20/07/2010 - Perpignan : panique pour un coucher de Lune (2 vidéos)

Dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 juillet 2010, entre 00h45 et 00h55 du matin, 3 témoins (un couple quadragénaire et leur fille 17 ans) roulaient sur la voie rapide de Canet en direction de Perpignan (D617a). Ils observent pendant 10 minutes un phénomène lumineux au-dessus de l'horizon, traverser une partie du ciel dégagé à vitesse réduite (évaluée à celle d'un ULM) du Sud-Est vers le Sud-Ouest. La sphère ressemblait au premier abord à la pleine lune (couleur, taille apparente) d'un blanc-orangé sans clignotement. Le phénomène lumineux semblait "flageoler" (vaciller, trembler) et grossir en perdant lentement de l'altitude, jusqu'à devenir "orangé fluo"Les témoins ont été tellement impressionnés qu'ils ont stoppé leur véhicule et tenté de filmer à deux reprises le phénomène avec un téléphone portable. L'adolescente et sa mère n'étant pas rassurées, les 3 témoins sont rentrés chez eux juste après que le phénomène ait disparu derrière les bâtiments de la ville (direction Clos-Banet).

(...) nous roulions en voiture quand j' ai aperçu de loin, en hauteur, une chose brillante sortir d' un petit nuage. J'en ai fait part à mon ami et à ma fille qui étaient dans la voiture. Nous avons constaté que cette chose ressemblant à la lune se déplaçait en descendant de plus en plus, devenant orange et bien sûr plus grosse ; nous l 'avons suivie du regard jusqu'à Saint Gaudérique où en arrivant à hauteur des bâtiments, nous l'avons perdue de vue, puis nous sommes rentrés pris de panique. 

Vidéos filmées avec un téléphone portable :

 

La lumière est difficile à distinguer sur les vidéos mais le son est excellent !

Les conversations dans la voiture suggèrent que l'adolescente est persuadée qu'il s'agit de la Lune jusqu'au moment où la sphère orangée est au plus près (en apparence). Le doute s'installe tandis que le conducteur est absolument sûr que ce qu'ils observent n'est pas notre satellite mais un OVNI !
La mère est formelle, la couleur orange-fluo (non distinguable sur les vidéos) n'a rien à voir avec ce qu'elle connaît de la Lune. En arrêtant leur voiture, les témoins sont certains que le phénomène était en mouvement.

2010-07-20-0100-lune
La direction de la lumière et celle de la Lune ce jour-là coïncident parfaitement

 

2010-07-20-0100-lune-2
Au rond-point identifié, la direction du phénomène et de la Lune coïcident exactement

2010-07-20-Lune-axe-jour
C'est bien dans cette direction que la Lune s'est couchée à 1h du matin ce 20 juillet 2010

La Lune se couchait à 1h00 ce jour-là, à gauche de l'Ouest (236°). Les témoins regardaient dans cette direction. Leurs perceptions sont altérées par l'effet de déplacement relatif de l'astre couchant et leur véhicule en mouvement.

Ce cas est classé dans la catégorie "Cas expliqués".
Voir l'article complémentaire en cliquant ici.

Posté par blogovni66 à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


25 juin 2017

De l'intérêt de connaître les circonstances exactes d'une observation (vidéo)


"ovni" filmé depuis la commune de Liez, en Valais (Suisse)

Un témoin nous a contacté pour  demander conseil à propos de ce qu'il a filmé en février 2017 avec son appareil photo (Canon EOS 7D Mark II). OVNI66 n'enquête pas sur les observation effectuées hors du département des Pyrénées-Orientales mais quand le cas présente un intérêt pédagogique ou démonstratif, nous faisons quelques exceptions.

Dans un premier temps, le témoin nous a directement envoyé le lien de son film sur Youtube, avec d'autres liens similaires qui traînent sur internet. Après lecture du film, je lui ai répondu que ce type de vidéo ne nous intéresse pas, sauf s'il est appuyé par un témoignage circonstancié avec des détails concernant la localisation, l'azimut, la hauteur, le nombre de témoins, le déroulement de l'observation, etc.

De l'intérêt de connaître les circonstances exactes

Le témoin a donc rempli le formulaire de rapport d'observation d'ovni. On découvre alors qu'à aucun moment, le témoin et sa compagne n'ont observé le phénomène à l'oeil nu, tel qu'il se présente sur la vidéo. En réalité, à l'oeil nu, cela se présentait comme point lumineux scintillant, gros comme une "pointe d'aiguille". C'est en zoomant sur le point lumineux avec son téléobjectif qu'il a pu observer à travers l'appareil ce qu'on nous présente.

