03 août 2016

Spectaculaires images de foudre en boule analysées par des scientifiques russes

lightball-2
3 témoins indépendants filment une boule lumineuse qui défie la force du vent.

Le Laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) vient de publier un document externe concernant l'observation d'une boule lumineuse, en plein jour, après un orage, dans le quartier Mitino situé au nord-ouest de Moscou par 3 témoins indépendants qui ont chacun filmé le phénomène le 27 juillet 2015. Le cas est rare et bien documenté. L'analyse des 3 vidéos avec des témoins répartis sur trois positions différentes a permis de déterminer les distances qui séparent le phénomène des témoins, sa hauteur, son parcours exact, sa vitesse ainsi que la taille réelle de cette sphère qui virevolte de manière erratique alors qu'un vent fort souffle pendant toute la durée de l'observation (5 minutes). Au début les témoins ont pensé à un ballon mais quand celui-ci s'est mis à voler face au vent, ils ont compris qu'ils assistaient quelque chose de vraiment insolite.


Témoin 1 : foudre en boule filmée par Egor Chichin à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 2 : foudre en boule filmée par Vladimir Sokolov à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 3 : foudre en boule filmée par Dimitry Novosyolov à Mitino (quartier NO de Moscou)

La foudre en boule est un phénomène naturel mal connu

"La foudre en boule est un terme populaire qui regroupe en réalité un phénomène vaste et méconnu, aux aspects très variés et non reproductible en laboratoire avec les mêmes forces en jeu que dans la nature".

Le Laboratoire de recherche sur la Foudre les classe en 3 catégories :
A - la foudre en boule
B - la foudre globulaire
C - le phénomène lumineux orageux transitoire (PLOT)

Il pourrait expliquer de nombreux témoignages OVNI du passé et contemporains, tels que les foo-fighters, les boules lumineuses nocturnes et diurnes dans un contexte orageux, les sphères multiples, les "orbs" et autres manifestations insolites de type globulaire au sol, en l'air et près des avions en altitude. Certains chercheurs soupçonnent même ce type de phénomène d'être à l'origine des manifestations enregistrées dans la vallée d'Hessdalen en Norvège. A ne pas confondre avec les lanternes thaïlandaises et les ballons à leds qui inondent le ciel de France avec plus de 400 000 unités vendues chaque année dans l'hexagone !



[avancer à 4:35] Un autre exemple de foudre en boule orange à Dolgoprudny (au nord de Moscou)

Lien vers le rapport complet avec toutes les mesures :
http://bit.ly/2aNhRYH

Lien vers le laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) :
http://www.labofoudre.com/


06 juillet 2016

03/07/2016 - Rivesaltes : une ombre insolite dans le ciel (photos)

2016-07-03-Rivesaltes-1230-1
Dimanche 3 juillet 2016 vers midi trente, un témoin qui roule sur la route du Barcarès remarque dans le ciel ces fameuses traînées blanches laissées par les avions. Intrigué par ce "tube sombre" qui semble plonger vers le sol, il s'arrête pour prendre quelques photos. Mais qu'est-ce donc ?

2016-07-03-Rivesaltes-1230-0
Le phénomène de contrail est classique mais la zone sombre rend la scène insolite

Explication : une ombre volumétrique

En fonction des conditions atmosphériques, les avions sont suivis par une traînée de condensation blanche plus ou moins visible. On appelle ça des contrails.
Quand un contrail est aligné avec le soleil, cela produit une subtile zone d'ombre à travers l'atmosphère. Cette zone vue par la tranche, paraît plus sombre, "comme un rayon noir". Nous sommes habitués à imaginer les ombres comme étant plates car elles sont généralement visibles sur des surfaces. Pour interpréter cette photo, il faut penser en 3D. L'ombre du contrail représente une large surface rectangulaire presque invisible dans le ciel mais ici, le témoin la voit de côté, ce qui la rend plus sombre. Un peu comme quand on regarde une vitre de face, elle est transparente mais sur la tranche, elle est grisée.

