28 mars 2015

Prospection sur le site d'une rencontre du 3e type à Cabestany

rr3-1
"C'est alors que j'ai vu une silhouette humaine se détacher de l'immense clarté à l'intérieur."

Philippe nous avait confié son aventure extraordinaire de l'été 1976 : une rencontre du 3e type avec un objet posé au sol près des vignes de son oncle à Cabestany. En pleine nuit, alors qu'il attendait dehors son cousin qui devait venir le chercher en mobylette pour se rendre à Perpignan, son regard fut attiré par une lumière intense derrière le mas de son oncle. Connaissant très bien les lieux, il savait qu'à cet endroit rien ne pouvait expliquer cette luminosité. A l'époque, il n'y avait aucune habitation, aucune route et aucun véhicule n'aurait pu s'aventurer dans ce terrain. En se rapprochant, il aperçut 2 entités humanoïdes filiformes, l'une de très grande taille et l'autre dans les même proportions mais de petite dimension. Les silhouettes de ces deux êtres se tenaient debout devant un rectangle lumineux d'un blanc intense. Philippe ne pouvait pas distinguer le reste de l'engin posé au sol mais il savait que cette scène n'avait rien d'ordinaire. Quand son cousin l'a rejoint, celui-ci ne voulut pas rester et préférait s'éloigner le plus vite possible de cet endroit. Philippe avait insisté pour retourner voir la suite de la scène et c'est là qu'il aperçut dans le ciel l'engin s'éloignant à très basse altitude à une vitesse très lente, "trop lente pour une masse aussi importante". Il l'observa jusqu'à disparation dans la couverture nuageuse de cette nuit orageuse.

Quelques années plus tard, Philippe était retourné sur les lieux, pensant que peut-être quelques traces au sol pourraient confirmer ce qu'il avait observé en 1976. Proche de la nature, fils d'agriculteurs, Philippe avait remarqué que les plantes avaient subi une sorte de traumatisme dans leur croissance. Tiges tordues, feuilles déformées, plantes alambiquées... quelque chose de perceptible était différent à cet endroit précis.

Prospection sur le terrain, 40 ans plus tard

Le 7 mars 2015, nous avions rendez-vous à l'endroit du supposé atterrissage, à Cabestany. Guillem nous accompagnait avec du matériel de détection. Notre but : vérifier s'il restait une trace, un résidu, quelque chose de perceptible que les appareils auraient pu mesurer. Nous savions qu'après 40 ans, les chances étaient minces, surtout après une bonne centaine de labourages et des années de pluies, de sécheresse, de vents et d'érosion... Il fallait pourtant tenter le coup, histoire d'en avoir le coeur net.

3NANOS
Deux détecteurs Geiger Müller et un contrôleur de champ magnétique

Pendant plus de deux heures, nous avons marché près de Guillem armé de ses trois instruments de mesure sur le terrain dans lequel Philippe avait observé l'engin posé au sol et les deux êtres humanoïdes. Nous avons comparé les valeurs hors du site, près du site et à l'intérieur du périmètre indiqué par le témoin. Nous avons élargi le champ de recherche jusque dans les terrains voisins.

prospection3

A l'endroit où Philippe avait remarqué une transformation dans la croissance des plantes, les valeurs étaient sensiblement les mêmes qu'ailleurs. Pendant ces trois heures de prospection, j'en ai profité pour discuter avec le témoin principal. Il m'a raconté à nouveau son observation dans les moindres détails. Nous avons repris quelques mesures, je lui ai posé des questions précises. J'avais en tête son premier récit qui datait de 2010 : la chronologie exacte des évènements, le déroulement de l'action, chaque geste effectué, chaque sensation ressentie, les interactions avec son cousin, les angles, les distances, les directions... Rien n'avait changé. Mots pour mots, gestes pour gestes, il n'a pas modifié son récit d'un iota. Il faut se rendre à l'évidence, Philippe a bien vécu une expérience extraordinaire et même si notre prospection sur le terrain n'a pas donné de résultat mesurable, j'ai toute confiance en la sincérité du témoin.

