Photos liées au tag 'lumineux'

Voir toutes les photos
02 décembre 2018

03/12/2018 - l'ISS accueille 3 nouveaux astronautes : passages visibles dans le 66

exp58

3 astronautes vont rejoindre l'équipage de l'ISS lundi soir pour une mission qui durera plus de 6 mois. Ils seront 6 à bord et nous aurons des occasions multiples de saluer leurs passages dans le #cieldu66.

Pour observer la Station Spatiale Internationale dans le ciel des Pyrénées-Orientales, il suffit d'être à l'heure, regarder dans la bonne direction et espérer que le ciel soit clair. L'ISS se présente comme une grosse étoile blanche avec une luminosité constante sans traînée. Elle passe d'un horizon à l'autre en 6 minutes environ (vitesse apparente d'un avion en moyenne altitude). C'est un merveilleux spectacle qui étonnera vos enfants, votre famille et vos amis.

2018-11-25-1918av90020" capturées dimanche dernier à Perpignan (ISS le 25/11 à 19h16). Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

DATE
HEURE
DEPART
m*
d. 02/12
17h59
horizon O
-1.5/-2.1
l. 03/12
18h44
horizon NO
-1,2/-1.8
m. 04/12
17h52
horizon NO
-1.2/-1.8
m. 05/12
18h37
horizon NO
-1.5/-2.0
j. 06/12
17h44
horizon NO
-1,8
v. 07/12
18h29
horizon NO
-2.1/-2.4
s. 08/12
19h13
horizon NO
-2/-2,4
d. 09/12
18h21
horizon NO
-3
l. 10/12
19h05
horizon NO
-3.8
m. 11/12
18h13
horizon NO
-3.8

m* : exemples de magnitudes
La magnitude est une mesure de la luminosité d'un objet céleste. Plus la valeur est basse, plus l'objet est lumineux ; ainsi, la magnitude -4 est supérieure à la magnitude 0, elle-même supérieure à la magnitude +4. L'échelle est logarithmique (et là, ça devient compliqué à visualiser...).

Soleil
-26.7 (env. 400 000 fois plus brillant que la Lune !)
Pleine Lune
-12.7
Flash Iridium (max.)
-8
Vénus (au plus brillant)
-4.4
Station Spatiale Internationale (moy.)
-2 (-5.3 max.)
Sirius (l’étoile la plus brillante)
-1.44
Limite pour l’oeil humain
+6 à +7
Limite pour des jumelles 10x50
+9
Pluton
+14
Limite pour le télescope Hubble
+30

sources des données : Heavens Above

Soyez à l'heure et n'oubliez pas de saluer les astronautes à bord (6 à partir de mardi) !


24 novembre 2018

Passages remarquables de l'ISS dans le ciel du 66 entre le 24 et le 30 novembre 2018

Pour observer la Station Spatiale Internationale dans le ciel des Pyrénées-Orientales, il suffit d'être à l'heure, regarder dans la bonne direction et espérer que le ciel soit clair. L'ISS se présente comme une grosse étoile blanche avec une luminosité constante sans traînée. Elle passe d'un horizon à l'autre en 6 minutes environ. C'est un merveilleux spectacle qui étonnera vos enfants, votre famille et vos amis.

ATV-5_ISS

DATE
HEURE
DEPART
m
s. 24/11
18h30
horizon Sud
-2.1 / -2.4
d. 25/11
19h14
horizon SO
-3.2 / -3.5
l. 26/11
18h22
horizon SO
-3.6
m. 27/11
19h06
horizon Ouest
-2.6 / -2,9
m. 28/11
18h14
horizon SO
-3.4 / -3.6
j. 29/11
18h59
horizon Ouest
-1.8 / -2,2
v. 30/11
18h06
horizon Ouest
-2.2 / -2.6

Sources des données: Heavens Above et Sputnik!

2018-11-25-1918v900

2018-11-25-1918av90020 secondes capturées dimanche soir à Perpignan (ISS le 25/11 à 19h16).


Soyez à l'heure et n'oubliez pas de saluer les 3 astronautes à bord !