2016-07-03-Rivesaltes-1230-2
OVNI66 remercie le témoin pour le partage des photos


Origine des traînées blanches

Le service Flighradar24 permet de visualiser le ciel tel qu'il était, ce dimanche 3 juillet 2016. Les 3 contrails photographiés sont la conséquence du passage de 3 avions commerciaux dont la provenance et la destination sont vérifiables.

2016-07-03-Rivesaltes-1230-FR24
FlighRadar24 révèle un ciel particulièrement chargé autour de 12h30 !


Il existe d'autres types de phénomènes d'ombres volumétriques



Le phénomène est connu, répertorié, photographié et expliqué :

http://contrailscience.com/contrails-dark-lines-chemtrails/

http://www.atoptics.co.uk/atoptics/contr1.htm

http://apod.nasa.gov/apod/ap111127.html.


17 février 2016

17/02/2016 - Météore, bolide, lumière verte dans le ciel de Perpignan, Toulouges et Thuir

meteoroideMercredi 17 février 2016 à 18h19 plusieurs témoins rapportent avoir observé une lumière verte fortement lumineuse tombant du ciel. Le météore est signalé par des témoins qui se trouvaient en ville à Perpignan, Thuir et Toulouges en direction de l'Est, avec une impression de chute verticale.

Ce phénomène astronomique est la conséquence d'une rentrée atmosphérique probablement d'origine météoroïde. La couleur verte est l'indication d'une ionisation de l'air au passage du météore. Avec un peu de chance, l'une des caméras du réseau Fripon aura enregistré son passage.

(photo illustration de Howard Edin, proche de la description)


Si vous avez observé le phénomène, laissez un message en commentaires et n'oubliez pas de préciser votre commune, votre département et la direction cardinale de l'observation.


Ce phénomène est fréquent : vérifiez si une observation plus récente est signalée

Posté par blogovni66 à 21:33 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

31 décembre 2015

31/12/2015 - Un bolide traverse le ciel de la Catalogne en plein jour

2015-12-31-BOLIDE-CATALOGNE
Le bolide photographié depuis Teià (Espagne) par © Pedra Ennuvolat - Albert Vàzquez

Ce matin jeudi 31 décembre 2015 aux alentours de 8h30 une cinquantaine de témoins a observé le passage d'un bolide dans le ciel Catalan. Les témoignages font état d'une boule lumineuse verte avec une courte traînée visible pendant plusieurs secondes. Selon la perception de chacun, les couleurs variaient du bleu au vert. Cette couleur caractéristique des rentrées atmosphériques est due à l'ionisation de l'air au passage du météore.

Météorite ou météore ?

Le terme météorite est souvent galvaudé comme on peut le constater sur le titre du journal l'Indépendant. Les météorites ne traversent pas le ciel. On parle de "météorite" quand on veut désigner les fragments tombés au sol. Si le phénomène est encore dans le ciel, il s'agit d'un météore ou d'un bolide quand sa luminosité dépasse celle de la planète Vénus. Dans le cas de ce matin, la NASA n'indiquait aucune rentrée atmosphérique de débris spatiaux (en général on est averti à l'avance quand un morceau de fusée ou un débris de satellite entre dans l'atmosphère). L'hypothèse du morceau de roche de type météoroïde est donc la plus probable.

Un phénomène courant

Au fil des saisons, notre planète traverse des essaims de roches issues de comètes et certaines d'entre elles traversent notre atmosphère. On parle dans ce cas d'une rentrée atmosphérique. Le phénomène est courant puisqu'on peut observer toutes les nuits des étoiles filantes (qui sont des poussières de roches qui se désagrègent dans la haute atmosphère). Certaines d'entre elles peuvent atteindre des dimensions respectables et le météore qui a traversé le ciel Catalan ce matin semble important en terme de masse, de l'ordre de plusieurs kilogrammes. Il n'est pas impossible que des fragments atteignent le sol et qu'avec un peu de chance des météorites soient découvertes dans les prochaines semaines. Toutefois la perception de ce type de phénomène est souvent faussée par une impression de proximité alors que ce fragment cométaire était probablement à plusieurs centaines de kilomètres d'altitude.

