19 janvier 2015

Vol en patrouille de drone et d'avions pilotés, ça existe !

2014_04_Falcon_7X_Rafale_nEUROn
© Dassault Aviation - K. Tokunaga - drone + avions d'affaires et de combat

Le 20 mars 2014, Dassault Aviation a organisé un vol en patrouille du nEUROn avec un Rafale et un Falcon 7X. C’est la première fois au monde qu’un drone de combat effectue un vol en formation avec d’autres appareils, en l’occurrence un avion d’affaires et un avion de combat. L’ensemble de l’opération a duré 1 h 50 mn et a emmené la patrouille au-dessus de la Méditerranée sur plusieurs centaines de kilomètres suite...

Pierre nous signale cet article chez Dassault-Aviation en nous faisant remarquer que l'objet volant non identifié noir observé à Calais le 17 octobre 2014 - suivi de près par un avion de tourisme - n'est peut-être pas un cas si rare, même si pour Dassault il s'agissait d'une première mondiale début 2014. On se souvient que les deux aéronefs venaient de la centrale nucléaire de Gravelines et que le témoin avait dans un premier temps supposé qu'il s'agissait d'un drone militaire en patrouille avec un petit avion piloté. Une hypothèse qui paraissait improbable...

Toujours pas de nouvelles de ces OVNIS qui survolent les centrales nucléaires

En l'absence de photos ou vidéos publiques de ces "drones" dont les caractéritiques s'éloignent des modèles d'aéromodélisme, on s'autorise à les qualifier d'objets volants non identifiés. Récemment, samedi 3 janvier 2015, deux aéronefs non identifiés ont survolé le périmètre de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine dans l'Aube. Depuis le mois d'octobre 2014, pas moins de 18 sites nucléaires ont été survolés par des ovnis sans que l'on puisse déterminer leur origine.

On devrait peut-être enseigner le Ball-Trap au personnel de ces sites sensibles :o)

Posté par blogovni66 à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


03 décembre 2014

Cette nuit, des bruits inhabituels dans le ciel des Pyrénées-Orientales

A400M

Hier soir mardi 2 décembre 2014 entre 22h30 et minuit, on entendait le ciel gronder jusqu'à Perpignan. Plusieurs personnes nous ont signalé "des bruits d'avions assez perturbants" et une boule rouge.

JeanLou d'Opoul :
"Bonjour, je suis sûr d'avoir vu un ovni ce soir ! J'ai entendu des bruits d'avions inhabituels et en regardant par la fenêtre j'ai vu une boule rouge qui ressemblait à une météorite partir très vite en ligne droite vers le haut ! Avez-vous des informations ? Merci d'avance."

Gy :
"Bonsoir, vous avez des infos sur les bruits d'avions en cette nuit du Mardi 2 Décembre (environ 23h30) où les nuages sont bas et occupent tout le ciel."

A l'origine de ces vrombissements, des exercices militaires planifiés impliquant des avions de chasse et des drones. Le bulletin d'information des pilotes (NOTAM) signale des zones réservées dans notre région du 24 novembre au 12 décembre 2014 près du puig Carlit, Collioure, Le-Perthus jusqu'à Sainte-Léocadie avec une forte activité d'hélicoptères près de la frontière espagnole et andorrane.

25 novembre 2014

25/11/2014 - Le Beluga n°3 de passage à Perpignan

BELUGA-N3-600
Ce matin à l'aéroport de Perpignan - Photo de Philippe.

Posté par blogovni66 à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 novembre 2014

30/10/2014 - le témoin de Calais (avion + drone ou RC) revient sur son témoignage

rafale-team-laurens-01
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

On se souvient d'Hervé, témoin d'une observation insolite à Calais le 17 octobre 2014. Suite à l'information nationale concernant le survol de centrales nucléaires par des drones non identifiés, il est maintenant persuadé que ce qu'il a observé correspond tout à fait aux descriptions données par les médias. Il ajoute que "l'avion de chasse modèle réduit" provenait certainement de la centrale nucléaire de Gravelines. L'avion de tourisme et le "petit rafale" suivaient l'axe Gravelines vers l'aérodrome de Marck.