Cet article est un complément d'enquête. Les détails de cette RR3 sont ici :
xx/08/1976 - Cabestany : objet posé au sol + 2 humanoïdes

Posté par blogovni66 à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,


05 décembre 2011

Histoire de l'Ufologie française par Thibaut Canuti

Thibaut Canuti : Le temps des soucoupistesLe premier tome de L'histoire de l'Ufologie française vient de paraître : Le temps des soucoupistes. Une véritable encyclopédie incontournable pour qui veut connaître la genèse de l'ufologie, depuis les premiers pas de la recherche privée - qui a contribué à faire connaître ce qui est devenu aujourd'hui l'une des énigmes les plus controversées de notre temps - aux très sérieuses enquêtes de la recherche publique sur les ovnis.

Ce premier volume est consacré aux soucoupistes, ces gens de différents horizons disciplinaires qui ont consacré une partie de leur vie à étudier et à essayer de comprendre et interpréter ce qu'on appelait autrefois les soucoupes volantes. Une riche synthèse de toute l'épopée qui a connu ses grandeurs et ses décadences, le mépris et le respect, les erreurs monumentales, les amalgames, l'esprit rationnel confronté à l'esprit crédule, les détournements sectaires, les passions suscitées par le phénomène OVNI et les différentes études et hypothèses qui en ont découlé. Les férus d'ufologie y retrouveront tous les grands noms (et ceux plus discrets) qui ont influencé les différents courants de pensées depuis les années 50 jusqu'à nos jours, des meilleurs aux pires. Les débutants découvriront un ouvrage de référence qui les aidera à comprendre les raisons pour lesquelles ce domaine suscite tant de passions et de divergences d'opinions. De l'hypothèse "tôles et boulons", à celle "psycho-sociologique" en passant par la "théorie des Anciens Astronautes" ou "Néo-évhémérisme", tout y est expliqué dans les moindres détails.

Mais ne vous y trompez pas, Le temps des soucoupistes n'est pas seulement un recueil historique consacré à ceux qui ont forgé ce qu'on appelle aujourd'hui l'UFOLOGIE : c'est aussi et surtout un livre agréable, rempli d'anecdotes peu connues concernant ces chercheurs qui ont façonné cette matière avec tous les émerveillements, retournements d'opinions et remises en questions que connaissent en général les nouvelles disciplines de recherche.

Sceptiques et croyants auront plaisir à découvrir ce premier tome.

"En radicalisant souvent leurs discours au fil du temps, les sceptiques ont adopté les mêmes conduites orientées qu'ils prétendaient pourfendre chez les ufologues. Les exemples disparates retenus par les sceptiques, pour l'essentiel issus de la psychologie de la perception, ne sont jamais en fait que des rappels à la rigueur dont les ufologues convaincus gagneraient à s'inspirer mais ne fondent pas une théorie pouvant rendre compte du phénomène ovni." [Page 242, chapitre "et si les OVNIS n'existaient pas ?"]

Thibaut Canuti n'est ni croyant ni ufologue mais il a ces qualités qui manquent à beaucoup d'auteurs contemporains dans ce domaine : objectivité, recul, précision et rigueur. Il démontre la maîtrise d'un sujet qu'il a étudié avec minutie à travers d'innombrables lectures et l'ensemble des publications qui constituent aujourd'hui l'Ufologie française dans le sens le plus large du terme. Thibaut est ici en osmose totale avec sa formation d'historien et le savoir-faire de sa profession (conservateur des bibliothèques), doublé d'un réel talent d'écriture.

On termine l'ouvrage en se disant : vivement le tome 2 ! Thibaut Canuti avec qui je partage cet agnosticisme ufologique rare, n'a pas fini de m'étonner...

