MANTET-panneau-L
Mantet et Banyuls accueilleront deux caméras du réseau FRIPON pour surveiller le ciel des P.O.

Il faisait frisquet samedi à Mantet et pourtant on ressentait bien la chaleur des étoiles qui brillaient dans les yeux des participants et animateurs de cette seconde journée Off du Festival d'Astronomie. A l'entrée du village piétonnier, le parking était plein : cette commune à la croisée des chemins de randonneurs et passionnés de nature accueillait aujourd'hui un public curieux des phénomènes célestes bien identifiés : étoiles, planètes, astéroïdes, météoroïdes, météores et météorites.

MANTET-monde-L

MANTET-VIVIEN-CAM-200

Vivien Pic, astronome professionnel, présentait aujourd'hui une très intéressante conférence sur les météorites et la mise en place d'une surveillance systématique du ciel, le réseau de caméras FRIPON. Les météorites, ces pierres qui tombent du ciel, fascinent les hommes depuis l'antiquité mais leur réelle nature n'a été acceptée qu'après de longues recherches et négociations avec les institutions, les scientifiques et l'église (le Vatican détiendrait la plus belle collection de météorites). Vivien Pic nous a décrit le processus historique de reconnaissance de ces objets célestes et la manière la plus logique, économique et pédagogique de les étudier : un maillage de caméras couvrant tout le territoire de la France métropolitaine.

à droite, Vivien Pic et sa caméra ALLSKY.

Plus de 100 caméras automatiques vont être déployées dans toute la France pour scruter le ciel en permanence à la recherche de rentrées atmosphériques. Avec un calculateur central qui recueille les données de tout le réseau (observatoire de Paris), on pourra connaître précisément la trajectoire et la vitesse des météores enregistrés. Dans l'heure, il sera possible de calculer le point d'impact éventuel avec une précision de l'ordre du km2. La grande majorité des bolides et météores se désagrègent totalement et finissent en poussière avant de tomber au sol (env. 20 000 tonnes de poussières par an) mais parfois, des cailloux plus ou moins importants arrivent sur terre : les météorites.

MANTET-meteorites-ANTIQ-L
Dans l'antiquité, les météorites étaient vénérées et utilisées pour orner des bijoux.

MANTET-malette-L
Cette mallette contient plusieurs types de météorites que le public a pu admirer et soupeser à loisir.

MANTET-meteorite-L
La diversité des météorites est étonnante et l'intérieur riche en informations sur leur origine.

MANTET-foudre-L
Ceci n'est pas une météorite : c'est un coup de foudre dans le sable... Merveilleux !

MANTET-Vivien-PIC

Encore une fois, Vivien Pic a subjugué l'audience avec des explications vulgarisées et accessibles aux plus jeunes. En fin de conférence, il a ouvert sa mallette magique et a distribué des météorites. J'ai pu admirer une pierre qui provenait de notre satellite la Lune et une autre de la planète Mars ! Magnifiques ! Comment sont-elles arrivées jusqu'à nous ? Vous saurez pas, il fallait venir...

MANTET-telescopes-L
Les astronomes préparent des télescopes pour la veillée nocturne.

Mais quel rapport avec les OVNIS ?

En premier lieu, bien connaître ces phénomènes astronomiques permet à l'observateur averti de faire la différence entre un objet céleste naturel et un phénomène insolite qui sort de ses connaissances. Le réseau de 100 caméras FRIPON va couvrir chaque kilomètre carré de ciel du territoire français. Ce projet qui a déjà commencé est unique au monde et il permettra d'enregistrer tout phénomène lumineux connu ou inconnu qui entre dans notre espace. Cela sous-entend qu'en 2015, aucun OVNI / PAN lumineux ne pourra échapper à cette surveillance nocturne permanente du ciel. Intéressant non ?

Le projet FRIPON a été approuvé par l’agence nationale de la recherche (ANR) en juillet 2013. Le financement obtenu va permettre de couvrir l’ensemble du territoire français de caméras "Fish Eye" et de récepteurs radio basés sur l’écoute du radar GRAVES. Des tests de matériels ont commencé depuis début 2013 grâce à un financement du conseil scientifique de l’observatoire de Paris.

Lien : site du réseau FRIPON