24 octobre 2014

Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Depuis une semaine, plusieurs hypothèses ont été proposées pour expliquer l'OVNI noir de forme allongée dont la silhouette s'apparente à celle du célèbre avion de chasse de type Rafale. Les deux témoins, l'un situé à Perpignan, l'autre à Calais, s'accordent à expliquer qu'il était plus petit que le modèle officiel et qu'en plus, il était silencieux. On sait maintenant qu'aucun avion de chasse de l'armée n'a traversé le ciel de Perpignan vendredi 17 octobre 2014 dans la matinée. A Calais, deux heures plus tard, Hervé comparait la taille apparente de l'avion à réaction à celui d'un Cessna qui volait derrière et semblait le suivre. On sait aussi qu'il n'est pas possible d'évaluer la taille réelle d'un engin dans le ciel sans arrière plan et cela complique toute déduction liée à l'altitude, la distance et la vitesse. Ces 3 inconnues pèsent lourd pour estimer une dimension mais Hervé, membre d'un club d'aéromodélisme et pilote de modèles RC n'en démord pas, cet avion noir profilé avait quelqu'un chose d'insolite : ses dimensions et son silence.

L'absence de son est explicable dans 1 cas* : 
(*maj : une erreur s'était glissée dans mon brouillon)
à Perpignan, on sait que l'OVNI a croisé la route à plus de 700 m du témoin. Le passage d'un aéronef, quelle que soit sa taille, aurait pu passer inaperçu à cette distance, d'autant plus que le témoin conduisait un fourgon dont le bruit du moteur aurait pu couvrir le peu de son perceptible.

Pour Calais, le témoin entendait le moteur du Cessna mais pas celui de l'avion non identifié. Il l'estima aussi petit que l'avion de tourisme qui le suivait. On pourrait suggérer que l'angle d'observation du témoin lui a fait percevoir un avion de chasse de taille normale (16 m), éloigné de deux fois la distance du Cessna (8 m), en axe parallèle et volant dans la même direction. Pourtant, l'expérience du témoin en aéromodélisme, l'a convaincu qu'il s'agissait d'un modèle réduit ayant un rayon d'action bien plus élevé que celui d'un RC (* le témoin ne s'explique pas l'absence de bruit de l'avion noir).

Quelqu'un d'avisé m'a suggéré une boutique en ligne qui propose ce genre d'engins réalistes de modèles radio-commandés dont la taille et la puissance sont tout à fait respectables.

rafale-team-laurens-01
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-pleine-postcombustion-03
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

rafale-tigermeet-1
© www.aviation-design.fr - Rafale 1/5 - 3,20 m de longueur - 2 x 18 kg ou 1 x 33 kg de poussée

On remarquera la décoration en forme de flammes jaunes sur tout le fuselage qui pourrait concorder avec la description du témoin de Perpignan. Malgré le scepticisme d'Olivier Careau concernant l'hypothèse aéromodélisme, il faut bien admettre que l'existence de plusieurs versions d'avions Rafale radio-commandés autorise le doute. Pour Hervé, le rayon de contrôle d'un tel engin est pourtant assez court, le temps de vol n'excède pas les 10 à 15 mn et il lui est absolument nécessaire de décoller et d'atterrir sur une piste parfaitement plane, lisse et ferme. Le coût d'un tel engin pouvant atteindre les 15000 euros, aucune erreur n'est permise. D'après le témoin de Calais, l'hypothèse drone expérimental de l'armée avec un plus grand rayon d'action serait donc à considérer avec sérieux.

Posté par blogovni66 à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


21 octobre 2014

Existe-t-il un modèle réduit de Rafale ? Second témoin le 17 octobre.

L'hypothèse du Rafale grandeur nature est exclue pour le témoignage de Perpignan. Après vérification auprès des services compétents, on sait maintenant qu'aucun passage d'avion à réaction n'était signalé ce jour là, à cet endroit.

rafale2
Ceci est un Rafale, un vrai.

