10 novembre 2013

11/11/2013 : Rentrée atmosphérique du satellite GOCE (fin de saga)

Drake-Passage
Passage de Drake au large de l'Antarctique et de l'Amérique du Sud (photo © à déterminer)

Mise à jour du 11 novembre 2103 :
Les témoins de la désintégration du satellite n'ont pas dû être très nombreux cette nuit ! En effet, le satellite est rentré dans notre atmosphère à la verticale du passage de Drake, entre l'Amérique Sud et l'Antarctique, à la jonction des océans Atlantique et Pacifique à 01h16 cette nuit.

GOCE
Fin de vie pour le satellite GOCE : 5 m de long, une tonne.

Le suspense concernant la date de rentrée atmosphérique du satellite GOCE est digne d'un feuilleton spatial, sauf que dans les séries de fiction, on nous fait toujours croire que les rentrées atmosphériques sont prévisibles... Pourtant, nous assistons chaque jour à un réajustement des calculs. Il y a tellement de paramètres en jeu qu'il est quasiment impossible de prévoir plusieurs jours à l'avance la date exacte de la chute d'un satellite en perdition et encore moins du périmètre du crash. Ce qui explique les mises à jours nécessaires au fil des jours :

Mise à jour 8 : au 10/11/2013 soir, le COO (Centre d'orbitographie opérationelle) prévoyait une fenêtre de rentrée du 11/11/2013 00h12 au 11/11/2013 02h06 avec une date de rentrée au 11/11/2013 à 00h54.

Après 4 ans de bons et loyaux services, ce satellite dont l'orbite est exceptionnellement basse, va se désintégrer inexorablement. Certains morceaux atteindront la Terre mais nul ne sait exactement où. Depuis mars 2009 il était chargé d'étudier la gravité terrestre et la circulation océanique en régime stable.

Ceux qui auront la chance d'observer ce bolide peuvent se rassurer, seulement 250 kg (fractionnés en petits morceaux) atteindront la Terre. Un spectacle presque banal puisque chaque semaine un objet de cette masse se crashe sur terre... (et oui, chaque semaine !) Alors pourquoi parler de celui-ci plus qu'un autre ? GOCE (Gravity field and State Ocean Circulation Explorer) est le satellite le plus sophistiqué dans sa spécialité : il a collecté pendant 4 ans des données du champ gravitationnel terrestre avec une précision inégalée grâce à son récepteur GPS qui permet de déterminer sa position orbitale au centimètre près.

Posté par blogovni66 à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 septembre 2012

Ces flashes d'IRIDIUM qui illuminent nos nuits...

Iridium_01
© Illustration Apolo11.com (rayon du spot : 10 km)

SPAC_Satellite_GPS_IIF

En 1998, Motorola avait développé un large système de réseau de 77 satellites qui transmettent les signaux permettant ainsi de communiquer depuis des zones non couvertes par le GSM. Le nom du réseau avait été choisi à cause de sa similitude avec l'IRIDIUM (numéro atomique 77). Cette constellation de satellites est utilisée principalement par l'armée, les journalistes, les scientifiques et les navigateurs. Actuellement 66 sont encore actifs.

Ces satellites sont munis de larges panneaux solaires et d'antennes particulièrement réfléchissants qui les rendent visibles pendant quelques secondes selon l'angle du soleil et la position de l'observateur au sol. Ainsi, des flashes de lumière peuvent apparaître de jour comme de nuit pendant 5 à 20 secondes.

Ces flashes peuvent être spectaculaires si on se trouve au bon endroit au bon moment. C'est un peu comme si un enfant jouait avec un miroir pour réfléchir le soleil vers vous... L'intensité du flash peut atteindre une magnitude de -8 (30 fois plus brillante que Vénus).



L'apparition soudaine de ce flash dans le ciel (diurne ou nocturne) est prévisible. L'application Iphone "SPUTNIK" (gratuite) est très efficace et simple d'utilisation car elle tient compte de votre géolocalisation et permet de vous avertir une semaine à l'avance de l'apparition de ces IRIDIUM (et aussi de celle de l'ISS) sans avoir rien d'autre à faire que de regarder dans la bonne direction. Le site internet HEAVENS ABOVE calcule aussi ces prévisions (et bien d'autres encore) pour peu que l'on sache s'en servir.

Ces flashes lumineux dans le ciel sont souvent source de méprises ou d'interrogations pour un témoin non averti.

Posté par blogovni66 à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 septembre 2011

Confirmation de la NASA : le satellite UARS a pénétré l'atmosphère

9h50 : la NASA vient de confirmer dans sa dernière brève (#15) que le satellite en perdition a pénétré l'atmosphère au-dessus de l'Océan Pacifique. On ne connaît pas encore son point de chute. Une nuit presque blanche pour beaucoup d'entre nous et le constat qu'il est quasi impossible de prévoir l'heure et le lieu exacts de la chute d'un satellite non contrôlé. Au fil des heures, les nouvelles se sont contredites pendant ces 2 derniers jours et il a fallu jongler avec les heures EDT et GMT pour comprendre les brèves de la NASA. Il serait temps qu'un jour les américains se plient aux conventions internationales pour l'heure universelle quand il s'agit d'un évènement qui touche toute l'humanité.

Toutes les brèves qui concernent le suivi de cet évènement sont effacées de la catégorie "actualité" du blog pour des raisons de lisibilité.

Posté par blogovni66 à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 septembre 2011

Le satellite UARS se crashera sur la Terre le 23 septembre

La NASA vient de recalculer la date de retombée du satellite UARS sur Terre : ce sera certainement, à un jour près, le 23 septembre 2011. Ce satellite qui avait été lancé en 1991 et qui pèse près de 6 tonnes est arrivé en fin de vie. La récente croissance d'activité solaire de cette semaine a accéléré son retour sur Terre.

Mais où va-t-il se crasher ?
Pour l'instant nul ne le sait mais rassurons-nous, il y a tout de même plus de chance qu'il s'écrase dans un océan que sur une zone habitée. Les prédictions de retombées seront affinées au fil des prochains jours depuis la base de l'US AIR FORCE de Vandenberg et OVNI66 vous tiendra au courant.

Toutefois si un morceau de ce satellite venait à tomber dans votre jardin, ne touchez à rien et appelez OVNI66...

Source : NASA

Posté par blogovni66 à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 janvier 1998

16/02/1978 - Mont-Louis : boule brillante orangée

1978-02-16-mont-louis
(illustration)

Observation de deux objets se déplaçant à très grande vitesse.

Le 16 février 1978 à 6h40 un automobiliste aperçoit durant une minute une boule brillante orange en stationnaire au-dessus de la vallée mais en-dessous des sommets des montagnes. L'objet se déplace ensuite à très grande vitesse en évitant les montagnes et sans bruit dans une direction Nord-Nord-Est.

Une trainée lumineuse est visible dans son sillage et le témoin observe alors un second objet ovoïde de couleur mat qui suit le premier objet à une trentaine de mètres. Aucun autre témoignage n'a été recueilli sur ce phénomène. Classé D par le GEIPAN jusqu'en 2017.

Mise à jour août 2017 :

"Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque en cas de type « D » et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification explicité dans une note d'enquête. Ce cas d'observation anciennement nommé MONT LOUIS (66) 1978 fait partie des cas D récemment revisités. "

L'enquête conclue à une rentrée satellitaire (Cosmos 250).

Reclassé A en juillet 2017
Lien vers le PV de Gendarmerie
GEIPAN (fiche du cas)