19 août 2013

17/08/2013 - Perpignan : 4 témoins observent un objet bizarre en plein jour (+ film)

Samedi 17 août 2013 à 12h45, 4 témoins (30 à 50 ans, artisans, ambulancier et infirmières) situés "Moyen Vernet" à Perpignan observent un objet noir traverser le ciel du Nord au Sud en dessous de la couche nuageuse. L'objet semblait tournoyer sur lui-même tout en filant droit, à vitesse régulière. "Il se déplaçait comme un aéronef à 200 m d'alt. environ, sans bruit". Pierrick filme immédiatement l'ovni avec son appareil photo.



dessin-17-08-2013

Que peut-on en tirer ?
Les deux séquences qui durent 50 et 35 secondes (1 mn 25 s en tout) ne permettent pas d'identifier formellement la nature de l'objet mais cela ressemble beaucoup à un ballon gonflé à l'hélium (légèrement déformé) qui suit le courant du vent en tournoyant. C'est l'hypothèse la plus vraisemblable.

Cet article a reçu un complément d'information :
20/08/2013 - Perpignan : l'OVNI filmé le 17 août était une Girafe bleue !

Posté par blogovni66 à 22:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


30 juin 2013

OVNI66 avait prévu les observations d'OVNIS de la nuit du 22 au 23 juin 2013

meprises-ovni66

On l'avait parié : il y aura des ovnis dans la nuit du 22 et 23 juin dans les Pyrénées-Orientales. Notre avertissement en tenait compte : ovni66 n'enquête pas pour les observations des nuits du 21-23- 24 juin, 13-14 juillet et 31 décembre avec indice d'étrangeté faible. Ces dates sont statistiquement celles où l'on nous rapporte le plus de phénomènes insolites qui sont en fait des méprises avec effets pyrotechniques, lâchers de lanternes, tirs de fusées, tirs de ballons, etc. la liste est longue pour ces dates festives.

L'Indépendant publie le 30 juin 2013 le témoignage de plusieurs personnes ayant observé des phénomènes lumineux pendant la Saint-Jean, dans la nuit du 22 et 23 juin 2013

L'article de l'Indépendant :
http://www.lindependant.fr/2013/06/30/des-ovni-en-conflent,1770047.php

Ovni66 choisit de filtrer les témoignages ovni. Les observations lointaines, furtives, avec un comportement erratique, dont on ne peut estimer ni la taille ni la distance ont un très faible degré d'étrangeté. Elles peuvent être expliquées dans la plupart des cas. On peut aussi prédire des rapports ovni les 13 et 14 juillet ainsi que le 31 décembre mais comme notre avertissement l'indique, on n'enquête pas pour ces dates.

Avec les beaux jour, OVNI66 reçoit de nombreux appels

En ce moment VENUS et ARCTURUS sont en vedette dans le palmarès des appels téléphoniques à OVNI66.  Plusieurs personnes nous ont signalé un phénomène lumineux statique mais descendant au fil des heures vers l'Ouest. Entre 21h30 et 23h Vénus, la planète communément appelée "l'étoile du Berger", se couche à l'Ouest. Entre 01h30 et 03h30 c'est l'étoile Arcturus avec des couleurs scintillantes qui disparaît dans la même direction...

Posté par blogovni66 à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 juin 2013

14/06/2013 - Perpignan : le témoignage oculaire et la photo mystère (cas résolu)

2013-06-14-perpignan
A gauche la photo mystère, à droite l'environnement en plein jour

Cet article est un complément d'enquête suite au témoignage audio paru sur le site de France Bleu.

Pour résumer, dans la nuit de jeudi à vendredi 14 juin, un témoin observe pendant plusieurs minutes une lumière ovale blanche un peu floue qui balaye le ciel en cercle, assez bas à l'horizon (30 à 40°) direction Est. Il décide de prendre des photos et de filmer le phénomène avec un petit appareil (Coolpix ancien modèle). Le phénomène observé à l'oeil nu ressemble à une projection laser telles qu'on en voit depuis un peu partout dans le département. Ces lumières de "sky tracer" peuvent prendre plusieurs aspects (ronds, ovales, multiples, en roues, avec ou sans faisceau) et sont visibles à plus de 20 km selon les conditions météo.