Un second témoin, à Calais cette fois-ci :

Vendredi 17 octobre à 8h39 un témoin observe près du centre pénitentiaire de Perpignan le passage d'un OVNI qui ressemble à un Rafale modèle réduit. Près de Calais, le même jour entre 10h et 11h, un témoin qui nettoyait son parking entend le bruit caractéristique d'un avion de tourisme. Il lève alors la tête et assiste à une scène surréaliste : l'avion de style Cessna était bien là mais il suivait un avion noir de type Rafale complètement silencieux. Les deux aéronefs volaient à la même altitude et à la même vitesse. Habitué des meetings d'aéromodélisme, il maintient fermement que l'avion de chasse noir n'était pas plus gros que l'avion de tourisme et que le seul bruit perçu était celui de ce dernier. Sa première idée fut que le pilote du Cessna s'est rapproché du "petit" Rafale pour l'identifier. Malheureusement, tous deux ont disparu derrière une rangée d'arbres. Ils se dirigeaient vers l'aérodrome de Calais-Marck, d'Est en Ouest.

Un drone de l'armée ? Une version réduite du Rafale ?

On peut légitimement s'interroger sur la similarité des deux témoignages, l'un à Perpignan à 8h39, l'autre à plus de 900 km près de deux heures plus tard. Le second témoin a été alerté par un article du blog d'Olivier Careau (qui avait répondu à nos questions concernant l'hypothèse aéromodélisme). Hervé (témoin de Calais) a immédiatement reconnu à travers le croquis de Jérome (témoin de Perpignan) l'objet volant non identifié qui l'avait intrigué ce même vendredi. Il nous a contacté pour expliquer la scène à laquelle il avait assisté ; à la différence de Jérome, Hervé n'a pas remarqué de feux de signalisation ou de lumière intense jaune. Était-ce le même engin ?

Quand on sait qu'un Rafale est habituellement deux fois plus long qu'un avion de tourisme, on peut se demander pourquoi ces deux témoins on observé dans la même matinée un avion de chasse silencieux paraissant deux fois plus petit que la normale. Le premier témoin à Perpignan n'avait pas de repères pour évaluer "de manière irréfutable" la taille de l'engin noir mais le second témoin est formel, le Rafale vu à Calais était suivi par un cessna de même longueur. Il faut avouer que c'est bizarre...

Quelqu'un d'autre a-t-il remarqué le passage d'un avion de chasse noir le matin du vendredi 17 octobre 2014 entre 8h30 et 8h40 dans le ciel des Pyrénées-Orientales ou ailleurs en France dans la même matinée ? Merci de nous contacter en utilisant l'adresse info@ovni66.com

Cet article est un complément de l'Hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible.
Il a reçu un complément d'information : Le Rafale non identifié du 17 octobre, de Perpignan à Calais

Posté par blogovni66 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 octobre 2014

L'hypothèse "aéromodélisme" pour l'ovni du 17/10/2014 jugée peu crédible

2014-10-17-croquis-ovni-600

L'hypothèse d'un modèle réduit d'avion de chasse en perdition avait été émise pour expliquer l'observation du vendredi 17 août 2014 près du centre pénitentiaire. Nous avons pris conseil auprès d'Olivier Careau, responsable de "l'Espace Modélisme d'Argelès-sur-Mer" en lui soumettant le témoignage reçu. Son expertise fut rapide et concise :

Quel est le rayon de contrôle moyen d'un modèle réduit ? 
Largement supérieur à la vision humaine.

Que se passe-t-il quand un pilote perd le contrôle de son modèle réduit ?
(peut-il continuer seul sa route sur plusieurs kilomètres ou tombe-t-il immédiatement ?)
C'est possible oui, rare mais si le modèle est stabilisé au moment de la perte radio, il peut voler seul un certain temps. Ca reste quand même rare, d'autant plus pour un jet qui finit rapidement au sol.

Quelqu'un de votre club cherche-t-il un avion perdu vendredi ?
Non et j'imagine mal un aéromodéliste voler en "sauvage" dans cette zone avec un jet ! Ce sont des modèles rares, compliqués à mettre en oeuvre et qui n'autorisent pas de voler en dehors d'un terrain prévu pour.