La difficulté de retrouver les fragments au sol

Quand le morceau de roche se désagrège, sa vélocité est très grande et il est remarquable par sa luminosité mais en fin de course, les fragments qui atteignent le sol ne sont que très rarement visibles sauf si la combustion génère une traînée de fumée qui pourrait être remarquée par des témoins. Les météores peuvent aussi être audibles, créant des bangs sonores ou des sifflements perceptibles.

Que faire en cas d'observation ?

Le plus important pour les scientifiques est de pouvoir reconstituer la trajectoire et de calculer la chute possible de fragments (météorites). Pour cela le témoin doit indiquer précisément l'heure, le lieu où il se trouve, la direction du début de l'observation, la durée et la direction de la fin de l'observation. Avec ces éléments il sera possible de calculer la trajectoire surtout si les témoignages sont multiples.

19 septembre 2015

19/09/2015 - 17h15 : un phénomène étrange observé depuis l'aéroport de Perpignan

PGF
Photo envoyée par le témoin principal. Axe de l'observation depuis l'aéroport.

Il était 17h15 ce samedi 19 septembre 2015 quand Gérald, pompier à l'aéroport de Perpignan observe en direction du Sud-Est une lumière blanche suivie d'une traînée grisâtre apparaître sous un nuage. Sur le moment il pense à un avion en difficulté en approche et alerte immédiatement la tour de contrôle qui confirme le visuel. La première lumière disparaît (ou s'éteint) puis elle est suivie d'une seconde puis d'une troisième lumière. Les 3 points lumineux comme des phares d'avion avaient la même trajectoire descendante suivie d'une fumée (à la manière d'une fusée éclairante ou d'un leurre). L'observation a duré environ 20 secondes. Les 3 phénomènes semblaient sortir d'un nuage qui surplombait Perpignan à ce moment à 35° de hauteur. La première lumière a disparu avant la seconde et la troisième.

tour_de_controle_3

Le pompier a pris le temps de montrer le phénomène à un second témoin et d'avertir un contrôleur aérien qui confirme le visuel. Un bagagiste et un gendarme de la BGTA ont vu la même chose. Aucune explication de type aéronautique n'a été avancée pour le moment.

Météo à 17h : vent de Nord-Ouest (35 km/h avec rafales à 50 km/h) ; 23°C ; hum. 42% ; 1021,9 hPa
Ensoleillé avec nuages clairsemés - Aucune précipitation.

Appel à témoin :
si vous avez des infos sur cette observation, n'hésitez pas à nous écrire ou laisser un commentaire.

Posté par blogovni66 à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


17 avril 2014

16/04/2014 - St-Estève : une alerte en temps réel mobilise le réseau OVNI66

Mercredi 16 avril 2014 en début d'après-midi, un membre OVNI66 nous signale une observation insolite en cours, entre St-Estève et Baixas. Jacques connaît très bien l'aéronautique et la météorologie. La fiabilité du témoin imposait une alerte immédiate au sein du réseau OVNI66 qui compte 48 observateurs/trices prêts à réagir pour établir un rapport en cas de confirmation du visuel. Malgré tous nos efforts, l'Objet Volant Non Identifié n'a pu être repéré.

Témoignage :

Il est 14h09, depuis ma voiture en venant de Pézilla au niveau de l'entrée de St-Estève, j'aperçois un point lumineux de grosse importance, très très brillant, tel un éclat de soleil qui perdure tout en diminuant à chaque rotation de l'objet. Sa taille apparente (bras tendu) : plus gros que Vénus, disons le quart de la Lune. Voyant que le phénomène persistait depuis déjà 10 à 15 secondes, je me suis garé sur le bas-côté, ce qui m'a permis de mieux voir dans quel sens se déplaçait la lumière. L'objet évoluait sur une trajectoire quasiment rectiligne venant du Sud-Est de St Estève et se déplaçant vers le Nord-Ouest, Baixas, Pézilla. Ce qui correspond au sens du vent (120° vers 300°). Il volait d'ailleurs à la même vitesse que le vent (18km/h). Au début de l'observation, l'objet évoluait à une hauteur d'angle d'environ 45° puis est passé à ma verticale (90°) pour disparaître à 45° (par rapport à l'horizon des yeux) en 3 ou 4 minutes. L'objet a disparu en s'éloignant. Il était en perpétuelle rotation sur lui-même, le soleil se reflétait par intermittences, provoquant des éclats intenses.