En faisant quelques vérifications de base sur l'heure, la date et la localisation des témoins, il est clairement établi que le phénomène filmé était l'étoile Capella. Le phénomène d'irisation est dû au scintillement de l'étoile zoomée avec un problème de focalisation et les aberrations caractéristiques de ce type de prise de vue.

D'autres exemples trouvés sur internet

etoiles-zoomees

Ci-dessus un florilège d'étoiles et planètes filmées ou photographiées à la volée ou avec trépied, en grossissant au maximum des capacités de l'appareil. Quand on lit les commentaires qui accompagnent ces vidéos, le résultat est désopilant : esprits, vaisseaux extraterrestres, fantômes de défunts, esprits de mondes parallèles, démons, tout y passe ! Une véritable faune exotique qui pourrait facilement être identifiée si les témoins (qui ne voient rien d'autre qu'une étoile à l'oeil nu) se penchaient un peu sur les données astronomiques du moment. Bien sûr, d'une étoile à l'autre et selon l'état atmosphérique, le résultat sera différent. De nombreux paramètres entrent en jeu (focale, type d'appareil, éphémérides, type d'astre, humidité, etc.). Prudence donc !

Rappel : OVNI66 n'enquête pas sur les observations effectuées hors du département des Pyrénées-Orientales sauf si le cas présente un intérêt pédagogique ou démonstratif. OVNI66 ne prête aucun intérêt aux photographies et vidéos qui ne sont pas accompagnées d'un rapport circonstancié.

Posté par blogovni66 à 19:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

21 janvier 2017

Ce décollage du Concorde, filmé en infrarouge, vous rappelle-t-il quelque chose ?



La vidéo ci-dessus a été filmée en 1999.  Le mode infrarouge matérialise la chaleur émise par les réacteurs du Concorde pendant son roulage et son décollage. Et non, ce n'est pas une matière noire, c'est juste de la chaleur, invisible à l'oeil nu. Ce film permet de relativiser l'étrangeté de la vidéo tournée par la Marine chilienne qui circule en ce moment dans les réseaux et même dans certains journaux télévisés avides de sensationnalisme.

concorde-IF
Le Concorde après son décollage, filmé par une caméra infrarouge

Complément de l'article :
OVNI : une vidéo de la Marine chilienne fait le buzz malgré une probable méprise


Posté par blogovni66 à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

14 janvier 2017

OVNI : une vidéo de la Marine chilienne fait le buzz malgré une probable méprise

image_IR_ovni_chilien


C'était le 11 novembre 2014, un pilote et son technicien, à bord d'un hélicoptère de la Marine chilienne en mission de routine, remarquent à travers leur caméra infrarouge la présence d'un objet volant non identifié. L'OVNI est visible à l'oeil nu mais à cause de son éloignement, ils ne peuvent déterminer sa nature. La caméra détecte les points "chauds" mais ne rend pas compte de la forme globale de l'engin détecté. L'équipage enregistre les images en alternant parfois le mode HR (couleurs naturelles) et le mode IR (infrarouge, noir & blanc) avant que l'objet ne disparaisse dans les nuages.

L'objet non identifié évoluait à plus de 50 km de distance, à peu près à la même altitude que l'hélicoptère. L'équipage ne distingue qu'une petite forme ovale blanche à l'oeil nu mais sur le film, seuls les points chauds de l'engin sont mis en évidence par les capteurs infrarouge. Le comportement de l'objet est stable, linéaire, en vitesse constante, tel un avion de ligne.

Ce qui fait l'étrangeté de cette vidéo, c'est que l’objet n’a pas été détecté par le radar primaire au sol et qu'au bout de 8 minutes, l'objet semble larguer une matière noire. Mais attention, en images infrarouge, tout ce qui est "foncé" n'est pas noir mais chaud ! Une traînée de condensation "blanche" ou un largage d'eaux usées produiraient le même effet. On peut d'ailleurs le constater dans le film quand la caméra passe en mode HR (couleurs réelles). On voit distinctement une traînée blanche qui se confond avec les nuages clairs en arrière plan. Pour comprendre les images, il faut avoir intégré que les tons clairs et foncés représentent des différences de températures et non pas des formes ou des couleurs (dommage, certains lecteurs pressés sont déjà en train de regarder le film sans avoir lu ces lignes).