Nous avons rencontré le témoin chez lui dimanche 16 juin. Les petits films réalisés avec son modeste appareil photo laissent en effet apparaître une lumière dans la direction indiquée. L'axe tombe sur Canet-en-Roussillon. La qualité est médiocre mais on distingue une activité lumineuse intermittente. Par contre, sur les photos, aucune trace du phénomène.

Le mystère de la photo :

Le témoin n'a pas observé à l'oeil nu ce qui est sur l'image diffusée. Plusieurs photos ont été prises, en plein air, toutes avec un flash automatique, à bout de bras, en utilisant l'écran de contrôle situé à l'arrière de l'appareil. Aucun des 8 autres clichés ne laisse apparaître cette lumière vive. Trois d'entres eux comportent des "orbs" (des poussières illuminées qui forment des globes bleuâtres ou blancs, invisibles à l'oeil nu mais qui imprègnent le capteur dans certaines conditions de prise de vue).

ovni-taille100
Le témoin n'a pas observé à l'oeil nu ce qui est sur la photo (recadrée, taille 100%)

La photo originale a été modifiée par un tiers avant que nous puissions l'analyser. Cette manipulation est probablement à l'origine du mystère. Notre hypothèse se fonde sur la présence de taches sphériques (orbs) sur plusieurs clichés qui précèdent celui-ci. Sur la photo ci-dessus, il y en aurait 8, qui ont été artificiellement et volontairement contrastés ou/et illuminés par retouche. Aucune des photos ne montre le phénomène décrit par le témoin. L'appareil photo, utilisé avec un flash, n'a pas pu enregistrer les projections laser (bien réelles).

orb1
Présences d'orbs dans les photos qui précèdent (poussière en suspension tout près de l'objectif)

orb3
Dans celle-ci, on se rend compte de la proximité de la poussière illuminée par le flash

A propos des orbs :

Sur internet, on peut trouver une multitude de sites, clubs, groupes qui étudient les orbs comme s'il s'agissait de présences mystérieuses : entités, aliens, fantomes, esprits... Pourtant il a été démontré que ce sont des particules en suspension : il suffit d'éternuer juste avant une prise, dans un environnement sombre, avec flash, pour en créer. Ce phénomène optique est particulièrement fréquent avec les appareils compacts ou ultra-compacts.

En conclusion : 

Le témoin a observé un faisceau laser de discothèque en direction de Canet-en-Roussillon. Il a essayé de le photographier mais l'appareil n'a pas enregistré la lumière trop ténue et éloignée pour être prise avec un flash. Le cliché diffusé par la presse a fait l'objet de modifications qui le rendent mystérieux alors qu'il s'agit probablement d'un amas de poussières illuminées (amas d'orbs) devant l'objectif. Ce rapport sera classé dans la catégorie "Cas résolus".

Ceci est un complément de : "14/06/2013 - Perpignan : témoignage oculaire versus photo..."

Posté par blogovni66 à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 juin 2013

14/06/2013 - Perpignan : témoignage oculaire versus photo...

Vendredi 14 juin 2013, France Bleu sollicite OVNI66 sur un témoignage. D'après la description, cela ressemble une projection laser sur un plafond nuageux. Le témoin a pris une photo troublante. Quelques heures plus tard, je prends connaissance de l'article sur France bleu Roussillon et j'écoute le témoignage enregistré ci-dessous :


Témoignage diffusé par France Bleu

Je ne sais pas si c'est le montage qui est à l'origine de l'amalgame "observation oculaire / interprétation photo" mais cette interview est intéressante à bien des égards.

Retranscription de l'interview :

PARTIE audio 1 : L'OBSERVATION OCULAIRE

"Vers minuit et demi, je marchais et j'ai vu dans le ciel comme un petit nuage flou, un petit nuage ovale, qui allait, qui venait, qui allait, qui venait... et qui tournait en ovale, au-dessus de la maison à côté de la mienne, je commençais à avoir les jetons, j'ai pris les photos, les photos, "

Jusque là, le témoin décrit ce qu'il voit (témoignage oculaire direct). Cela ressemble à une projection laser de discothèque sur plafond nuageux. Un nuage ovale flou qui va et vient, dans un périmètre restreint et qui effectue une trajectoire circulaire ovale (projection à partir d'un point fixe).

