Mercredi 01 février 2012, deux témoins qui roulaient sur la D617 en voiture (de Canet en Roussillon en direction de Perpignan) ont observé aux environ de 22h40 un phénomène aérien non identifié.

Ils se trouvaient entre la sortie de Bompas et le rond point « des platanes » (en arrivant sur Perpignan), quand ils ont aperçu au NNO à environ 50° de hauteur, une boule lumineuse stationnaire qui accéléra d'un coup, vers le SSE. Ce qui interpella les deux témoins est le fait que cette boule se trouvait statique en dessous de la couverture nuageuse. En effet, ce soir là les témoins nous rapportent qu'il y avait beaucoup de nuages et qu'il était difficile de pouvoir distinguer les étoiles.

2012-02-02-2240

Le premier témoin, Val, qui conduisait le véhicule fit remarquer cette boule lumineuse au deuxième témoin (alors qu'elle était stationnaire). Selon son observation, la taille de cette boule pouvait se comparer à la planète Vénus. Il vit un changement de couleur bien distinct entre le rouge et le jaune. Val affirme que malgré le déplacement de son véhicule, le phénomène était bien stationnaire (il estime l'avoir observé pendant une quinzaine de secondes) puis il a subitement accéléré vers le sud-sud-est accompagné d'une traînée jaune jusqu'à sa disparition (ou son extinction).

Le second témoin, Jo, assis côté passager, fit quasi la même observation, cependant son témoignage diffère au niveau de la durée, estimée par celui-ci à plusieurs minutes. Hormis cela, il raconte exactement le même scénario : une boule lumineuse stationnaire avec une alternance de rouge et de jaune puis une accélération vers le SSE jusqu'à disparition.

Enquête et rapport : Pierre C.

Cette observation pourrait se rapprocher de celle d'un bolide (rentrée atmosphérique). En effet, la rapidité du mouvement rectiligne, la traînée jaune ainsi que sa disparition en font un candidat propice. Toutefois l'état stationnaire sous la couche nuageuse qui précède l'accélération ne semble pas compatible avec cette hypothèse.