25 juin 2017

De l'intérêt de connaître les circonstances exactes d'une observation (vidéo)


"ovni" filmé depuis la commune de Liez, en Valais (Suisse)

Un témoin nous a contacté pour  demander conseil à propos de ce qu'il a filmé en février 2017 avec son appareil photo (Canon EOS 7D Mark II). OVNI66 n'enquête pas sur les observation effectuées hors du département des Pyrénées-Orientales mais quand le cas présente un intérêt pédagogique ou démonstratif, nous faisons quelques exceptions.

Dans un premier temps, le témoin nous a directement envoyé le lien de son film sur Youtube, avec d'autres liens similaires qui traînent sur internet. Après lecture du film, je lui ai répondu que ce type de vidéo ne nous intéresse pas, sauf s'il est appuyé par un témoignage circonstancié avec des détails concernant la localisation, l'azimut, la hauteur, le nombre de témoins, le déroulement de l'observation, etc.

De l'intérêt de connaître les circonstances exactes

Le témoin a donc rempli le formulaire de rapport d'observation d'ovni. On découvre alors qu'à aucun moment, le témoin et sa compagne n'ont observé le phénomène à l'oeil nu, tel qu'il se présente sur la vidéo. En réalité, à l'oeil nu, cela se présentait comme point lumineux scintillant, gros comme une "pointe d'aiguille". C'est en zoomant sur le point lumineux avec son téléobjectif qu'il a pu observer à travers l'appareil ce qu'on nous présente.

En faisant quelques vérifications de base sur l'heure, la date et la localisation des témoins, il est clairement établi que le phénomène filmé était l'étoile Capella. Le phénomène d'irisation est dû au scintillement de l'étoile zoomée avec un problème de focalisation et les aberrations caractéristiques de ce type de prise de vue.

D'autres exemples trouvés sur internet

etoiles-zoomees

Ci-dessus un florilège d'étoiles et planètes filmées ou photographiées à la volée ou avec trépied, en grossissant au maximum des capacités de l'appareil. Quand on lit les commentaires qui accompagnent ces vidéos, le résultat est désopilant : esprits, vaisseaux extraterrestres, fantômes de défunts, esprits de mondes parallèles, démons, tout y passe ! Une véritable faune exotique qui pourrait facilement être identifiée si les témoins (qui ne voient rien d'autre qu'une étoile à l'oeil nu) se penchaient un peu sur les données astronomiques du moment. Bien sûr, d'une étoile à l'autre et selon l'état atmosphérique, le résultat sera différent. De nombreux paramètres entrent en jeu (focale, type d'appareil, éphémérides, type d'astre, humidité, etc.). Prudence donc !

Rappel : OVNI66 n'enquête pas sur les observations effectuées hors du département des Pyrénées-Orientales sauf si le cas présente un intérêt pédagogique ou démonstratif. OVNI66 ne prête aucun intérêt aux photographies et vidéos qui ne sont pas accompagnées d'un rapport circonstancié.

Posté par blogovni66 à 19:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


16 juin 2013

14/06/2013 - Perpignan : le témoignage oculaire et la photo mystère (cas résolu)

2013-06-14-perpignan
A gauche la photo mystère, à droite l'environnement en plein jour

Cet article est un complément d'enquête suite au témoignage audio paru sur le site de France Bleu.

Pour résumer, dans la nuit de jeudi à vendredi 14 juin, un témoin observe pendant plusieurs minutes une lumière ovale blanche un peu floue qui balaye le ciel en cercle, assez bas à l'horizon (30 à 40°) direction Est. Il décide de prendre des photos et de filmer le phénomène avec un petit appareil (Coolpix ancien modèle). Le phénomène observé à l'oeil nu ressemble à une projection laser telles qu'on en voit depuis un peu partout dans le département. Ces lumières de "sky tracer" peuvent prendre plusieurs aspects (ronds, ovales, multiples, en roues, avec ou sans faisceau) et sont visibles à plus de 20 km selon les conditions météo.

Nous avons rencontré le témoin chez lui dimanche 16 juin. Les petits films réalisés avec son modeste appareil photo laissent en effet apparaître une lumière dans la direction indiquée. L'axe tombe sur Canet-en-Roussillon. La qualité est médiocre mais on distingue une activité lumineuse intermittente. Par contre, sur les photos, aucune trace du phénomène.

Le mystère de la photo :

Le témoin n'a pas observé à l'oeil nu ce qui est sur l'image diffusée. Plusieurs photos ont été prises, en plein air, toutes avec un flash automatique, à bout de bras, en utilisant l'écran de contrôle situé à l'arrière de l'appareil. Aucun des 8 autres clichés ne laisse apparaître cette lumière vive. Trois d'entres eux comportent des "orbs" (des poussières illuminées qui forment des globes bleuâtres ou blancs, invisibles à l'oeil nu mais qui imprègnent le capteur dans certaines conditions de prise de vue).

ovni-taille100
Le témoin n'a pas observé à l'oeil nu ce qui est sur la photo (recadrée, taille 100%)

La photo originale a été modifiée par un tiers avant que nous puissions l'analyser. Cette manipulation est probablement à l'origine du mystère. Notre hypothèse se fonde sur la présence de taches sphériques (orbs) sur plusieurs clichés qui précèdent celui-ci. Sur la photo ci-dessus, il y en aurait 8, qui ont été artificiellement et volontairement contrastés ou/et illuminés par retouche. Aucune des photos ne montre le phénomène décrit par le témoin. L'appareil photo, utilisé avec un flash, n'a pas pu enregistrer les projections laser (bien réelles).

orb1
Présences d'orbs dans les photos qui précèdent (poussière en suspension tout près de l'objectif)

orb3
Dans celle-ci, on se rend compte de la proximité de la poussière illuminée par le flash

A propos des orbs :

Sur internet, on peut trouver une multitude de sites, clubs, groupes qui étudient les orbs comme s'il s'agissait de présences mystérieuses : entités, aliens, fantomes, esprits... Pourtant il a été démontré que ce sont des particules en suspension : il suffit d'éternuer juste avant une prise, dans un environnement sombre, avec flash, pour en créer. Ce phénomène optique est particulièrement fréquent avec les appareils compacts ou ultra-compacts.

En conclusion : 

Le témoin a observé un faisceau laser de discothèque en direction de Canet-en-Roussillon. Il a essayé de le photographier mais l'appareil n'a pas enregistré la lumière trop ténue et éloignée pour être prise avec un flash. Le cliché diffusé par la presse a fait l'objet de modifications qui le rendent mystérieux alors qu'il s'agit probablement d'un amas de poussières illuminées (amas d'orbs) devant l'objectif. Ce rapport sera classé dans la catégorie "Cas résolus".

Ceci est un complément de : "14/06/2013 - Perpignan : témoignage oculaire versus photo..."

Posté par blogovni66 à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,