01 octobre 2016

GEIPAN : depuis 1976, quelques rares cas demeurent inexpliqués dans le 66

Le GEIPAN est le service public chargé d'élucider et de classer les témoignages OVNI/PAN qui lui parviennent, le plus souvent par le biais de procès-verbaux de Gendarmerie. Les rapports sont étudiés, expertisés puis publiés avec un classement (A, B, C, D) en fonction de leur étrangeté et de leur consistance. A B et C nous intéressent peu car ils regroupent respectivement les méprises expliquées, les erreurs probables et les dossiers dont les éléments sont trop succincts pour être étudiés. Les cas classés en D résistent à l'analyse mais ils sont rares dans notre département. 




25 mars 1976 - THUIR
3 témoins observent une soucoupe volante.

76708411


Le 25 mars 1976 vers 14h30 un automobiliste et ses passagers qui roulaient sur la CD48 entre Thuir et Camelas, observent dans le ciel un engin lumineux se déplaçant Est-Ouest. De grandes dimensions et de forme ovale surmonté d'un dôme, il reste dans leur champ de vision durant une minute avant de disparaître brusquement. Aucun autre témoignage ne sera recueilli sur ce phénomène.

Classé D1 par le GEIPAN (fiche du cas)
lien vers le PV de Gendarmerie



16 février 1978 - Mont-Louis
Observation de deux objets se déplaçant à très grande vitesse.

1978-02-16-mont-louis
(illustration)

Le 16 février 1978 à 6h40 un automobiliste aperçoit durant une minute une boule brillante de couleur orangé en stationnaire au-dessus de la vallée mais en-dessous des sommets des montagnes. L'objet se déplace ensuite à très grande vitesse en évitant les montagnes et sans bruit dans une direction Nord-Nord-Est. Une traînée lumineuse est visible dans son sillage et le témoin observe alors un second objet ovoïde de couleur mat qui suit le premier objet à une trentaine de mètres. Aucun autre témoignage n'a été recueilli sur ce phénomène. Classé D par le GEIPAN jusqu'en 2017.

Mise à jour août 2017 :

"Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque en cas de type « D » et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification explicité dans une note d'enquête. Ce cas d'observation anciennement nommé MONT LOUIS (66) 1978 fait partie des cas D récemment revisités. "

L'enquête conclue à une rentrée satellitaire (Cosmos 250).

Reclassé A en juillet 2017
Lien vers le PV de Gendarmerie
GEIPAN (fiche du cas)



19 septembre, 3 octobre et 27 octobre 1981 - Bourg-Madame
Objet lumineux rouge en zone frontalière.

1981-Bourg-Madame

Les 19 septembre, 3 et 27 octobre 1981 des témoins aperçoivent dans la même zone frontalière franco-espagnole, un objet lumineux qui se déplace dans le ciel entre 23h et 3 h du matin. La direction de cet objet pour les trois observations est Nord-Sud et la couleur rouge est indiquée par les trois témoins. L'enquête très complète des gendarmes permettra d'éliminer les confusions avec les passages d'aéronef connus ou un astre mais ne permettra pas d'identifier le phénomène.

Pas de suite connue à ce cas.
Classé D par le GEIPAN (fiche du cas)
Lien vers le PV de Gendarmerie



27 septembre 2001 - Saint-Laurent-de-la-Salanque
Triangle noir
silencieux.

triangle-noir-septembre2001

"Je venais d'éteindre la télé et je suis allée à la fenêtre. J'ai entendu plusieurs chiens aboyer en même temps dans la rue et quelques instants après, j'ai vu dans le ciel cette forme triangulaire qui venait de droite, assez rapidement, de la direction de Narbonne et allait sur Perpignan. La forme se découpait assez bien dans le ciel qui était tout de même assez lumineux. Elle devait être à six ou sept cents mètres de moi. Elle avait la forme d'un triangle, de couleur assez sombre, aux angles arrondis portant chacun un point lumineux fixe. L'objet semblait assez bombé et il volait horizontalement et bien plus vite qu'un avion de ligne et je n'entendais aucun bruit particulier, mais peut-être la distance...".