PARTIE audio 2 : L'INTERPRETATION DE LA PHOTO

"et d'un seul coup, alors j'ai mis l'objectif en grand,"
[zoomer ou agrandir la photo sur son écran ? A déterminer]

"ahhh le rond, ça m'a fait un truc avec des pattes," 
["ça m'a fait" : le témoin parle du rendu de la photo qui ne correspond pas à ce qu'il attendait] 

"et quand j'ai agrandi l'objectif "
[zoomer ou agrandir la photo sur son écran ? A déterminer], 

"c'était phosphorescent, y avait une tête ronde, deux grandes pattes avant, deux grandes pattes arrière, une grande queue, et le bout des pattes, les quatre pattes et le bout de la queue étaient bleus.. mais bon, je vous assure que c'est impressionnant, j'ai une super photo, "

ovni-14-06-2013
Un intrus dans la photo. © Photo France B.

FB : "Et vous n'aviez rien bu, rien fumé ?

Témoin : Mais non… non du tout, mais non ma photo, même si j'avais bu, la photo elle est vraie ! "
[vraie mais pas tout à fait fidèle]

Enquête :

Il faut maintenant effectuer une reconstitution. Repérer la localisation de l'observateur, puis la direction du phénomène et ensuite prolonger l'axe sur 15 km. Constater si on tombe sur Canet ou Le Barcarès. Contrôler la photo originale (il n'y a aucune information EXIF sur celle fournie par mail). Il faut aussi démontrer que la discothèque LE DUPLEX (meilleur candidat à Canet-en-Roussillon) avait son projecteur allumé la nuit de jeudi à vendredi 14 juin à minuit trente (qui s'y colle ?). C'est seulement après toutes ces vérifications que nous pourrons nous prononcer sur ce cas.

Pour le moment, le témoin semble plus impressionné par le rendu de la photo que par son observation (qui obtient finalement un très faible indice d'étrangeté).

Suite :
14/06/2013 - Perpignan : le témoignage oculaire et la photo mystère (cas résolu)

Posté par blogovni66 à 01:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 juin 2013

08/06/2013 - Canet-en-Roussillon : projecteur laser visible jusqu'à Perpignan

 Samedi 9 juin 2013, deux discothèques s'en sont données à coeur joie en utilisant leur projecteur laser vers le ciel chargé de nuages. L'effet vu de Perpignan était saisissant : deux globes de lumière blanche qui se promenaient sous la couche nuageuse, sans faisceau apparent. Les phénomènes lumineux étaient espacés de plusieurs kilomètres et semblaient communiquer entre eux entre 22h50 et 23h50. Première constatation, vue depuis Perpignan Nord, la source des deux phénomènes se situait vers l'Est de la ville à environ 35° au-dessus de l'horizon. 

discotheque-Le-Duplex1
Discothèque LE DUPLEX, rue du Canigou, Canet-en-Roussillon, le 8 juin 2013.

L'effet illusoire de proximité :
Cela semblait tout proche : c'était bluffant au point que certains témoins ont vraiment cru que la source de la lumière provenait du jardin en face de leur maison, Perpignan-Nord. J'entends encore l'un d'eux me dire (depuis Perpignan, Haut Vernet) : "ils sont deux, dans le jardin en face... Ce sont peut-être des délinquants qui communiquent avec leurs torches de lumière ou des flics en pleine une opération nocturne". On peut en sourire mais le doute était permis. J'ai embarqué le témoin dans ma voiture en le rassurant : "ces lumières sont bien plus loin que ça pour se refléter dans les nuages. Il faut aller voir au Palais des Expositions de Perpignan". Eh oui, c'est très difficile d'estimer une distance la nuit ! Arrivés vers Bompas, on se rend compte que l'un des faisceaux est en direction de Canet tandis que l'autre est bien plus loin encore, vers... Le Barcarès ! Les projections laser de discothèque, c'est un peu comme un arc-en-ciel : on a l'impression qu'il est tout près et plus on s'en approche, plus il semble s'éloigner...

faisceau-tronque-le-duplex
Depuis la discothèque, le faisceau était bien visible, tronqué par les nuages à + de 1000 m d'altitude

On décide de chercher la source la plus proche et 12 km plus tard, on se retrouve à Canet-en-Roussillon, rue du Canigou, face à la discothèque "Le DUPLEX"... Depuis la source, le spectacle était encore plus étonnant : la fin du faisceau de lumière, tronqué par les nuages, semble tout proche (même sur la photo) alors qu'il monte pourtant à plus de 1000 mètres (base des nuages) pour être visible jusqu'à Perpignan à 12 km !