Pascal Guillaumes

Posté par blogovni66 à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

24 septembre 2011

25/09/2011 - Conférence OVNI66 avec Thibaut Canuti à Opoul (66)

confrence OVNI66 à Opoul-Périllos
© Photo PaulDelgado.com

DIMANCHE 25 SEPTEMBRE 2011 de 15h à 18h, OVNI66 organise sa première conférence au Presbytère d'OPOUL-PERILLOS.

canuti-fait-mauditConférencier : Thibaut CANUTI

Historien et conservateur des bibliothèques.
Auteur de : "Histoire originale et phénoménologique du fait OVNI".

Monsieur Canuti nous présentera la vague d'ovnis du 5 novembre 1990 (plusieurs centaines de témoins dans toute la France), au travers des cas les plus solides avec une évocation de son traitement médiatique et de celui des pouvoirs publics.

Pascal GUILLAUMES, rédacteur du blog OVNI66, enquêteur de terrain, dressera un bilan de notre activité.

Le nombre de places assises disponibles étant limité, il est préférable de réserver au plus tôt en envoyant un mail à info@ovni66.com et en précisant votre nom, prénom, nombre de sièges réservés et numéro de téléphone (premier arrivé, premier servi).

La conférence est GRATUITE.

Posté par blogovni66 à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 octobre 2010

OVNI : "Un Fait Maudit" par Thibaut Canuti

Histoire originale et phénoménologique du fait OVNI

Ce livre signé par Thibaut Canuti mérite toute notre attention car les qualités d'historien et conservateur des bibliothèques de cet auteur perpignanais confèrent à cet ouvrage un angle d'approche tout à fait particulier et enrichissant.

un_fait_maudit

Présentation (4e de couverture)

Contrairement à une idée reçue, le phénomène Ovni ne commence pas avec les années cinquante où revues et films en font le point central de leurs fictions, mais il remonte à la plus haute antiquité. La question de l'histoire du phénomène est déterminante parce qu'elle rend compte de sa densité, enterrant définitivement toutes les hypothèses socio-psychologiques qui tentent d'expliquer par un raccourci contestable l'ensemble des observations d'Ovnis. Thibaut Canuti se propose dans cet ouvrage de faire le point sur l'ensemble des faits anciens liés aux Ovnis. Il étudie un grand nombre de croyances ancestrales, comme celles des Dogons, analyse les apparitions de l'Antiquité et nous ramène aux modernes vaisseaux, en passant par les curieux objets observés dès la fin du XIXe siècle, pendant la Seconde Guerre mondiale et les ovnis scandinaves de 1946. Au fil de cette chronologie, il revient sur les nombreux épisodes controversés de l'histoire de l'ufologie, comme la stratégie de secret du gouvernement américain instaurée par la Guerre froide. L'auteur s'interroge également sur les raisons qui tiennent le fait Ovni hors des cadres de la respectabilité scientifique.

Un travail remarquable !

Ce livre est très riche en informations et je le conseillerai à tous ceux qui souhaitent avoir une approche sérieuse et documentée sur le sujet. Cet ouvrage est l'un des plus complets en langue française qu'il m'a été donné de lire sur les OVNIS. Traitant des cas les plus anciens aux plus contemporains, factuel et sans ambiguïté, il offre à son lecteur la possibilité de contempler globalement la phénoménologie du fait OVNI - dans l'espace et le temps - sans risquer de tomber dans les pièges habituels qui discréditent souvent le sujet.

Cet ouvrage n'est pas tout récent - je viens seulement de le découvrir - mais il est encore disponible à la vente à la FNAC, sur Amazon ou sur Price Minister.

 

Posté par blogovni66 à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

04 septembre 2010

04/09/2010 - Pérols : OVNI-Languedoc en conférence

Un après-midi de conférences sur le thème des ovnis.