22 septembre 2018

Passages remarquables de l'ISS dans le 66 du 22 au 26 septembre 2018

Les passages (visibles à l'oeil nu) de la Station Spatiale Internationale dans le ciel des Pyrénées-Orientales  ! Il suffit d'être à l'heure, regarder dans la bonne direction et espérer que le ciel soit clair. L'ISS se présente comme une grosse étoile blanche à lumière constante. Elle passe d'un horizon à l'autre en 6 minutes environ. C'est un merveilleux spectacle qui étonnera vos amis.
N'oubliez pas de saluer les 6 astronautes à bord !

ATV-5_ISS

DATE
HEURE
DEPART
m
22/09
20h24
horizon Sud
-1.9 / -2.3
22/09
21h59
horizon OSO
-0.7 / -1.9
23/09
21h07
horizon SO
-3.9
24/09
20h16
horizon SO
-3.4
24/09
21h52
horizon Ouest
-0.8 / -2
25/09
21h00
horizon OSO
-2.8
26/09
20h08
horizon SO
-3.6

Sources : Heavens Above et Sputnik!

Soyez à l'heure !

30 juin 2018

26/06/2018 - Céret : un témoin observe un PAN qui disparaît à vitesse fulgurante

Le 27 juin 2018 le témoignage suivant est parvenu à OVNI66 :

"Bonjour, ce petit témoignage pour raconter ce que j’ai vu hier soir le 26/06/2018 aux alentours de minuit.

J’habite [...] 66400 CERET. J’ai deux chiens qui se sont mis à aboyer de manière trop insistante aux alentours de minuit (je n’ai pas regardé l’heure). Je suis donc sorti pour voir ce qu’il se passait. En passant le seuil de ma baie vitrée, les chiens ont arrêté d’aboyer, et sont rentrés se coucher dans leurs niches. C’est alors que j’ai regardé du côté de la rue qui donne sur l’arrière de mon terrain il me suffisait de me pencher en avant pour l’avoir dans mon champ de vision, je pensais peut-être un intrus, mais personne. Et puis tout de suite après, j’ai levé les yeux vers le ciel. Immédiatement j’ai vu une sorte de disque lumineux blanc parcourir le ciel d’Ouest en Est, dans une accélération foudroyante et disparaître dans la fraction de seconde. Altitude moyenne, mais difficile à estimer en pleine nuit ainsi que la grosseur de l’objet. Ce qui est certain : ce n’est pas une étoile filante et ce n’est pas un avion. Ultra rapide ça a traversé le ciel en un éclair et en accélérant. Sans aucun bruit. Je suis resté hagard quelques minutes à l'extérieur me demandant vraiment ce que ce pouvait être."

Un second échange de mails a permis d'obtenir les détails qui manquaient au rapport.

"- je pense que c’était entre 23h30/00h00
- beaucoup plus gros qu’une simple étoile
- pas de traînée
- durée totale : 1 seconde, c’était très rapide
- j’ai donc vu la fin du phénomène, un déplacement fulgurant sur un quart de ciel d’Ouest en Est, suivant une ligne de Céret, Le Boulou vers la mer. Puis disparition il m’a semblé avant d’atteindre les plages environ...
- luminosité blanche constante.
- disque / ovale plus lumineux que la lune sans atteindre sa taille. Parcours horizontal avant disparition.
- ça paraissait ne pas être à haute altitude (au même moment je pouvais voir les lumières clignotantes d’un avion de ligne beaucoup plus haut)."

L'hypothèse du flash d'Iridium :

2018-06-26-2338-Iridium80
Planning des Iridium depuis Céret, source Heavens-Above.com


