28 mars 2015

Prospection sur le site d'une rencontre du 3e type à Cabestany

rr3-1
"C'est alors que j'ai vu une silhouette humaine se détacher de l'immense clarté à l'intérieur."

Philippe nous avait confié son aventure extraordinaire de l'été 1976 : une rencontre du 3e type avec un objet posé au sol près des vignes de son oncle à Cabestany. En pleine nuit, alors qu'il attendait dehors son cousin qui devait venir le chercher en mobylette pour se rendre à Perpignan, son regard fut attiré par une lumière intense derrière le mas de son oncle. Connaissant très bien les lieux, il savait qu'à cet endroit rien ne pouvait expliquer cette luminosité. A l'époque, il n'y avait aucune habitation, aucune route et aucun véhicule n'aurait pu s'aventurer dans ce terrain. En se rapprochant, il aperçut 2 entités humanoïdes filiformes, l'une de très grande taille et l'autre dans les même proportions mais de petite dimension. Les silhouettes de ces deux êtres se tenaient debout devant un rectangle lumineux d'un blanc intense. Philippe ne pouvait pas distinguer le reste de l'engin posé au sol mais il savait que cette scène n'avait rien d'ordinaire. Quand son cousin l'a rejoint, celui-ci ne voulut pas rester et préférait s'éloigner le plus vite possible de cet endroit. Philippe avait insisté pour retourner voir la suite de la scène et c'est là qu'il aperçut dans le ciel l'engin s'éloignant à très basse altitude à une vitesse très lente, "trop lente pour une masse aussi importante". Il l'observa jusqu'à disparation dans la couverture nuageuse de cette nuit orageuse.

Quelques années plus tard, Philippe était retourné sur les lieux, pensant que peut-être quelques traces au sol pourraient confirmer ce qu'il avait observé en 1976. Proche de la nature, fils d'agriculteurs, Philippe avait remarqué que les plantes avaient subi une sorte de traumatisme dans leur croissance. Tiges tordues, feuilles déformées, plantes alambiquées... quelque chose de perceptible était différent à cet endroit précis.

Prospection sur le terrain, 40 ans plus tard

Le 7 mars 2015, nous avions rendez-vous à l'endroit du supposé atterrissage, à Cabestany. Guillem nous accompagnait avec du matériel de détection. Notre but : vérifier s'il restait une trace, un résidu, quelque chose de perceptible que les appareils auraient pu mesurer. Nous savions qu'après 40 ans, les chances étaient minces, surtout après une bonne centaine de labourages et des années de pluies, de sécheresse, de vents et d'érosion... Il fallait pourtant tenter le coup, histoire d'en avoir le coeur net.

3NANOS
Deux détecteurs Geiger Müller et un contrôleur de champ magnétique

Pendant plus de deux heures, nous avons marché près de Guillem armé de ses trois instruments de mesure sur le terrain dans lequel Philippe avait observé l'engin posé au sol et les deux êtres humanoïdes. Nous avons comparé les valeurs hors du site, près du site et à l'intérieur du périmètre indiqué par le témoin. Nous avons élargi le champ de recherche jusque dans les terrains voisins.

prospection3

A l'endroit où Philippe avait remarqué une transformation dans la croissance des plantes, les valeurs étaient sensiblement les mêmes qu'ailleurs. Pendant ces trois heures de prospection, j'en ai profité pour discuter avec le témoin principal. Il m'a raconté à nouveau son observation dans les moindres détails. Nous avons repris quelques mesures, je lui ai posé des questions précises. J'avais en tête son premier récit qui datait de 2010 : la chronologie exacte des évènements, le déroulement de l'action, chaque geste effectué, chaque sensation ressentie, les interactions avec son cousin, les angles, les distances, les directions... Rien n'avait changé. Mots pour mots, gestes pour gestes, il n'a pas modifié son récit d'un iota. Il faut se rendre à l'évidence, Philippe a bien vécu une expérience extraordinaire et même si notre prospection sur le terrain n'a pas donné de résultat mesurable, j'ai toute confiance en la sincérité du témoin.

