21 avril 2010

Entretien avec Michel Ribardière (vidéo 2)



Président Fondateur de l'association AIRPLANE (FEA) - avec pour objectif de crédibiliser le sujet des OVNIS auprès des institutions -  Michel Ribardière nous parle de l'association 3AF et de la Commission SIGMA, de sa passion pour les OVNIS et de son intérêt pour le blog OVNI66 qui l'a amené à créer dans son propre département, OVNI61.

Liens utiles pour compléter ces deux entretiens :

Le GEIPAN
Le Rapport COMETA (Les OVNIs et la défense)
L'association 3AF
Commission SIGMA (commission issue de la 3AF)
Fédération AIRPLANE (FEA)
OVNI61 (Orne)

Cet article a reçu un complément d'information en octobre 2010 : cliquez ici

Posté par blogovni66 à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


13 janvier 2010

OVNI66 aux Repas ufologiques de Toulouse

YVAN BLANC - RESPONSABLE DU GEIPAN - AUX REPAS UFOLOGIQUES DE TOULOUSE LE 13 JANVIER 2010

Jean-François et Pascal étaient au rendez-vous. Ce fut l'occasion pour le réseau OVNI66 de rencontrer Yvan Blanc, responsable du GEIPAN, le seul organisme d'état chargé de recueillir les témoignages issus des archives et procès-verbaux de Gendarmerie relatifs aux PAN et OVNIs.

yvan_blanc1

La réunion avait lieu au premier étage du Flunch des Allées Jean-Jaurès. Une soixantaine de personnes participait à la réunion. Assis au dernier rang à cause de notre arrivée tardive (20h30) nous n'avons pas manqué une miette des échanges avec le responsable du GEIPAN, Yvan Blanc, qui s'est prêté avec beaucoup de sérieux et d'attention au jeu des questions-réponses imposé par un public averti.

 

Les morceaux de dialogues ci-dessous, sont tels que je les ai compris ou entendus, ils ne sont pas garantis "textuels" mais j'ai retenu quelques interventions intéressantes :


"Le GEIPAN pourrait-il, s'il le fallait, interroger les photos satellites afin d'y vérifier la présence d'un objet observé par des témoins ?". Réponse de M. Blanc : "Oui on pourrait".

"Le GEIPAN ne devrait-il pas sensibiliser les médias et donc les journalistes à l'importance des 23% de cas inexpliqués de PAN et OVNI ?" Réponse pour le moins étonnante : "le GEIPAN n'est pas invité par les médias, même quand il s'agit d'émissions sur le sujet OVNI. Ce sujet ne semble pas intéresser les chaînes à grande audience". On peut s'interroger sur les raisons de ce constat : manque d'intérêt du public ? Auto-censure des journalistes ? Ignorance sur le sujet ?

Plusieurs cas anciens sont revenus sur la scène comme la fameuse vague d'ovni du 5 novembre 1990, considérée comme la conséquence de la rentrée atmosphérique d'un satellite russe et observée un peu partout en France par des centaines de témoins. On a reproché au GEIPAN (à l'organisme et non à M. Blanc qui n'était pas à ce poste à l'époque) d'avoir écarté les témoignages dont la durée dépassait pour certains plusieurs dizaines de minutes (et non 2 mn) voire 40 minutes.

Malgré le scepticisme de l'auditoire quant à la version du GEIPAN sur ce cas, M. Blanc est resté à l'écoute et à même abordé des sujets aussi sensibles que les Lumières de Hessdalen en Norvège, rectifiant quelques erreurs ou rumeurs concernant la présence permanente de scientifiques. Il a, par exemple, précisé que les observateurs présents dans ce pays reculé sont bien souvent des professeurs d'université ou d'écoles et non de purs scientifiques et que leurs moyens techniques de détection sont malheureusement assez modestes. Le CNRS a toutefois déployé des capteurs magnétiques et le CEA des capteurs sensibles et caméras à déclenchement automatique. On sait qu'il y a un phénomène inconnu qui hante l'espace aérien de ce territoire. La participation au niveau européen pourrait même être envisagée pour faire toute la lumière sur cette affaire.

On a abordé aussi l'intérêt de l'utilisation de "réseaux de diffraction" (ou bonnettes à réseaux) par les gendarmes et le public. Il s'agit simplement d'une diapositive que l'on place sur son objectif d'appareil photo et qui a la particularité - en servant de filtre - d'imprimer sur la photo d'une lumière nocturne, la "signature spectrale" de celle-ci. Ce procédé est déjà utilisé en astronomie pour mesurer la composition chimique des corps célestes (entre autres informations). Un membre d'UFO-Science à abordé l'intérêt de l'utilisation des "réseaux de diffraction" pour le public et en a gracieusement offert à l'assistance. Je m'en suis procuré quelques unes pour les observateurs du réseau OVNI66.

M. Blanc nous a expliqué qu'il souhaitait qu'il soit entendu et compris que le GEIPAN n'est pas un organisme qui fait de la recherche. Le GEIPAN est une structure publique dont la mission principale est de collecter, analyser, archiver et mettre à disposition les témoignages d'observations de PANs en France.

Bien sûr, il regrette le manque de moyens mis à sa disposition et reconnaît que la multitude de témoignages reçus ne sont pas traités dans les délais qu'il souhaiterait.

Quelques personnes dans le public ont fait part d'observations ou enquêtes que l'on peut retrouver sur internet et ont abordé des sujets que nous connaissions déjà, qu'il serait long et inutile de développer ici. La soirée fut courte, trop courte et bien sûr on espère en vivre d'autres dans l'avenir.

yvan_blanc2
(ci-dessus : Yvan Blanc, responsable du GEIPAN)

En guise de conclusion, j'ajouterais cette pertinente question posée ce soir là :
"Dans le classement du GEIPAN, ne pourrait-on envisager en marge de la classe D (phénomène non identifié) une nouvelle classe : phénomène non identifié intelligent ?"

