07 mars 2015

07/03/2015 - 19h47 - Perpignan : Vidéo d'un flash d'Iridium


A l'oeil nu, le spectacle est bien plus impressionant !

L'application Sputnik! annonçait le passage du satellite Iridium 57 dans le ciel de Perpignan avec un flash de luminosité qui atteindrait -7.8 ce samedi 7 mars 2015 à 19h47. Il fallait regarder vers le Sud-Est (154°) et lever la tête à 54° au-dessus de l'horizon. Pile poil à l'heure et dans la zone annoncée, le satellite s'est illuminé pendant 2 secondes.

Cliquez ici pour en savoir plus sur ces flashes qui illuminent nos nuits...

Posté par blogovni66 à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


12 décembre 2014

Jusqu'à Noël, on pourra observer le passage de l'ISS tous les soirs

iss2

Ci-dessous le calendrier prévisionnel des passages visibles de la Station Spatiale Internationale dans notre département (et au-delà) entre 17 et 20h par temps clair.

Heure apparition durée direction
Sam. déc. 13, 18h00 4 min. 41° vers O
Sam. déc. 13, 19h35 1 min. 10° vers ONO
Dim. déc. 14, 18h45 3 min. 13° vers ONO
Lun. déc. 15, 17h55 5 min. 19° vers ONO
Lun. déc. 15, 19h32 < 1 min. 10° vers NO
Mar. déc. 16, 18h41 3 min. 10° vers NO
Mer. déc. 17, 17h50 5 min. 10° vers ONO
Mer. déc. 17, 19h28 < 1 min. 10° vers NO
Jeu. déc. 18, 18h37 3 min. 10° vers NO
Vend. déc. 19, 17h46 4 min. 10° vers NO
Vend. déc. 19, 19h23 < 1 min. 11° vers NO
Sam. déc. 20, 18h33 3 min. 10° vers NO
Dim. déc. 21, 17h42 4 min. 10° vers NO
Dim. déc. 21, 19h18 1 min. 10° vers NO
Lun. déc. 22, 18h28 3 min. 11° vers NO
Lun. déc. 22, 20h04 < 1 min. 10° vers ONO
Mar. déc. 23, 19h14 2 min. 10° vers NO
Mer. déc. 24, 18h23 5 min. 10° vers NO
Mer. déc. 24, 20h01 < 1 min. 15° vers O

L'ISS peut paraître plus ou moins brillante selon les soirs (mais rien d'exceptionnel ce mois-ci). La NASA et Sputnik! ne sont pas toujours d'accord sur les horaires, prenez donc 1 à 2 minutes d'avance par sécurité.

Posté par blogovni66 à 21:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 octobre 2014

27/10/2014 : le module ATV-5 vient de sauver l'ISS d'une possible collision

Lundi 27 octobre 2014, c'était l'effervescence à Toulouse ! Le responsable de l'activité ATV-CC a reçu une alerte de la NASA concernant un débris de l'ancien satellite Cosmos 2251 qui s'approchait dangereusement de la Station Spatiale Internationale. C'est en effet depuis le centre de contrôle de Toulouse que l'Agence Spatiale Européenne a mis au point les procédures d'évitement de débris spatiaux. Celle-ci gère le module cargo ATV5 dont l'une des missions consiste à exercer une poussée avec ses propres moteurs pour rehausser ou modifier l'orbite de la station ISS en cas de danger de collision avec un objet ou une météorite. La procédure habituelle dure plus de 24h mais hier, les équipes de l'ATV-5 devaient réagir en moins de 2 heures. Le débris se trouvait à moins de 10 km de la station qui abrite actuellement 6 astronautes. Le module ATV-5 a parfaitement réussi sa mission en donnant une poussée de 4 minutes à l'ISS,  modifiant légèrement son orbite et la mettant à l'abri de toute collision.

ATV-5_ISS
© ESA–D. Ducros, 2014 - Illustration de l' ATV-5 arrimé à l'ISS

Il s'en passe des choses dans le ciel ! Une grande réussite qui n'a pas reçu l'écho mérité dans les médias... C'est tout de même une première dans l'histoire européenne du vol habité !

