12 juillet 2014

8-9/07/2014 : au CNES à Paris, scientifiques et ufologues ont planché sur les Phénomènes Aériens Non identifiés (atelier CAIPAN)

CAIPAN-2014-CDP

L'atelier CAIPAN 2014 : un évènement historique

Loin des querelles qui divisent habituellement sceptiques et croyants, cet évènement discret marque un tournant décisif dans la manière d'aborder l'étude des PANs avec la collaboration d'experts dans diverses disciplines. Déjà dotée du seul organisme public traitant des phénomènes aériens non identifiés, la France, grâce à Xavier Passot responsable du GEIPAN, vient probablement de s'élever au rang de leader mondial dans ce domaine.

Pendant 2 jours, des intervenants qualifiés (scientifiques, analystes et enquêteurs) ont exposé leur méthodologie de travail et des propositions d'amélioration pour la collecte, l'analyse et le classement des témoignages. Malgré la diversité des langues, la communication entre les participants s'est déroulée dans un chronologie parfaite et dans une entente courtoise (en anglais et en français). Il y avait bien quelques divergences concernant les aspects psychologiques des témoignages en général et sur le dossier Hessdalen mais chaque intervenant a bénéficié d'une écoute respectueuse sans jamais être interrompu.

J'ai entendu quelqu'un chuchoter avec humour "c'est bien la première fois que que je vois tant d'ufologues dans un même endroit sans qu'ils se mettent sur la gueule...". Le prestige des bâtiments du CNES y est-il pour quelque chose ? Il faut avouer que l'ambiance était particulièrement studieuse. Mais qu'on se rassure, les débats qui ont suivi et les bavardages pendant les pauses étaient aussi au rendez-vous.

Les exposés du CAIPAN 2014 :

L'influence de la culture sur les observations d'OVNI.
Formation à distance des enquêteurs.
Méthodes de recherche pour les observations de PAN par les équipages et contrôleurs aériens.
Surveillance des anomalies aériennes à l'aide d'instruments.
L’investigation ufologique, chronique d’une mutation.
Phénomènes aériens non identifiés : une stratégie de recherche.
Technique d’audition des témoins lors des cas d’observations de foudre en boule.
Phénomènes optiques d'origine humaine dans la haute atmosphère considérés comme des « OVNI ».
Aspects, manifestations et classification de la foudre en boule.
Operation Suricate (surveillance du ciel).
Instruments, méthodes et réseaux d'observations optiques d'aurores boréales en arctique.
Implications de la recherche instrumentale du non identifié.
Enlèvements allégués en ovni : un essai d'évaluation.
Authentification et analyse de photos / vidéos de PAN.
Phénomènes aérospatiaux non identifiés et stratégie expérimentale.
Internet au service des enquêtes.
Format conteneur et meta-données ufologiques.
Expertise qualitative et caractérisation quantitative de rapports officiels d’observation de PAN.
De l’importance du contexte psychologique et émotionnel lors de l’analyse de témoignages de PAN.
Les phénomènes d'Hessdalen, 30 années de recherche.
Base de données opérationnelle pour les phénomènes PAN.
Maintenance de bases de données omni-compréhensives sur les OVNI : analyse coûts-avantages.
Prise en compte des composantes sonores dans l'analyse des témoignages de PAN.
Le témoignage à la gendarmerie.
Future plate-forme de gestion des connaissances et stratégie de travail collaboratif du GEIPAN.
Utilisation de l'entretien cognitif en ligne pour des témoignages de PAN.
FRIPON : 100 caméras dans l'hexagone pour surveiller le ciel.
A propos des prétendus aspects psychologiques et sociologiques des témoignages d’observation d’ovnis.
L’impact des croyances dans la production de faux souvenirs.
La revue lumières dans la nuit de Joël Mesnard à nos jours : analyse et résultats d'une base de données.
Surveillance opérationnelle de l’espace par l’armée de l’air.

