Dans cette interview récente, Paul Hellyer nous parle successivement :

- du crash de Roswell
- du contrôle des USA et de l'occident par une cabale composée d'un cartel bancaire et financier
- du nouvel ordre mondial dictatorial
- du système bancaire au service d'une élite
- d'une recette pour une réforme monétaire
- des successives récessions économiques orchestrées
- d'un mémorandum concernant une réalité extraterrestre (Président Truman, MJ12)
- de rétro-conception à partir de débris de crashes d'ovnis
- du complexe militaro-industriel dénoncé par Eisenhower
- des zones secrètes qui cachent une technologie extraterrestre
- de la stratégie de la guerre perpétuelle perpétrée par un complexe militaro-industriel
- d'un plan à long terme mettant en scène des ennemis : communistes, terroristes puis E.T
- d'un gouvernement de l'ombre au sein du gouvernement US
- d'évènements calculés pour manipuler l'opinion (Pearl Harbor, 11 septembre 2001, bourse)
- des problèmes au moyen-orient
- de la presse sous contrôle
- des lois liberticides
- du rôle de l'OTAN, de la nouvelle guerre froide et d'une possible 3e guerre nucléaire
- du rôle des membres non-musulmans de la coalition face à l'Etat Islamique
- d'une révolution morale et spirituelle nécessaire

Ce n'est pas la première fois que ce personnage bizarre lance des alertes à l'opinion (sans grand succès, il faut le dire, car le mélange exopolitique n'est pas crédible et les idées conspirationnistes n'ont pas bonne réputation). Après avoir dressé un état des lieux pour le moins glauque, il donne quelques pistes pour empêcher "une fin proche de l'humanité" : annulation de la loi US sur la sécurité nationale, amnistie générale pour ceux qui oseront parler et raconter la vérité, libération des brevets secrets sur l'énergie exotique, utilisation de technologies secrètes combinées à un système financier "souple", etc. Enfin, il termine sous forme de sermon en expliquant que si 5 millions d'américains se décident à lire son bouquin et écrivent au gouvernement, il serait possible de renverser la tendance.
 
Paul Hellyer, 92 ans, est-il sénile ou fou ? Cherche-t-il seulement à vendre son dernier livre alors que son passé politique et son âge avancé le mettent à l'abri de tout besoin économique ? Y a-t-il une once de vérité dans ses allégations ? Chacun se fera son idée mais OVNI66 ne pouvait ignorer cette vidéo interview qui illustre assez bien la face cachée des opinons qui transpirent dans les milieux ufologiques depuis l'affaire Roswell et les révélations pour le moins étonnantes du Colonel J. Corso.