À 23h38 exactement, il y a eu ce qu’on appelle un flash d’Iridium, visible seulement depuis Céret et ses environs dans un cercle de quelques km seulement. Il s’agit de l’illumination soudaine de l’antenne (ou des panneaux solaires) d’un satellite. La luminosité était de magnitude -6.4 ce qui est énorme ! La description du témoin correspond exactement à ce type d’événement visible seulement depuis une surface restreinte au sol. Le satellite Iridium numéro 80 s'est illuminé pendant quelques secondes grâce à un reflet du soleil déjà couché (mais encore levé pour le satellite). Il a flashé dans le ciel de Céret à 23h38. Apparition à 23h33 à l’Ouest (à peine visible), illumination à 23h38 pendant deux secondes et disparition totale vers l’Est. La particularité de ce type d’illumination qu’on appelle « flash d’Iridium » est que le satellite est à peine visible à l’oeil nu, puis il est illuminé par le soleil (il semble énorme) puis il s’assombrit pouvant donner l’illusion d’une disparition fulgurante à grande vitesse (quand il n’est plus éclairé). Absence de traînée, apparition et disparition soudaine, lumière blanche intense, forte luminosité (assez impressionnant). Tout correspond.


Exemples de plusieurs apparitions d'Iridium (voir celui situé à 22 sec.)

Attention, à partir de 2019, le renouvellement complet de tous les satellites Iridium par une nouvelle génération ne permettra plus d'observer ces flashes devenus familiers pour les observateurs éclairés. En effet, les nouveaux modèles ne réfléchiront plus la lumière du soleil aussi intensément.

La perception erronée d'une altitude moyenne

Il est absolument impossible d’évaluer l’altitude d’un objet dans le ciel si on ne le connaît pas. Sans arrière plan, c’est physiquement impossible. En effet, notre cerveau a l’habitude d’évaluer un objet distant en fonction de ce qu’il connaît déjà (un avion, un aéronef, une voiture, une maison) mais il est incapable, au-delà de quelques mètres, de différencier ce qui est devant ou derrière, ce qui est petit ou grand, proche ou lointain. C'est la différence angulaire entre l'oeil gauche et l'oeil droit qui nous permet d'obtenir un effet de relief. C'est l'effet de relief qui nous permet d'évaluer une distance et une grandeur, mais malheureusement, au-delà de quelques mètres, ça ne fonctionne plus. C’est notre expérience qui prend le relais en comparant avec des objets connus. Si l’objet est inconnu et sans arrière plan, il est impossible d’évaluer sa taille, sa distance et donc sa vitesse.

Dernière vérification : l'avion observé au même moment que l'Iridium

2018-06-26-2338-A320
Rétroplanning grâce à FlightRadar24 (heure locale 23h38)

Le témoin précise : "au même moment un avion de ligne traversait le ciel beaucoup plus haut [Nord vers Sud]". On a retrouvé l'avion qui passait au même moment que le satellite avec une trajectoire du Nord vers le Sud à la verticale de Céret à 23h38 exactement. Il s’agissait d’un Airbus A320 Bruxelles -> Barcelone de la compagnie Vueling (VLG8991). Sa taille apparente relativement modeste et son élévation ont fait croire au témoin qu’il était plus haut que le PAN mais en réalité il était bien plus bas (illusion de perception). L'élévation de l'Iridium dans le ciel était relativement basse : 26°. Ce détail explique aussi (en plus de la différence de magnitude) l'impression de "moyenne altitude" du phénomène, alors que l'avion présent au même moment paraissait plus haut. La coïncidence du passage de l'avion de ligne identifié avec le flash d'Iridium confirme l'hypothèse avancée.

Outils utilisés pour cette enquête à distance :

- Google Earth (localisation)
- Heavens-above.com (position des satellites dans le ciel)
- FlightRadar24 (position des avions de ligne dans le ciel)
- Reconstitution par échanges de mails

Remarques entre ufologues :

L'utilisation du terme "disque" pour décrire le satellite, la remarque sur "les aboiements persistants des chiens" et la sensation "d'accélération foudroyante" ajoutées à l'estimation erronée de l'altitude du phénomène lumineux offrent "une étrangeté forte" qui finalement, n'a plus lieu d'être quand on examine les circonstances de l'observation.

Nous remercions le témoin qui a pleinement participé à l'enquête en répondant à chacune de nos questions. Il a donné des directions exactes et une estimation de durée juste. Il nous a fait part de son étonnement face à ce phénomène qu'il ne connaissait pas.

Affaire classée.

Posté par blogovni66 à 21:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 décembre 2016

17/12/2016 - Céret : quand l'ISS s'invite pendant un lâcher de lanternes...