Rien à signaler du côté du contrôle aérien de l'aéroport Perpignan-Rivesaltes ni du côté de la gendarmerie, qui recueille les témoignages de ce type. Pas de suite connue à ce cas.

Classé D par le GEIPAN (fiche du cas)
Lien vers le PV de Gendarmerie



20 octobre 2008 - Palau-del-Vidre

Triangle noir silencieux.

triangle_palau_del_vidres

Fin octobre 2008 : tôt le matin (6h30 environ) deux employés roulant à bord d'un fourgon remarquent vers l’horizon Est (au-dessus du littoral, direction la mer – entre Saint Cyprien et Argelès/mer) ce qu’ils ont pris tout d’abord pour une étoile (blanche, brillante, sans clignotement, magnitude importante) puis pour un avion en phase d’atterrissage.  Ils ont observé ce PAN tout le long de leur route à partir d’Elne (N114)
 
En arrivant à Palau Del Vidre, suivant des yeux ce PAN qui continuait sa descente, alors qu'ils s’attendaient à se retrouver pratiquement sous l’objet qui s’approchait par leur droite et sans qu’ils n'aient pu observer la « transition » (les arbres et des immeubles ne laissaient entrevoir le PAN que par intermittence) un objet triangulaire « énorme » noir, avec un globe lumineux rouge fixe dessous, les a pratiquement survolés dans un silence total et à la vitesse d’un piéton, à l’entrée du village. Le triangle évoluait à très basse altitude. Il paraissait aussi grand qu’un avion de ligne. "Quelqu'un la tête baissée n'aurait pas remarqué son passage silencieux" précise l'un des témoins.
 
L’objet a disparu caché par les immeubles. Les deux témoins ont tenté de suivre l’objet mais le temps de trouver la route qui allait dans sa direction (1 minute environ) l’objet avait totalement disparu.
 
Classé D1 par le GEIPAN (fiche du cas)


Pour le lecteur assidu, il est fortement conseillé de jeter un oeil sur chaque lien qui pointe vers les procès-verbaux de Gendarmerie pour s'imprégner du contexte de l'époque et de la manière dont étaient relatés les faits par les témoins, avec leur vocabulaire et leur personnalité. Ces documents sont une source riche en informations pour les chercheurs.

Les Phénomènes Aériens Non identifiés (PAN) de catégorie D regroupent les observations inexpliquées malgré les éléments en possession du GEIPAN. La catégorie D recouvre deux sous-catégories : les PAN D1 qui correspondent à des phénomènes étranges, mais dits de consistance moyenne, par exemple associés à un témoignage unique, sans enregistrement photo ou vidéo et les PAN D2 qui correspondent à des phénomènes très étranges et de consistance forte : plusieurs témoins indépendants et/ou des enregistrements photo ou vidéo et/ou des traces au sol. Il n'y a aucun D2 à ce jour dans les Pyrénées-Orientales.

Posté par blogovni66 à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


17 septembre 2016

17/09/2016 - Elne : une lumière oblongue verte traverse les Albères (66)

meteoroideSamedi 17 septembre 2016 à 20h35 deux témoins situés à Elne (66) nous signalent avoir observé une lumière oblongue verte avec une trajectoire descendante courbe se diriger vers le Pic du Néoulous et disparaître vers l'Espagne.

Ce phénomène ressemble à une rentrée atmosphérique d'origine météoroïde. La couleur verte est l'indication d'une ionisation de l'air au passage du météore.

(photo illustration de Howard Edin, proche de la description, sans traînée remarquée)




Si vous avez observé ce phénomène le 17 septembre 2016, laissez un message en commentaires et n'oubliez pas de préciser votre commune, votre département et la direction cardinale de l'observation.

Le site REFORME propose un très beau formulaire, rapide et ludique pour établir en 4 minutes votre rapport d'observation.