Hypothèse :

Le témoin pense qu'il s'agit d'un ballon ou d'un objet gonflé lâché (volontairement ou pas) depuis le Nord de Perpignan. La trajectoire paraît cohérente. Un ballon festif a pu échapper à l'attention d'un client d'un magasin du Polygone Nord (si c'est votre cas, n'hésitez pas à nous contacter). Il aura suivi le courant du vent. Sa rotation s'expliquerait par une partie dégonflée de l'objet. En 2013, nous avions étudié un cas similaire, formellement identifié (filmé par un des témoins).

Cette observation ne présentait pas une grande étrangeté mais elle aura permis d'effectuer un très bon exercice en temps réel avec la participation d'une vingtaine de membres du réseau OVNI66 (que je remercie au passage).

Posté par blogovni66 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 août 2013

20/08/2013 - Perpignan : l'OVNI filmé le 17 août était une Girafe bleue !

17-08-2013-T1-T2

Suite à l'appel à témoin concernant l'observation d'un objet bizarre filmé par Pierrick situé à Perpignan Nord, une personne s'est manifestée pour nous faire part de son témoignage. Samedi 17 août 2013 entre 12h15 et 12h30, alors qu'il sortait de l'établissement VillaVerde (au niveau du radar de la voie rapide près de Rivesaltes) Alexis aperçoit un ballon s'élever dans les airs, en forme de girafe bleue, sans ficelle apparente. Il le suit des yeux alors qu'il s'éloigne progressivement vers le Polygone Nord.

Le second témoin qui a filmé le passage d'un objet bizarre non identifié, avec sa forme étrange, se trouvait lui à 5 km de là. L'objet volant a suivi le courant du vent NNE à environ 15 km/h, pour passer à 12h45 au-dessus de chez lui, près du Lycée Saint-Louis de Gonzague au Nord de Perpignan. Ces deux témoignages concordent parfaitement avec la force du vent relevée ce jour-là. L'affaire est résolue.

Ce cas très intéressant nous apprend que la vitesse d'un objet dont on ne connait ni la taille ni l'altitude est difficile, voire impossible à évaluer. La vidéo présente un objet tournoyant, volant au gré du vent mais sa vitesse apparente était en effet largement surévaluée.

Ceci est un complément de l'article :
17/08/2013 - Perpignan : 4 témoins observent un objet bizarre en plein jour (+ film)

Posté par blogovni66 à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 août 2013

17/08/2013 - Perpignan : 4 témoins observent un objet bizarre en plein jour (+ film)

Samedi 17 août 2013 à 12h45, 4 témoins (30 à 50 ans, artisans, ambulancier et infirmières) situés "Moyen Vernet" à Perpignan observent un objet noir traverser le ciel du Nord au Sud en dessous de la couche nuageuse. L'objet semblait tournoyer sur lui-même tout en filant droit, à vitesse régulière. "Il se déplaçait comme un aéronef à 200 m d'alt. environ, sans bruit". Pierrick filme immédiatement l'ovni avec son appareil photo.



dessin-17-08-2013

Que peut-on en tirer ?
Les deux séquences qui durent 50 et 35 secondes (1 mn 25 s en tout) ne permettent pas d'identifier formellement la nature de l'objet mais cela ressemble beaucoup à un ballon gonflé à l'hélium (légèrement déformé) qui suit le courant du vent en tournoyant. C'est l'hypothèse la plus vraisemblable.

Cet article a reçu un complément d'information :
20/08/2013 - Perpignan : l'OVNI filmé le 17 août était une Girafe bleue !