Le Président de l’association OVNI-Languedoc, Thierry Gaulin a retracé l’histoire des moments les plus marquants de l’ufologie dans le Languedoc-Roussillon. On retiendra particulièrement les cas concernant des observations du XVIIe s. dont les traces ont été retrouvées dans les archives de bibliothèques. Un dossier extrêmement intéressant tant par sa singularité que par les multiples témoins situés en différentes villes qui ont relaté plusieurs jours de "batailles célestes" entre engins volants d'origine inconnue.

Philippe Veglio (Professeur agrégé de physique)a réussi, malgré la complexité du sujet, à nous expliquer - en vulgarisant du mieux possible - le fonctionnement des systèmes radars, tant civils que militaires. Selon Philippe, 10 à 20 ans d'écart technologique suffisent à leurrer les radars les plus perfectionnés. On n'est donc pas du tout étonné que l'on ne relève que rarement des enregistrements radars d'OVNIs, quelle que soit leur origine :  des prototypes militaires modernes ou issus d'une technologie avancée.

H. Lassalle (trésorier OVNI-Languedoc), qui s’est penché depuis de longues années sur la petite commune Sicilienne de Cannetto di Caronia, nous a raconté les différents phénomènes qui ont bouleversé pendant plus de deux mois ses habitants : boules lumineuses dans le ciel, pannes étranges, incendies inexpliqués, phénomènes bizarres… Plusieurs mois d'activités étranges qui ont fini par provoquer des réunions gouvernementales, militaires et scientifiques et qui n'ont pas réussi à rassurer les habitants de cette petite commune. Phénomènes fortéens, OVNIs ou arme électromagnétique, personne n'a pu trancher malgré les enquêtes effectuées sur le terrain.

"O.V.N.I. et Science" Conservateur des bibliothèques à l’Université de Perpignan, Thibaut Canuti a clôturé cette série de conférences sur ce thème majeur : "L'OVNI peut-il être un objet scientifique ?". Historien de formation, il a réussi le formidable challenge d'expliquer en 1 heure les raisons de l'opprobre scientifique dans laquelle se trouve l'ufologie. Et quelle démonstration ! Nous sommes restés époustouflés par la qualité de son intervention que nous aimerions vous faire partager très prochainement avec son aimable collaboration.

Posté par blogovni66 à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 avril 2010

Entretien avec Michel Ribardière (vidéo 2)



Président Fondateur de l'association AIRPLANE (FEA) - avec pour objectif de crédibiliser le sujet des OVNIS auprès des institutions -  Michel Ribardière nous parle de l'association 3AF et de la Commission SIGMA, de sa passion pour les OVNIS et de son intérêt pour le blog OVNI66 qui l'a amené à créer dans son propre département, OVNI61.

Liens utiles pour compléter ces deux entretiens :

Le GEIPAN
Le Rapport COMETA (Les OVNIs et la défense)
L'association 3AF
Commission SIGMA (commission issue de la 3AF)
Fédération AIRPLANE (FEA)
OVNI61 (Orne)

Cet article a reçu un complément d'information en octobre 2010 : cliquez ici

Posté par blogovni66 à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

Entretien avec Michel Ribardière (vidéo 1)

Michel Ribardière est professeur de mathématiques et de physique, il a passé son enfance en Amérique du Sud et en Polynésie. Son père étant Directeur des Opérations au Centre National d'Etudes Spatiales Guyanais à Kourou (il orchestrait la maîtrise des moyens mis en oeuvre pour placer des satellites en orbite), Michel a pu admirer à plusieurs reprises le décollage des fusées Ariane. Le sujet OVNI l'a intéressé dès son plus jeune âge. Nous l'avons rencontré à Opoul au cours d'un pique-nique convivial.

Michel Ribardière est bien connu dans le milieu ufologique pour être intervenu auprès des auditeurs de l'IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale) sur le thème "Les OVNIs et la Défense Nationale" à Tahiti.