Posté par blogovni66 à 22:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 octobre 2014

Spectacle assuré dans le ciel, ce dimanche, à voir en famille à 18h24

Si vous habitez les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Ariège, sortez de chez vous avec toute la famille à 18h23 et regardez vers le Nord-Ouest (entre le Nord et l'Ouest). Environ 10° au-dessus de l'horizon, vous verrez apparaître un point blanc à 18h24 qui va se mettre à grossir et passer pratiquement au-dessus de votre tête, jusqu'à l'horizon ESE (un peu au Sud de l'Est) pendant 6 minutes. C'est la Station Spatiale Internationale ISS. Il sera difficile pour la plupart des observateurs novices d'admettre que cet objet lumineux blanc, orbite à 400 km d'altitude. Vous pouvez lancer les paris concernant la vitesse réelle : en apparence celle d'un avion de ligne mais en réalité plus de 26000 km/h ! Vous gagnerez à tous les coups ! Admirez le spectacle en famille : les enfants adorent, surtout quand on leur dit qu'il héberge 6 astronautes à bord. Les observateurs OVNI66 seront avertis par sms 10 minutes avant l'apparition. Bon spectacle ! N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Pour les plus curieux, un second passsage sera visible à 20h02 avec une apparition à l'horizon Ouest. Ce sera beaucoup plus discret.

iss-station-spatiale



Il y a encore des gens qui me demandent ce qu'est l'ISS et ce n'est pas faute d'en parler régulièrement. La Station Spatiale Internationale est la plate-forme en orbite la plus grande jamais réalisée. Avec ses 120 mètres de long, elle abrite en permanence 3 à 6 astronautes et sert à effectuer toutes sortes d'expériences scientifiques en apesanteur. L'Europe participe avec son cargo ravitailleur ATV qui s'arrime régulièrement à l'ISS. Les navettes spatiales faisaient ce boulot dans le temps mais maintenant c'est Soyouz, ATV, SpaceX Dragon et Progress qui alimentent la station en eau, oxygène, nourriture, astronautes, expériences universitaires, sans oublier l'évacuation des ordures.

Nous avons la chance de pouvoir l'admirer passer plusieurs fois par mois dans le ciel des Pyrénées-Orientales et c'est souvent l'objet le plus brillant du ciel. Elle ressemble à une grosse étoile blanche, sans traînée, qui passe à basse altitude, majestueusement, à la vitesse d'un avion de ligne. Sa lumière est fixe et blanche. La durée de l'observation peut atteindre 6 minutes, d'un horizon à l'autre. Parfois l'ISS est accompagnée, précédée ou suivie d'un des cargos quand il s'approche ou s'éloigne de la Station, c'est ce que nous avons pu remarquer hier soir malgré les nuages. Le Dragon SpaceX précédait l'ISS. Il a plongé plus tard dans le Pacifique pour ramener les résultats des expériences effectuées ces derniers mois.

La magnitude apparente :
Pour ceux qui aiment admirer le passage de la Station Spatiale Internationale à l'oeil nu au-dessus du 66, il y en aura deux en début de soirée ce dimanche 26 octobre 2014. La première observation est prévue à 18h24, avec une belle magnitude (-3.2) et la seconde à 20h02 beaucoup moins visible (+1.4) mais perceptible pendant 2 mn. Pour OVNI66 c'est l'objet identifié parfait : son apparition est prévisible à la seconde près, sa magnitude change chaque jour, ce qui nous permet d'évaluer les différences de brillances entre les chiffres annoncés. L'échelle n'est pas simple car plus c'est brillant plus le chiffre annoncé est négatif. Exemples : le soleil (-26.7), la pleine lune (-12.6), Vénus (-4.6 max.). La plupart des satellites visibles sont dans le positif. La brillance des satellites et de l'ISS n'est que la réflexion du soleil (déjà couché pour nous) sur les surfaces réfléchissantes des objets en orbite. Selon l'angle et l'heure du passage, la réflexion sera plus ou moins longue et puissante. Les champions de l'illumination sont les satellites de réseaux de communication qui génèrent un flash lumineux dans le ciel pendant quelques secondes : les Iridium (jusqu'à -8). Le spectacle est époustouflant la première fois. Savoir reconnaître ces objets permet de ne pas les prendre pour des OVNIS.

Posté par blogovni66 à 13:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

23 septembre 2014

Les trucs faux qu'on entend sur les satellites artificiels...