Ce phénomène est fréquent : vérifiez si une observation plus récente est signalée

Posté par blogovni66 à 21:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

08 septembre 2016

31/08/2016 - le Phénomène Aérien Non identifié de Rivesaltes après reconstitution

torre-del-far

Dans la soirée de mercredi 31 août 2016, deux témoins dînaient sur leur terrasse aux alentours de 21h30. Soudain un phénomène étrange attire leur attention : une lumière jaune-orangé à peu près aussi grosse qu'un tiers de lune, apparaît dans l'axe de la Tour de Tautavel. Intrigués par cette sphère orangée "flamboyante", ils suivent des yeux son parcours : le phénomène se déplace vers le Sud-Est, jusqu'à survoler Rivesaltes. A leur niveau, il effectue un virage, monte en altitude au-dessus des nuages et se dirige vers le Nord jusqu'à disparaître.

Ce qui fait l'étrangeté de cette observation :

- le phénomène est décrit avec une magnitude importante (1/3 de Lune)
- la seule couleur visible était un jaune-orangé permanent, non clignotant et "flamboyant"
- la lumière était émise par le PAN (le témoin exclut une réflexion du soleil couché)
- le PAN ne volait pas d'une manière erratique mais à vitesse constante
- l'observation a duré plus de 4 minutes
- le phénomène volait sous les nuages jusqu'à Rivesaltes (h. de 45° à 80°)
- le PAN effectue un virage et prend de l'altitude
- il traverse les nuages et disparaît vers le Nord
- le PAN est observé sous plusieurs angles sans feux de signalisation visibles
- aucun bruit perceptible
- renseignements pris, aucun hélicoptère ni avion signalé dans ce secteur à cette heure.

Après reconstitution ce dimanche 11 septembre,
ce qui relativise l'étrangeté de cette observation :

- un test effectué avec les témoins démontre une surévaluation de la taille apparente
- la sphère lumineuse est montée à la verticale dans l'axe de la Torre del Far
- l'évaluation des distances est impossible car le phénomène était en l'air sans arrière-plan
- les témoins ne savent pas si le PAN est apparu devant ou derrière la Tour
- la sphère aurait pu monter verticalement depuis n'importe quel endroit entre les témoins et la tour
- entre 21h et 22h, le vent était changeant et faible au sol
- vent relevé à 21h : direction SE vers NO (2km/h)
- vent relevé à 22h : direction Ouest vers E (6km/h)
- à 21h30, la direction du vent dans ce secteur était donc variable
- la description du PAN est une sphère lumineuse irradiant un jaune-orangé
- les témoins découvrent que cela ressemblait beaucoup à un ballon à LED

La différence entre une lanterne Thaï et un ballon à LED :

- la lanterne est équipée d'un brûleur et fonctionne à l'air chaud
- le ballon à LED est rempli à l'hélium
- le brûleur d'une lanterne Thaï offre une durée de vie courte (4 à 6 mn)
- le ballon à LED peut durer 14 heures (pile) et monter très haut
- la lanterne Thaï s'éteint et devient invisible pendant sa chute

Grâce à la reconstitution effectuée depuis la terrasse avec les témoins, certaines vérifications ont permis de relativiser le niveau d'étrangeté de ce cas. L'ascension verticale rapide du phénomène dans l'axe de la Torre del Far n'a pas permis aux témoins d'évaluer si celui-ci était devant, au niveau ou derrière la Tour de Tautavel qui est située à plus de 10 km de leur point d'observation. Ce détail est important car la vitesse de déplacement du phénomène dépend de la longueur du trajet effectué. Celui-ci était peut-être bien plus proche (et court) qu'on ne l'imaginait au départ. L'un des témoins a découvert que sa description du phénomène lumineux est finalement très proche de celui de ballons à LED trouvés sur internet par ses soins.

Sans vérification des vents et une reconstitution avec les témoins, cette observation insolite aurait pu devenir un cas OVNI parmi d'autres. Bien sûr, l'idéal serait de retrouver à quelle occasion un ballon à LED a été lâché à l'ouest de Rivesaltes (Espira de l'Agly ? Cases-de-Pène ?) mercredi 31 août autour de 21h30. Si vous avez une info, n'hésitez pas à nous écrire à info@ovni66.com cela pourrait permettre de classer cette affaire définitivement.