2014-10-17-ovni-lieu2
Perpignan, le même jour, axe de l'avion non identifé près du centre pénitentiaire

Le même jour deux heures plus tôt à Perpignan, Jérome signalait le passage d'un aéronef noir de petite taille près du centre pénitentiaire, sans que l'on puisse identifier son origine. Selon ce témoin l'avion s'est illuminé en jaune deux fois avant de disparaître de sa vue à cause du mur d'enceinte de la prison.

50evol_rafale-AD
Capture d'écran d'une vidéo de démonstration d'un Rafale radio-commandé

Les articles concernant cette affaire :

- 17/10/2014 - Perpignan : un témoin observe un ovni près du centre pénitentiaire

- L'hypothèse "aéromodélisme" pour l'ovni du 17/10/2014 jugée peu crédible

- Existe-t-il un modèle réduit de Rafale ? Second témoin le 17 octobre.

- Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

- Vidéo d'un Rafale radio-commandé

La description et le profil des aéronefs décrits par les deux témoins du même jour semblent de facture humaine (drone, aéromodélime, prototypes RC) qui reste, pour le moment, d'origine non identifiée.

Posté par blogovni66 à 13:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

24 octobre 2014

Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Depuis une semaine, plusieurs hypothèses ont été proposées pour expliquer l'OVNI noir de forme allongée dont la silhouette s'apparente à celle du célèbre avion de chasse de type Rafale. Les deux témoins, l'un situé à Perpignan, l'autre à Calais, s'accordent à expliquer qu'il était plus petit que le modèle officiel et qu'en plus, il était silencieux. On sait maintenant qu'aucun avion de chasse de l'armée n'a traversé le ciel de Perpignan vendredi 17 octobre 2014 dans la matinée. A Calais, deux heures plus tard, Hervé comparait la taille apparente de l'avion à réaction à celui d'un Cessna qui volait derrière et semblait le suivre. On sait aussi qu'il n'est pas possible d'évaluer la taille réelle d'un engin dans le ciel sans arrière plan et cela complique toute déduction liée à l'altitude, la distance et la vitesse. Ces 3 inconnues pèsent lourd pour estimer une dimension mais Hervé, membre d'un club d'aéromodélisme et pilote de modèles RC n'en démord pas, cet avion noir profilé avait quelqu'un chose d'insolite : ses dimensions et son silence.

L'absence de son est explicable dans 1 cas* : 
(*maj : une erreur s'était glissée dans mon brouillon)
à Perpignan, on sait que l'OVNI a croisé la route à plus de 700 m du témoin. Le passage d'un aéronef, quelle que soit sa taille, aurait pu passer inaperçu à cette distance, d'autant plus que le témoin conduisait un fourgon dont le bruit du moteur aurait pu couvrir le peu de son perceptible.

Pour Calais, le témoin entendait le moteur du Cessna mais pas celui de l'avion non identifié. Il l'estima aussi petit que l'avion de tourisme qui le suivait. On pourrait suggérer que l'angle d'observation du témoin lui a fait percevoir un avion de chasse de taille normale (16 m), éloigné de deux fois la distance du Cessna (8 m), en axe parallèle et volant dans la même direction. Pourtant, l'expérience du témoin en aéromodélisme, l'a convaincu qu'il s'agissait d'un modèle réduit ayant un rayon d'action bien plus élevé que celui d'un RC (* le témoin ne s'explique pas l'absence de bruit de l'avion noir).

Quelqu'un d'avisé m'a suggéré une boutique en ligne qui propose ce genre d'engins réalistes de modèles radio-commandés dont la taille et la puissance sont tout à fait respectables.

rafale-team-laurens-01
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-pleine-postcombustion-03
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-tigermeet-1
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

On remarquera la décoration en forme de flammes jaunes sur tout le fuselage qui pourrait concorder avec la description du témoin de Perpignan. Malgré le scepticisme d'Olivier Careau concernant l'hypothèse aéromodélisme, il faut bien admettre que l'existence de plusieurs versions d'avions Rafale radio-commandés autorise le doute. Pour Hervé, le rayon de contrôle d'un tel engin est pourtant assez court, le temps de vol n'excède pas les 10 à 15 mn et il lui est absolument nécessaire de décoller et d'atterrir sur une piste parfaitement plane, lisse et ferme. Le coût d'un tel engin pouvant atteindre les 15000 euros, aucune erreur n'est permise. D'après le témoin de Calais, l'hypothèse drone expérimental de l'armée avec un plus grand rayon d'action serait donc à considérer avec sérieux.