Cet article est un complément d'enquête. Les détails de cette RR3 sont ici :
xx/08/1976 - Cabestany : objet posé au sol + 2 humanoïdes

Posté par blogovni66 à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,


20 octobre 2014

L'hypothèse "aéromodélisme" pour l'ovni du 17/10/2014 jugée peu crédible

2014-10-17-croquis-ovni-600

L'hypothèse d'un modèle réduit d'avion de chasse en perdition avait été émise pour expliquer l'observation du vendredi 17 août 2014 près du centre pénitentiaire. Nous avons pris conseil auprès d'Olivier Careau, responsable de "l'Espace Modélisme d'Argelès-sur-Mer" en lui soumettant le témoignage reçu. Son expertise fut rapide et concise :

Quel est le rayon de contrôle moyen d'un modèle réduit ? 
Largement supérieur à la vision humaine.

Que se passe-t-il quand un pilote perd le contrôle de son modèle réduit ?
(peut-il continuer seul sa route sur plusieurs kilomètres ou tombe-t-il immédiatement ?)
C'est possible oui, rare mais si le modèle est stabilisé au moment de la perte radio, il peut voler seul un certain temps. Ca reste quand même rare, d'autant plus pour un jet qui finit rapidement au sol.

Quelqu'un de votre club cherche-t-il un avion perdu vendredi ?
Non et j'imagine mal un aéromodéliste voler en "sauvage" dans cette zone avec un jet ! Ce sont des modèles rares, compliqués à mettre en oeuvre et qui n'autorisent pas de voler en dehors d'un terrain prévu pour.

Connaissez-vous un modèle se rapprochant de celui décrit par le témoin ?
Ca peut ressembler à un jet ou un pulso réacteur mais le fait que le témoin ai vu les flammes du "réacteur" élimine la probabilité, à moins qu'il soit en feu en vol mais franchement au vue de la zone, encore une fois, j'imagine mal un aéromodéliste évoluer avec un modèle de ce genre !

Connaissez-vous un modèle réduit de forme allongée et totalement noir ?
Non, de plus la couleur totalement noir est à exclure pour un modèle radio-commandé. Difficile à voir et jamais vu sur un terrain ce genre de décoration.

Cette observation est-elle compatible avec celle d'un modèle réduit en perdition ?
Pour moi absolument pas. Le changement de couleurs, les flammes de combustion et la zone éliminent à priori cette hypothèse. A priori, on peut plutôt s'orienter vers un avion de chasse réel même si le changement de couleur parait étonnant... Un drone de l'armée ? Non plus, ils sont en général équipés pour la plupart de moteurs classiques.

SALON2014_banniere_web

Le site internet de l'Espace Modélisme d'Argelès-sur-Mer :
www.espacemodelismeargeles.com

L'hypothèse d'un avion radio-commandé semble donc difficile à défendre dans cette affaire... à suivre !
Nous remercions particulièrement Olivier Careau pour sa réactivité et sa coopération.

Cet article a reçu un complément d'information :
Existe-t-il une version réduite du Rafale ? Second témoin du 17 octobre

Posté par blogovni66 à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 octobre 2014

17/10/2014 - Perpignan : un témoin observe un ovni près du centre pénitentiaire

Témoignage :
"Je me rendais au travail, mon trajet allait de Saleilles au Soler. Arrivé au niveau du Megacastillet,  je regardais le Canigou lorsque j'ai aperçu à 8h31, une lumière jaune très intense se déplaçant à coté d'un petit nuage situé entre la base et le sommet du pic (en direction du Canigou vu depuis le sud de Perpignan, sans pouvoir préciser la distance). Son comportement m'a intrigué car ce point lumineux volait de manière aléatoire, tantôt vers la gauche puis vers la droite, en haut, en bas, un peu comme une fusée ou un missile en perdition. Le Canigou était en arrière plan, c'était assez bas, je regardais le phénomène par intermittence à cause de la circulation et du relief qui me gênaient."