04 septembre 2016

31/08/2016 - Rivesaltes : 2 témoins intrigués par un phénomène lumineux (appel à témoins)

meprises-ovni66

Mercredi 31 août 2016 vers 21h30, deux témoins situés à Rivesaltes ont observé un phénomène lumineux aérien insolite. Pour les besoins de l'enquête en cours, nous reviendrons ultérieurement sur les détails de cette observation qui a duré plus de 4 minutes. Il est possible que d'autres personnes aient remarqué ce phénomène qui est apparu au niveau de la Tour del Far (près de Tautavel). Il s'est ensuite dirigé vers Rivesaltes puis a changé de cap en remontant au-dessus des nuages vers le Nord.

Appel à témoins
Secteur concerné : Tautavel, Rivesaltes, Peyrestortes, Opoul, Espira-de-l'Agly, Baixas, Cases-de-Pène

Si vous avez été témoin mercredi 31 août 2016 autour de 21h30, d'un phénomène lumineux aérien (identifié ou pas), n'hésitez pas à nous écrire sur info@ovni66.com en prenant soin de bien décrire votre observation (couleur, forme, comportement, direction, etc.).

suite


21 août 2016

20/08/2016 - une lumière suspecte déclenche une alerte sur le réseau OVNI66

Dans la soirée de samedi 20 août 2016 à 23h00, un témoin déclenche une alerte auprès d'OVNI66. Situé à Saint-Nazaire, il signale l'observation d'une lumière suspecte au niveau du Château de Valmy avec les Albères en arrière-plan (donc très bas). L'observation durait déjà depuis plus de vingt minutes. Une lumière blanche, faiblement mobile, "avec une magnitude semblable à celle d'un flash d'Iridium (-4)" dont l'intensité semblait fluctuer. De temps en temps la lumière disparaissait puis devenait fortement brillante. Le témoin ne pouvait pas évaluer si la lumière était dans le ciel, entre lui et les montagnes ou dans les Albères à flanc de montagne.

Immédiatement une alerte a été lancée auprès du réseau d'observateurs OVNI66 afin d'obtenir d'autres points de vue du phénomène. Seuls les bénévoles du littoral et du sud du département ont été dérangés à cette heure tardive.

Quatre observateurs ont spontanément proposé de se rapprocher d'Argelès puis de Valmy.  On a pu répertorier les faisceaux de projection d'une boîte de nuit à Collioure, la présence de Saturne, Mars et Antarès dans la même direction et Arcturius plus à l'Ouest ainsi que le passage d'un hélicoptère. 3 observateurs ont confirmé un visuel à flanc de montagne, en direction d'Argelès et Valmy.

Valmy2-600px
Photo prise par Louis. Phares ou projecteur sur 4x4 ? On ne sait pas

Valmy3-600px
Une superposition avec une photo diurne montre l'emplacement de la lumière suspecte

Même si la lumière n'a pu être identifiée sur le moment, son indice d'étrangeté est très faible. Le phénomène est resté pratiquement statique et au fur et à mesure que les volontaires se rapprochaient il devenait évident que la lumière vue depuis Saint-Nazaire se trouvait en réalité à flanc de montagne et non dans le ciel. Ce qui paraissait fortement lumineux pour le témoin de Saint-Nazaire était en fait une double lumière (qui n'en faisait qu'une de loin). On peut longuement spéculer sur la nature de ces lumières, peu importe finalement puisque le phénomène n'était pas aérien.

Valmy-600px
Photo prise par Louis. Cette lumière double se trouvait dans la direction du phénomène signalé

Malgré un résultat décevant, OVNI66 remercie les bénévoles qui ont pris à coeur cette alerte. Au final un exercice qui a montré l'efficacité du réseau dans de telles circonstances. Il s'agissait de démontrer si le phénomène était aérien ou pas. C'est chose faite.