Posté par blogovni66 à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


21 octobre 2014

Existe-t-il un modèle réduit de Rafale ? Second témoin le 17 octobre.

L'hypothèse du Rafale grandeur nature est exclue pour le témoignage de Perpignan. Après vérification auprès des services compétents, on sait maintenant qu'aucun passage d'avion à réaction n'était signalé ce jour là, à cet endroit.

rafale2
Ceci est un Rafale, un vrai.

Un second témoin, à Calais cette fois-ci :

Vendredi 17 octobre à 8h39 un témoin observe près du centre pénitentiaire de Perpignan le passage d'un OVNI qui ressemble à un Rafale modèle réduit. Près de Calais, le même jour entre 10h et 11h, un témoin qui nettoyait son parking entend le bruit caractéristique d'un avion de tourisme. Il lève alors la tête et assiste à une scène surréaliste : l'avion de style Cessna était bien là mais il suivait un avion noir de type Rafale complètement silencieux. Les deux aéronefs volaient à la même altitude et à la même vitesse. Habitué des meetings d'aéromodélisme, il maintient fermement que l'avion de chasse noir n'était pas plus gros que l'avion de tourisme et que le seul bruit perçu était celui de ce dernier. Sa première idée fut que le pilote du Cessna s'est rapproché du "petit" Rafale pour l'identifier. Malheureusement, tous deux ont disparu derrière une rangée d'arbres. Ils se dirigeaient vers l'aérodrome de Calais-Marck, d'Est en Ouest.

Un drone de l'armée ? Une version réduite du Rafale ?

On peut légitimement s'interroger sur la similarité des deux témoignages, l'un à Perpignan à 8h39, l'autre à plus de 900 km près de deux heures plus tard. Le second témoin a été alerté par un article du blog d'Olivier Careau (qui avait répondu à nos questions concernant l'hypothèse aéromodélisme). Hervé (témoin de Calais) a immédiatement reconnu à travers le croquis de Jérome (témoin de Perpignan) l'objet volant non identifié qui l'avait intrigué ce même vendredi. Il nous a contacté pour expliquer la scène à laquelle il avait assisté ; à la différence de Jérome, Hervé n'a pas remarqué de feux de signalisation ou de lumière intense jaune. Était-ce le même engin ?

Quand on sait qu'un Rafale est habituellement deux fois plus long qu'un avion de tourisme, on peut se demander pourquoi ces deux témoins on observé dans la même matinée un avion de chasse silencieux paraissant deux fois plus petit que la normale. Le premier témoin à Perpignan n'avait pas de repères pour évaluer "de manière irréfutable" la taille de l'engin noir mais le second témoin est formel, le Rafale vu à Calais était suivi par un cessna de même longueur. Il faut avouer que c'est bizarre...

Quelqu'un d'autre a-t-il remarqué le passage d'un avion de chasse noir le matin du vendredi 17 octobre 2014 entre 8h30 et 8h40 dans le ciel des Pyrénées-Orientales ou ailleurs en France dans la même matinée ? Merci de nous contacter en utilisant l'adresse info@ovni66.com

Cet article est un complément de l'Hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible.
Il a reçu un complément d'information : Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Posté par blogovni66 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11 octobre 2014

10/10/2014 - un avion insolite dans le ciel de Perpignan

beluga2-2014-10-10-1

beluga2-2014-10-10-2



Décollage du Beluga n° 2 depuis l'aéroport de Perpignan

Vous êtes nombreux à l'avoir remarqué faire sa ronde dans le ciel de Perpignan, l'un des avions les plus étranges d'Airbus a effectué vendredi une poignée de touch-and-go à l'aéroport de Perpignan-Rivesaltes. Il est gros, il est beau et pourtant il vole avec élégance malgré sa silhouette imposante : c'est le Beluga, un A300-600ST. Cet avion-cargo est utilisé pour transporter des charges exceptionnelles (jusqu'à 50 tonnes) comme des grosses pièces aéronautiques ou spatiales (satellites, engins spatiaux, véhicules militaires)... Il n'y aurait que 5 exemplaires dans le monde. Merci à Jack pour ces images prises sur le vif !