But : améliorer la qualité des données exploitables

On l'aura compris, cet atelier / workshop CAIPAN servira à améliorer la qualité des données exploitables scientifiquement en modernisant la mise en commun de bases de données, les techniques d'audition des témoins et les moyens de surveillance automatique du ciel.

L'organisation de cet évènement exceptionnel tant au niveau logistique qu'humain n'était pas un exercice facile et on peut féliciter l'équipe du GEIPAN et en particulier son responsable, sans qui rien n'aurait été possible dans de si bonnes conditions.

Les documents, programmes et vidéos sont en ligne sur le site du GEIPAN :

http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=212

 Pascal G.

Posté par blogovni66 à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


12 juillet 2013

11/07/2013 - Le Barcarès : boule orange isolée

lanterne-ovni66
Illustration (ceci est une photo de lanterne lumineuse prise par Gérald en 2009 pour ovni66)

Le Barcarès, La Coudalère : dans la nuit du 10 au 11 juillet 2013 (vers 1 heure du matin) Leah et Marcel sortent d'un restaurant (avec leur bébé). Soudain ils aperçoivent une sphère brillante orange s'approcher lentement de leur position depuis le Sud-Ouest. Arrivée à 45° au-dessus des 2 témoins, la sphère a stoppé son mouvement, est restée stationnaire pendant 4 à 5 minutes puis est repartie "à reculons" dans la direction d'où elle venait, à grande vitesse jusqu'à disparaître (ou s'éteindre). Au sol, absolument aucun vent.

L'observation a duré environ 7 minutes dont 4-5 mn en stationnaire.
La lumière a effectué un aller-retour (changement de cap après vol stationnaire)
Dimension apparente à bout de bras : 4 mm.
2 témoins (sobres)
Arrivée depuis le Sud-Ouest, éloignement dans la même direction.
Aucun bruit

Les témoins ne pouvaient pas estimer l'altitude réelle en l'absence d'arrière plan. 
Le feu orange n'est pas un feu de signalement conventionnel mais une lumière blanche peut paraître orange depuis un environnement urbainUn aéronef venant de face en haute altitude peut paraître stationaire de longues minutes car il est dans l'axe de l'observation, face au témoin mais il ne peut pas revenir sur ses pas sans effectuer un virage visible. On élimine les avions.

Ne pouvant estimer l'altitude, l'éloignement et la vitesse, les candidats possibles sont :
hélico, drone, modèle réduit, PAN.

Marcel a bien tenté de filmer l'OVNI avec son iphone mais le résultat est de trop mauvaise qualité pour en tirer quelque chose. Pour le moment nous n'avons pas d'explication satisfaisante à donner sur ce cas.

Posté par blogovni66 à 00:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 juillet 2011

10/07/2011 - Corneilla-del-Vercol : PAN blanc lumineux

Dimanche 10 juillet 2011 à 04h00 du matin, Ambre, 36 ans, observait le ciel nocturne de Corneilla-del-Vercol (66).

J'ai vu apparaître un point lumineux arrivant du nord ouest à 45°. J'ai d'abord cru à l'ISS que j'observe régulièrement. Mais ce point allait plus vite, vers le zénith, et a fait une courbe vers l'ouest et retour vers le nord ouest avant de disparaitre subitement. La vitesse et la courbe m'ont étonnée. De plus j'ai vérifié ce matin que cette nuit l'ISS n'était pas visible. (...) Le phénomène était comparable à l'ISS mais deux fois plus rapide et aussi lumineuse que les jours où elle passe le plus près. Cachée par un nuage au début (donc derrière) et courbe apparente ("virage"?) vers le sud ouest une fois au zénith avant de disparaitre subitement.

Les deux seuls satellites répertoriés visibles à 4hOO au nord-ouest ne correspondent pas du tout à cette description (SO50 et F0-29 satellites amateurs très lents - en apparence - et de faible magnitude comparée à celle de l'ISS). L'un allait de l'Ouest vers le Nord et l'autre descendait verticalement du nord vers le nord-nord-ouest (pendant plusieurs longues minutes). 