Connaissez-vous un modèle se rapprochant de celui décrit par le témoin ?
Ca peut ressembler à un jet ou un pulso réacteur mais le fait que le témoin ai vu les flammes du "réacteur" élimine la probabilité, à moins qu'il soit en feu en vol mais franchement au vue de la zone, encore une fois, j'imagine mal un aéromodéliste évoluer avec un modèle de ce genre !

Connaissez-vous un modèle réduit de forme allongée et totalement noir ?
Non, de plus la couleur totalement noir est à exclure pour un modèle radio-commandé. Difficile à voir et jamais vu sur un terrain ce genre de décoration.

Cette observation est-elle compatible avec celle d'un modèle réduit en perdition ?
Pour moi absolument pas. Le changement de couleurs, les flammes de combustion et la zone éliminent à priori cette hypothèse. A priori, on peut plutôt s'orienter vers un avion de chasse réel même si le changement de couleur parait étonnant... Un drone de l'armée ? Non plus, ils sont en général équipés pour la plupart de moteurs classiques.

SALON2014_banniere_web

Le site internet de l'Espace Modélisme d'Argelès-sur-Mer :
www.espacemodelismeargeles.com

L'hypothèse d'un avion radio-commandé semble donc difficile à défendre dans cette affaire... à suivre !
Nous remercions particulièrement Olivier Careau pour sa réactivité et sa coopération.

Cet article a reçu un complément d'information :
Existe-t-il une version réduite du Rafale ? Second témoin du 17 octobre

Posté par blogovni66 à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 octobre 2014

17/10/2014 - Perpignan : un témoin observe un ovni près du centre pénitentiaire

Témoignage :
"Je me rendais au travail, mon trajet allait de Saleilles au Soler. Arrivé au niveau du Megacastillet,  je regardais le Canigou lorsque j'ai aperçu à 8h31, une lumière jaune très intense se déplaçant à coté d'un petit nuage situé entre la base et le sommet du pic (en direction du Canigou vu depuis le sud de Perpignan, sans pouvoir préciser la distance). Son comportement m'a intrigué car ce point lumineux volait de manière aléatoire, tantôt vers la gauche puis vers la droite, en haut, en bas, un peu comme une fusée ou un missile en perdition. Le Canigou était en arrière plan, c'était assez bas, je regardais le phénomène par intermittence à cause de la circulation et du relief qui me gênaient."

2014-10-17-ovni-lieu2
Axe du passage de l'ovni à 8h39 le 17/10/2014 - du SSE vers le NNO

"Arrivé au rond-point de Mailloles en direction du Soler, tout en scrutant le ciel, j'aperçois à 8h39 un objet noir fin, allongé, finissant en pointe, passer du sud vers le nord à quelques centaines de mètres au-delà du centre pénitentiaire de Perpignan. L'objet était rapide, noir au début ; une combustion (flamme) s'est produite derrière, comme pourrait le faire un avion de chasse et l'objet s'est illuminé entièrement en jaune. Cela s'est reproduit à 2 reprises en 2 secondes (l'objet semblait accélérer en même temps). Les grands murs de la prison ne m'ont pas laissé voir la suite. Je n'ai entendu aucun bruit, j'étais dans mon fourgon pendant toute la durée de l'observation qui n'a pas duré plus de 4 secondes, la fenêtre conducteur ouverte, l'objet est passé perpendiculairement à la route, de gauche à droite."


Croquis du témoin. L'objet était noir est très allongé mais trop rapide pour l'identifier

En résumé :
"Au départ à 8h31, je remarque une lumière intense jaune mais très éloignée puis arrivé au niveau de la prison à 8h39, un objet NOIR relativement proche (j'évalue à moins d'un kilomètre), de la taille d'un drone. Il est apparu derrière la lignée d'arbres qui se trouvent à 700 m de là. Il a disparu de ma vue à cause du mur de la prison, en direction du nord. Il est passé tellement vite que je n'ai pu identifier la forme précisément. Il était très allongé et finissait en pointe". La séquence s'est déroulée ainsi : l'objet à traversé la route en 1 seconde, puis s'est illuminé de jaune, puis il est passé au-dessus de l'angle de la prison (voir photo), à la 3e seconde il devenu noir puis s'est illuminé à nouveau avant de disparaître de ma vue à cause du mur.

