16 juin 2018

Le soleil, le Canigou et l'OVNI dans les photos...

Le 13 juin 2018, Monsieur AD contacte OVNI66 et lui fait parvenir une série de 13 photos (5 sans zoom et 8 avec zoom) dans lesquelles apparaissent un intrus non identifié. Intrigués par la forme particulière de la lumière que l'on retrouve sur toutes les photos en différents endroits du ciel, nous décidons d'y regarder de plus près. Après quelques échanges de mails, le témoin confirme qu'il n'a observé ce phénomène qu'à travers l'écran de son Iphone.

IMG_0289-AD-900Soleil couchant le 24 décembre 2017 à 16h58:36 - Cliquez pour agrandir - Photo AD

IMG_0290-AD-600
Soleil couchant le 24 décembre 2017 à 16h58:37 - Photo AD

IMG_0291-AD-600
Soleil couchant le 24 décembre 2017 à 16h58:40 - Photo AD

Les circonstances de prises de vue :
"J'ai aperçu qqchose à l'œil nu depuis mon balcon qui se déplaçait super vite dans le ciel et après j'ai canardé avec mon iPhone que j'avais avec moi en prenant large. Puis j'ai zoomé quand je l'ai aperçu plus précisément devant le Canigou. Donc oui bien sûr en prenant les photos j'étais derrière l'écran de l'iPhone." Au départ le témoin voit quelque chose qu'il n'identifie pas (un aéronef ou un ovni) et tente de le prendre en photo mais il focalise toute son attention à travers l'écran de son Iphone sur ce truc lumineux en forme de croissant qu'il poursuit avec difficulté.

parcours-9008 secondes séparent la position 1 de la position 5. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les 5 premières photos superposées grossièrement montrent le parcours apparent de l'OVNI dans le ciel en 8 secondes. Quand on regarde attentivement la série, on s'aperçoit que le phénomène reste visible en différents points du ciel en gardant toujours exactement sa forme et sa dimension au pixel près. S'il s'était agit d'un aéronef ou même d'une soucoupe volante, la forme et la taille auraient dû varier d'une image à l'autre. Ce n'est pas le cas. La chose garde toujours la même apparence.

comparaison
Comparaison de l'intrus dans les 5 premières photos

C'est un reflet dans l'objectif

Il est évident que cette lumière, toujours la même dans la série d'images, n'est pas dans le ciel. On appelle ça un "lens flare". Ici, ce qui fait son étrangeté, c'est sa forme en croissant ou demi-lune. Comment est-ce possible ? D'habitude les flares sont plutôt sphériques car c'est un simple reflet de lumière parasite dans l'objectif. Cette anomalie est connue des photographes amateurs et professionnels. Elle est d'ailleurs facile à reproduire avec les téléphones à cause de leur mini objectif (l'Iphone X produit de nombreux flares parait-il...). Ces reflets dans l'objectif prennent différentes couleurs en fonction du contexte lumineux (bleu, vert, jaune, blanc, etc.) et de l'importance du contre-jour.

Le lens flare en forme de croissant apparait surtout pendant les éclipses

On sait que le 24 décembre 2017, aucune éclipse n'était prévue. Le soleil se couchait à 235° et à l'heure de l'observation, il n'était qu'à quelques degrés au-dessus de l'horizon. C'est là qu'entre en jeu le Canigou. C'est le Canigou qui éclipse le soleil car l'astre est en train de se coucher. Et oui, c'est le point commun entre toutes les photos : le soleil n'est jamais entier, malgré les apparences. Il est en train de se coucher derrière le massif montagneux. C'est lui le fautif ! Le flare est le reflet fidèle du morceau de soleil encore visible (inversé en miroir). Ce qui est trompeur c'est l'aspect rond du soleil qui semble se trouver devant le Canigou. Nous savons tous que c'est impossible.

soleil-devant-le-Canigou

La présence des rayons solaires verticaux (que l'on ne voit jamais à l'oeil nu) et l'illusion d'un soleil rond devant le massif, prouvent que les images, saturées par la luminosité, ne montrent pas la réalité de la scène.