2014-10-17-ovni-lieu2
Axe du passage de l'ovni à 8h39 le 17/10/2014 - du SSE vers le NNO

"Arrivé au rond-point de Mailloles en direction du Soler, tout en scrutant le ciel, j'aperçois à 8h39 un objet noir fin, allongé, finissant en pointe, passer du sud vers le nord à quelques centaines de mètres au-delà du centre pénitentiaire de Perpignan. L'objet était rapide, noir au début ; une combustion (flamme) s'est produite derrière, comme pourrait le faire un avion de chasse et l'objet s'est illuminé entièrement en jaune. Cela s'est reproduit à 2 reprises en 2 secondes (l'objet semblait accélérer en même temps). Les grands murs de la prison ne m'ont pas laissé voir la suite. Je n'ai entendu aucun bruit, j'étais dans mon fourgon pendant toute la durée de l'observation qui n'a pas duré plus de 4 secondes, la fenêtre conducteur ouverte, l'objet est passé perpendiculairement à la route, de gauche à droite."


Croquis du témoin. L'objet était noir est très allongé mais trop rapide pour l'identifier

En résumé :
"Au départ à 8h31, je remarque une lumière intense jaune mais très éloignée puis arrivé au niveau de la prison à 8h39, un objet NOIR relativement proche (j'évalue à moins d'un kilomètre), de la taille d'un drone. Il est apparu derrière la lignée d'arbres qui se trouvent à 700 m de là. Il a disparu de ma vue à cause du mur de la prison, en direction du nord. Il est passé tellement vite que je n'ai pu identifier la forme précisément. Il était très allongé et finissait en pointe". La séquence s'est déroulée ainsi : l'objet à traversé la route en 1 seconde, puis s'est illuminé de jaune, puis il est passé au-dessus de l'angle de la prison (voir photo), à la 3e seconde il devenu noir puis s'est illuminé à nouveau avant de disparaître de ma vue à cause du mur.

Hypothèses :
La perte de contrôle d'un engin radio-commandé de type avion de chasse d'aéromodélisme pourrait expliquer cette observation en 2 étapes (si elles sont liées). On peut imaginer que pendant la première observation le pilote de l'engin radio-commandé avait perdu le contrôle de son modèle réduit qui volait de manière erratique, puis l'engin a continué sa course seul, traversant la route avant (peut-être) de s'écraser au nord-ouest du centre pénitentiaire. Ceci n'est qu'une hypothèse qui demande à être vérifiée bien sûr. Pour le moment, l'ovni reste un objet volant non identifié.

Un vrai avion de chasse illuminé par le soleil ? Le témoin réfute cette dernière hypothèse à cause de la taille de l'engin qui lui a paru petit et proche. Les 2 illuminations ne ressemblaient pas du tout à des réflexions du soleil mais plutôt à des remises de gaz de réacteurs à l'arrière (mais l'objet s'est entièrement illuminé). Absence totale de bruit.

Il est possible que d'autres personnes aient remarqué quelque chose ce vendredi 17 octobre entre 8h31 et 8h39. Tout commentaire constructif est bienvenu. Si vous avez des informations à nous faire parvenir, n'hésitez pas à nous écrire à info@ovni66.com.

Cet article a reçu un complément d'information :
L'hypothèse "aéromodélisme" jugée peu crédible

Posté par blogovni66 à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

17 avril 2014

16/04/2014 - St-Estève : une alerte en temps réel mobilise le réseau OVNI66

Mercredi 16 avril 2014 en début d'après-midi, un membre OVNI66 nous signale une observation insolite en cours, entre St-Estève et Baixas. Jacques connaît très bien l'aéronautique et la météorologie. La fiabilité du témoin imposait une alerte immédiate au sein du réseau OVNI66 qui compte 48 observateurs/trices prêts à réagir pour établir un rapport en cas de confirmation du visuel. Malgré tous nos efforts, l'Objet Volant Non Identifié n'a pu être repéré.