Hypothèses :
La perte de contrôle d'un engin radio-commandé de type avion de chasse d'aéromodélisme pourrait expliquer cette observation en 2 étapes (si elles sont liées). On peut imaginer que pendant la première observation le pilote de l'engin radio-commandé avait perdu le contrôle de son modèle réduit qui volait de manière erratique, puis l'engin a continué sa course seul, traversant la route avant (peut-être) de s'écraser au nord-ouest du centre pénitentiaire. Ceci n'est qu'une hypothèse qui demande à être vérifiée bien sûr. Pour le moment, l'ovni reste un objet volant non identifié.

Un vrai avion de chasse illuminé par le soleil ? Le témoin réfute cette dernière hypothèse à cause de la taille de l'engin qui lui a paru petit et proche. Les 2 illuminations ne ressemblaient pas du tout à des réflexions du soleil mais plutôt à des remises de gaz de réacteurs à l'arrière (mais l'objet s'est entièrement illuminé). Absence totale de bruit.

Il est possible que d'autres personnes aient remarqué quelque chose ce vendredi 17 octobre entre 8h31 et 8h39. Tout commentaire constructif est bienvenu. Si vous avez des informations à nous faire parvenir, n'hésitez pas à nous écrire à info@ovni66.com.

Cet article a reçu un complément d'information :
L'hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible

Posté par blogovni66 à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

11 octobre 2014

10/10/2014 - un avion insolite dans le ciel de Perpignan

beluga2-2014-10-10-1

beluga2-2014-10-10-2



Décollage du Beluga n° 2 depuis l'aéroport de Perpignan

Vous êtes nombreux à l'avoir remarqué faire sa ronde dans le ciel de Perpignan, l'un des avions les plus étranges d'Airbus a effectué vendredi une poignée de touch-and-go à l'aéroport de Perpignan-Rivesaltes. Il est gros, il est beau et pourtant il vole avec élégance malgré sa silhouette imposante : c'est le Beluga, un A300-600ST. Cet avion-cargo est utilisé pour transporter des charges exceptionnelles (jusqu'à 50 tonnes) comme des grosses pièces aéronautiques ou spatiales (satellites, engins spatiaux, véhicules militaires)... Il n'y aurait que 5 exemplaires dans le monde. Merci à Jack pour ces images prises sur le vif !

Posté par blogovni66 à 17:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


20 octobre 2008

xx/10/2008 - Palau-del-Vidre : triangle noir

triangle_palau_del_vidres

Un triangle noir, immense et silencieux.

Fin octobre 2008 : tôt le matin (6h30 environ) deux employés roulant à bord d'un fourgon remarquent vers l’horizon Est (au-dessus du littoral, direction la mer – entre Saint Cyprien et Argelès/mer) ce qu’ils ont pris tout d’abord pour une étoile (blanche, brillante, sans clignotement, magnitude importante) puis pour un avion en phase d’atterrissage.
 
Ils ont observé ce PAN tout le long de leur route à partir d’Elne (N114)
 
En arrivant à Palau Del Vidre, suivant des yeux ce PAN qui continuait sa descente, alors qu'ils s’attendaient à se retrouver pratiquement sous l’objet qui s’approchait par leur droite et sans qu’ils n'aient pu observer la « transition » (les arbres et des immeubles ne laissaient entrevoir le PAN que par intermittence) un objet triangulaire « énorme » noir, avec un globe lumineux rouge fixe dessous, les a pratiquement survolés dans un silence total et à la vitesse d’un piéton, à l’entrée du village. Le triangle évoluait à très basse altitude. Il paraissait aussi grand qu’un avion de ligne. "Quelqu'un la tête baissée n'aurait pas remarqué son passage silencieux" précise l'un des témoins.
 
L’objet a disparu caché par les immeubles. Les deux témoins ont tenté de suivre l’objet mais le temps de trouver la route qui allait dans sa direction (1 minute environ) l’objet avait totalement disparu.

Mise à jour du 1 février 2013 :
ce cas étudié par le GEIPAN a été classé D1 (non expliqué) le 24 janvier 2013. 

