titre, il sera chargé de la méthodologie d'enquête, de l'extension du réseau, d'organiser la mise en ligne de nos cas et si le besoin s'en fait sentir, de conseiller et d'aider à la formation des enquêteurs.

Jacques-Patenet


Jacques PATENET est né en 1947, il est ingénieur électronicien de formation et est retraité du Centre National d'Etudes Spatiales depuis fin 2008. Il y a exercé de nombreux postes dont plusieurs postes opérationnels en Guyane lors des lancements Ariane et à Toulouse comme directeur de mission pour la mise en orbite de plusieurs satellites géostationnaires. Il a également occupé le poste de responsable du GEIPAN où il a organisé l'ouverture au public des archives. 



L'ambition affichée du nouveau directeur est de faire du MUFON France l'organisation ufologique française de référence, fédératrice de toutes les associations et organisations qui accepteront les bases de travail communes.

Projet Licorne 2

Licorne 2 est un projet ambitieux de création d'une base de données la plus universelle possible, à disposition de tous. Le projet à été baptisé Licorne 2 en hommage à un projet identique engagé puis abandonné par le groupe Magonia en 1991. Licorne 2 s'appuie en effet sur les résultats des études menées à l'époque pour le projet Licorne.

source (ci-dessus) : www.mufon-france.fr


OVNI66 rejoint le MUFON-FRANCE

Contacté par Jacques PATENET, j'ai accepté, en tant que responsable du réseau OVNI66, de prendre en charge les départements de l'Aude, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales pour le MUFON FRANCE. OVNI66 garde toute son indépendance tout en contribuant à enrichir la base de données universelle sur les cas d'observations de PAN/OVNI restés inexpliqués dans notre département.

logo-ovni66

Cette collaboration avec la branche française de la plus grande association américaine de recherche sur les OVNIS nous apportera beaucoup en terme de méthodologie dans le cadre d'une enquête et dans la description de cas OVNI/PAN. La base de données universelle étant, à mes yeux, l'outil idéal pour tout chercheur soucieux de comparer les caractéristiques des phénomènes aériens non identifiés du monde entier, je suis heureux d'associer OVNI66 à cette démarche. Pascal GUILLAUMES

Posté par blogovni66 à 16:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,