Posté par blogovni66 à 17:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

11 août 2014

03/08/2014 - 22h39 : Alenya, une famille s'interroge...

Témoignage :

DATE: 03/08/2014
HEURE: 22h39
NBRE-TEMOINS: 6
PRECISIONS-TEMOINS: 1 couple, 2 femmes, 2 enfants
CONTEXTE: nous étions tranquillement en train d'observer les étoiles en position assise
LIEU: Alenya 66280, dans un quartier calme
DIRECTION-OVNI: ouest - est, entre theza et corneilla au départ, à l'étang de canet au final
ANGLE: 30
DESCRIPTION-OVNI: sphère blanche se déplaçant à vitesse rapide, vitesse d'un Boeing le phénomène est multiple à différente altitude, il ne présente pas les mêmes caractéristiques certain sont à l'arrêt et parte très rapidement, d'autres émettent une lumière très puissante
DUREE: 1 à 2 minutes
DEROULEMENT: le phénomène est apparu à 30° dans le ciel direction [Ouest] se déplaçant vers nous à Alenya [direction Est]. dès l'apparition, un avion venant du nord vers le sud apparait sur notre droite, la sphère lumineuse blanche avance et croise le parcours de ce Boeing. Par rapport à l'avion la lumière vient de sa droite, passe devant lui pour se retrouver sur sa gauche,  elle se trouvait à la même altitude, elle est passée à 100 m de l'avion, notre angle de vue à se moment était à 40° le son de l'avion se fait entendre, mais pas de son d'autre avion . Arrivé à 45° mon beau fils capture une vidéo avec son portable, le phénomène continue sur ca trajectoire passant au dessus de nous sans bruit de moteur à 80°, elle se trouve proche de nous et vacille de droite à gauche mais poursuit sa trajectoire.
CONNEXE: quelques minutes avant au-dessus de nous à 80 ° une autre lumière à l'arrêt total et plus intense, part soudainement puis disparait direction nord
ANIMAUX: calme
METEO: clair et nuageux coté Canigou,  pas de vent
COMMENTAIRE: sur la vidéo plein zoom le phénomène vacille et change de forme (la sphère grossi soudainement) alors que le portable est en plein zoom. Peut-être le pilote de l'avion à vue le phénomène. J'attends une réponse de votre part. Merci ovni66.

En résumé :
Une sphère blanche apparaît dans le ciel entre Corneilla-del-Vercol et Théza et disparaît vers l'étang de Canet en suivant une trajectoire légèrement courbe (Sud-Ouest vers Est-Nord-Est). Selon le témoin, "l'OVNI" a croisé la route d'un avion de ligne qui venait du Nord et allait vers le Sud.

L'AVION :
Grâce à l'application FlightRadar24, il reste un historique des vols ce soir là. Un Boeing 737 en provenance de Weeze (Allemagne) et à destination de Girona (Espagne) était en effet visible de 22h36 à 22h42 suivant une trajectoire Nord vers Sud (à 12000 m d'altitude).

trajectoires-ISS-AVION-600
En bleu, la trajectoire de l'avion qui a croisé la sphère blanche lumineuse

L'OVNI :
Il s'agissait de la Station Spatiale Internationale (ISS) avec 6 astronautes à bord. elle est passée au-dessus du département, entre 22h37 et 22h42 le 3 août 2014. Sa trajectoire était SO vers ENE. Son passage était visible pendant 6 minutes.

L'ISS est plus grande qu'un terrain de football mais son orbite est à plus de 400 km d'altitude. On peut la décrire comme un objet blanc non clignotant (parfois vacillant selon l'atmosphère) avec une trajectoire courbe dans le ciel (plus gros qu'un satellite). Elle tourne à 26000 km/h mais son altitude et sa taille apparente font qu'on a l'impression d'un objet légèrement plus rapide ou égal à un avion de ligne, silencieux et semblant voler relativement bas. Sa magnitude peut aller jusqu'à -4 (un peu comme Vénus). Sa luminosité provient de la réflexion du soleil (déjà couché) sur ses radiateurs.