Images prises depuis un hélicoptère Cougar AS-532 de la Marine chilienne


L'équivalent du GEIPAN au Chili demande une expertise à l'équipe française IPACO

Le Comité pour l'étude des phénomènes aériens anormaux (CEFAA), est l'organe officiel de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) au Chili, qui étudie les phénomènes aériens non identifiés. Après plusieurs mois de recherches, le comité chilien invite des experts français à jeter un oeil sur la vidéo (IPACO est en effet un service d'analyses d'images reconnu). Cependant le type de caméra utilisé n'ayant pas été fourni par le CEFAA, IPACO utilisera les paramètres d'une caméra équivalente pour faire ses calculs.

En 2015, après avoir calculé la trajectoire de l’hélicoptère, celle de l'objet filmé, l'estimation de la longueur focale, la vitesse et la hauteur de l'objet, entre autres aspects optiques et géométriques, IPACO rédige un rapport avec ses conclusions.

En janvier 2017 la vidéo est diffusée sur les réseaux sans que le rapport ne soit toujours cité, laissant planer le doute sur la nature mystérieuse de l'engin filmé. Pourtant les conclusions méritent un détour : il s'agit très probablement d'une méprise, même si la source n'est pas formellement identifiée par IPACO.

Selon IPACO, "l’objet observé dans la vidéo était très probablement un avion de ligne moyen-courrier en phase d’atterrissage [ndr. ou de décollage], volant devant un hélicoptère à une vitesse supérieure, à une altitude et une vitesse réduites en vue d’atterrir [ndr. ou de décoller]."

Les experts chiliens n'approuvent pas cette hypothèse pour plusieurs raisons : le radar primaire au sol n'a pas détecté d'aéronef et l'OVNI n'a pas répondu aux appels radios des contrôleurs aériens. De plus, le largage d'eaux usées est interdit en phase d'atterrissage. Le CEFAA exclut tout engin conventionnel : drones, avions, ballons, etc.

Les arguments sont peu consistants. On le sait, des navires vidangent leurs huiles illégalement dans les océans et certains pilotes coupent transpondeur et radio pour passer inaperçus. Quant à la détection radar, les contrôleurs ont-il cherché à la bonne distance de l’hélicoptère ?

Un engouement injustifié

Le Général Bermúdez aurait déclaré dans un courriel :
"C'est un des cas les plus importants de ma carrière en tant que directeur du CEFAA car notre comité était au top"

Midi-Libre tape fort et titre : “Nous sommes face à l’un des cas les plus extraordinaires de l’ufologie".
Paris-Match consacre un article sans citer le rapport IPACO.
Nick Pope déclare : "(...) Peut-être que c'était un avion, mais c'était peut-être autre chose."
Nous voilà bien avancés, si c'est "peut-être" un avion, ce n'est probablement pas autre chose.

Pourtant, la lecture du rapport IPACO relativise considérablement l’étrangeté du phénomène observé.

L'avion de ligne identifié

Mike West, l'administrateur du site Metabunk.org, s'est emparé de l'affaire avec ses lecteurs. Après de nombreuses recherches, ils pensent avoir identifié l'avion de ligne coupable de cette méprise : un AIRBUS A340 du vol IB6830. La démonstration est sans équivoque. Je vous invite à visiter sa page (en anglais). Comme souvent, on regrette simplement que la vidéo présentée dans de nombreux sites et journaux ne soit pas accompagnée des dossiers IPACO et METABUNK qui démontrent la méprise. Il est vrai que cela demande du travail d'investigation et donc du temps... choses qui manquent à certains journalistes.

Liens utiles :
Le rapport d'analyse IPACO sur la vidéo chilienne (.pdf)
IPACO : service français d'expertise de photos et vidéos
METABUNK.ORG : identification de l'avion de ligne
CEFAA : Comité chilien pour l'étude des phénomènes aériens anormaux

Posté par blogovni66 à 18:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

03 août 2016

Spectaculaires images de foudre en boule analysées par des scientifiques russes

lightball-2
3 témoins indépendants filment une boule lumineuse qui défie la force du vent.