Debris-et-satellites
Illustration du nombre de satellites et débris en orbite autour de notre planète

En discutant avec mon entourage ou des témoins, j'entends parfois des idées reçues ou des affirmations fausses qui méritent un détour. On va en lister quelques unes, rapidement :

- "si un satellite apparaît au milieu du ciel, ce n'est pas normal !"
Les satellites parcourent la voûte céleste d'un horizon à l'autre mais ils peuvent apparaître ou disparaître n'importe où car leur visibilité dépend de l'angle du soleil (qu'il soit couché ou pas) et de votre position au sol (latitude). On peut donc voir apparaître ou disparaître un satellite dans une petite portion du ciel selon qu'il entre ou sort de l'ombre de la Terre.

- "les satellites ne zigzaguent pas, ils vont tout droit"
Non les satellites ne zigzaguent pas mais on peut, dans certaines conditions, avoir l'impression qu'ils ondulent ou zigzaguent. C'est une illusion d'optique connue et reproductible.

- "les satellites ne volent pas en formation"
Si parfois. Certains par deux, trois, quatre ou même six ! On peut également avoir des poursuites, par exemple lors d'une satellisation on voit deux (ou plusieurs) points lumineux se suivre : il s'agit en fait du ou des satellites et du dernier étage de la fusée porteuse. Certaines fusées libèrent plusieurs satellites.

- "les satellites tournent tous dans le même sens"
En majorité oui mais pas tous. Certains ont une orbite rétrograde (au lieu de prograde).

- "les satellites sont tous inhabités"
L'ISS (la Station Spatiale Internationale) est habitée en permanence par au moins 3 astronautes (le plus souvent 6). Les équipages se relaient grâce à un module russe Soyouz, ce qui tracasse pas mal les américains qui souhaitent rapidement utiliser un autre porteur depuis que les navettes ont été arrêtées.

- "les satellites sont en apparence plus petits que les avions en haute altitude"
Quand l'ISS passe au-dessus de nos têtes, on a l'impression qu'il vole à la vitesse d'un avion de ligne à basse altitude, alors qu'en moyenne, il orbite à 400 km d'altitude et trace à 26 000 km/h. L'évaluation est altérée par la taille apparente - celle d'un avion - alors qu'il mesure en réalité plus de 120 m.

- "les satellites sont visibles sur un bon tronçon de ciel"
Oui, mais certains ne font que "flasher" un instant. Ils apparaissent et disparaissent en quelques secondes sous la forme d'un flash lumineux blanc (satellites Iridium par exemple). C'est dû à la réflexion du soleil sous un angle très court. Un peu comme quelqu'un qui balaye votre visage avec le reflet d'un miroir. Le spot de lumière n'est visible (dans la magnitude annoncée) que sur un diamètre de 10 km au sol. Le moment est prévisible, on peut en voir toutes les nuits (et même le jour parfois, c'est d'ailleurs impressionnant).

- "on ne peut pas voir les satellites le jour"
Si si, à l'oeil nu ! Les flashes Iridium sont un bon exemple.

- "les satellites clignotent"
Non la luminosité des satellites provient de la réflexion du soleil sur les antennes, radiateurs ou panneaux. La lumière est permanente, le plus souvent blanche. Certaine conditions peuvent les faire apparaître jaunâtres ou orangés mais la luminosité est fixe. Il peut y avoir des variations de luminosité selon la clarté du ciel mais pas de clignotement. La seule exception (rare) est quand l'objet en orbite virevolte sur lui-même (satellite hors de contrôle, coiffe de fusée porteuse, débris).

- "les satellites forment un sillage ou une traînée derrière eux"
Non, sauf s'il entre dans l'atmosphère et là, c'est pas bon pour lui ! Il est en fin de vie.

- "les satellites sont peu nombreux"
On en compte plus de 1200 en orbite.

- "les satellites qui retombent sur Terre sont rares"
Il en tombe sur Terre régulièrement mais heureusement le plus souvent dans l'océan ! Si on compte les débris, en moyenne tous les mois on a droit à une rentrée atmosphérique.