Évaluation des distances et altitudes :
Sans repères, il est difficile d'évaluer l'altitude d'un objet dans le ciel, sauf si on connaît sa taille réelle. Prenons l'exemple de la photo ci-dessous. L'hélicoptère est à environ 110 mètres de l'observateur, alors que l'abeille est à moins de 3 mètres du photographe. Il fait jour, les deux volants sont identifiés, donc pas de doute sur les réelles proportions (cliquez sur l'image pour l'agrandir).

helico-abeille-900 sans calcul, chacun comprend que l'abeille est plus proche et plus petite que l'hélicoptère.

Lequel est le plus prôche ?
sur cette illustration, impossible d'évaluer les dimensions et altitudes réelles.

L'illusion du satellite qui zigzague :
Ce phénomène est bien connu des astronomes : il s'agit de l'illusion autocinétique. Elle donne l'impression qu'un objet stationnaire lumineux est en mouvement ou qu'un objet à trajectoire linéaire zigzague (le fond noir du ciel favoriserait cet effet).
On ne connaît pas bien le mécanisme de cette perception altérée mais elle a pu être expérimentée avec des cobayes dans des planétariums. N'importe qui peut vérifier, il suffit de scruter le passage d'un satellite avec un ciel bien noir et vous avez des chances d'être victime de cette illusion (à mon avis, ça marche mieux debout qu'assis ou couché).

Conclusion :
Encore une méprise provoquée par le passage de l'ISS, le plus gros satellite en orbite, habité en permanence par 3 ou 6 astronautes, dont le passage est prévisible chaque nuit. Un phénomène devenu banal pour certains mais encore mal connu par la majorité. Cet objet volant bien identifié est en effet la source la plus fréquente de méprises ce mois-ci dans notre département.

Posté par blogovni66 à 14:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 juillet 2014

Quelle distance sépare ces 2 avions ? (exercice d'été)

B767-A340
Collision évitée (de justesse ?) entre 2 avions à l'aéroport de Barcelone samedi 5/07/2014

Le journal Le Monde diffuse une courte vidéo d'une manoeuvre d'évitement entre un Boeing 767 en phase d'atterrissage et un A340 circulant sur le tarmac. "Les images sont impressionnantes et on peut féliciter le commandant de bord russe pour son réflexe salutaire. L'accident aurait pu être effroyable mais tout est bien qui finit bien !" (c'est en gros ce que l'on peut lire dans différentes presses).
Source info et vidéo : Le Monde

Dans cette capture d'image extraite de la vidéo, le Boeing 767 remet les gaz pour refaire une approche. L'image est saisissante car l'impression de proximité est forte. Qu'en est-il exactement ? Quelle distance sépare ces deux avions ?

A vos commentaires argumentés !

07/07/2014 de LDV :
"Bonjour, en tant que commandant de bord sur B777 et connaissant bien l'aéroport de Barcelone, je peux vous assurer que les avions sont restés distants de près de 2000 mètres. Il faut bien se méfier des images prises par les caméras et les appareils photo (le créateur de ce site le sait si bien !), car les lois de l'optique sont parfois trompeuses pour nos yeux et notre perception des distances est très aléatoire. La collision était très peu probable, n'en déplaise aux journalistes en quête de sensationnel, grâce à la parfaite décision du pilote du B767 de faire une remise de gaz (une RDG ou go-around, dans notre jargon). Il est clair qu'une erreur humaine est ici flagrante. L'enquête le dira, puisque tout est enregistré sur les bandes son des appareils et sur les enregistrements du Air Traffic Control (ATC). Cordialement."

A suivre...

Posté par blogovni66 à 14:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 juin 2014

17/06/2014 - Un Beluga survole Perpignan

Belluga-2014-06-17
Cet avion d'Airbus semble défier les lois de la physique et pourtant il vole !

Posté par blogovni66 à 13:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,