Le Laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) vient de publier un document externe concernant l'observation d'une boule lumineuse, en plein jour, après un orage, dans le quartier Mitino situé au nord-ouest de Moscou par 3 témoins indépendants qui ont chacun filmé le phénomène le 27 juillet 2015. Le cas est rare et bien documenté. L'analyse des 3 vidéos avec des témoins répartis sur trois positions différentes a permis de déterminer les distances qui séparent le phénomène des témoins, sa hauteur, son parcours exact, sa vitesse ainsi que la taille réelle de cette sphère qui virevolte de manière erratique alors qu'un vent fort souffle pendant toute la durée de l'observation (5 minutes). Au début les témoins ont pensé à un ballon mais quand celui-ci s'est mis à voler face au vent, ils ont compris qu'ils assistaient quelque chose de vraiment insolite.


Témoin 1 : foudre en boule filmée par Egor Chichin à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 2 : foudre en boule filmée par Vladimir Sokolov à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 3 : foudre en boule filmée par Dimitry Novosyolov à Mitino (quartier NO de Moscou)

La foudre en boule est un phénomène naturel mal connu

"La foudre en boule est un terme populaire qui regroupe en réalité un phénomène vaste et méconnu, aux aspects très variés et non reproductible en laboratoire avec les mêmes forces en jeu que dans la nature".

Le Laboratoire de recherche sur la Foudre les classe en 3 catégories :
A - la foudre en boule
B - la foudre globulaire
C - le phénomène lumineux orageux transitoire (PLOT)

Il pourrait expliquer de nombreux témoignages OVNI du passé et contemporains, tels que les foo-fighters, les boules lumineuses nocturnes et diurnes dans un contexte orageux, les sphères multiples, les "orbs" et autres manifestations insolites de type globulaire au sol, en l'air et près des avions en altitude. Certains chercheurs soupçonnent même ce type de phénomène d'être à l'origine des manifestations enregistrées dans la vallée d'Hessdalen en Norvège. A ne pas confondre avec les lanternes thaïlandaises et les ballons à leds qui inondent le ciel de France avec plus de 400 000 unités vendues chaque année dans l'hexagone !



Un autre exemple de foudre en boule orange à Dolgoprudny (au nord de Moscou)

Lien vers le rapport complet avec toutes les mesures :
http://bit.ly/2aNhRYH

Lien vers le laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) :
http://www.labofoudre.com/


29 mai 2016

28/05/2016 - Carcassonne : phénomène lumineux filmé pendant 12 secondes


L'indépendant : "Carcassonne : la vidéo d'une météorite"

Le titre de l'Indépendant est accrocheur mais il faut distinguer le météore de la météorite. Le météore est encore dans le ciel et seuls les morceaux tombés au sol pourront être qualifiés de météorites. Dans cette vidéo, l'absence de traînée apparente (à faire confirmer par les témoins) et surtout la durée de la luminosité pendant 12 secondes dans le même champ de vision, ne plaident pas en faveur de l'hypothèse "rentrée atmosphérique".

2016-05-28-carcassonne
Extrait de la séquence publiée par l'Indépendant

Le témoin est-il certain de l'heure annoncée pour 21h42 ? Le "passage d'Est en Ouest" est-il évalué par une observation plus longue que celle du film ? La Station Spatiale Internationale passait une heure plus tard, visible seulement par temps clair depuis Carcassonne à 22h44.

En l'absence de détails complémentaires, nous ne validons pas l'hypothèse du météore ou bolide, ni même celle de l'ISS.

Posté par blogovni66 à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 mai 2016

Pour en finir avec les Pléiadiens, les Orionites et les Zeta-réticuliens

Tout le monde connaît plus ou moins ces fameuses constellations et amas qui nous aident à repérer les étoiles dans le ciel nocturne. Depuis des lustres, l'homme a dessiné ces contours qui rappellent des formes animales ou des personnages mythologiques. Elles aident à mémoriser l'emplacement de ces astres qui semblent ne jamais se séparer dans leur course apparente sur la voûte céleste. Mais tout cela n'est que convention. En effet les étoiles qui forment les constellations n'ont rien en commun. Elles se trouvent juste dans l'axe de notre observation bien terrestre : une vue 2D d'une réalité 3D qui ne laisse aucune place à cette imaginaire corrélation entre les astres. D'un point de vue astronomique, les étoiles qui composent la constellation d'Orion n'ont absolument aucun lien entre elles. Plusieurs dizaines d'années lumières séparent ces étoiles.