Reconstitution réaliste de la scène (enfin presque : le soleil devrait être plus petit)
En supprimant le gros rayon vertical et la partie du soleil en trop devant le Canigou, on comprend mieux l'anomalie.

reconstitution

Dommage on ne saura jamais ce qui a intrigué le témoin avant de prendre cette série de photos mais on peut remercier AD pour ce partage.

Exemples de "lens flares" pendant une éclipse :
http://uk.businessinsider.com/solar-eclipse-photos-blue-crescents-lens-flare-2017-8

Posté par blogovni66 à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


08 juillet 2013

Du 8 au 30 juillet, Paul Delgado expose à ELNE

flyer Elne V

Paul DELGADO est un photographe professionnel bien connu de notre région, co-auteur de plusieurs ouvrages photographiques et plasticien indépendant pour la presse. Il nous a offert son expertise et plusieurs magnifiques images de notre département que vous retrouvez, au fil des saisons, dans le bandeau d'accueil du blog.

Paul DELGADO expose du 8 au 30 juillet 2013 à la Galerie d'IF à ELNE, chaque jour de 15 à 19h ou sur rendez-vous. 
www.pauldelgado.com

Posté par blogovni66 à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 novembre 2012

A propos de l'OVNI filmé plongeant dans le volcan Popocatépetl

Depuis quelques jours, une vidéo circule sur le net à propos d'une webcam fixe permanente ayant filmé un OVNI rectangulaire ou cylindrique plongeant dans les entrailles du volcan Popocatépetl (Mexique).

Aucun témoin oculaire, aucune mesure sismique ou radar, rien d'autre que 3 secondes d'images. D'après les estimations présentées, l'OVNI de forme cylindrique mesurerait 1 km de long sur 200 m de large... Mesures effectuées à partir de l'éloignement de la caméra par rapport au volcan et du nombre de pixels grillés... On croit rêver... Quand on regarde attentivement la vidéo, on remarque les fumées qui se dégagent du cratère. Elles ne semblent pas perturbées par la pénétration du tube d'un kilomètre de long.

Une anomalie sur le capteur

Notre avis est qu'il s'agit d'un bolide ou d'un météore se désagrégeant dans l'atmosphère dans l'axe du volcan, en arrière plan. C'est une rentrée atmosphérique tout à fait banale mais le film ne restitue pas la réalité. La luminosité intense a provoqué une aberration sur le capteur de l'appareil, tout comme sur la vidéo ci-dessous, tournée accidentellement près de Sahorre (à proximité de Vernet-les-Bains).

Le rayon lumineux de la Tour de GOA


Tube lumineux provoqué par le soleil dans l'axe de l'objectif de la caméra

Dans ce cas de figure, le soleil se trouve au-dessus du champ de la caméra. Dans un certain angle, un bâton lumineux apparaît (et disparaît dès que l'on change d'angle). Bien entendu, à l'oeil nu ce rayon est invisible. On remarquera sa délimitation bien nette qui en fait un tube de lumière dont la source est le soleil. Bien entendu les conditions de prise de vue sont différentes et l'anomalie ne présente pas exactement les mêmes caractéristiques.

volcan-Popocatepetl

L'hypothèse d'une anomalie sur le capteur provoquée par une rentrée atmosphérique (ou par un flash d'Iridium) est bien plus crédible que celle de "l'OVNI de 1000 m de long plongeant dans un volcan en activité". Il suffit de consulter l'album INTRUS pour se rendre compte que ce n'est pas si rare.

 

OVNI66 ne tiendrait pas compte de ce genre de vidéo sans témoin oculaire ni autre effet connexe mesurable (autres sources vidéos, enregistrements radar, témoins multiples, etc.).

Posté par blogovni66 à 01:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

28 octobre 2012

Heure d'hiver : mise à jour de vos appareils numériques

changement-heure-hiver
L'activité paranoïaque critique est une force organisatrice et productrice de hasard objectif (Salvador Dali)

Profitez d'un moment de liberté pour régler l'horloge de vos appareils numériques. Il est parfois utile de pouvoir se fier à l'horodateur de votre appareil photo ou de votre camescope avec exactitude.

