21 octobre 2014

Existe-t-il un modèle réduit de Rafale ? Second témoin le 17 octobre.

L'hypothèse du Rafale grandeur nature est exclue pour le témoignage de Perpignan. Après vérification auprès des services compétents, on sait maintenant qu'aucun passage d'avion à réaction n'était signalé ce jour là, à cet endroit.

rafale2
Ceci est un Rafale, un vrai.

Un second témoin, à Calais cette fois-ci :

Vendredi 17 octobre à 8h39 un témoin observe près du centre pénitentiaire de Perpignan le passage d'un OVNI qui ressemble à un Rafale modèle réduit. Près de Calais, le même jour entre 10h et 11h, un témoin qui nettoyait son parking entend le bruit caractéristique d'un avion de tourisme. Il lève alors la tête et assiste à une scène surréaliste : l'avion de style Cessna était bien là mais il suivait un avion noir de type Rafale complètement silencieux. Les deux aéronefs volaient à la même altitude et à la même vitesse. Habitué des meetings d'aéromodélisme, il maintient fermement que l'avion de chasse noir n'était pas plus gros que l'avion de tourisme et que le seul bruit perçu était celui de ce dernier. Sa première idée fut que le pilote du Cessna s'est rapproché du "petit" Rafale pour l'identifier. Malheureusement, tous deux ont disparu derrière une rangée d'arbres. Ils se dirigeaient vers l'aérodrome de Calais-Marck, d'Est en Ouest.

Un drone de l'armée ? Une version réduite du Rafale ?

On peut légitimement s'interroger sur la similarité des deux témoignages, l'un à Perpignan à 8h39, l'autre à plus de 900 km près de deux heures plus tard. Le second témoin a été alerté par un article du blog d'Olivier Careau (qui avait répondu à nos questions concernant l'hypothèse aéromodélisme). Hervé (témoin de Calais) a immédiatement reconnu à travers le croquis de Jérome (témoin de Perpignan) l'objet volant non identifié qui l'avait intrigué ce même vendredi. Il nous a contacté pour expliquer la scène à laquelle il avait assisté ; à la différence de Jérome, Hervé n'a pas remarqué de feux de signalisation ou de lumière intense jaune. Était-ce le même engin ?

Quand on sait qu'un Rafale est habituellement deux fois plus long qu'un avion de tourisme, on peut se demander pourquoi ces deux témoins on observé dans la même matinée un avion de chasse silencieux paraissant deux fois plus petit que la normale. Le premier témoin à Perpignan n'avait pas de repères pour évaluer "de manière irréfutable" la taille de l'engin noir mais le second témoin est formel, le Rafale vu à Calais était suivi par un cessna de même longueur. Il faut avouer que c'est bizarre...

Quelqu'un d'autre a-t-il remarqué le passage d'un avion de chasse noir le matin du vendredi 17 octobre 2014 entre 8h30 et 8h40 dans le ciel des Pyrénées-Orientales ou ailleurs en France dans la même matinée ? Merci de nous contacter en utilisant l'adresse info@ovni66.com

Cet article est un complément de l'Hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible.
Il a reçu un complément d'information : Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Posté par blogovni66 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


20 octobre 2014

L'hypothèse "aéromodélisme" pour l'ovni du 17/10/2014 jugée peu crédible

2014-10-17-croquis-ovni-600

L'hypothèse d'un modèle réduit d'avion de chasse en perdition avait été émise pour expliquer l'observation du vendredi 17 août 2014 près du centre pénitentiaire. Nous avons pris conseil auprès d'Olivier Careau, responsable de "l'Espace Modélisme d'Argelès-sur-Mer" en lui soumettant le témoignage reçu. Son expertise fut rapide et concise :

Quel est le rayon de contrôle moyen d'un modèle réduit ? 
Largement supérieur à la vision humaine.

Que se passe-t-il quand un pilote perd le contrôle de son modèle réduit ?
(peut-il continuer seul sa route sur plusieurs kilomètres ou tombe-t-il immédiatement ?)
C'est possible oui, rare mais si le modèle est stabilisé au moment de la perte radio, il peut voler seul un certain temps. Ca reste quand même rare, d'autant plus pour un jet qui finit rapidement au sol.

Quelqu'un de votre club cherche-t-il un avion perdu vendredi ?
Non et j'imagine mal un aéromodéliste voler en "sauvage" dans cette zone avec un jet ! Ce sont des modèles rares, compliqués à mettre en oeuvre et qui n'autorisent pas de voler en dehors d'un terrain prévu pour.