17/12/2016 à Céret, Jacques-H filme un lâcher de lanternes avec l'ISS en prime !

Un témoin nous a spontanément signalé un lâcher de ballons à Céret aux alentours de 18h24 samedi 17 décembre 2016, juste au moment du passage remarquable de l'ISS dans le ciel. Jacques-H a immédiatement identifié la Station Spatiale Internationale (ISS) au milieu du ballet de lanternes oranges. L'heure exacte du passage de l'ISS, visible depuis Céret, est formellement confirmée. Bravo à Jacques-H pour cette vidéo à main levée qui est d'une qualité tout à fait respectable. Note : les mouvements saccadés de l'ISS sont dus à la prise à la volée - la trajectoire de l'ISS est linéaire -.

Ballons Thaï, lanternes célestes, un évènement très populaire

Le numéro 1 des lanternes sur internet en France, revendique fournir plus de 3 millions de ces ballons depuis 2007. En 8 ans, les ventes ont explosé et les produits se sont diversifiés en couleurs, en matières, en formes diverses. Les grappes de boules lumineuses volant au gré des courants apparaissent chaque week-end quelque part en France à l'occasion d'un baptême, d'un mariage ou d'un évènement festif. Pour un oeil non averti, le spectacle est insolite : vol silencieux, en basse altitude, en patrouille, leur extinction dans le ciel donne l'impression d'une fuite à une vitesse vertigineuse.

64024227

OVNI66 invite ses lecteurs à signaler chaque lâcher de lanternes

Afin d'éviter toute confusion et des enquêtes inutiles, vous pouvez, vous aussi, nous avertir par le biais du compte twitter ou par mail. N'oubliez pas de nous indiquer la localisation (commune, quartier, département), la date, l'heure précise, la durée, le nombre de lumières et éventuellement la source ou la raison du lâcher si vous la connaissez.

Merci à tous pour votre participation.

Posté par blogovni66 à 14:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


29 novembre 2016

L'ISS avec 6 astronautes à bord, sera visible les prochains soirs dans le 66

expedition-50-ISS
En ce moment dans l'ISS, le spationaute français Thomas Pesquet et 5 de ses co-équipiers

Les dernières nouvelles de l'ISS

L'équipage de l'Expédition 50 s'apprête à recevoir des nouvelles fournitures samedi 3 décembre 2016 après que la Russie aura lancé l'engin cargo Progress-65, ce jeudi 1er décembre. La dernière livraison spatiale de l'année sera le 13 décembre 2016 lorsque le vaisseau de ravitaillement Kounotori HTV-6 arrivera quatre jours après son lancement de Tanegashima, au Japon. À l'intérieur de la Station spatiale internationale, l'ingénieur de vol Peggy Whitson a installé des échantillonneurs d'aérosol pour recueillir des particules en suspension pour analyse ultérieure sur Terre. Le commandant Shane Kimbrough est en train de mettre en place des équipements scientifiques au sein du module japonais Kibo Lab pour étudier la physique fondamentale de la tension de surface où se rencontrent les liquides et les gaz.

Observez le passage de l'ISS dans les prochains jours

ISS
En orbite à 400 km d'altitude, elle est aussi grande qu'un terrain de rugby et pèse env. 450 tonnes !

Dans les Pyrénées-Orientales, si le ciel est clair, on pourra admirer son passage tous les soirs jusqu'à mi-décembre en début de soirée. La Station Spatiale Internationale sera visible à l'oeil nu et selon l'angle de réflexion du soleil (déjà couché pour nous), elle pourra atteindre la luminosité de la plus grosse étoile. Elle passera majestueusement d'un horizon à l'autre en suivant une trajectoire rectiligne pendant plusieurs minutes. Elle se présentera sous l'aspect d'une boule lumineuse blanche sans traînée ni clignotement.