Posté par blogovni66 à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juillet 2012

Ces OVNIS qui polluent nos jolies photos...

JJC-0
Photo envoyée par un lecteur : Jean-Jacques

La "photo-surprise"
C'est les vacances, on sort l'appareil photo et on shoote tant qu'on peut, tout ce que l'on aimerait garder en mémoire ou partager. On immortalise les meilleurs moments afin de les regarder avec nostalgie plus tard... Puis au détour d'une photo on découvre des intrus, des trucs qui polluent la photo. Le petit "pet" qui attire toute l'attention... et qui interroge !

JJC-1
Photo recadrée et réduite pour les besoins du web

Mais c'est quoi ce truc ? Un OVNI ?
Évidemment, au moment de la prise de vue, personne n'a rien remarqué. Rien d'anormal en tout cas.

JJC-2
Ci-dessus : l'intrus tel qui apparaît sur la photo originale (affichage 100%)

JJC-3
Ci-dessus : les ailes de l'oiseau apparaissent après modification des contrastes

Que faire en cas d'intrus ?
Sur une photo peu contrastée comme celle de Jean-Jacques, il y a une méthode simple, à la portée de tout le monde qui permet parfois de mettre en évidence des formes qui n'apparaissent pas à première vue (surtout quand l'affichage est réduit pour s'adapter à votre écran). En utilisant n'importe quel logiciel photo de base, on peut exagérer le contraste et jouer sur la luminosité ou les courbes de niveaux (selon l'application).
Et hop, l'invisible devient visible !

Conseils pour regarder une photo en détails :
- travaillez toujours sur une copie de l'original
- n'agrandissez jamais une photo (cela crée des aberrations)
- regardez-là à 100% de l'affichage (selon votre écran, l'aperçu s'adapte)
- jouez sur les contrastes et la luminosité
- jouez sur les courbes de niveaux
- évitez les filtres qui créent des artifices

Dans l'album "INTRUS" on trouve quelques exemples de photos d'insectes, oiseaux, reflets et autres intrus qui vous ont intrigué. Les photographies sans témoin oculaire sont pauvres en information mais il est bon de les connaître. Vous ferez peut-être la même un jour, au cours d'une randonnée. Pensez à mettre à jour l'horodateur de vos appareils (date et heure) et n'oubliez pas de lever la tête !

Posté par blogovni66 à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


02 juin 2011

Réglage de vos appareils photos et camescopes

L'été arrive, vous serez plus souvent et plus longtemps dehors, ce qui augmente les chances d'observer un phénomène insolite dans le ciel. Profitez d'un moment de liberté pour régler l'horloge de vos appareils numériques. Il est très important de pouvoir se fier à l'horodateur de votre appareil photo ou de votre camescope avec exactitude dans le cas d'une prise de vue qui pourrait devenir historique. Et n'oubliez pas qu'une photo sans témoignage oculaire et plusieurs témoins n'a que très peu de valeur. Il serait très utile aussi de jeter un oeil sur le formulaire de rapport d'observation d'ovni à l'avance afin de n'omettre aucun détail et de vous familiariser avec les questions qui pourraient vous être posées pendant une enquête.

Posté par blogovni66 à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 mars 2011

Remerciements à Paul Delgado

paul_delgado

Je tiens à remercier mon ami Paul, photographe professionnel bien connu de notre région, co-auteur de plusieurs ouvrages photographiques et plasticien indépendant pour la presse. Il participe, dans l'ombre, aux expertises des photos que les témoins nous envoient parfois... Paul Delgado a récemment fait don à OVNI66 de plusieurs magnifiques images de notre département que vous retrouverez, au fil des saisons, dans le bandeau d'accueil du blog.