Connaissez-vous un modèle se rapprochant de celui décrit par le témoin ?
Ca peut ressembler à un jet ou un pulso réacteur mais le fait que le témoin ai vu les flammes du "réacteur" élimine la probabilité, à moins qu'il soit en feu en vol mais franchement au vue de la zone, encore une fois, j'imagine mal un aéromodéliste évoluer avec un modèle de ce genre !

Connaissez-vous un modèle réduit de forme allongée et totalement noir ?
Non, de plus la couleur totalement noir est à exclure pour un modèle radio-commandé. Difficile à voir et jamais vu sur un terrain ce genre de décoration.

Cette observation est-elle compatible avec celle d'un modèle réduit en perdition ?
Pour moi absolument pas. Le changement de couleurs, les flammes de combustion et la zone éliminent à priori cette hypothèse. A priori, on peut plutôt s'orienter vers un avion de chasse réel même si le changement de couleur parait étonnant... Un drone de l'armée ? Non plus, ils sont en général équipés pour la plupart de moteurs classiques.

SALON2014_banniere_web

Le site internet de l'Espace Modélisme d'Argelès-sur-Mer :
www.espacemodelismeargeles.com

L'hypothèse d'un avion radio-commandé semble donc difficile à défendre dans cette affaire... à suivre !
Nous remercions particulièrement Olivier Careau pour sa réactivité et sa coopération.

Cet article a reçu un complément d'information :
Existe-t-il une version réduite du Rafale ? Second témoin du 17 octobre

Posté par blogovni66 à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 octobre 2014

17/10/2014 - Perpignan : un témoin observe un ovni près du centre pénitentiaire

Témoignage :
"Je me rendais au travail, mon trajet allait de Saleilles au Soler. Arrivé au niveau du Megacastillet,  je regardais le Canigou lorsque j'ai aperçu à 8h31, une lumière jaune très intense se déplaçant à coté d'un petit nuage situé entre la base et le sommet du pic (en direction du Canigou vu depuis le sud de Perpignan, sans pouvoir préciser la distance). Son comportement m'a intrigué car ce point lumineux volait de manière aléatoire, tantôt vers la gauche puis vers la droite, en haut, en bas, un peu comme une fusée ou un missile en perdition. Le Canigou était en arrière plan, c'était assez bas, je regardais le phénomène par intermittence à cause de la circulation et du relief qui me gênaient."

2014-10-17-ovni-lieu2
Axe du passage de l'ovni à 8h39 le 17/10/2014 - du SSE vers le NNO

"Arrivé au rond-point de Mailloles en direction du Soler, tout en scrutant le ciel, j'aperçois à 8h39 un objet noir fin, allongé, finissant en pointe, passer du sud vers le nord à quelques centaines de mètres au-delà du centre pénitentiaire de Perpignan. L'objet était rapide, noir au début ; une combustion (flamme) s'est produite derrière, comme pourrait le faire un avion de chasse et l'objet s'est illuminé entièrement en jaune. Cela s'est reproduit à 2 reprises en 2 secondes (l'objet semblait accélérer en même temps). Les grands murs de la prison ne m'ont pas laissé voir la suite. Je n'ai entendu aucun bruit, j'étais dans mon fourgon pendant toute la durée de l'observation qui n'a pas duré plus de 4 secondes, la fenêtre conducteur ouverte, l'objet est passé perpendiculairement à la route, de gauche à droite."


Croquis du témoin. L'objet était noir est très allongé mais trop rapide pour l'identifier

En résumé :
"Au départ à 8h31, je remarque une lumière intense jaune mais très éloignée puis arrivé au niveau de la prison à 8h39, un objet NOIR relativement proche (j'évalue à moins d'un kilomètre), de la taille d'un drone. Il est apparu derrière la lignée d'arbres qui se trouvent à 700 m de là. Il a disparu de ma vue à cause du mur de la prison, en direction du nord. Il est passé tellement vite que je n'ai pu identifier la forme précisément. Il était très allongé et finissait en pointe". La séquence s'est déroulée ainsi : l'objet à traversé la route en 1 seconde, puis s'est illuminé de jaune, puis il est passé au-dessus de l'angle de la prison (voir photo), à la 3e seconde il devenu noir puis s'est illuminé à nouveau avant de disparaître de ma vue à cause du mur.

Hypothèses :
La perte de contrôle d'un engin radio-commandé de type avion de chasse d'aéromodélisme pourrait expliquer cette observation en 2 étapes (si elles sont liées). On peut imaginer que pendant la première observation le pilote de l'engin radio-commandé avait perdu le contrôle de son modèle réduit qui volait de manière erratique, puis l'engin a continué sa course seul, traversant la route avant (peut-être) de s'écraser au nord-ouest du centre pénitentiaire. Ceci n'est qu'une hypothèse qui demande à être vérifiée bien sûr. Pour le moment, l'ovni reste un objet volant non identifié.