Témoignage :

Il est 14h09, depuis ma voiture en venant de Pézilla au niveau de l'entrée de St-Estève, j'aperçois un point lumineux de grosse importance, très très brillant, tel un éclat de soleil qui perdure tout en diminuant à chaque rotation de l'objet. Sa taille apparente (bras tendu) : plus gros que Vénus, disons le quart de la Lune. Voyant que le phénomène persistait depuis déjà 10 à 15 secondes, je me suis garé sur le bas-côté, ce qui m'a permis de mieux voir dans quel sens se déplaçait la lumière. L'objet évoluait sur une trajectoire quasiment rectiligne venant du Sud-Est de St Estève et se déplaçant vers le Nord-Ouest, Baixas, Pézilla. Ce qui correspond au sens du vent (120° vers 300°). Il volait d'ailleurs à la même vitesse que le vent (18km/h). Au début de l'observation, l'objet évoluait à une hauteur d'angle d'environ 45° puis est passé à ma verticale (90°) pour disparaître à 45° (par rapport à l'horizon des yeux) en 3 ou 4 minutes. L'objet a disparu en s'éloignant. Il était en perpétuelle rotation sur lui-même, le soleil se reflétait par intermittences, provoquant des éclats intenses.

Hypothèse :

Le témoin pense qu'il s'agit d'un ballon ou d'un objet gonflé lâché (volontairement ou pas) depuis le Nord de Perpignan. La trajectoire paraît cohérente. Un ballon festif a pu échapper à l'attention d'un client d'un magasin du Polygone Nord (si c'est votre cas, n'hésitez pas à nous contacter). Il aura suivi le courant du vent. Sa rotation s'expliquerait par une partie dégonflée de l'objet. En 2013, nous avions étudié un cas similaire, formellement identifié (filmé par un des témoins).

Cette observation ne présentait pas une grande étrangeté mais elle aura permis d'effectuer un très bon exercice en temps réel avec la participation d'une vingtaine de membres du réseau OVNI66 (que je remercie au passage).

Posté par blogovni66 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 août 2013

20/08/2013 - Perpignan : l'OVNI filmé le 17 août était une Girafe bleue !

17-08-2013-T1-T2

Suite à l'appel à témoin concernant l'observation d'un objet bizarre filmé par Pierrick situé à Perpignan Nord, une personne s'est manifestée pour nous faire part de son témoignage. Samedi 17 août 2013 entre 12h15 et 12h30, alors qu'il sortait de l'établissement VillaVerde (au niveau du radar de la voie rapide près de Rivesaltes) Alexis aperçoit un ballon s'élever dans les airs, en forme de girafe bleue, sans ficelle apparente. Il le suit des yeux alors qu'il s'éloigne progressivement vers le Polygone Nord.

Le second témoin qui a filmé le passage d'un objet bizarre non identifié, avec sa forme étrange, se trouvait lui à 5 km de là. L'objet volant a suivi le courant du vent NNE à environ 15 km/h, pour passer à 12h45 au-dessus de chez lui, près du Lycée Saint-Louis de Gonzague au Nord de Perpignan. Ces deux témoignages concordent parfaitement avec la force du vent relevée ce jour-là. L'affaire est résolue.

Ce cas très intéressant nous apprend que la vitesse d'un objet dont on ne connait ni la taille ni l'altitude est difficile, voire impossible à évaluer. La vidéo présente un objet tournoyant, volant au gré du vent mais sa vitesse apparente était en effet largement surévaluée.

Ceci est un complément de l'article :
17/08/2013 - Perpignan : 4 témoins observent un objet bizarre en plein jour (+ film)

Posté par blogovni66 à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


19 août 2013

17/08/2013 - Perpignan : 4 témoins observent un objet bizarre en plein jour (+ film)

Samedi 17 août 2013 à 12h45, 4 témoins (30 à 50 ans, artisans, ambulancier et infirmières) situés "Moyen Vernet" à Perpignan observent un objet noir traverser le ciel du Nord au Sud en dessous de la couche nuageuse. L'objet semblait tournoyer sur lui-même tout en filant droit, à vitesse régulière. "Il se déplaçait comme un aéronef à 200 m d'alt. environ, sans bruit". Pierrick filme immédiatement l'ovni avec son appareil photo.



dessin-17-08-2013

Que peut-on en tirer ?
Les deux séquences qui durent 50 et 35 secondes (1 mn 25 s en tout) ne permettent pas d'identifier formellement la nature de l'objet mais cela ressemble beaucoup à un ballon gonflé à l'hélium (légèrement déformé) qui suit le courant du vent en tournoyant. C'est l'hypothèse la plus vraisemblable.

