Pensant avoir observé quelque chose d'insolite, un témoin nous a contacté et nous a décrit ce qui lui a semblé être un objet massif ressemblant à un avion mais avec des feux de signalisation inhabituels et une altitude basse ainsi qu'une vitesse anormalement lente. L'observation s'est déroulée lundi 25 octobre 2010 à 21h55.

Son rapport :

LIEU : nationale 914, entre la sortie n°8 (Alenya, St Cyprien, Elne) et la sortie n°9 (Palau del vidre)
DIRECTION-OVNI : Se dirigeait vers le nord, en direction de Perpignan. Au début de l'apparition, il venait d'Argelès. Il était face à moi, (mon véhicule) et venait en ma direction, il est passé au dessus, doucement, puis s'est éloigné vers Perpignan.
DESCRIPTION-OVNI : C'était dans la nuit ; couleur sombre, forme pleine, compacte, triangulaire, vitesse : semblait planer au ralenti, comme s'il cherchait à atterrir; à chaque extrémité un rond, comme une énorme roue de vélo, avec des rayons, qui clignotait vert et jaune, très brillant.
TAILLE-OVNI : masse importante, imposante, comme un énorme avion (...)
DUREE : 2 minutes
DEROULEMENT : Je revenais du Cinéma (Castillet) par la départementale 914 (ex nationale 114), en direction d'Argelès village quand mon regard s'est posé sur une forme bizarre, en face de moi, dans le ciel. Comme il y avait un vent de fou (rafales à 110), j'ai pensé, tout d'abord à un avion qui luttait contre le vent et qui allait se poser à l'aéroport de Perpignan ; puis cette forme triangulaire m'a interpelée, ainsi que les grosses lumières [car] sur les ailes d'un avion normalement constitué ce ne sont que des points lumineux, vus d'en bas ! pas d'énormes formes rondes, avec des rayons qui brillent ! Et cette lenteur du déplacement, comme un aigle qui plane au dessus de sa proie, en douceur. (...)

Renseignements pris, l'Air France provenant de Paris s'est posé à 21H59 à l'aéroport, ce qui donne une position approximative à 21H55 vers Elne avec un cap 330 en direction de la piste de Perpignan (exactement dans l'axe décrit par le témoin). Il y avait un vent très fort ce jour là, face à l'avion, le ralentissant considérablement. Ses feux de navigation étaient allumés (vert et rouge en bout d'aile + strobo blanc) et aussi ses phares d'atterrissage (2 spots sur le train principal et 1 en roulette de nez + les phares dans les ailes).
L'altitude, l'axe et la vitesse réduite de cet avion tous feux allumés ont vraisemblablement trompé le témoin.

Pour rappel, ci-dessous les axes d'approches des avions sur l'aéroport de Perpignan.

50078182

Voir l'article "Tour de contrôle : mythes et réalités"