Ceci est un complément de l'article du 9 mai 2013 : Canet-Plage : ballet de lumières dans le ciel

Posté par blogovni66 à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


07 juin 2013

27/05/2013 - Corneilla-del-Vercol / Montescot : boules oranges lumineuses (photos)

Lundi 27 mai 2013 autour de 22h50, deux couples - situés en deux endroits différents - ont observé depuis Corneilla-del-Vercol et Montescot plusieurs boules lumineuses oranges évoluer verticalement et silencieusement en grappe. Chacun des deux couples a photographié le phénomène, rempli le formulaire d'observation et confié son témoignage à OVNI66.

2013-05-7-montescot-photo
Photo prise depuis Montescot à 22h50 (recadrée, taille 100%)

MONTESCOT :

PRENOM : France
DATE : 27/05/2013
HEURE : 22h45
NBRE-TEMOINS : 2
PRECISIONS-TEMOINS : mon mari et moi même, nous avons 49 ans, nous sommes employés dans la fonction publique et nous habitons à MONTESCOT
CONTEXTE : en allant se coucher, nous avons pu voir le phénomène, par la fenêtre de la chambre
LIEU : à la fenêtre de notre chambre
DIRECTION-OVNI : nous étions positionnés vers le nord et le phénomène se déplaçait du ciel 45° vers le sol
ANGLE : 45° [depuis le 1er étage de la maison]
DESCRIPTION-OVNI : boules très lumineuses orangées se déplaçant vers le sol les unes après les autres sans changer de forme
TAILLE-OVNI : environ 3 mm
DUREE : 1 minute
DEROULEMENT : en allant se coucher, par la fenêtre de la chambre, nous avons vu des boules lumineuses dans le ciel, alignées, le temps d aller chercher l'appareil à photo, les boules [semblaient descendre] les unes après les autres bien à la verticale en direction du sol
CONNEXE : environnement silencieux
COMMENTAIRE : nous avons pu photographier seulement la dernière boule lumineuse

2013-05-27-CORNEILLA-photo
Photo prise depuis Corneilla à 22h45 (recadrée, taille 100%)

CORNEILLA-DEL-VERCOL :

PRENOM : Philippe
DATE : 27/05/2013
HEURE : 22h50
NBRE-TEMOINS : 2
PRECISIONS-TEMOINS : ma compagne et moi.
CONTEXTE : observation faite de ma terrasse et par la fenêtre de la salle de bain.
LIEU: dans mon appartement à Corneilla del vercol (66)
DIRECTION-OVNI : il s'agissait d'une quinzaine de phénomènes lumineux orangés stationnant à gauche du Canigou. L'ensemble des lumières était stationnaire. Elles disparaissaient doucement jusqu'à ce qu'il n'en reste que deux dont une c'est mise à remonter à la verticale très doucement.
ANGLE : 25°
DESCRIPTION-OVNI : de couleur orangée - très lumineuses (dissociable facilement des étoiles) - forme ronde - j'ai deux photos !
TAILLE-OVNI : le phénomène se trouvait à plusieurs kilomètres de moi. La première lumière était à un angle d'environ 15° et la plus haute à un angle de 45°. Vu de ma fenêtre, la hauteur bras tendu devrait être de 300mm. J'ai estimé à trois fois la hauteur du Canigou.
DUREE : 10 minutes environ
DEROULEMENT : ma femme étant en train de fumer une cigarette sur la terrasse, m'appelle en me disant :"viens voir dehors, il y a un truc bizarre dans le ciel !", assis devant la télé dans mon canapé, je vais voir. J'observe effectivement des lumières orangées très lumineuses différentes des étoiles que j'ai l'habitude de voir très souvent, idem des avions ou satellites. C'est une lumière différente de ce que j'avais pu voir auparavant dans le ciel. Ayant sur ma vision le toit du bâtiment mitoyen à mon appartement je décide d'aller faire mon observation par la fenêtre de ma salle de bain qui me permet une meilleure vue sur le Canigou. Là j'observe toujours les lumières orangées que j'estime à environ une quinzaine. Elles sont dispersées sur la gauche du Canigou et leur lumières a tendance à scintiller, pas de clignotement et sans changement de couleur. Certaines s'éteignent en quelques secondes. Leurs temps de luminosité n'est pas identique aux autres. J'essaye de prendre des photos avec mon téléphone portable mais trop loin pour avoir un résultat donc je prends mon appareil photo numérique et je prends deux photos. Restant deux lumières orangées, je pu constater que la plus basse remontée vers le haut très doucement ceci grâce à une bouche de ventilation du toit mitoyen qui se trouvait dans le prolongement de ma vision et me servait de repère. Je décide de retourner à ma terrasse pour essayer de voir le phénomène évoluer et le temps d'aller à la terrasse environ 7 secondes tout avait disparu.
CONNEXE : le ciel était nuageux et une nuit très noire ce qui nous a permis de vite distinguer ces lumières des étoiles classiques. Aucun bruit. Pas d'odeur.
ANIMAUX : mon chat était tranquille sachant que le phénomène devait se situait a environ +/- 30 kilomètres de nous .
METEO : ciel nuageux et nuit noire .
COMMENTAIRE : j'ai deux photos dans lesquelles on observe quatre phénomènes. Lorsque que l'on zoome sur le centre on observe une masse de couleur rosée/rouge dans une nuit très noire. Ce n'est pas un fumigène ni fusée parachute (je connais très bien ces produits) et l'emplacement ou se trouvait ces lumières est complètement dans le ciel. J'ai pu en pleine journée observer par la fenêtre de ma salle de bain l'emplacement des lumières qui donne bien en plein ciel.