Cet article a reçu un complément d'information :
20/08/2013 - Perpignan : l'OVNI filmé le 17 août était une Girafe bleue !

Posté par blogovni66 à 22:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 mai 2012

Objets non identifiés trouvés dans les Corbières : résolu !

1

2

3

Quelqu'un nous a contacté et nous n'avons pas trouvé de quoi il pouvait s'agir. Ces barres de 1.20m de longueur ont été trouvées dans les corbières dans un état qui semble neuf. Le métal (?) est super léger mais cassant à la torsion (on se demande d'ailleurs comment ont été tordues celles qui le sont). Avec l'audience OVNI66, on s'est dit qu'il serait intéressant de mettre à contribution les compétences de chacun pour identifier ces objets. Toutes suggestions bienvenues ! Utilisez le lien Commentaires ci-dessous.

Mise à jour :
Réponse trouvée en 2 heures par Manu

On ne va pas faire durer le suspens très longtemps car Manu a trouvé la réponse très rapidement et Roch a suivi avec une photo qui ne laisse aucun doute sur la fonction de ces objets : des façades de présentoir à lunettes. Bravo à tous deux pour leur sens de l'observation !

presentoir_lunettes

p2
Cette énigme ayant suscité un réel engouement, l'article sera archivé dans une nouvelle rubrique : "cas résolus / votre énigme". Chacun pourra contribuer à résoudre certaines questions mystères choisies qui seront soumises aux lecteurs OVNI66. 

Posté par blogovni66 à 18:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 janvier 2010

Un objet gros comme un bâtiment...

Une énigme qui semble résolue :

La semaine dernière, une famille nous avait contacté, persuadée d'avoir vu un objet "gros comme un bâtiment" posé derrière une rangée d'arbres, aux alentours de 19h30. De taille très imposante, "l'objet" aux formes arrondies semblait éclairé de l'intérieur avec à son sommet 2 ou 3 rangées de lumières oranges. Le père, la mère et leur petite fille avaient eu le même ressentiment de ne pas comprendre ce qu'ils voyaient. Le spectacle leur apparu complètement bizarre mais comme ils roulaient sur une voie rapide et qu'ils venaient de faire leurs courses, ils décidaient de voir le lendemain quel était donc ce "truc" qu'ils n'avaient jamais vu auparavant en ces lieux. La maman utilise cette route plusieurs fois par semaine et dès le lendemain, en plein jour, sa stupéfaction fut grande de ne rien voir à l'endroit prévu. Quelques jours plus tard, l'Indépendant titrait : "L'OVNI, ceux qui l'ont vu racontent". De mémoire*, la date et l'heure semblaient correspondre. Y avait-il un lien possible ?

*les témoins ont pu vérifier la date ultérieurement grâce au relevé CB de leurs courses (22/01 et non 21/01).

C'est à ce moment que la maman nous contacte. Nous décidons de tout mettre en oeuvre pour élucider cette affaire. Une réunion de crise de 6 observateurs OVNI66 est mise en place très rapidement et nous investissons les lieux pour comprendre ce qui avait bien pu se passer ce jour-là.

verrote_terrain_friche

Une fois à l'endroit indiqué, il nous fallait demander l'autorisation aux propriétaires du terrain en friche de visiter la zone. Au loin, à quelques centaines de mètres, dans le même axe que l'objet présumé, on pouvait deviner un gros bâtiment un petit peu caché derrière une rangée d'arbres. Deux d'entre nous allèrent interroger les habitants pour savoir s'ils n'avaient rien remarqué ce jour-là et si on pouvait ratisser le secteur à la recherche d'éventuelles traces suspectes. L'accueil fut très chaleureux et riche en informations :

Le 22 et 23 janvier 2010, ce gîte d'étape avec chambres d'hôtes devaient accueillir une fanfare. Ayant peur qu'ils ne trouvent pas le Mas à la nuit tombante, ils avaient décidé de faire quelque chose qu'ils n'avaient jamais osé jusque là : éclairer tout le bâtiment de l'intérieur et de l'extérieur.