Posté par blogovni66 à 02:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


09 août 2016

Rêves et Légendes d'hier et d'aujourd'hui, la récidive d'Olivier Rimbault

OR-reves-et-legendes

Après Démons et merveilles du Canigou, Olivier Rimbault nous propose de nouvelles promenades commentées dans le monde imaginaire collectif, depuis les temps préhistoriques jusqu'à nos jours, sur une aire géographique couvrant essentiellement le Pays catalan, les Pyrénées et toute l'Occitanie.

Rêves et Légendes d'hier et d'aujourd'hui - Leçons de folklorisme, éditions Les Presses Littéraires.

En 14 leçons
(il n'a pas osé 13...), Olivier Rimbault nous fait découvrir l'essence du folklorisme. Comme à son habitude, l'information est dense, riche, précise et petit à petit, on se laisse glisser dans le voyage extraordinaire de la vie ordinaire de nos ancêtres. Le fantastique, le merveilleux côtoient la psychologie, la philologie, les textes anciens alors qu'un rappel permanent à l'esprit critique, rationnel, pragmatique, s'impose au fil de la lecture.


La quatorzième leçon : les ovnis et leurs interprétations

L'auteur revient à plusieurs reprises sur l'ufologie et les témoignages contemporains et anciens. L'hypothèse extraterrestre n'est jamais complètement rejetée mais de nombreuse démonstrations choisies peuvent nous convaincre d'une hypothèse psycho-sociale dans bien des cas.

Comme l'indique le titre de ce chapitre, l'auteur aborde le sujet épineux des ovnis et de leur interprétation. Si les contes et légendes du passé sont reconnus comme tels, quelle est la part contemporaine du folklorisme ? Où se niche-t-elle ? Pourquoi le XXe siècle ne serait-il pas contaminé par des croyances modernes comme l'ont été le moyen-âge et la Renaissance ? Quid des témoignages ovnis ? Quels liens unissent la science-fiction, le folklore, les légendes et les récits extraordinaires que l'on rencontre en ufologie ? Simples hallucinations délirantes ? Lequel nourrit l'autre ?

Et si les ovnis avaient toujours été là ?

On remarquera un hommage appuyé à Bertrand Méheust qui se défend d'être un débunker ou un réductionniste (il faut savoir que ses premiers écrits étaient publiés au même moment que ceux de Monnery qui avait commis "Et si les ovnis n'existaient pas ?"). Pour lui, le sujet ovni ne peut se réduire à une simple transposition inconsciente d'imageries issues de la science-fiction face à l'inexpliqué sinon il aurait cessé immédiatement de s'intéresser à la question. Méheust reconnaît qu'il y a un facteur incompréhensible dans les dossiers ovnis avec peut-être un fond de phénomène réel sur lequel on aurait plaqué toutes ces "représentations". Le sujet est brûlant...

En bon conteur, Olivier Rimbault nous offre ici un véritable traité de folklorisme.

Note : il convient d'avertir le lecteur que le passage de la première à la seconde leçon est aussi contrasté que le moment de l'ouverture d'un parachute comparé à celui de la chute libre qui précède mais dans le sens contraire. Avis aux amateurs.


Pascal Guillaumes

Posté par blogovni66 à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 août 2016

07/08/2016 - Météore, bolide, lumière verte dans le Nord-Est de la France

meteoroideDimanche 07 août 2016 autour de 00h20, plusieurs témoins rapportent avoir observé une lumière verte fortement lumineuse tombant du ciel.

Ce phénomène astronomique est la conséquence d'une rentrée atmosphérique probablement d'origine météoroïde. La couleur verte est l'indication d'une ionisation de l'air au passage du météore. Avec un peu de chance, l'une des caméras du réseau Fripon aura enregistré son passage.

(photo illustration de Howard Edin, proche de la description)



Si vous avez observé le phénomène, laissez un message en commentaires et n'oubliez pas de préciser l'heure exacte, la durée, votre commune, votre département et la direction de début et fin de l'observation par rapport à votre position.