axes-Corneilla-Montescot-2013-05-27
Axes d'observations du phénomène, depuis Corneilla et Montescot.

Il est impossible d'estimer la distance d'un objet dans le ciel - sans arrière-plan - si on ne connaît pas sa taille réelle.  Toutefois, on peut déduire la distance et la localisation des boules oranges lumineuses : moins de deux kilomètres. A la verticale de l'intersection des deux axes : le Domaine du Mas Avallrich et le Golf-Club de Montescot. 

Nous avons contacté le propriétaire du Domaine du Mas Avallrich en lui demandant si un lâcher de lanternes lumineuses (Thaï) avait été effectué par ses hôtes au cours d'une cérémonie particulière ce soir-là. Le domaine organise en effet des évènements tels que les mariages, baptêmes, anniversaires ou commémorations. La réponse fut négative car il n'y avait pas de soirée spéciale ce lundi 27 mai.

Le nombre, la durée, la taille apparente, la description et le comportement de ces boules lumineuses orangées font penser à des lanternes lumineuses (montgolfières en papier d'un mètre de diamètre alimentées par un combustible). Quelques échanges avec les témoins ont permis de reconstituer l'observation et d'en déduire qu'il s'agit de l'hypothèse la plus probable. La zone du lâcher se situerait entre Villeneuve-de-la-Raho, Corneilla-del-Vercol et Montescot. Le vent était presque nul (4 km/h NO) et le taux d'humidité élevé avec un ciel nuageux. L'impression de descente verticale d'une ou plusieurs boules peut s'expliquer par un éloignement dans le même axe que l'observateur, la présence d'une butte qui les sépare du phénomène ou un fort taux d'humidité qui alourdit la lanterne en papier. Ce point reste à déterminer.


Comparatif avec un court extrait d'un lâcher de lanternes effectué par l'équipe OVNI66

Les témoins qui ont pu visionner cette vidéo conviennent que le phénomène observé était comparable.
Si vous avez des informations concernant un lâcher de lanterne ce jour-là dans cette zone, n'hésitez pas à nous contacter ou à laisser un commentaire.

18 mai 2013

17 et 19/05/2013 - Eus, Prades, Perpignan : rentrées atmosphériques de bolides verts

illustration-bolide19/05/2013 - Perpignan :

Dans la nuit de samedi à dimanche 19 mai 2013 à 00h21 depuis Perpignan Nord, nous avons observé un superbe bolide de couleur verte traverser une courte portion de ciel dans un axe Est Ouest pendant 4 secondes. La lumière est apparue blanche en grossissant jusqu'à devenir plus grosse Vénus. © photo illustration de Howard Edin

Sa couleur a viré ensuite au vert pendant 2 secondes puis s'est estompée jusqu'à disparaître à proximité de la Lune en laissant une traînée jaunâtre derrière elle. (Agnès et Pascal)

17/05/2013 - Eus :

Il était 23h40 ce vendredi 17 mai 2013, Patricia roulait sur la route de Prades, à hauteur du village d'Eus quand soudain elle aperçut un phénomène de couleur verte entouré d'un halo de brume et de forme triangulaire (pointe en avant) traverser le ciel d'Est en Ouest à l'horizontale pendant 4 secondes. Sa course s'est terminée vers la Lune, ce qui a permis au témoin d'évaluer une taille apparente comparable à celle du croissant. Le phénomène a disparu dans la brume à la vitesse d'une étoile filante.