Or, cette très grande maison, si discrète de jour comme de nuit, est composée de plusieurs étages bardés de fenêtres alignées et de verrières arrondies, ainsi qu'un faîte de toit entièrement transparent avec quelques hublots. Quand toutes les lumières sont allumées, la couleur orange prédomine, diffusant de toute part, à travers toutes les ouvertures et à travers les toits une luminosité orange que l'on peut percevoir de très très loin, offrant un spectacle tout à fait inhabituel et difficile à interpréter.

Les propriétaires sont prêts à faire une reconstitution un soir convenu, en présence des témoins.

verrote

Ainsi, l'affaire semble élucidée et la famille sera rassurée sur plusieurs points. Ils ont bien vu un objet incongru, "gros comme un bâtiment", illuminé de 2 rangées de lumières oranges dans l'axe exact estimé mais simplement à une plus grande distance que prévue. La nuit, en roulant en voiture, par temps humide, il est extrêmement difficile (pour tout le monde) d'évaluer une distance et souvent les objets lumineux dans la nuit paraissent plus près qu'ils ne sont.

Pour nous, ovni66, nous remarquons un élément important et très positif : depuis notre appel à témoins concernant cet "objet" nous n'avons reçu AUCUN témoignage concernant l'observation "d'un objet posé au sol au Nord de Perpignan" (même pas une blague). Nous en tirons une leçon : les personnes qui nous contactent, le font en toute sincérité et la plupart du temps, leur témoignage est fiable même si parfois l'interprétation est erronée.

Posté par blogovni66 à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 janvier 1998

19/09/1981 - Bourg-Madame : OVNI rouge

1981-Bourg-Madame

Les 19 septembre, 3 et 27 octobre 1981 des témoins aperçoivent dans la même zone frontalière franco-espagnole, un objet lumineux qui se déplace dans le ciel entre 23h et 3 h du matin. La direction de cet objet pour les trois observations est Nord-Sud et la couleur rouge est indiquée par les trois témoins. L'enquête très complète des gendarmes permettra d'éliminer les confusions avec les passages d'aéronef connus ou un astre mais ne permettra pas d'identifier le phénomène.

Pas de suite connue à ce cas.
Classé D par le GEIPAN (fiche du cas)
Lien vers le PV de Gendarmerie (il faut patienter pendant le chargement du .pdf)

Posté par blogovni66 à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

16/02/1978 - Mont-Louis : boule brillante orangée

1978-02-16-mont-louis
(illustration)

Observation de deux objets se déplaçant à très grande vitesse.

Le 16 février 1978 à 6h40 un automobiliste aperçoit durant une minute une boule brillante orange en stationnaire au-dessus de la vallée mais en-dessous des sommets des montagnes. L'objet se déplace ensuite à très grande vitesse en évitant les montagnes et sans bruit dans une direction Nord-Nord-Est.

Une trainée lumineuse est visible dans son sillage et le témoin observe alors un second objet ovoïde de couleur mat qui suit le premier objet à une trentaine de mètres. Aucun autre témoignage n'a été recueilli sur ce phénomène. Classé D par le GEIPAN jusqu'en 2017.

Mise à jour août 2017 :

"Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque en cas de type « D » et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification explicité dans une note d'enquête. Ce cas d'observation anciennement nommé MONT LOUIS (66) 1978 fait partie des cas D récemment revisités. "

L'enquête conclue à une rentrée satellitaire (Cosmos 250).

Reclassé A en juillet 2017
Lien vers le PV de Gendarmerie
GEIPAN (fiche du cas)