409-Orion-constellation-3D
© Don Dixon / cosmographica.com - Une vue en 3D de la constellation d'Orion

Il en est de même pour toutes les constellations qui composent le zodiaque et les amas comme les Pléiades. Composé d'une douzaine d'étoiles visibles à l'oeil nu, on retrouve des traces de cet amas depuis la préhistoire. La plupart des civilisations antiques lui accordaient une importance car elle marquait le début de l'hiver pour certains observateurs. Aujourd'hui on ne compte pas moins de 3000 étoiles dans cet amas ! Inutile de préciser que les distances qui les séparent sont astronomiques !

Admettons que cet oeil soit une constellation :

© Perceptual Shift - Michael Murphy - Vidéo : Oeil composé de 1252 balles en bois

Changement de perception

La vidéo ci-dessus est l'illustration parfaite de la manière dont nous imaginons une constellation du point de vue terrestre. Cependant, si on voyage un peu dans le cosmos et que l'on sort de notre angle de vue étroit, on s'aperçoit qu'il n'y a aucun lien objectif entre ces étoiles.

Les extraterrestres et les constellations

Dans la littérature qui traite des contacts avec des extraterrestres, on trouve toute une galerie d'entités qui prétendent venir d'Orion, des Pléiades, de Zeta Reticuli et de bien d'autres endroits de l'univers. Sur internet aussi, il existe une multitude de vidéos délirantes sur le sujet. Leur caractère sectaire est parfois inquiétant et ne repose sur rien de crédible d'un point de vue astronomique.

15 mars 2016

OVNI : 4% de cas irréductibles (vidéo 1975)

 

LC-4-pourcent

"Parmi les cas que nous estimons crédibles, il faut remplir un certain nombre de critères : que les témoins soient connus, que le rapport ait été transmis par la gendarmerie et qu'au moins deux personnes adultes aient vu ce phénomène. Ces 4% de restant ne peuvent être corrélés avec aucun phénomène, soit physique soit aérospatial connu. Il y a donc une ignorance actuelle de la science à résoudre l'énigme posée". [le lieutenant-colonel à la cigarette]

 



Posté par blogovni66 à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 octobre 2015

29/10/2015 - Hommage à "Juliette Roméo" qui s'est crashé à St-Pierre-del-Forcat (vidéo)

F-GBJR-avion
On l'appelait affectueusement "Juliette Roméo"

F-GBJR-cabine
Il était équipé d'une double commandes


Vidéo : découverte du Cessna, du décollage à son rangement...

En août 2011, Philippe m'avait embarqué dans ce petit avion pour un survol du littoral. Cet élégant monomoteur m'avait complètement charmé. Depuis, j'adorais le regarder passer régulièrement au-dessus de nos têtes. Jeudi 29 octobre 2015, il s'est écrasé dans la commune de Saint-Pierre-del-Forcats. Bienheureusement le pilote et son passager s'en sont sortis. Ce petit film dans lequel on peut l'admirer sous toutes ses coutures, rend hommage à ce Cessna C-152 immatriculé F-GBJR que l'on rangeait dans le hangar en le poussant, tout simplement. Adieu Juliette-Roméo !

Posté par blogovni66 à 01:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 octobre 2015

Vidéo compilation de méprises OVNI/PAN par Les Suricates


Compilation vidéo de phénomènes aériens insolites expliqués (13 minutes)

Une excellente compilation de vidéos montée par l'équipe des Suricates.

Ci-dessous la liste des phénomènes qui apparaissent :

- Passage de la Station Spatiale Internationale (ISS)
- Flash Iridium (satellite)
- Double flash Iridium
- Satellites militaires en formation (NOSS)
- Divers satellites géostationnaires
- Sprites
- Foudre en boule
- Foudre globulaire
- Lune, Jupiter, Vénus
- Trou de Virga
- Parhélies, halos solaires ou lunaires, Spectre de Brocken
- Phénomènes optiques atmosphériques
- Nuages lenticulaires
- Piliers de lumière
- Sources lumineuses
- Cristaux de glace
- Traînées de condensation
- Avions, hélicoptères
- Lasers
- Aéromodélisme
- Ballons captifs, montgolfières, dirigeables, aérostats
- Ballons à leds, lanternes Thaï
- Parachutistes, spectacles pyrotechniques
- Rentrées atmosphériques, météores, bolides
- Corps solides artificiels (capsules, satellites, fragments de fusées)
- Missiles balistiques (spirales)
- Fusées et lancements de satellites

Un grand bravo à l'équipe des Suricates pour cette vidéo pédagogique !

missile-BOULAVA
A voir jusqu'au bout.

Source : www.operation-suricate.fr