Le témoin a rempli le questionnaire en ligne :

DATE : 17/05/2013
HEURE : 23h40
NBRE-TEMOINS : 1
CONTEXTE : en voiture en conduisant
LIEU : sur la route de Prades à hauteur du village d'Eus
DIRECTION : direction Est / Ouest sur un axe horizontal avec la vitesse d'une étoile filante. Le phénomène est apparu du haut du pare-brise et a disparu à hauteur des yeux.
ANGLE : 90°
DESCRIPTION : le phénomène était de couleur verte entouré d'un halo de brume de forme triangulaire pointe en avant de la même taille que le croissant de lune à coté duquel il est passé.
TAILLE : longueur du croissant de lune
DUREE : 4 secondes
DEROULEMENT : je conduisais, le phénomène est arrivé par l'arrière, je l'ai aperçu du haut du pare-brise jusqu'à ce qu'il disparaisse à hauteur de mes yeux dans la brume.
CONNEXE : aucun bruit particulier
METEO : ciel humide et brumeux
COMMENTAIRE : c'est la première fois que j'observe un phénomène de la sorte

OVNI66 n'enquête pas sur les phénomènes furtifs qui durent moins de 6 secondes mais la description, le comportement et la couleur correspondent à un phénomène de rentrée atmosphérique de type météore ou bolide. 

Posté par blogovni66 à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 mars 2013

Le syndrome OVNI-BLUES

Chaque cas élucidé représente une frustration pour les uns, une victoire pour les autres

Un lecteur en désaccord avec le classement de certains cas jugés de consistance faible par OVNI66 (un seul témoin, aucun effet connexe) s'est manifesté à plusieurs reprises, nous reprochant des enquêtes orientées en faveur de phénomènes expliqués. D'autres lecteurs, au contraire, nous encouragent à garder une ligne de conduite prudente et à poursuivre dans la démonstration que n'importe qui peut, en toute bonne foi, se tromper. Il faut l'avouer, pour certaines personnes, le sujet OVNI "prend aux tripes". Ce sont des passionnés, des convaincus qui s'exaltent à la moindre apparition insolite. Que ce soit pour défendre l'hypothèse extraterrestre ou la pensée rationaliste, la dynamique est la même. Ainsi dans les coulisses de l'ufologie, de réelles tensions sont perceptibles dans les forums spécialisés.

ovniblues2
Lâcher de lanternes OVNI66 (photo Sophie Jolivet)

On les remarque en particulier quand viennent les explications officielles : lanternes thaï, ballons, reflets, satellites, bolides, etc. Celle des lanternes agace beaucoup ! Pourtant 60 000 lanternes ont été vendues en 2010 par le plus gros distributeur en France et il faut bien qu'elles s'envolent un jour. 60 000, c'est beaucoup ! Plus de 160 ballons lumineux quotidiens ! Et comme on a plutôt l'habitude de les envoyer par grappe de 20, ça fait une moyenne grossière de 8 lâchers par nuit en France. La plupart du temps, les lanternes sont utilisées le week-end à la faveur d'évènements sportifs, cérémonies, mariages, baptêmes. Si on réduit la fréquence d'envol à ces deux jours par semaine, cela fait une moyenne de plus de 57 lâchers de 20 unités par week-end dans l'hexagone ! Ce chiffre "espante" comme on dit chez nous... Il est donc normal que l'hypothèse lanternes soit la première qui vienne à l'esprit quand on décrit des sphères lumineuses silencieuses se déplaçant en formation.

La recherche de la vérité n'est pas toujours récompensée

D'un côté ceux qui sont persuadés que nous sommes visités et de l'autre ceux qui veulent tout expliquer. Dans les deux cas, les motivations obéissent à des sensibilités fortes qui aboutissent parfois à des affrontements sévères entre partisans de chaque bord. Il n'est pas simple de trouver le juste milieu ! C'est ce qu'aimerait OVNI66. 