Un vrai avion de chasse illuminé par le soleil ? Le témoin réfute cette dernière hypothèse à cause de la taille de l'engin qui lui a paru petit et proche. Les 2 illuminations ne ressemblaient pas du tout à des réflexions du soleil mais plutôt à des remises de gaz de réacteurs à l'arrière (mais l'objet s'est entièrement illuminé). Absence totale de bruit.

Il est possible que d'autres personnes aient remarqué quelque chose ce vendredi 17 octobre entre 8h31 et 8h39. Tout commentaire constructif est bienvenu. Si vous avez des informations à nous faire parvenir, n'hésitez pas à nous écrire à info@ovni66.com.

Cet article a reçu un complément d'information :
L'hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible

Posté par blogovni66 à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

08 juin 2014

Les drones, ces jouets soumis aux règles aéronautiques...

drones-BCN-1
le 25 mai 2014 près du "parc de la ciutadella" à Barcelone

drones-BCN-2
Le drone survolait l'Arc de Triomphe de Barcelone en filmant les passants

drones-BCN-3
Il s'agissait d'un drone DJI Phantom équipé d'une caméra GoPro

drones-BCN-4
Une scène qui serait probablement "hors la loi" en France (cliquez sur l'image pour agrandir)

Attention, la législation concernant l'utilisation des aéromodèles est très complexe en France. Avant de faire voler son propre drone, il y a de nombreuses règles à connaître (c'est le plus dur) et il vaut mieux les respecter sous peine d'une amende de 75 000 euros  ! Croyez-le ou pas, il est même conseillé de passer son diplôme ULM avant de s'y mettre ! HELICO-MICRO a publié 3 excellents articles sur le sujet avec de nombreuses informations concernant la législation et les drones en général. Accrochez-vous, c'est du lourd.

espace-aerien-drones-66
En rouge foncé, les survols interdits aux drones dans le 66 - © carte du 8/06/2014

Pour se conformer aux règles de l’air et aux dispositions de l’Arrêté du 11 avril 2012 qui fixent les conditions d’insertion dans l’espace aérien, AIP-Drones propose un WebService cartographique de l’espace aérien pour le vol de drone ou d’aéromodèle. Incluant la visualisation des annexes I et II de l’Arrêté du 11/04/2012 NOR DEVA1207595A et l’ensemble des zones aéronautiques en vigueur. Accessible à partir d’un navigateur de bureau connecté, ce WebService fournit de nombreuses fonctionnalités adaptées (source © AIP DRONES).

Lien vers les cartes :  https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/restrictions-pour-drones-de-loisir
Lien vers HELICO-MICRO (articles : "L'espace aérien, on partage ?")
Légifrance : Arrêté du 11 avril 2012

Posté par blogovni66 à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2013

L'OVNI du 16 février 2013 à Perpignan pourrait être une méprise

Rapport d'enquête suite au témoignage de Patrick qui déclarait avoir observé samedi 16 février 2013 le passage d'un OVNI de forme ovale, couleur aluminium brillant, à 15h45 à proximité de l'aéroport de Perpignan.

L'hypothèse ballon :
Le soleil se trouvait au Sud-Ouest, à environ 23° de hauteur à 15h45. Le vent soufflait dans le sens opposé à la trajectoire de l'OVNI. Le ciel était bleu sans nuage avec un léger vent d'Est (Marin) qui obligeait les avions à décoller vers Perpignan (Nord-Ouest vers Sud-Est). Ceci exclut l'hypothèse "ballon" gonflé à l'hélium ou de type festif (air chaud) qui aurait suivi la direction contraire*.

*20/02/2013 : un pilote nous fait remarquer que deux couches d'airs superposées peuvent très bien avoir une direction opposée selon l'altitude et que l'hypothèse ballon ne peut être totalement écartée. Il n'est pas si rare de voir des nuages se déplacer en sens contraire selon la couche qu'ils occupent. Remarque approuvée.

L'hypothèse drone :
Il est envisageable qu'un drone soit passé à la verticale de Patrick à une altitude basse. Sans repère, il est impossible d'estimer la taille d'un objet inconnu si on ne connaît pas au moins son altitude ou son éloignement. Les drones sont encore rares mais il en existe de multiples formes. Ils servent aux architectes, pompiers, police, armée, géomètres, etc. Ils sont de plus en plus utilisés par les professionnels et même des particuliers. La proximité de l'aéroport (1500 m) rend l'hypothèse peu crédible mais pas impossible.