Carte de situation des témoins



Mise à jour :

D'après la photo de Gaël Le Bas prise depuis Céron (Saône-et-Loire), l'évènement est survenu exactement à 00h08 dans la nuit du 6 au 7 août. La photo est visible sur le site du Réseau Français d'Observation de Météores (Réforme) à cette adresse :
http://www.reforme-meteor.net/bolide-du-6-aout-2016-22h04-tu/

Ce phénomène est fréquent : vérifiez si une observation plus récente est signalée
Le site REFORME propose un très beau formulaire, rapide et ludique pour établir en 4 minutes votre rapport d'observation.

Posté par blogovni66 à 01:45 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

03 août 2016

Spectaculaires images de foudre en boule analysées par des scientifiques russes

lightball-2
3 témoins indépendants filment une boule lumineuse qui défie la force du vent.

Le Laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) vient de publier un document externe concernant l'observation d'une boule lumineuse, en plein jour, après un orage, dans le quartier Mitino situé au nord-ouest de Moscou par 3 témoins indépendants qui ont chacun filmé le phénomène le 27 juillet 2015. Le cas est rare et bien documenté. L'analyse des 3 vidéos avec des témoins répartis sur trois positions différentes a permis de déterminer les distances qui séparent le phénomène des témoins, sa hauteur, son parcours exact, sa vitesse ainsi que la taille réelle de cette sphère qui virevolte de manière erratique alors qu'un vent fort souffle pendant toute la durée de l'observation (5 minutes). Au début les témoins ont pensé à un ballon mais quand celui-ci s'est mis à voler face au vent, ils ont compris qu'ils assistaient quelque chose de vraiment insolite.


Témoin 1 : foudre en boule filmée par Egor Chichin à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 2 : foudre en boule filmée par Vladimir Sokolov à Mitino (quartier NO de Moscou)



Témoin 3 : foudre en boule filmée par Dimitry Novosyolov à Mitino (quartier NO de Moscou)

La foudre en boule est un phénomène naturel mal connu

"La foudre en boule est un terme populaire qui regroupe en réalité un phénomène vaste et méconnu, aux aspects très variés et non reproductible en laboratoire avec les mêmes forces en jeu que dans la nature".

Le Laboratoire de recherche sur la Foudre les classe en 3 catégories :
A - la foudre en boule
B - la foudre globulaire
C - le phénomène lumineux orageux transitoire (PLOT)

Il pourrait expliquer de nombreux témoignages OVNI du passé et contemporains, tels que les foo-fighters, les boules lumineuses nocturnes et diurnes dans un contexte orageux, les sphères multiples, les "orbs" et autres manifestations insolites de type globulaire au sol, en l'air et près des avions en altitude. Certains chercheurs soupçonnent même ce type de phénomène d'être à l'origine des manifestations enregistrées dans la vallée d'Hessdalen en Norvège. A ne pas confondre avec les lanternes thaïlandaises et les ballons à leds qui inondent le ciel de France avec plus de 400 000 unités vendues chaque année dans l'hexagone !



[avancer à 4:35] Un autre exemple de foudre en boule orange à Dolgoprudny (au nord de Moscou)

Lien vers le rapport complet avec toutes les mesures :
https://www.labofoudre.com/app/download/18367403/ball+lightning+observation+in+mitino+the+northwest+district+of+moscow.pdf

Lien vers le laboratoire de Recherche sur la Foudre (unité de recherche Pégase) :
http://www.labofoudre.com/

18 juillet 2016

02/07/2016 - Corbère-les-Cabanes : le PAN garde son mystère

meprises-ovni66

Un témoignage insolite mais peu consistant :

"Un petit point rouge a traversé le ciel (nord -> sud) à une très haute vitesse (moins d'une seconde) et a disparu ... puis à l'endroit ou elle s'est éteinte, quatre lumières plus grosses et blanches se sont mises à clignoter en formant un carré pendant à peu près deux à trois secondes. elles étaient bien plus grosses que des lumières d'avion. Elles étaient au dessus des nuages car elles les éclairaient (un peu comme la lune). ensuite deux de ces lumières repartirent aussi vite que la première en formant un "V", une vers Nord, NE et l'autre ENE et puis plus rien. Je n'ai vu aucun faisceau de projecteurs venant du sol. Je suis resté 15-20min pour voir si cela allait se reproduire mais plus rien. Je n'avais jamais rien vu d'aussi rapide."