Posté par blogovni66 à 22:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 août 2013

10/08/2013 - OVNI au-dessus de l'incendie de Saint-Nazaire (photos)

Samedi 10 août 2013, à 14h50, un témoin qui roulait entre Saint-Cyprien et Alenya a observé une sphère blanche très haut dans le ciel. Cet "objet" rond et lumineux se dirigeait vers l'incendie que les pompiers s'efforçaient d'éteindre à Saint-Nazaire (vol rectiligne horizontal). Le temps de s'arrêter pour prendre une photo, l'objet n'était plus visible à l'oeil nu mais apparaît sur le cliché. On distingue l'avion qui vient de larguer le retardant. Le témoin confirme la présence d'un hélicoptère à basse altitude, bien identifiable. L'OVNI est situé au milieu de la photo tout en haut. On peut cliquer sur les images pour les agrandir.

10aout13-14h51-rte-stcyp-al
l'OVNI au-dessus de l'incendie de Saint-Nazaire - cliquez sur la photo pour l'agrandir © Thierry

14h51 (le témoin) :
" je roulais de St Cyp à Alénia, je regardais les
fumées du feu de Saint-Nazaire et j'ai vu une petite boule blanche qui survolait l'incendie,
le temps de m'arrêter pour faire la photo, elle n'était plus visible à l'oeil nu,
j'ai quand même pris cette photo sur laquelle on la distingue."

On sait que pendant les feux de broussailles ou de forêt, certains objets comme des sacs en plastique emprisonnés dans les arbres ou les arbustes peuvent se gonfler d'air chaud qui les font décoller et s'envoler au-dessus des incendies. Tels une montgolfière, ils virevoltent au gré des courants et peuvent monter à moyenne altitude. Dans le cas qui nous préoccupe, cette explication n'est pas satisfaisante car le témoin a observé la sphère bien avant son arrivée au-dessus de l'incendie.

27-100813-15h29web
40 minutes plus tard à Saint-Cyprien - cliquez pour agrandir © Thierry

Quarante minutes plus tard, Thierry prend des photos d'un avion commercial qui survolait Saint-Cyprien pour se mettre dans l'axe de l'aéroport de Perpignan. Il s'aperçoit qu'une sphère blanche apparaît encore sur 3 de ses clichés.

15h29 (le témoin) :
"Ensuite 3 photos d'un avion au-dessus de St Cyp plage où l'on voit encore une boule blanche
croiser l'avion. Peut-être la même que sur la photo du feu ?!"

28-web
Saint-Cyprien - cliquez pour agrandir © Thierry

29-web
Saint-Cyprien - cliquez pour agrandir © Thierry

En l'absence d'élément complémentaire, l'observation à l'oeil nu confirmée par la photo au-dessus de l'incendie reste une énigme. Thierry collectionne des centaines de photos dans lesquelles apparaissent des intrus sans témoin oculaire. Son site internet : corse-ovni.com -   les Pyrénées-Orientales sont classées dans la rubrique "ovnis sur le 66".

Posté par blogovni66 à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

19 février 2013

L'OVNI du 16 février 2013 à Perpignan pourrait être une méprise

Rapport d'enquête suite au témoignage de Patrick qui déclarait avoir observé samedi 16 février 2013 le passage d'un OVNI de forme ovale, couleur aluminium brillant, à 15h45 à proximité de l'aéroport de Perpignan.

L'hypothèse ballon :
Le soleil se trouvait au Sud-Ouest, à environ 23° de hauteur à 15h45. Le vent soufflait dans le sens opposé à la trajectoire de l'OVNI. Le ciel était bleu sans nuage avec un léger vent d'Est (Marin) qui obligeait les avions à décoller vers Perpignan (Nord-Ouest vers Sud-Est). Ceci exclut l'hypothèse "ballon" gonflé à l'hélium ou de type festif (air chaud) qui aurait suivi la direction contraire*.

*20/02/2013 : un pilote nous fait remarquer que deux couches d'airs superposées peuvent très bien avoir une direction opposée selon l'altitude et que l'hypothèse ballon ne peut être totalement écartée. Il n'est pas si rare de voir des nuages se déplacer en sens contraire selon la couche qu'ils occupent. Remarque approuvée.