Piper-PA-28-151
Le Piper PA-28-151 Cherokee Warrior entendu par le témoin

Les contrôleurs aériens et le pilote du Piper n'ont rien vu :
Le seul aéronef identifié qui a parcouru cet axe à cette heure-là est un "Piper PA-28-151 Cherokee Warrior" reconnaissable à ses couleurs. Il partait de l'aéroport en direction de la côte Sud-Est. Sa direction au moment du passage au-dessus du quartier de Patrick était du NO vers SE comme l'OVNI. C'est probablement le bruit de cet avion qu'a entendu le témoin. A noter que Patrick dit ne pas avoir vu le Piper. Il a juste entendu le son qui s'éloignait en s'estompant. L'OVNI serait resté visible pendant 10 secondes sans bruit perceptible.

Le pilote n'a rien remarqué. Les contrôleurs aériens n'ont rien enregistré d'anormal (le radar de l'aéroport ne signale que les aéronefs identifiés par leur transpondeur). Personne n'est venu confirmer le témoignage de Patrick malgré l'appel à témoins du site de l'Indépendant (16/02) et celui du journal le lendemain.

Hypothèse du Piper :
Patrick habite le Haut-Vernet, il est familier des appareils en approche de l'aéroport, le plus souvent dans l'autre sens que celui du 16 février (à cause du vent marin ce jour-là). Le soleil au Sud-Ouest devait très fortement éclairer les avions en phase de décollage au point de les rendre fortement lumineux. Il est possible que dans cet angle précis, le Piper ait pris l'apparence d'une "forme lumineuse ovoïde brillante comme de l'alu", au point que l'on ne puisse plus distinguer les ailes. Le témoin estime la vitesse entre 600 et 700 km/h. Cette évaluation paraît largement surestimée car son champ de vision ne permet pas que l'on puisse observer pendant 15 à 20 secondes un objet si rapide (à cette vitesse, l'objet aurait disparu en quelques secondes). Patrick nous a confié qu'il avait remarqué des sortes de tuyères ou tuyaux, sous l'OVNI. Or quand on regarde la photo du Piper, on se rend compte que des protubérances longues sont visibles sous la carlingue. Patrick a-t-il en toute bonne foi observé le passage de cet avion avec une forte réflexion du soleil sur l'appareil ? A noter que la couleur "gris alu brillant" semble contradictoire mais les reflets du soleil et le jeu d'ombres et lumières expliquent cet aspect à la fois brillant et gris alu par endroits.


Exemple de méprise avec le même type d'avion éclairé par le soleil

Autres témoignages du 16/02/2013 :
Une maman nous a rapporté que son jeune fils a vu le même jour à 17h25 ce qui semble être une rentrée atmosphérique de type bolide. Aucun lien n'a pu être établi entre les deux évènements.

Un autre témoin, Xavier, nous signale qu'il a observé depuis Narbonne, en direction de l'Ouest, une lumière de forme ovoïde, de la grosseur de la Lune, statique, pendant 15 secondes, le même jour et la même heure que Patrick. Le phénomène lumineux n'a pas bougé pendant 15 secondes dans le ciel, puis a disparu (ou s'est éteint). Ce dernier témoignage ne fera pas l'objet d'une enquête par OVNI66 car il est situé dans l'Aude et rien ne permet d'envisager un lien entre les deux affaires.

Conclusion :
Le témoin unique de cette observation diurne est certainement de bonne foi mais en l'absence d'autres témoignages venant appuyer le sien, ce cas obtient un indice d'étrangeté très faible. Il y a forte présomption de méprise avec l'observation de l'avion qui passait au même moment. Ce cas est classé dans la rubrique "cas résolus / cas expliqués".

Ceci est un complément de l'article paru le 16 février 2013.

Posté par blogovni66 à 23:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

17 juillet 2012

Des drones au service des pompiers des Landes

© Le Monde - Une boule orange de plus dans le ciel !

Posté par blogovni66 à 17:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

19 novembre 2011

19/11/2011 - PIA : perte d'un drone professionnel

Un drone de 1 mètre de diamètre a été perdu par son propriétaire dans la commune de Pia hier vers 18h. Grâce à l'appel à témoins lancé par France Bleu, celui-ci a été retrouvé ce jour.

Posté par blogovni66 à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mai 2011

Attention aux drones...





On n'en verra pas beaucoup par ici, avec la tramontane !

Posté par blogovni66 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,