Il est possible que ce soit un bolide mais 1 minute est un peu long pour ce genre de phénomène furtif*. L'absence de trainée, la description, la vitesse et la trajectoire apparente non rectiligne du PAN semblent incompatibles avec une rentrée atmosphérique.

*le témoin n'est pas sûr de la durée de l'observation mais précise : 1 minute maximum.

Posté par blogovni66 à 11:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 juillet 2010

Lever de Lune, coucher de Lune... sources de méprises

lever_de_lune
Lever de Lune sur le Lac de Villeneuve-de-la-Raho le 26 juin 2010 lors du dernier pique-nique des observateurs ovni66.

L'exemple du cas du 20/07/2010, route de Canet à Perpignan fera école dans les dossiers de l'ufologie. Non pas parce qu'il est rare, ce n'est pas le cas, mais simplement parce qu'on peut écouter en direct les réactions des passagers d'une voiture pris par un doute quant à la nature de ce qu'ils observent.

Si j'ai choisi de montrer ce cas dès réceptions des informations sans attendre une reconstitution, c'est à cause de la qualité sonore des conversations dans l'habitacle du véhicule et de l'urgence de lancer un appel à témoins. Le père, persuadé de voir "un vaisseau, un ovni", super enthousiaste et même excité par cette apparition, l'adolescente tantôt certaine d'observer un coucher de Lune alternativement éclipsée par la présence de nuages, tantôt prise de panique à l'idée que son père a peut-être raison, la mère qui tente vainement de filmer l'observation dans un réflexe extraordinairement louable, le père, pris de doute qui se ravise en arrivant au dernier rond-point et qui ne s'aperçoit pas que ce qu'il voit descendre n'est qu'un mouvement apparent dû au relief de l'environnement...

Oui, c'est un cas qui fera école !

Mais peut-on en vouloir à ces témoins de s'être trompés ? Non bien sûr, au contraire. Ils ont eu un excellent réflexe : celui de chercher à comprendre ce qu'ils ont vu en nous contactant. Rester dans l'ignorance est la pire des choses car le temps passant, on a tendance à enjoliver la réalité d'un soir, à l'envelopper d'une aura mystérieuse et les émotions très perceptibles dans le dialogue démontrent combien il aurait été dramatique de rester dans le doute en ne confiant pas leur témoignage. Je dis bravo pour avoir eu le courage de se confier à un tiers et je dis encore bravo à la maman qui a essayé de filmer le plus longtemps possible cette expérience. Peu de gens ont ces réflexes.

Pourquoi avoir mis en ligne ces vidéos avant reconstitution ?

Dès le départ nous avons identifié le coucher de Lune. Mais quelque chose ne collait pas : le parcours et la vitesse apparents du phénomène lumineux. Les témoins en ont parlé comme si eux-même étaient statiques alors qu'ils se trouvaient dans un véhicule roulant. Ne sachant où se trouvent les points cardinaux, les témoins n'ont pu donner que des indications sommaires par rapport à leurs environnement et repères familiers. Il fallait donc effectuer une reconstitution, mesurer les angles, refaire le parcours et vérifier les directions réelles du phénomène aperçu.

2010-07-20-0100-lune-2
Extrait de la vidéo 1 - identification de la direction à partir de l'image.

2010-07-20-Lune-axe-jour
Le même endroit en plein jour.

2010-07-20-0100-lune

 Pourtant, un appel à témoin était indispensable et urgent.

Si quelqu'un pouvait contredire ou confirmer ce témoignage, il fallait lancer l'article au plus tôt. Quel risque y avait-il à diffuser ces vidéos ? Celui de "polluer l'information ufologique ?"
(commentaire méprisant d'un "expert" qui nous a traité de nuls pour avoir mis si promptement ce cas en ligne)
.