Les dates choisies sont les plus intéressantes

                               début          durée        apparition 
Mer. 30 nov. ..... 18h31  .....  3 min. ..... 10° vers S
Jeu. 1er déc. ..... 19h15  .....  2 min. .....  19° vers SO
Vend. 2 déc. ..... 18h23  .....  4 min. ..... 13° vers SSO
Dim. 4 déc. ..... 18h15  .....  3 min. .....   35° vers OSO
Lun. 5 déc. ..... 19h01  .....  2 min. .....   15° vers ONO
Mar. 6 déc. ..... 18h10  .....  4 min. .....   24° vers ONO
Mer. 7 déc. ..... 18h54  .....  3 min. .....   10° vers ONO
Jeu. 8 déc. ..... 18h02  .....  5 min. .....   11° vers ONO
Vend. 9 déc. ..... 18h47  .....  2 min. ..... 10° vers NO
Sam. 10 déc. ..... 17h55  .....  5 min. ..... 10° vers NO
Dim. 11 déc. ..... 18h40 .....   2 min. ..... 10° vers NO
Lun. 12 déc. ..... 17h48  .....  4 min. ..... 10° vers NO

Conseils : prenez quelques minutes d'avance pour vous habituer au ciel noir.
Les horaires sont donnés pour l'aéroport de Perpignan et peuvent légèrement varier de 2 mn.

Bonne observation !
Si vous êtes témoin, laissez un commentaire avec la date et l'heure.

Posté par blogovni66 à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 septembre 2016

31/08/2016 - le Phénomène Aérien Non identifié de Rivesaltes après reconstitution

torre-del-far

Dans la soirée de mercredi 31 août 2016, deux témoins dînaient sur leur terrasse aux alentours de 21h30. Soudain un phénomène étrange attire leur attention : une lumière jaune-orangé à peu près aussi grosse qu'un tiers de lune, apparaît dans l'axe de la Tour de Tautavel. Intrigués par cette sphère orangée "flamboyante", ils suivent des yeux son parcours : le phénomène se déplace vers le Sud-Est, jusqu'à survoler Rivesaltes. A leur niveau, il effectue un virage, monte en altitude au-dessus des nuages et se dirige vers le Nord jusqu'à disparaître.

Ce qui fait l'étrangeté de cette observation :

- le phénomène est décrit avec une magnitude importante (1/3 de Lune)
- la seule couleur visible était un jaune-orangé permanent, non clignotant et "flamboyant"
- la lumière était émise par le PAN (le témoin exclut une réflexion du soleil couché)
- le PAN ne volait pas d'une manière erratique mais à vitesse constante
- l'observation a duré plus de 4 minutes
- le phénomène volait sous les nuages jusqu'à Rivesaltes (h. de 45° à 80°)
- le PAN effectue un virage et prend de l'altitude
- il traverse les nuages et disparaît vers le Nord
- le PAN est observé sous plusieurs angles sans feux de signalisation visibles
- aucun bruit perceptible
- renseignements pris, aucun hélicoptère ni avion signalé dans ce secteur à cette heure.

Après reconstitution ce dimanche 11 septembre,
ce qui relativise l'étrangeté de cette observation :

- un test effectué avec les témoins démontre une surévaluation de la taille apparente
- la sphère lumineuse est montée à la verticale dans l'axe de la Torre del Far
- l'évaluation des distances est impossible car le phénomène était en l'air sans arrière-plan
- les témoins ne savent pas si le PAN est apparu devant ou derrière la Tour
- la sphère aurait pu monter verticalement depuis n'importe quel endroit entre les témoins et la tour
- entre 21h et 22h, le vent était changeant et faible au sol
- vent relevé à 21h : direction SE vers NO (2km/h)
- vent relevé à 22h : direction Ouest vers E (6km/h)
- à 21h30, la direction du vent dans ce secteur était donc variable
- la description du PAN est une sphère lumineuse irradiant un jaune-orangé
- les témoins découvrent que cela ressemblait beaucoup à un ballon à LED

La différence entre une lanterne Thaï et un ballon à LED :

- la lanterne est équipée d'un brûleur et fonctionne à l'air chaud
- le ballon à LED est rempli à l'hélium
- le brûleur d'une lanterne Thaï offre une durée de vie courte (4 à 6 mn)
- le ballon à LED peut durer 14 heures (pile) et monter très haut
- la lanterne Thaï s'éteint et devient invisible pendant sa chute