- "les satellites gardent la même orbite (altitude)"
Les satellites se rapprochent inexorablement chaque jour de la Terre. Certains d'entre eux peuvent voir leur orbite rehaussée, comme l'ISS. C'est d'ailleurs l'une des missions du cargo de ravitaillement européen ATV.

- "tous les satellites sont répertoriés"
Non. Les satellites espions ou militaires sont par nature secrets et non répertoriés. En France, ils sont traqués par le radar Graves. Il y aurait plus de 50 000 débris de satellites en orbite.

- "les satellites ont une durée de vie limitée"
Oui environ 15 ans mais si on choisissait une orbite lointaine, ils pourraient tourner plusieurs milliers d'années.

- "les satellites ne peuvent pas faire du sur-place"
Si ! Quand l'orbite est calculée pour être synchrone avec la Terre, ils peuvent paraître statiques. Les satellites géostationnaires servent principalement aux communications et à l'observation au-dessus d'un point choisi.

- "si un satellite semble ralentir et accélérer ce n'est pas normal"
Cette illusion est commune en particulier pour l'ISS. C'est dû à la courbure de sa trajectoire. On a vraiment l'impression d'un léger ralentissement et d'une légère accélération.

- "à l'oeil nu, les satellites sont lumineux comme des points blancs ou des étoiles"
Oui mais certains satellites peuvent réfléchir le soleil de manière spectaculaire comme les Iridium (-8) ou l'ISS (-4 comme Vénus).

Posté par blogovni66 à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


14 août 2014

12/08/2014 - Un satellite qui recule ? Arrimage réussi du cargo ATV à l'ISS.

manoeuvre-ATV-ISS
Vues du sol, les manoeuvres d'approche de l'ATV ont pu paraître insolites !


Vidéo de l'approche de l'ATV ; à la 5e minute, le tracé des manoeuvres avant l'arrimage

C'est à 15h30 mardi 12 août 2014 que le cargo ATV-5 s'est arrimé avec succès à la Station Spatiale Internationale (ISS). Un amarrage piloté à distance depuis le Centre de Contrôle ATV du CNES à Toulouse.

Durant les 6 prochains mois, l'ATV restera collé à l'ISS.

Ce module doit remplir plusieurs missions :
- ravitailler l'ISS en eau et en carburant
- livrer de l'oxygène et de la nourriture aux six astronautes de la station
- apporter des pièces de rechange et du matériel scientifique
- ramener les déchets de l'ISS (tout sera désintégré pendant la rentrée atmosphérique)
- rehausser l'orbite de l'ISS qui ne cesse de tomber vers la Terre à chaque seconde
- étudier et simuler la désorbitation de la station ISS prévue pour 2024.

Le Président du CNES déclarait mardi depuis le Centre de Contrôle de Toulouse :
"Une fois encore, l'amarrage de l’ATV s’est déroulé de façon magistrale, au millimètre près. Pour réaliser cette véritable prouesse, il aura fallu des années de travail acharné et rigoureux de centaines de femmes et d’hommes des entités spatiales européennes. Après le rendez-vous de Rosetta la semaine passée, l'Europe démontre aujourd’hui encore sa maîtrise des techniques spatiales de pointe, avec ce cinquième et dernier véhicule ATV aux performances et à la fiabilité remarquables". (source)

L'ISS sera visible dans nos cieux toutes les prochaines nuits.

Posté par blogovni66 à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 août 2014

Cette semaine, l'ISS et l'ATV seront visibles plusieurs fois par nuit dans le 66

iss-station-spatiale

Ne manquez surtout pas le rendez-vous entre l'ISS et le cargo ATV-5 lancé le 29 juillet 2014. L'arrimage est prévu pour le 12 août 2014 mais les jours précédents, diverses manœuvres de l'ATV autour de la station orbitale permettront de faire des observations tout à fait exceptionnelles. Le cargo de ravitaillement ATV est en train de rejoindre la Station Spatiale Internationale et depuis quelques jours déjà, plusieurs témoins nous ont fait part de leur expérience nocturne insolite. Il est vrai que la première fois, le passage de l'ISS peut surprendre : il est en effet impossible d'évaluer la taille, l'altitude et la vitesse d'un objet dans le ciel si on ne connaît pas sa taille réelle. Or l'ISS est plus grande qu'un terrain de football et quand on sait qu'elle orbite au-delà de 400 km, on peut aisément comprendre les erreurs d'évaluation des témoins. Faites donc attention aux méprises car il y aura 2 objets qui vont se rapprocher chaque nuit pour enfin s'arrimer. L'ATV est en effet chargée de ravitailler les 6 astronautes à bord de la station.