Les lecteurs ne sont-ils pas assez grands, responsables et cultivés pour s'apercevoir d'eux-mêmes que le père, dans un état d'excitation réel a utilisé son autorité parentale pour influencer l'avis rationnel de sa fille ? Les lecteurs ne seraient-ils pas assez critiques pour remettre en question un témoignage avec tous ces éléments ? Fallait-il cacher ce témoignage jusqu'au rendez-vous permettant une reconstitution ou donner le témoignage tel quel et laisser chacun, avec ses propres connaissances, évaluer la valeur de ce cas bigrement intéressant ? Non, j'ai confiance au jugement de mes lecteurs.

Les fidèles d'OVNI66 savent que nous faisons chaque fois notre possible pour tenter d'expliquer les observations qui peuvent recevoir une explication rationnelle et que nous n'aimons ni le sensationnalisme, ni le mystère gratuit et que nous respectons les convictions de chacun sans donner notre opinion, car elle importe peu. Ce qui compte, c'est que les cas inexpliqués ne tombent pas dans l'oubli et que chaque témoin sache qu'il sera toujours bien accueilli même s'il se trompe.

Posté par blogovni66 à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 juillet 2010

20/07/2010 - Perpignan : panique pour un coucher de Lune (2 vidéos)

Dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 juillet 2010, entre 00h45 et 00h55 du matin, 3 témoins (un couple quadragénaire et leur fille 17 ans) roulaient sur la voie rapide de Canet en direction de Perpignan (D617a). Ils observent pendant 10 minutes un phénomène lumineux au-dessus de l'horizon, traverser une partie du ciel dégagé à vitesse réduite (évaluée à celle d'un ULM) du Sud-Est vers le Sud-Ouest. La sphère ressemblait au premier abord à la pleine lune (couleur, taille apparente) d'un blanc-orangé sans clignotement. Le phénomène lumineux semblait "flageoler" (vaciller, trembler) et grossir en perdant lentement de l'altitude, jusqu'à devenir "orangé fluo"Les témoins ont été tellement impressionnés qu'ils ont stoppé leur véhicule et tenté de filmer à deux reprises le phénomène avec un téléphone portable. L'adolescente et sa mère n'étant pas rassurées, les 3 témoins sont rentrés chez eux juste après que le phénomène ait disparu derrière les bâtiments de la ville (direction Clos-Banet).

(...) nous roulions en voiture quand j' ai aperçu de loin, en hauteur, une chose brillante sortir d' un petit nuage. J'en ai fait part à mon ami et à ma fille qui étaient dans la voiture. Nous avons constaté que cette chose ressemblant à la lune se déplaçait en descendant de plus en plus, devenant orange et bien sûr plus grosse ; nous l 'avons suivie du regard jusqu'à Saint Gaudérique où en arrivant à hauteur des bâtiments, nous l'avons perdue de vue, puis nous sommes rentrés pris de panique. 

Vidéos filmées avec un téléphone portable :

 

La lumière est difficile à distinguer sur les vidéos mais le son est excellent !

Les conversations dans la voiture suggèrent que l'adolescente est persuadée qu'il s'agit de la Lune jusqu'au moment où la sphère orangée est au plus près (en apparence). Le doute s'installe tandis que le conducteur est absolument sûr que ce qu'ils observent n'est pas notre satellite mais un OVNI !
La mère est formelle, la couleur orange-fluo (non distinguable sur les vidéos) n'a rien à voir avec ce qu'elle connaît de la Lune. En arrêtant leur voiture, les témoins sont certains que le phénomène était en mouvement.

2010-07-20-0100-lune
La direction de la lumière et celle de la Lune ce jour-là coïncident parfaitement

 

2010-07-20-0100-lune-2
Au rond-point identifié, la direction du phénomène et de la Lune coïcident exactement

2010-07-20-Lune-axe-jour
C'est bien dans cette direction que la Lune s'est couchée à 1h du matin ce 20 juillet 2010

La Lune se couchait à 1h00 ce jour-là, à gauche de l'Ouest (236°). Les témoins regardaient dans cette direction. Leurs perceptions sont altérées par l'effet de déplacement relatif de l'astre couchant et leur véhicule en mouvement.

Ce cas est classé dans la catégorie "Cas expliqués".
Voir l'article complémentaire en cliquant ici.