L'hypothèse drone :
Il est envisageable qu'un drone soit passé à la verticale de Patrick à une altitude basse. Sans repère, il est impossible d'estimer la taille d'un objet inconnu si on ne connaît pas au moins son altitude ou son éloignement. Les drones sont encore rares mais il en existe de multiples formes. Ils servent aux architectes, pompiers, police, armée, géomètres, etc. Ils sont de plus en plus utilisés par les professionnels et même des particuliers. La proximité de l'aéroport (1500 m) rend l'hypothèse peu crédible mais pas impossible.

Piper-PA-28-151
Le Piper PA-28-151 Cherokee Warrior entendu par le témoin

Les contrôleurs aériens et le pilote du Piper n'ont rien vu :
Le seul aéronef identifié qui a parcouru cet axe à cette heure-là est un "Piper PA-28-151 Cherokee Warrior" reconnaissable à ses couleurs. Il partait de l'aéroport en direction de la côte Sud-Est. Sa direction au moment du passage au-dessus du quartier de Patrick était du NO vers SE comme l'OVNI. C'est probablement le bruit de cet avion qu'a entendu le témoin. A noter que Patrick dit ne pas avoir vu le Piper. Il a juste entendu le son qui s'éloignait en s'estompant. L'OVNI serait resté visible pendant 10 secondes sans bruit perceptible.

Le pilote n'a rien remarqué. Les contrôleurs aériens n'ont rien enregistré d'anormal (le radar de l'aéroport ne signale que les aéronefs identifiés par leur transpondeur). Personne n'est venu confirmer le témoignage de Patrick malgré l'appel à témoins du site de l'Indépendant (16/02) et celui du journal le lendemain.

Hypothèse du Piper :
Patrick habite le Haut-Vernet, il est familier des appareils en approche de l'aéroport, le plus souvent dans l'autre sens que celui du 16 février (à cause du vent marin ce jour-là). Le soleil au Sud-Ouest devait très fortement éclairer les avions en phase de décollage au point de les rendre fortement lumineux. Il est possible que dans cet angle précis, le Piper ait pris l'apparence d'une "forme lumineuse ovoïde brillante comme de l'alu", au point que l'on ne puisse plus distinguer les ailes. Le témoin estime la vitesse entre 600 et 700 km/h. Cette évaluation paraît largement surestimée car son champ de vision ne permet pas que l'on puisse observer pendant 15 à 20 secondes un objet si rapide (à cette vitesse, l'objet aurait disparu en quelques secondes). Patrick nous a confié qu'il avait remarqué des sortes de tuyères ou tuyaux, sous l'OVNI. Or quand on regarde la photo du Piper, on se rend compte que des protubérances longues sont visibles sous la carlingue. Patrick a-t-il en toute bonne foi observé le passage de cet avion avec une forte réflexion du soleil sur l'appareil ? A noter que la couleur "gris alu brillant" semble contradictoire mais les reflets du soleil et le jeu d'ombres et lumières expliquent cet aspect à la fois brillant et gris alu par endroits.


Exemple de méprise avec le même type d'avion éclairé par le soleil

Autres témoignages du 16/02/2013 :
Une maman nous a rapporté que son jeune fils a vu le même jour à 17h25 ce qui semble être une rentrée atmosphérique de type bolide. Aucun lien n'a pu être établi entre les deux évènements.

Un autre témoin, Xavier, nous signale qu'il a observé depuis Narbonne, en direction de l'Ouest, une lumière de forme ovoïde, de la grosseur de la Lune, statique, pendant 15 secondes, le même jour et la même heure que Patrick. Le phénomène lumineux n'a pas bougé pendant 15 secondes dans le ciel, puis a disparu (ou s'est éteint). Ce dernier témoignage ne fera pas l'objet d'une enquête par OVNI66 car il est situé dans l'Aude et rien ne permet d'envisager un lien entre les deux affaires.

Conclusion :
Le témoin unique de cette observation diurne est certainement de bonne foi mais en l'absence d'autres témoignages venant appuyer le sien, ce cas obtient un indice d'étrangeté très faible. Il y a forte présomption de méprise avec l'observation de l'avion qui passait au même moment. Ce cas est classé dans la rubrique "cas résolus / cas expliqués".

Ceci est un complément de l'article paru le 16 février 2013.

Posté par blogovni66 à 23:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,