L'hypothèse fragmentation de météore n'est plus retenue :
Suite à l'appel à témoin, on s'attendait à recevoir des observations similaires pour la nuit du 2 au 3 juillet autour de minuit. C'est ce qui arrive souvent pour les météores car ils sont en très haute altitude et donc visibles dans un très large périmètre, parfois d'un pays à l'autre. Après 10 jours, nous n'avons reçu aucun appel ni message ni témoignage pour confirmer une rentrée atmosphérique.

Nous avons contacté le réseau Fripon et des astronomes professionnels en leur soumettant le témoignage complet. Aucune caméra de surveillance nocturne du réseau Fripon n'a enregistré une rentrée atmosphérique qui pourrait expliquer l'observation. Nous avons aussi contacté un responsable de la caméra du CNES/GEIPAN (Toulouse) qui a vérifié les enregistrements de la nuit du 2 au 3  juillet. Il n'ont rien sur leur caméra.

Seule une reconstitution de terrain avec vérification des directions annoncées, croquis de la trajectoire et du PAN pourraient nous aider à émettre d'autres hypothèses. En attendant, ce cas reste inexpliqué même si son indice d'étrangeté est faible (témoin unique, observation furtive, altitude élevée - au-dessus des nuages, évènement lointain par rapport au témoin).

Cet article est un complément de celui-ci :
02/07/2016 - 23h55 - Corbère-les-cabanes : observation insolite

Posté par blogovni66 à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

06 juillet 2016

03/07/2016 - Rivesaltes : une ombre insolite dans le ciel (photos)

2016-07-03-Rivesaltes-1230-1
Dimanche 3 juillet 2016 vers midi trente, un témoin qui roule sur la route du Barcarès remarque dans le ciel ces fameuses traînées blanches laissées par les avions. Intrigué par ce "tube sombre" qui semble plonger vers le sol, il s'arrête pour prendre quelques photos. Mais qu'est-ce donc ?

2016-07-03-Rivesaltes-1230-0
Le phénomène de contrail est classique mais la zone sombre rend la scène insolite

Explication : une ombre volumétrique

En fonction des conditions atmosphériques, les avions sont suivis par une traînée de condensation blanche plus ou moins visible. On appelle ça des contrails.
Quand un contrail est aligné avec le soleil, cela produit une subtile zone d'ombre à travers l'atmosphère. Cette zone vue par la tranche, paraît plus sombre, "comme un rayon noir". Nous sommes habitués à imaginer les ombres comme étant plates car elles sont généralement visibles sur des surfaces. Pour interpréter cette photo, il faut penser en 3D. L'ombre du contrail représente une large surface rectangulaire presque invisible dans le ciel mais ici, le témoin la voit de côté, ce qui la rend plus sombre. Un peu comme quand on regarde une vitre de face, elle est transparente mais sur la tranche, elle est grisée.

2016-07-03-Rivesaltes-1230-2
OVNI66 remercie le témoin pour le partage des photos


Origine des traînées blanches

Le service Flighradar24 permet de visualiser le ciel tel qu'il était, ce dimanche 3 juillet 2016. Les 3 contrails photographiés sont la conséquence du passage de 3 avions commerciaux dont la provenance et la destination sont vérifiables.

2016-07-03-Rivesaltes-1230-FR24
FlighRadar24 révèle un ciel particulièrement chargé autour de 12h30 !


Il existe d'autres types de phénomènes d'ombres volumétriques



Le phénomène est connu, répertorié, photographié et expliqué :

http://contrailscience.com/contrails-dark-lines-chemtrails/

http://www.atoptics.co.uk/atoptics/contr1.htm

http://apod.nasa.gov/apod/ap111127.html.