Posté par blogovni66 à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

17 juillet 2010

17/07/2010 - Claira / Rivesaltes : phénomène lumineux

Samedi 17 juillet 2010 à 23h55, un témoin qui roulait sur la D83 en provenance du Barcarès a observé un étrange phénomène lumineux, de la couleur et de la grosseur de la Lune, suspendu dans le ciel à environ 45° au dessus de l'horizon Ouest. L'observation a duré 30 secondes puis le phénomène s'est évanoui en devenant de plus en plus petit jusqu'à disparaître. Ce jour-là à cette heure-là, la Lune se couchait et se trouvait à environ 3° au dessus de l'horizon Ouest. Il est donc peu probable que le témoin ait pu confondre ce phénomène lumineux avec cet astre. Le ciel était clair et le témoin (dont le père est pilote privé) est familier des aéronefs.

Posté par blogovni66 à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 juillet 2010

01/07/2010 : dans le 66, deux triangles dans la nuit

Le 1er juillet 2010, une jeune fille de 10 ans observe 2 triangles depuis la fenêtre de sa chambre. Son frère, 12 ans et ses parents ont tous été dérangés par l'expérience de la petite "Camille". Ils ont longuement hésité avant de nous faire part de l'observation de leur fille de 10 ans, un petit peu effrayée par ce qu'elle venait de voir. Nous avons décidé d'un commun accord de respecter totalement leur anonymat, en changeant les prénoms et en ne divulguant pas l'adresse de cette famille.

1 juillet 2010, 22h35, entre Le-Soler et Baho :

"Camille" est allongée sur son lit, prête à s'endormir, la tête sous la fenêtre de sa chambre. Elle regarde le ciel et les étoiles comme à son habitude. Soudain elle voit dans son champ de vision, deux triangles noirs avec 5 ou 7 lumières blanches dessous, presque immobiles, l'un à côté de l'autre à très basse altitude. Intriguée, elle se lève, se met à genoux sur le lit, face à la fenêtre et continue d'observer ces deux triangles qui semblent s'approcher de leur maison... Soudain un flash lumineux intense et blanc éclaire tout le quartier, les 2 objets volants disparaissent d'un coup, en laissant derrière eux un petit nuage gris.

dessin_daniel
(dessin exécuté par le frère selon le témoignage de sa petite soeur)

Quelques secondes plus tôt, sa maman qui regardait la télévision avec le père depuis leur chambre à coucher, avait remarqué ce flash violent et insolite. Elle avait alors demandé à son mari : "as-tu laissé la véranda ouverte ? je viens de voir un flash dehors". "Pierre" lui avait répondu : "Oui bien sûr, j'ai laissé ouvert pour que l'air circule".

A ce moment-là, le jeune frère, "Daniel" déboule dans leur chambre, un peu effrayé. Il bredouille à ses parents "Camille pleure, elle vient de voir un truc bizarre". Le père, court dans la chambre de "Camille" et la trouve en pleurs, à genoux sur son lit, face à la fenêtre. Elle raconte ce qu'elle vient de voir tandis que le père tente de la rassurer.

"Daniel" confirme une étrangeté qui corrobore les dires de sa soeur :

Alors qu'il était allongé face à la fenêtre de sa propre chambre, une lumière intense qu'il a d'abord prise pour des phares de voiture venait d'illuminer sa chambre, faisant apparaître sur le mur une ombre triangulaire qui a parcouru le mur dans un mouvement rapide mais net. Suite à cette ombre insolite, "Daniel" avait rejoint sa soeur dans sa chambre, pensant qu'elle s'était levée et que l'ombre provenait peut-être de l'intérieur de la maison.

Le soir-même après cet incident, le père nous confie qu'il a entendu les volets roulants de la fenêtre de la chambre de "Camille" se fermer, contrairement à son habitude. Pour lui, sa fille a réellement été effrayée par ce qu'elle avait vu. 