Grâce à la reconstitution effectuée depuis la terrasse avec les témoins, certaines vérifications ont permis de relativiser le niveau d'étrangeté de ce cas. L'ascension verticale rapide du phénomène dans l'axe de la Torre del Far n'a pas permis aux témoins d'évaluer si celui-ci était devant, au niveau ou derrière la Tour de Tautavel qui est située à plus de 10 km de leur point d'observation. Ce détail est important car la vitesse de déplacement du phénomène dépend de la longueur du trajet effectué. Celui-ci était peut-être bien plus proche (et court) qu'on ne l'imaginait au départ. L'un des témoins a découvert que sa description du phénomène lumineux est finalement très proche de celui de ballons à LED trouvés sur internet par ses soins.

Sans vérification des vents et une reconstitution avec les témoins, cette observation insolite aurait pu devenir un cas OVNI parmi d'autres. Bien sûr, l'idéal serait de retrouver à quelle occasion un ballon à LED a été lâché à l'ouest de Rivesaltes (Espira de l'Agly ? Cases-de-Pène ?) mercredi 31 août autour de 21h30. Si vous avez une info, n'hésitez pas à nous écrire à info@ovni66.com cela pourrait permettre de classer cette affaire définitivement.

04 septembre 2016

31/08/2016 - Rivesaltes : 2 témoins intrigués par un phénomène lumineux (appel à témoins)

meprises-ovni66

Mercredi 31 août 2016 vers 21h30, deux témoins situés à Rivesaltes ont observé un phénomène lumineux aérien insolite. Pour les besoins de l'enquête en cours, nous reviendrons ultérieurement sur les détails de cette observation qui a duré plus de 4 minutes. Il est possible que d'autres personnes aient remarqué ce phénomène qui est apparu au niveau de la Tour del Far (près de Tautavel). Il s'est ensuite dirigé vers Rivesaltes puis a changé de cap en remontant au-dessus des nuages vers le Nord.

Appel à témoins
Secteur concerné : Tautavel, Rivesaltes, Peyrestortes, Opoul, Espira-de-l'Agly, Baixas, Cases-de-Pène

Si vous avez été témoin mercredi 31 août 2016 autour de 21h30, d'un phénomène lumineux aérien (identifié ou pas), n'hésitez pas à nous écrire sur info@ovni66.com en prenant soin de bien décrire votre observation (couleur, forme, comportement, direction, etc.).

suite


03 août 2016

Spectaculaires images de foudre en boule analysées par des scientifiques russes

lightball-2
3 témoins indépendants filment une boule lumineuse qui défie la force du vent.

Le Laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) vient de publier un document externe concernant l'observation d'une boule lumineuse, en plein jour, après un orage, dans le quartier Mitino situé au nord-ouest de Moscou par 3 témoins indépendants qui ont chacun filmé le phénomène le 27 juillet 2015. Le cas est rare et bien documenté. L'analyse des 3 vidéos avec des témoins répartis sur trois positions différentes a permis de déterminer les distances qui séparent le phénomène des témoins, sa hauteur, son parcours exact, sa vitesse ainsi que la taille réelle de cette sphère qui virevolte de manière erratique alors qu'un vent fort souffle pendant toute la durée de l'observation (5 minutes). Au début les témoins ont pensé à un ballon mais quand celui-ci s'est mis à voler face au vent, ils ont compris qu'ils assistaient quelque chose de vraiment insolite.


Témoin 1 : foudre en boule filmée par Egor Chichin à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 2 : foudre en boule filmée par Vladimir Sokolov à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 3 : foudre en boule filmée par Dimitry Novosyolov à Mitino (quartier NO de Moscou)

La foudre en boule est un phénomène naturel mal connu

"La foudre en boule est un terme populaire qui regroupe en réalité un phénomène vaste et méconnu, aux aspects très variés et non reproductible en laboratoire avec les mêmes forces en jeu que dans la nature".