Posté par blogovni66 à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 janvier 1998

xx/08/1976 - Cabestany : objet posé au sol + 2 humanoïdes

Un objet posé près d'une vigne à Cabestany

C'était fin août 1976, autour de minuit, le temps était très orageux. Je sortais d'un petit Mas habité par mon oncle. Ce mas, à l'époque était assez isolé et situé en campagne, au bord d'une route secondaire et entouré de vignes. En sortant du mas j'ai eu la sensation d'une présence, j'ai alors tourné la tête du coté où se trouve un chemin de terre débouchant sur des vignes en contre-bas. J'ai alors aperçu une énorme lumière mais qui ne se reflétait pas vers l'extérieur, une lumière intensément blanche mais confinée dans son habitacle, elle ne rayonnait pas, je suis formel. Comme je connaissais très bien le secteur, je savais pertinemment que rien ne pouvait se trouver à cet endroit sans que je le sache. J'ai donc pris l'initiative d'aller voir de plus près. Je me suis engagé sur le chemin de terre à pied en longeant le mur du mas sur une cinquantaine de mètres et j'ai observé. J'étais abasourdi par ce que je voyais. En contre-bas de la vigne un objet qui me paraissait de forme rectangulaire, les angles droits se découpaient bien dans l'obscurité, cet objet concentrait une lumière intense qui emplissait entièrement l'objet.

vignes2

J'étais à l'arrêt à l'angle du mur qui donne à l'arrière du mas. Connaissant les lieux et la hauteur approximative du mas ainsi que la hauteur approximative du dénivelé de la vigne par rapport à la route, j'en ai déduit qu'il devait mesurer une quinzaine de mètres en longueur et 7 à 8 mètres de hauteur. C'est alors que j'ai vu une silhouette humaine se détacher de l'immense clarté à l'intérieur. Cette silhouette était entièrement noire, très grande et filiforme avec de longs bras très minces. Elle semblait regarder dans ma direction. Tout à coup une deuxième silhouette s'est elle aussi détachée de la lumière, elle avait les mêmes proportions mais était de taille plus petite. A mon échelle on aurait dit son enfant. Ils semblaient regarder dans ma direction, ce que je trouvais très surprenant. J'ai ensuite voulu m'approcher pour comprendre ce que j'avais devant mes yeux. Il faut vous dire, que je ne me suis jamais laissé impressionner facilement et quand j'ai décidé d'avancer j'avance.

Le témoin est gentiment prié de ne pas s'approcher...

Le problème c'est que je me suis retrouvé comme sans réaction au moment d'avancer plus vers la chose. Je me suis alors forcé me disant qu'on ne réussirait pas à m'empêcher d'aller voir de plus près. Curieusement j'avais l'impression qu'une voix douce, humaine (d'homme) s'adressait à moi, mais à l'intérieur de ma tête. Elle semblait dire : "n'approche pas plus près, cela ne servirait à rien, ce n'est pas le moment..." J'ai alors eu tout le corps parcouru de frissons et curieusement j'ai compris qu'ils avaient raison. Je me suis senti très paisible et mon subconscient ayant compris le message je me suis éloigné.

Reconstitution sur le terrain

Nous avons rencontré le témoin, la cinquantaine, un homme très sérieux, sympathique et parfaitement équilibré. Nous avons discuté avec cet ancien chef d'entreprise pendant deux heures et nous n'avons pas trouvé de contradictions dans ses propos. Le terrain privé a été un petit peu remanié depuis 1976 mais le petit mas est toujours là. L'objet posé se trouvait dans une cuvette depuis laquelle on ne peut rien voir à 360°. Ce détail a son importance. En effet, on peut constater que l'engin posé ne pouvait être vu de nulle part à la ronde, sauf depuis l'endroit précis où se trouvait le jeune homme de l'époque, près du mas.

S'il avait fallu poser en terrain ennemi un hélicoptère en difficulté, on ne pouvait trouver meilleure place. Sauf que là, il ne s'agit pas d'hélicoptère ni de rien de connu. L'engin, avec sa forme rectangulaire et sa taille imposante reste non identifiable.