Nous avons rencontré cette famille et reconstitué chacun des témoignages. Nous n'avons pas trouvé de contradiction entre les divers récits qui se sont déroulés dans une chronologie parfaite. La mère qui remarque le flash lumineux dehors, le fils qui remarque l'ombre d'un triangle parcourir le mur de sa chambre, la petite soeur qui confirme sans hésitation ce qu'elle avait vu, encouragée par son père à mettre par écrit son observation le lendemain.

camille_01_07_2010 

Posté par blogovni66 à 22:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 janvier 1998

xx/07/1964 : un OVNI sur le radar du C135F

Monsieur M., sous-officier retraité de l'Armée de l'Air est Perpignanais. Il nous raconte une expérience vécue au début des années 60 (1964 ou 1965) alors qu'il était Mécanicien Équipements au Sol. Basé à Istres, alors âgé d'une trentaine d'années, son métier consistait aux contrôles "vols, moteurs et équipements" des C135F, version française du quadri-moteurs KC135 américain. Cet avion a la particularité d'être équipé d'un tuyau de ravitaillement en vol pour les Mirage IV entre autres.

c135_2_ovni66

Ce jour-là, M. avait pour mission le dépannage de l'amplificateur du pilote automatique qui présentait un défaut provoquant ce qu'on appelle le "marsouinage" (oscillations longitudinales, régulières et de basse fréquence d'un aéronef en vol). Le réglage des commandes devait permettre de compenser cet effet de "marsouinage" non souhaité. Cela nécessitait un vol horizontal.

Le témoin raconte :

Nous sommes au mois de juillet 1964 (ou 1965) et notre mission était plutôt "cool" ce jour-là. Il s'agissait entre autre, de former deux membres de l'unité au "vol ASTRO", c'est-à-dire, de naviguer en utilisant des cartes du ciel, à partir d'étoiles et de planètes visibles (visées Astro). A cette époque, cela faisait partie des formations des navigants de l'Armée de l'Air. L'équipage était donc composé d'un Commandant de bord, son second, un radio, un mécanicien volant, un radio-mécanicien sol, les deux navigants en stage de formation et moi-même : mécanicien sol équipements. Le ciel était clair et parfait pour une navigation "ASTRO". On pouvait facilement identifier les planètes et étoiles visibles et notre cap était plein Nord vers l'étoile Polaire. A l'Ouest, on pouvait encore distinguer les côtes d'Angleterre.

Après 1h45 de vol, vers 23h45, alors que nous étions à la vitesse de croisière de 800 km/h environ, à une altitude de
33000 pieds (10 000 m) l'un des navigateurs nous informe qu'il a un "pet" sur son radar à 9h (plein Ouest), à peu près à la même altitude que nous. Tout l'équipage scrute le ciel de visu à l'avant de l'appareil et observe à 11h (Nord-Nord Ouest) un objet de forme lenticulaire lumineux, de couleur crème, sans brillance, avec des bords distincts. L'objet semble statique mais en réalité il vole en formation, exactement à la même vitesse que notre appareil (env. 800 km/h) en nous devançant ! Nous avons observé l'objet pendant plus de 15 minutes puis il a disparu d'un coup...

c135_ovni66

Nous avons contacté par radio la station la plus proche, à l'Est, en Norvège ou au Danemark (le témoin ne se souvient plus) et le correspondant nous a répondu qu'il n'avait rien sur son radar au sol.

Pourtant le navigateur avait bien enregistré un spot sur son radar de vol, ce qui élimine toute illusion d'optique, mirage ou hallucination. De plus, l'équipage, choisi pour cette mission de formation, était composé de membres compétents et chevronnés pour le vol ASTRO. Il ne pouvait donc en aucun cas s'agir d'une confusion avec un corps céleste (planète, étoile) et le radar ne pouvait révéler que les objets situés à une distance (relativement) proche du C135F.

Le vol a duré environ 5 heures. De retour à la base à Istres, cet événement n'a reçu aucune suite ou rapport. Monsieur M. essaya d'en discuter avec le Commandant de Bord mais celui-ci évita obstinément de parler de cet incident.

Posté par blogovni66 à 03:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,