M. Blanc a répondu : "oui, cela ne me pose aucun problème".

J'ai trouvé sa réponse assez révolutionnaire !

C'est bien le signe que le GEIPAN a suffisamment de données à sa disposition pour reconnaître que certains phénomènes aériens non identifiés échappent à notre compréhension et méritent une plus grande attention des autorités, des médias et du public.

Posté par blogovni66 à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 décembre 2009

09/12/2009 - Perpignan : 6 lumières oranges dans le ciel

Alerte reçue le jour même

Résumé : 6h50, le 9 décembre 2009, Loïc observe depuis PERPIGNAN plusieurs phénomènes lumineux oranges en formation groupée pendant quelques secondes. Ils suivaient une trajectoire rectiligne horizontale.

Il était 6h50 lorsque Loïc aperçoit depuis la cour intérieure de sa résidence 6 lumières oranges se déplaçant à "grande" vitesse dans le ciel de manière rectiligne et horizontale pendant 10 secondes. Les lumières semblent ne former qu'un seul objet tant leur formation en quinconce reste stable tout le long de l'observation. D'après nos relevés, les lumières évoluaient d'Est vers l'Ouest et devaient se trouver au-dessus de la ville de Perpignan (la fenêtre visuelle du témoin étant assez restreinte).

Loïc n'a pas hésité à contacter le GEIPAN et s'est déplacé jusqu'à la gendarmerie pour témoigner. Pour lui, que ce qu'il a vu est totalement inhabituel. Nous le remercions pour son témoignage et son alerte sur notre blog.

PAN_loic

Posté par blogovni66 à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 octobre 2008

xx/10/2008 - Palau-del-Vidre : triangle noir

triangle_palau_del_vidres

Un triangle noir, immense et silencieux.

Fin octobre 2008 : tôt le matin (6h30 environ) deux employés roulant à bord d'un fourgon remarquent vers l’horizon Est (au-dessus du littoral, direction la mer – entre Saint Cyprien et Argelès/mer) ce qu’ils ont pris tout d’abord pour une étoile (blanche, brillante, sans clignotement, magnitude importante) puis pour un avion en phase d’atterrissage.
 
Ils ont observé ce PAN tout le long de leur route à partir d’Elne (N114)
 
En arrivant à Palau Del Vidre, suivant des yeux ce PAN qui continuait sa descente, alors qu'ils s’attendaient à se retrouver pratiquement sous l’objet qui s’approchait par leur droite et sans qu’ils n'aient pu observer la « transition » (les arbres et des immeubles ne laissaient entrevoir le PAN que par intermittence) un objet triangulaire « énorme » noir, avec un globe lumineux rouge fixe dessous, les a pratiquement survolés dans un silence total et à la vitesse d’un piéton, à l’entrée du village. Le triangle évoluait à très basse altitude. Il paraissait aussi grand qu’un avion de ligne. "Quelqu'un la tête baissée n'aurait pas remarqué son passage silencieux" précise l'un des témoins.
 
L’objet a disparu caché par les immeubles. Les deux témoins ont tenté de suivre l’objet mais le temps de trouver la route qui allait dans sa direction (1 minute environ) l’objet avait totalement disparu.

Mise à jour du 1 février 2013 :
ce cas étudié par le GEIPAN a été classé D1 (non expliqué) le 24 janvier 2013. 

Posté par blogovni66 à 06:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

26 septembre 2001

27/09/2001 : Saint-Laurent-de-la-Salanque : triangle noir

 triangle-noir-septembre2001
Illustration : E.D

Article paru le samedi 29/09/2001 dans le journal L'Indépendant.
OVNI Triangulaire - Saint-Laurent-de-la-Salanque (66) -

Le journaliste : "A Saint-Laurent-de-la-Salanque, depuis Mermoz et Saint-Ex, on a une vieille expérience aéronautique. En matière de mystère, avec la base "D.G.S.E" ultra-secrète de l'étang, on n'est pas en retard non plus. Voilà donc, peut-être, en train de naître un autre domaine de l'exception laurentine, celui des OVNI! C'était dans la nuit de mercredi à jeudi (26/09 à 27/09/2001). Ciel clair et étoilé sur Saint-Laurent, il était deux heures du matin."

Le témoin : "Je venais d'éteindre la télé et je suis allée à la fenêtre. J'ai entendu plusieurs chiens aboyer en même temps dans la rue et quelques instants après, j'ai vu dans le ciel cette forme triangulaire qui venait de droite, assez rapidement, de la direction de Narbonne et allait sur Perpignan. La forme se découpait assez bien dans le ciel qui était tout de même assez lumineux. Elle devait être à six ou sept cents mètres de moi. Elle avait la forme d'un triangle, de couleur assez sombre, aux angles arrondis portant chacun un point lumineux fixe. L'objet semblait assez bombé et il volait horizontalement et bien plus vite qu'un avion de ligne et je n'entendais aucun bruit particulier, mais peut-être la distance...".

Le journaliste : "nous avons téléphoné au contrôle aérien de l'aéroport Perpignan-Rivesaltes : rien à signaler. Du côté de la gendarmerie, qui recueille les témoignages de ce type, rien non plus. Apparemment la jeune femme est le seul témoin de cet étrange phénomène.

Pas de suite connue à ce cas.

Classé D par le GEIPAN (fiche du cas)
Lien vers le PV de Gendarmerie