La manière dont le sujet est traité par les médias n'aide pas toujours à se faire une opinion juste du "phénomène" OVNI car il fut longtemps pris en dérision ou tout bonnement ignoré. Depuis les années 90, une génération entière de passionnés, mue par l'essor d'internet, délaisse les bibliothèques silencieuses pour les réseaux sociaux plus bavards : la liberté d'expression qu'offre le net permet de tout dire, tout dévoiler. C'est alors que les courants de pensées hérités de l'époque New-Age déferlent sur la toile, accompagnés de ses détracteurs et les débats font rage. Qu'en ressort-il après une décennie de confrontations ? En sait-on vraiment plus ? Sommes-nous visités ou pas ? Beaucoup de théories, spéculations, fabulations alimentent les espaces d'expression. Mais comment distinguer le fantasme du réel sans source, sans enquête, sans vérification possible ? En supprimant tous les dossiers dont on ne peut vérifier les sources, on constate une grande rareté de cas étranges. Pire encore, les vidéos en ligne qui montrent des images sur-compressées, floues ou alors très claires mais le plus souvent issues de trucages sophistiqués de type CGI : la plupart ont en commun l'absence de détails ou de témoins oculaires pouvant confirmer la véracité de la scène filmée. 

Le  témoin unique, incompris, tel David Vincent...

Un ovni pointe son nez dans le ciel, un rapport est rédigé, un témoignage publié dans la presse et les opinions s'embrasent... Au milieu de toute cette cacophonie de débats sans fin, le témoin unique, lui, est bien seul (sans jeu de mots). Les cas ne sont pas si rares où, face aux railleries et commentaires désobligeants, le témoin isolé se sent profondément blessé dans son estime (c'est la raison pour laquelle nous préconisons l'anonymat dans les publications).

ovniblues3

En l'absence d'effets connexes ou de recoupement avec d'autres signalements, il ne reste que la version d'une personne seule. L'indice d'étrangeté restera faible, quelle que soit la teneur du récit car il n'y aura personne pour contredire ou confirmer ses dires. Que faire dans ce cas ? On ne peut ignorer l'observation insolite rapportée par une seule personne car au moment du témoignage, on ne sait pas si d'autres se manifesteront. Chez OVNI66, les appels à témoins sont succincts afin de n'influencer personne et de pouvoir, a posteriori, effectuer des recoupements. Que se passait-il dans le ciel au moment de l'observation insolite ? Trafic aérien, conditions météo, angles de vue, position du soleil ou des astres, évènements particuliers ? Une fois le délai de 3 à 5 jours passé, il y a peu de chances de retrouver des éléments concordants. Pourtant, en l'absence d'indices venant conforter l'aspect insolite, il est difficile de classer un cas dans la catégorie "inexpliqués" si des éléments contradictoires peuvent résoudre l'affaire. Même si le doute est permis, on privilégiera toujours la solution la plus simple, celle qui semble la plus crédible, tout en gardant le plus grand respect pour l'opinion de chacun.

 L'absence d'OVNI donne le blues

L'OVNI-BLUES est un syndrome composé de plusieurs signes distincts : espoir, déception, isolement, doute, colère, incertitude, contradiction, frustration, sentiment d'injustice...

ovniblues-vgn

Dans le contexte ufologique, il atteint particulièrement ceux qui se sont forgés une opinion sans que celle-ci ne soit vraiment confirmée pleinement (croire c'est douter).  Les rationalistes et les croyants sont aussi concernés les uns que les autres ! Pour le témoin seul (et ceux qui le défendent), l'ovni-blues est un risque bien réel qu'il ne faut pas négliger. Il convient de bien entourer la personne et de l'aider à affronter ses doutes et accepter les erreurs d'appréciation possibles face à un évènement rare. 

Quand on assiste pour la première fois au passage planifié de l'ISS ou que l'on découvre la luminosité d'un flash d'Iridium, on se rend bien compte de notre ignorance des choses du ciel. Quelqu'un m'a confié : "La première fois que tu vois une grappe de lanternes lumineuses en vol, tu prends quand même un petit coup d'ovni-blues dans la gueule !", en ajoutant : "Et je ne te parle même pas du bolide vert qui semble tomber à moins de 3 km alors qu'il est observé au même moment dans toute la France. Le coup d'OVNI-BLUES est alors proportionnel à ton erreur d'appréciation des distances la nuit !".

Il faut bien l'admettre, la culture générale sur les sujets aéronautiques, météorologiques, astronomiques et optiques n'est pas si répandue. On en apprend chaque jour car les domaines concernés sont nombreux et nul n'est spécialiste dans l'ensemble de ces catégories. 