Posté par blogovni66 à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 février 2011

Photographies artistiques du lâcher de lanternes OVNI66

P1016367-couv

Sophie Jolivet nous offre quelques photographies étonnantes (non retouchées) effectuées lors du lâcher de lanternes lumineuses du samedi 12 février 2011 par OVNI66. Pour voir le diaporama, cliquez ici (lien permanent dans la colonne de droite).

Posté par blogovni66 à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 janvier 2011

14/01/2011 - Laroque-des-Albères : +3.7 m de diamètre

Avec les deux cas de Laroque-des-Albères nous avons la chance de pouvoir estimer la distance maximale du phénomène car les 5 témoins ont tous remarqué que le phénomène se trouvait entre eux et les montagnes en arrière plan. En vérifiant sur place et en mesurant l'angle de hauteur indiqué par chacun des témoins, nul doute que le massif des Albères empêche toute spéculation : le phénomène ne pouvait pas se situer à plus de 2 km pour les 4 témoins du 14/01 ni à plus d'1 km pour Fernand le 16/01.

La distance maximale du phénomène est établie.

14_01_laroque
Le 14/01/2011, Yvan a utilisé son Iphone 4, focale 3.2 mm.
L'angle de champ est de 45°(le cône jaune). La photographie dans son ensemble représente sur le terrain, une largeur de 783 m à 1000 m et 1566 m à 2000 m. Vérifications en cours.

16_01_laroque
Le 16/01/2011, Fernand à utilisé un Sony DSC-W330, focale 18.8 mm.
L'angle de champs est de 20° (le cône jaune). La photographie dans son ensemble représente sur le terrain, une largeur de 348 m à 1000 m. Vérifications en cours.

Conclusion
Les caractéristiques techniques et optiques des appareils ainsi que les prises de vue sont très différentes (distances des témoins, angles de champs). Or il est toutefois curieux et intéressant de constater qu'à priori les deux phénomènes présentent des dimensions voisines.
Vérifications en cours.

Cet article est un complément des témoignages suivants :
14/01/2011 - Laroque-des-Albères : 4 témoins, 4 OVNIS
16/01/2011 - Laroque-des-Albères : lumière étrange dans la forêt

Posté par blogovni66 à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 mai 2010

Le "bougé" photographique

Le "bougé" est un terme de photographe pour désigner le mouvement de l'appareil photo (ou du sujet photographié) au moment du déclenchement de l'appareil. De nuit, l'obturateur restant ouvert plus longtemps pour capter un maximum de lumière, le sujet (le phénomène, le point lumineux par exemple) est répété pendant tout le temps de l'ouverture. Si le sujet ou le témoin bouge à ce moment-là (il suffit d'une respiration), le phénomène imprègne le capteur toute la durée de l'ouverture (parfois plusieurs secondes, un temps infini pour une prise photographique). Le résultat obtenu est un filament de lumière floue qui relie le point lumineux tel qu'il était au moment de l'ouverture et le même point lumineux en fin d'ouverture. L'éloignement du phénomène lumineux augmente l'effet de bougé. Cela se complique s'il y a plusieurs lumières et devient très complexe à analyser si on est en présence d'un clignotement.

Exemple avec l'observation du 30/05/2010 à Canet village : 

bouge

Exemple avec la Station ISS ci-dessous. Je peux attester formellement à 100 % que l'objet photographié n'était qu'un point lumineux d'une magnitude importante (la Station Spatiale Internationale). Et pourtant l'appareil photographique étant resté avec l'obturateur ouvert pendant 1 longue seconde, l'ISS ayant parcouru un bout de ciel pendant cette longue seconde et le témoin ayant bougé (même de manière imperceptible), l'image obtenue offre un long filament de lumière pourtant unique mais répétée (au lieu d'un point lumineux blanc). Rien de mystérieux à cela.


iss_pascal1 
Il faut donc grandement se méfier de l'interprétation que l'on peut donner d'une image de ce type. Le phénomène lumineux est bien là mais il est difficile de déduire le nombre de lumières, s'il y avait clignotement ou pas et si c'est le photographe ou le phénomène (ou les deux) qui étaient en mouvement.

Posté par blogovni66 à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,