Le Laboratoire de recherche sur la Foudre les classe en 3 catégories :
A - la foudre en boule
B - la foudre globulaire
C - le phénomène lumineux orageux transitoire (PLOT)

Il pourrait expliquer de nombreux témoignages OVNI du passé et contemporains, tels que les foo-fighters, les boules lumineuses nocturnes et diurnes dans un contexte orageux, les sphères multiples, les "orbs" et autres manifestations insolites de type globulaire au sol, en l'air et près des avions en altitude. Certains chercheurs soupçonnent même ce type de phénomène d'être à l'origine des manifestations enregistrées dans la vallée d'Hessdalen en Norvège. A ne pas confondre avec les lanternes thaïlandaises et les ballons à leds qui inondent le ciel de France avec plus de 400 000 unités vendues chaque année dans l'hexagone !



[avancer à 4:35] Un autre exemple de foudre en boule orange à Dolgoprudny (au nord de Moscou)

Lien vers le rapport complet avec toutes les mesures :
https://www.labofoudre.com/app/download/18367403/ball+lightning+observation+in+mitino+the+northwest+district+of+moscow.pdf

Lien vers le laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) :
http://www.labofoudre.com/

31 décembre 2015

31/12/2015 - Un bolide traverse le ciel de la Catalogne en plein jour

2015-12-31-BOLIDE-CATALOGNE
Le bolide photographié depuis Teià (Espagne) par © Pedra Ennuvolat - Albert Vàzquez

Ce matin jeudi 31 décembre 2015 aux alentours de 8h30 une cinquantaine de témoins a observé le passage d'un bolide dans le ciel Catalan. Les témoignages font état d'une boule lumineuse verte avec une courte traînée visible pendant plusieurs secondes. Selon la perception de chacun, les couleurs variaient du bleu au vert. Cette couleur caractéristique des rentrées atmosphériques est due à l'ionisation de l'air au passage du météore.

Météorite ou météore ?

Le terme météorite est souvent galvaudé comme on peut le constater sur le titre du journal l'Indépendant. Les météorites ne traversent pas le ciel. On parle de "météorite" quand on veut désigner les fragments tombés au sol. Si le phénomène est encore dans le ciel, il s'agit d'un météore ou d'un bolide quand sa luminosité dépasse celle de la planète Vénus. Dans le cas de ce matin, la NASA n'indiquait aucune rentrée atmosphérique de débris spatiaux (en général on est averti à l'avance quand un morceau de fusée ou un débris de satellite entre dans l'atmosphère). L'hypothèse du morceau de roche de type météoroïde est donc la plus probable.

Un phénomène courant

Au fil des saisons, notre planète traverse des essaims de roches issues de comètes et certaines d'entre elles traversent notre atmosphère. On parle dans ce cas d'une rentrée atmosphérique. Le phénomène est courant puisqu'on peut observer toutes les nuits des étoiles filantes (qui sont des poussières de roches qui se désagrègent dans la haute atmosphère). Certaines d'entre elles peuvent atteindre des dimensions respectables et le météore qui a traversé le ciel Catalan ce matin semble important en terme de masse, de l'ordre de plusieurs kilogrammes. Il n'est pas impossible que des fragments atteignent le sol et qu'avec un peu de chance des météorites soient découvertes dans les prochaines semaines. Toutefois la perception de ce type de phénomène est souvent faussée par une impression de proximité alors que ce fragment cométaire était probablement à plusieurs centaines de kilomètres d'altitude.

La difficulté de retrouver les fragments au sol

Quand le morceau de roche se désagrège, sa vélocité est très grande et il est remarquable par sa luminosité mais en fin de course, les fragments qui atteignent le sol ne sont que très rarement visibles sauf si la combustion génère une traînée de fumée qui pourrait être remarquée par des témoins. Les météores peuvent aussi être audibles, créant des bangs sonores ou des sifflements perceptibles.

Que faire en cas d'observation ?

Le plus important pour les scientifiques est de pouvoir reconstituer la trajectoire et de calculer la chute possible de fragments (météorites). Pour cela le témoin doit indiquer précisément l'heure, le lieu où il se trouve, la direction du début de l'observation, la durée et la direction de la fin de l'observation. Avec ces éléments il sera possible de calculer la trajectoire surtout si les témoignages sont multiples.