Depuis quelques années, il semble que le phénomène ovni "classique" avec des formes structurées et discernables se fasse de plus en plus rare au profit de lumières nocturnes ou diurnes. L'époque "tôle et boulons" avec atterrissages, traces au sol, petits bonhommes semble révolue. Du coup, ceux qui font partie de la génération XFiles se prennent quelques coups de blues et c'est bien compréhensible. Pourtant, il reste tellement de cas inexpliqués, parfois extraordinaires que l'on est toujours en droit de se poser de sérieuses questions sur la possibilité que nous soyons visités par des extraterrestres sans pour autant en voir à chaque coin de rue.

L'excès de prudence que l'on peut reprocher à OVNI66 sera forcément salué si un jour nous sommes en mesure de démontrer un cas irréfutable en faveur d'un phénomène intelligent d'origine exotique. En attendant, gare à l'ovni-blues !

Posté par blogovni66 à 23:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mars 2013

Le phénomène lumineux du 12 décembre 2012 expliqué !

2012-12-12-photo
Photo prise par le pilote de l'avion en approche de Perpignan.

Le 12 décembre 2012, 3 témoins situés en 3 endroits différents ont observé une lumière intense dans le ciel aux alentours de 20h16. L'un est pilote, en approche de l'aéroport de Perpignan, l'autre contrôleur-aérien et le 3e roulait en direction d'Espira-de-l'Agly. Les angles d'observation convergent vers le nord de Rivesaltes et le Nord-Ouest d'Espira de l'Agly.

complexe-de-tirs600
Au Nord de Rivesaltes, le Camp Joffre et le Complexe de tir d'Opoul (contours en kaki).

Selon le GEIPAN, ce jour-là, entre 20h et 21h, des exercices de tirs de fusées éclairantes équipées de parachute ont été effectués dans cette zone dont le périmètre s'étend du sud de Vingrau et Tautavel jusqu'au Nord de Rivesaltes (le Complexe de tir d'Opoul est délimité en kaki sur la carte Geoportail).


Exemple de tirs de fusées éclairantes (le modèle peut varier)

Le phénomène observé le 12 décembre 2012 correspond exactement aux caractéristiques des fusées éclairantes tirées ce jour-là. Celles-ci peuvent monter à 200/400 m d'altitude et sembler fixes dans le ciel pendant plusieurs dizaines de secondes grâce à leur parachute. Elles sont capables d'illuminer plusieurs hectares au sol. La couleur de la lumière intense peut varier du rouge au jaune/orange ou blanc selon le type. Les caractéristiques, l'heure et les lieux correspondent parfaitement aux 3 témoignages.

Classé A par le GEIPAN
Lire le compte-rendu

Le cas du 12/12/2012 est classé dans les cas expliqués.

Cet article est un complément de :
12/12/2012 - Nord de Perpignan : plusieurs témoins au sol et un pilote observent une lumière insolite dans le ciel

26 février 2013

Corbières, le 16-02-2013 : photo insolite...

Le ciel était particulièrement pur ce samedi 16 février 2013. Soudain, un objet lumineux nous intrigue. Agnès décide de prendre une photo pendant que je sors les jumelles. Un avion de ligne se dirige vers le Sud (à droite avec une traînée), la Lune est déjà assez haut dans le ciel (59°), le soleil au SO est plus bas. L'objet lumineux blanc (à gauche) ne laisse aucun sillage et passe tranquillement sans un bruit. Il semble glisser dans les airs. Sa forme est tubulaire.

avions-Lune-2013-02-16
A gauche l'objet lumineux, à droite l'avion de ligne et son sillage...

La présence de la Lune donne une idée de la taille apparente de chaque objet (la photo est réduite pour le blog). L'absence de traînée et d'ailes nous avaient bien intrigués sur le moment mais grâce aux jumelles, l'objet lumineux est rapidement identifié.

avion-2013-02-16
Recadrage (photo à 100%)

avion-x3
Grossissement (x3 pour illustrer la perception aux jumelles)

Deux avions de ligne traçaient leur route vers l'Espagne et l'Algérie, l'un laisse un sillage, l'autre pas. Les ailes ne sont pas visibles à l'oeil nu. Une tête d'épingle au bout d'un sillon à droite, un bâton lumineux pour le second à gauche... Sans jumelles ou photo, le doute était permis ! Quelle leçon tirer de cette simple photo ?

Posté par blogovni66 à 00:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,