Posté par blogovni66 à 06:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

01 janvier 1998

La vague OVNIS de 1954

L'année 1954 fut extrêmement riche en observations d'OVNIs, atterrissages et phénomènes étranges. En septembre, octobre et novembre 1954, la France semblait "envahie" par des engins inconnus et les témoignages n'ont cessé d'affluer presque quotidiennement pendant ces 3 mois mémorables ! 

La célèbre "VAGUE" de 1954 restera la plus forte jamais enregistrée. Pourtant, à cette époque, seul 1% des foyers était équipé d'un poste de télévision, le téléphone (rare) ne pouvait s'utiliser que par opératrice interposée et les informations ne circulaient qu'avec des délais de plusieurs jours, voire semaines. Les paysans situés dans les villages reculés étaient souvent bien isolés du monde et seule la radio transmettait en direct les informations minimum nécessaires. 

On imagine le résultat si ce scénario se répétait à notre époque, avec le concours des téléphones portables, de la télévision et de l'Internet ! L'information en continue et la transmission aux proches seraient si faciles et rapides qu'il serait quasiment impossible de manquer le passage d'un de ces objets. Difficile de rester dans l'ignorance ou l'indifférence du phénomène et de nombreux citoyens seraient à coup sûr tellement choqués par ces multiples apparitions dans tout le territoire national, que la tache serait bien ardue pour les autorités devant la multitude d'appels qui ne manqueraient pas de saturer les bureaux des Gendarmeries.

S'il devait se produire une vague, telle que celle de l'automne 1954, les esprits seraient marqués à jamais par cet événement car le flux continu d'informations sur le sujet serait si bien retransmis par les citoyens eux-mêmes (grâce aux nouvelles technologies) qu'une cellule de crise serait très certainement organisée au sein même du gouvernement.

Et pourtant que reste-t-il de ces 3 mois de folie nationale de nos jours ? Quelques livres, quelques parutions mais aucune conclusion ou bilan officiel qui donneraient une explication satisfaisante à cette étrange vague. Dans les archives municipales ou départementales on peut encore consulter les journaux de l'époque et s'ébahir devant l'avalanche quotidienne de rapports extraordinaires.

Posté par blogovni66 à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15/10/1954 : Perpignan Saint-Assiscle - Atterrissage + humanoïde

66_6_DF

66_damien_figueres_1954
Source : L'indépendant (crédit photos et remerciements à Johan et Gilles)

Lire le résumé

Posté par blogovni66 à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

15/10/1954 : Atterrissage d'une sphère rouge + humanoïde

Un atterrissage à Perpignan :

Le 15 octobre 1954, à Perpignan, Damien Fxxxxxxx, retraité des Douanes, se trouve devant son domicile, près de la piscine de Saint-Assiscle. Il promène ses deux chiens. Il aperçoit sur la route, une sphère rougeâtre qui se pose. De cet objet sort un homme grand, vêtu comme un scaphandrier. Ayant fait le tour de son appareil, le pilote y retourne précipitamment, tandis que les deux chiens du témoin s'élancent vers lui en aboyant. L'engin s'élève alors sans bruit et disparaît à une vitesse prodigieuse. L'observateur se trouvait alors à une trentaine de mètres de l'appareil dont aucune trace n'a été relevé sur la route. (sources diverses : La montagne, Le Provençal, Paris-Presse, France Soir, L'Indépendant).

Même de nos jours, plus de 56 ans plus tard, aucun engin ne décolle en silence devant un spectateur situé à moins de 30 mètres de celui-ci.

Lire l'article orginal

Posté par blogovni66 à 01:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09/10/1954 - Bompas : atterrissage et départ d'un cigare

A Bompas, le 9 octobre 1954 à minuit.
M. Sxxxxxx trouve, posé dans une rue du village, un objet en forme de cigare d'environ deux mètres de longueur, entouré de lueurs frisées.

Il réveille des voisins qui assistent au départ rapide de l'engin.

Source : OVNI, le premier dossier des rencontres rapprochées en France. Michel Fuguet et J.L. Rucho

Posté par blogovni66 à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,