- Le calendrier NASA de l'ISS + ATV depuis Perpignan et ses environs

- Comment interpréter le calendrier de la NASA

- Le calendrier CALSKY de l'ISS (depuis votre localisation)

Posté par blogovni66 à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 juin 2014

Comment s'orienter et observer la Station Spatiale Internationale ?

astro_horizon-ISS-ovni66
Cette illustration vaut mieux que n'importe quel discours...

Le planning de la NASA publie les meilleures heures pour observer le passage de l'ISS dans notre ciel. Mais encore faut-il pouvoir interpréter les indications données. Cette illustration devrait vous aider à vous positionner correctement pour ne pas rater le survol du plus gros satellite artificiel jamais conçu.

Dans cet exemple illustré, le calendrier de la NASA indique :

- date et heure locale (pour Perpignan et environs) 22h18 (10:18 pm)
- hauteur maximum 66°
- apparition au OSO (WSW) à 10° d'altitude
- disparition au NE à 31° d'altitude
- durée de visibilité : 4 minutes

On remarquera que le satellite n'est visible que dans une portion du ciel : il peut apparaître et disparaître à une certaine hauteur selon l'angle du soleil déjà couché. La visibilité du satellite est uniquement due à la réflexion du soleil (et non, ce n'est pas la lampe de poche d'un astronaute).

iss-station-spatiale

Selon son angle, l'ISS peut devenir aussi brillante que Vénus. Elle ressemble à une grosse étoile blanche qui trace une trajectoire rectiligne à vitesse constante sans clignotement. Son passage est majestueux car on a l'impression d'une relative lenteur (alors que sa vitesse approche les 28 000 km/h). Elle semble passer à basse altitude (alors qu'elle tourne à 400 km de nos têtes). Sa taille apparente parait modeste et pourtant la station mesure plus de 120 mètres de long (un terrain de football) avec 3 à 6 astronautes à bord en permanence. Chaque jour, l'ISS parcours l'équivalent d'un aller-retour Terre-Lune !

L'ISS nous apprend beaucoup sur la difficulté à évaluer la vitesse, la taille apparente et l'altitude d'un OVNI dans le ciel.

Posté par blogovni66 à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 février 2014

Cosmos 1220 s'est désintégré dans l'atmosphère à l'heure prévue (vidéo)


Rentrée du satellite Cosmos 1220 au-dessus de l'Arabie Saoudite

Il était très difficile hier de trouver des informations fiables sur l'heure de la rentrée atmosphérique de ce satellite en perdition. Pourtant la NORAD avait prédit l'heure exacte. Des témoins ont réussi à filmer sa rentrée atmosphérique. Les russes et les américains confirment qu'il s'est désintégré au-dessus de l'océan indien hier 16 février 2014 à 01h40 (UTC).

Posté par blogovni66 à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 février 2014

1 an après Tcheliabinsk, un satellite russe de 4 tonnes va s'écraser aujourd'hui...

Tcheliabinsk-2
Météore de Tcheliabinsk en 2013

On se souvient de cette spectaculaire retombée atmosphérique du 15 février 2013 filmée par de nombreux témoins en Russie. Son passage au ras des villes avait provoqué l'éclatement des vitres des bâtiments survolés, blessant environ 1600 personnes.

Un satellite russe est attendu sur Terre aujourd'hui

Un vieux satellite russe va terminer son périple ce dimanche. Cosmos 1220 est un satellite de reconnaissance navale lancé en novembre 1980 depuis le cosmodrome de Baïkonour. 33 ans plus tard, le voilà de retour mais on ne sait pas trop où ni exactement quand les 4 tonnes de ferrailles vont tomber. D'après les dernières estimations c'est pour aujourd'hui 16 février 2014 mais l'expérience du GOCE nous a montré combien ces prédictions sont variables.

Mise à jour du 17/02/2014 :
Cosmos 1220 s'est désintégré dans l'atmosphère à l'heure prévue (vidéo)

Posté par blogovni66 à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,