Pendant la reconstitution nous avons pu calculer que le grand être mesurait au minimum 4 mètres en tenant compte du dénivelé du terrain. Mais l'engin se trouvait-il complètement posé ? Difficile à dire.

rr3_last

Reconstitution. L'engin (en blanc) mesurait environ 15 m de long et 7 m de haut.

Quand ces êtres ont remarqué la présence du témoin, le plus petit a pris la main du grand. Ce geste qui peut paraître anodin, a immédiatement rassuré le témoin sur leurs intentions pacifiques.

Quelques précisions supplémentaires

Philippe n'était pas seul. Son cousin, plus jeune, qui était venu le chercher en mobylette et qui se trouvait en retrait sur la route goudronnée près du Mas, a bien remarqué la clarté lumineuse intense qui se dégageait de la cuvette en contrebas. Il est resté sur sa mobylette à attendre Philippe. Impressionné par l'incompréhension de ce qu'il voyait, il ne s'est pas approché. Il était impatient de repartir vers Perpignan.

Quand Philippe a rejoint son cousin en ayant renoncé à s'approcher plus près de l'OVNI, ils se sont engagés sur la route en direction de Perpignan. Mais quelques centaines de mètres plus tard, le témoin principal a souhaité retourner sur les lieux. Il fallait qu'il comprenne absolument ce qui venait de se passer. C'est à ce moment là que tous deux ont remarqué dans le ciel un engin qui semblait plus grand encore, avec 3 demi sphères disposées en triangle, collées dessous. L'engin s'éloignait vers l'Est, sous le plafond nuageux, à une vitesse extrêmement réduite dans un vrombissement que l'on pourrait comparer à celui que l'on entend quand on se trouve près de ligne à haute tension (ou près d'un transformateur). A l'intérieur de chaque demi sphère, on pouvait distinguer des arcs électriques rougeoyants. L'objet posé au sol, lui, avait disparu.

Quelques années plus tard, Philippe est retourné sur les lieux, pensant que peut-être quelques traces au sol pourraient confirmer ce qu'il avait observé en 1976. Proche de la nature, fils d'agriculteurs, Philippe a tout de suite remarqué que les plantes avaient subi une sorte de traumatisme dans leur croissance. Tiges tordues, feuilles déformées, plantes alambiquées... quelque chose de perceptible était différent à cet endroit précis.

Malheureusement, aujourd'hui il ne reste rien qui puisse confirmer ses dires. La terre a été plusieurs fois labourée et des vignes ont été plantées à l'endroit du supposé atterrissage.

Philippe n'a jamais parlé à personne de cette observation pendant tout ce temps par peur du ridicule. Père de famille, chef d'entreprise, tenant à sa réputation, il a souhaité garder l'anonymat et préserver des curieux la localisation exacte du lieu de l'observation.

22_08_1976_strasbourgRecherches complémentaires :

Nous avons passé quelques heures aux Archives Départementale des Pyrénées-Orientales pour vérifier si les journaux de l'époque avaient relaté une observation similaire dans la région ou ailleurs à peu près aux mêmes dates. Un autre témoignage aurait en effet pu corroborer celui-ci.

Nous avons trouvé sur l'Indépendant un article datant du 22 août 1976 concernant l'observation d'un ovni pendant plusieurs heures par 4 témoins dont 2 gendarmes dans la région de Bouxwiller (Bas-Rhin) puis à Saverne. Etait-ce le même engin ? Nous ne le saurons jamais mais la coïncidence est troublante.

L'année 1976 fut très riche en observations d'ovnis accompagnés d'êtres humanoïdes. C'est d'ailleurs en août 1976 que le célèbre journaliste Jean-Claude Bourret annonçait la sortie de son premier livre "Le nouveau défi des O.V.N.I" aux éditions France Empire.







(suite) 4 ans après cet article, à lire :
Prospection sur le terrain à la recherche de traces.

Posté par blogovni66 à 03:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,